Mes 12 Romans Préférés

« The stories we love best do live in us forever » – J.K. Rowling

J’ai eu la chance jusqu’ici, dans ma vie de lectrice, d’avoir fait de nombreuses belles découvertes, et même d’avoir eu un certain nombre de coups de coeur (le plus fort et le plus récent d’entre eux, par exemple, pour la merveilleuse saga de La Passe-Miroir de Christelle Dabos).

Il y a pourtant certaines histoires, parmi toutes ces bonnes lectures, qui se sont particulièrement distinguées à mes yeux – à mon coeur surtout – au point de devenir mes romans préférés.

Il est assez difficile, je trouve, de justifier exactement leur présence sur mon podium, mais ma citation préférée de J. K. Rowling en dévoile certainement l’aspect le plus essentiel: il y a des livres qui me touchent si intimement, qui parlent si directement à mon être, qu’ils y font une impression indélébile. Pour quelque raison que ce soit, ils m’habitent pour longtemps, sans doute pour toujours.

Cela ne veut pas dire que seuls des récits bouleversants, follement profonds et émouvants, font partie de ma liste – au contraire. Ayant des goûts assez éclectiques, mes livres favoris le sont aussi: certains très littéraires, d’autres plus simples, des classiques aux thrillers bien commerciaux en passant par des histoires d’amour, et surtout beaucoup de mystères (puisque c’est souvent ce qui m’accroche le plus). Ils m’ont fait rêver, vibrer, trembler, palpiter, ou simplement m’ont inspirée… chacun à leur manière.

Je viens présenter aujourd’hui ma sélection de romans préférés par ici puisque, bien sûr, j’adorerais pouvoir partager mon enthousiasme avec vous. Certains ont été lus il y a très longtemps et mériteraient peut-être une relecture, mais le simple fait que je me rappelle autant l’impression qu’ils m’ont laissée justifie pleinement leur référencement ci-dessous !mes-romans-preferes

◇ LE RIVAGE DES SYRTES – Julien Gracq

J’ai découvert et étudié ce roman en hypokhâgne. Il s’agit certainement, avec le titre suivant, de l’histoire qui m’a le plus habitée à l’âge adulte; j’y pensais constamment, il me faisait rêver, dériver hors du monde. Il s’agit d’un texte complexe, lent, extrêmement bien écrit, tissant une intrigue où il ne se passe a priori pas grand chose… Est-ce vraiment le cas ? C’est justement tout le sujet de ce livre, l’attente, l’expectative, une angoisse sourde, le bourdonnement d’une rumeur qui laisse s’enflammer l’imagination. L’élégance de la plume de Julien Gracq en fait un vrai bonbon pour les amateurs de belles lettres, auxquels je le recommande absolument.

LE NOM DE LA ROSE – Umberto Eco

Presque un an après avoir dévoré ce roman dense et érudit, je peine encore à exprimer l’immense amour que je lui voue. On y suit une enquête dans un monastère en 1327, où des moines sont successivement assassinés sur fond de tensions religieuses. Sous la forme d’un polar intrigant, le grand Umberto Eco y distille une impressionnante culture historique (ainsi qu’un goût certain pour les citations latines, que j’avoue avoir passées rapidement !), mais aussi des réflexions d’une importance capitale sur les livres, le savoir, et la Vérité. L’ambiance est sombre, mystérieuse, chargée de tension et de secrets, immergeant profondément le lecteur dans l’intrigue. Une lecture exigeante mais passionnante, qui m’a obsédée pendant des jours, et qui aujourd’hui encore, me serre la gorge quand j’y repense…

HARRY POTTER – J. K. Rowling
  (Ma collection VO disponible ici)

La saga du jeune sorcier n’a pas besoin de présentation, mais comme énormément de personnes de mon âge, elle a été mon amour littéraire de jeunesse le plus absolu. Je me souviendrai toujours de l’été de mes 11 ans à découvrir le premier tome au bord de la piscine, dévorée d’un émerveillement que je n’avais encore jamais connu jusque là (et pourtant, j’étais un sacré rat de bibliothèque !). J’ai grandi avec Harry, Ron et Hermione. J’ai passé des nuits presque blanches à suivre leurs aventures sous ma couette, un paquet de récréations à sortir le dernier tome publié de mon sac de cours pour en lire quelques pages, faute de pouvoir attendre. Le monde de Poudlard est ma maison imaginaire, il m’habitera toujours.

OUTLANDER – Diana Gabaldon
  (Mon édition VO disponible ici)

La présence d’Outlander dans cette liste n’est pas vraiment un scoop…! Si cette saga me plaît autant, surtout dans son début, c’est parce qu’elle mêle tout un tas d’éléments auxquels je suis sensible: une héroïne au caractère bien trempé, le décor sauvage et fascinant des Highlands et de leurs clans, un contexte historique vraiment intéressant, une histoire d’amour passionnée, une touche de magie qui me fait complètement rêver (pouvoir retourner dans le passé, quelle merveille !), des personnages très humains et complexes, des aventures épiques, des enjeux qui font battre le coeur, une plume détaillée et sensible… Le récit, ambitieux, dense et passionnant, m’a happée lentement mais sûrement.

 WILD – Cheryl Strayed
  (Édition VO disponible ici)

J’ai été très touchée par le récit autobiographique de Cheryl Strayed, jeune femme complètement perdue et blessée par la vie, frôlant l’auto-destruction, qui va essayer de se sauver en effectuant une randonnée solitaire de plusieurs mois sur le chemin des Crêtes du Pacifique (+1700 km). C’est une histoire à la fois très dure par le passé douloureux de la protagoniste – j’ai beaucoup pleuré – mais aussi extraordinairement riche d’espoir. La satisfaction de voir Cheryl trouver enfin une paix intérieure, se trouver elle-même, en reconnectant avec la pureté brute et sublime de la nature, est une magnifique expérience. Wild m’a fait voyager, réfléchir, et m’a bien sûr donné furieusement envie de randonner le long de la côte ouest des Etats-Unis.

DIX PETITS NÈGRES – Agatha Christie
  (Édition VO disponible ici)

Les romans d’Agatha Christie ont accompagné le début de mon adolescence (j’en lisais beaucoup vers 12-13 ans) et ont confirmé mon goût, depuis petite avec Le Club des Cinq, pour les intrigues policières et les mystères. Si j’aime beaucoup sa série mettant en scène Hercule Poirot, peut-être un peu plus « gentillette », les Dix Petits Nègres reste toutefois celui qui m’a le plus marqué: j’en ai absolument adoré l’ambiance inquiétante en huis-clos (une île isolée, dix personnes qui ne se connaissent pas et ont chacun un secret à cacher…), assez sombre, qui m’a tenue en haleine jusqu’au bout.

REBECCA – Daphné du Maurier
(La superbe édition VO disponible ici)

Daphné du Maurier est l’une des auteures les plus chères à mon coeur: ses romans à mystère comme L’Auberge de la Jamaïque, Ma cousine Rachel, Le Bouc Émissaire ou Rebecca ont été adorés par ma Maman, qui à son tour m’a transmis sa passion. C’est toutefois ce dernier titre, je crois, qui m’a le plus marquée (je les relis petit à petit). L’ambiance angoissante, la folie de Mme Danvers, les secrets que cache toute la maisonnée, le décor splendide de Manderley et de la côte des Cornouailles, et bien sûr l’incroyable retournement de situation dans la dernière partie, en font à mes yeux un récit tout à fait fascinant. Je l’ai « relu » en livre audio il y a quelques semaines, et j’y repense encore très souvent.

DA VINCI CODE – Dan Brown

On peut dire ce que l’on veut sur sa qualité littéraire ou son aspect très commercial: ce thriller reste quoi qu’il arrive l’un des romans qui m’auront le plus passionnée de toute ma vie. Je l’ai adoré ! J’ai non seulement apprécié son rythme frénétique, fondé sur des chapitres courts se finissant systématiquement par un élément de suspense, mais aussi tout le côté ésotérique de son intrigue, qui m’a fascinée pendant des années. Pour quelqu’un comme moi qui raffole de mystères, de grands secrets, la lecture du Da Vinci Code a été un plaisir absolu. Impossible à lâcher, puis impossible à oublier !

LA NUIT DES TEMPS – René Barjavel

La science-fiction est l’un des genres auxquels je suis la moins sensible, et pourtant, je me rappelle avoir été complètement emportée par le suspense et la superbe histoire d’amour de ce roman, qui évoque celle d’autres grands couples mythiques de la littérature. On y suit la découverte en Antartique par des scientifiques d’une capsule contenant deux humains endormis en biostase, et venus tout droit du passé: leur civilisation a vécu sur Terre il y a 900 000 ans avant d’être détruite par une grande guerre. J’ai très envie de le relire à l’occasion pour raviver mes souvenirs !

L’ÎLE MYSTÉRIEUSE – Jules Verne

Sacrée surprise que ce roman pour moi qui pensais détester Jules Verne, faute d’avoir trouvé goût à ses écrits à l’adolescence ! Il faut être à l’aise avec le fait de sauter des descriptions techniques trop longues quand c’est nécessaire (je le fais sans aucun état d’âme), car l’auteur se perd parfois dans sa passion de l’ingénierie, mais le récit dans sa globalité m’a complètement emballée grâce à son suspense: quelle est cette force étrange qui semble manipuler les éléments en faveur des cinq naufragés ? Pourquoi les aide-t-on ? L’île sur laquelle ils ont échoué est-elle aussi déserte qu’ils le pensent…? J’ai dévoré ce livre en quelques jours, incapable de le lâcher !

LA PRINCESSE DE CLÈVES – Madame de La Fayette

Étonnamment, parmi tous les classiques français des XVII, XVIII et XIXèmes siècles que j’ai lus, celui-ci est le seul qui m’ait marqué et habitée au point de faire partie de mes romans préférés. Je me souviens l’avoir trouvé assez accessible en termes de style, tout en étant extrêmement élégant et bien écrit, mais j’ai surtout été touchée par le thème principal qu’il aborde: l’éternel dilemme entre le coeur et la raison, qui va déchirer la protagoniste éponyme. Céder aux chants d’un amour passionné et adultère pour un homme qui la fascine, ou rester fidèle à un mari aimant et gentil pour lequel elle ne ressent qu’un profond respect ? Satisfaire ses envies sentimentales et charnelles pour trouver le bonheur, ou préserver sa morale, sa vision de l’amour ? Voilà des questions tout à fait intemporelles, que le récit explore sur fond d’intrigues de cour au temps d’Henri II.

LOIN DE LA FOULE DÉCHAÎNÉE – Thomas Hardy
  (Ma jolie édition VO disponible ici)

Dans ce classique anglais, je suis tombée amoureuse autant de la plume étonnamment moderne et humoristique de l’auteur, que de son protagoniste masculin, qui s’est hissé tout droit dans mon top 3 de « book boyfriends ». Gabriel Oak est un homme qui ne peut qu’attirer la sympathie, la tendresse et le respect: il est bienveillant, franc, généreux et juste, sans être benêt. Les autres personnages ne sont pas en reste, avec Bathsheba, une femme assez forte et moderne pour son époque, son amant aux comportements troubles, et son voisin que j’ai trouvé extrêmement touchant. J’ai aussi beaucoup apprécié l’ambiance champêtre du roman, et l’intrigue en soi, plutôt traditionnelle mais riche en émotions fortes, et profondément romantique: la fin a fait battre mon coeur !mes-romans-preferes2

P.S.: Bien sûr, ma liste peut être amenée à évoluer, notamment en s’enrichissant de futures découvertes (il y a pas mal de titres très prometteurs dans ma pile à lire, notamment, et ma lecture actuelle n’est pas en reste). Je n’ai que 28 ans, donc je suis loin d’avoir tout lu, et je m’en réjouis d’avance !

***

Certains de ces romans vous ont-ils marqué également ?
Quels sont vos romans préférés à vous ?

Pas fan des boutiques en ligne ? Vous pouvez aussi passer par LaLibrairie.comLesLibraires.fr ou encore ParisLibrairies.fr pour vos commandes, qui seront livrées chez un libraire indépendant, ou bien sûr vous rendre directement en magasin autant que possible ! Sinon, en achetant un livre via les liens présents dans cet article (Decitre ou Amazon), vous participerez à soutenir mon activité sur ce blog (cf ma FAQ). Dans tous les cas, merci pour votre geste ! ♥︎

46 commentaires

  1. Bonjour Victoria, j’adore ce genre d’articles ! Je suis ravie de voir que la Princesse de Clèves fait partie de tes favoris -C est aussi mon cas ! Je L ai étudié en khâgne et c’était tellement intéressant…
    Il faut que je me plonge dans Gracq aussi…
    Comme toi j ai énormément de livres qui M ont marqués et que j aime profondément -qui m’habitent au quotidien- et C est dur de choisir !
    Belle du Seigneur d Albert Cohen est L un d entre eux – j aime son écriture si particulière et poétique. Alexandre Dumas aussi avec le Comte de Monte Cristo particulier (je pense que ça pourrait te plaire d ailleurs : beaucoup de rebondissements, une aventure folle…). La Chartreuse de Parme de Stendhal également m’a beaucoup marquée. Beaucoup de classiques comme tu le vois :) La liste est longue et j en oublierais tres certainement alors je vais M arrêter la !
    Bon dimanche

  2. Han La nuit des temps ❤️ J’ai un problème avec Barjavel mais il m’a tellement marqué!!! L’enchanteur et une rose au paradis sont largement dans mon top 10!
    Bon et Harry Potter et Outlander, forcément, je ne peux que te suivre ;)

  3. Les seuls qui m’ont marqué dans ta sélection ce sont les Harry Potter car ce sont les seuls que j’ai lu haha, cependant, plusieurs titres m’intéresse grandement !
    Bisou ma belle

  4. Harry Potter évidemment ❤.
    J’ai lu Le nom de la Rose et Wild sur les bons conseils du club de lecture et j’ai adoré ces des romans qui sont rentrés aussi dans mon top 10.
    J’ai lu également La princesse de Clèves mais j’ai été un peu déçue.
    J’adore les Dan Brown mais pour moi le meilleur reste Anges&Démons.

    Je n’ai pas encore succombé à Outlander, j’avoue avoir regardé la première saison et mètre ennuyé 🙈

    Barjavel et Jules Verne sont des auteurs que je n’ai encore jamais lu mais je compte y remédier depuis un moment !

    Pour ma part, j’adore Martin Éden de Jack London (et beaucoup de ses autres romans), la saga Le Clan des Otoris, Soie de Barricco.

    Belle journée à toi,
    Héloïse

  5. Fleur de Cerisier Répondre

    La nuit des Temps est également un de mes romans préféré. Je ne suis pas non plus adepte de la science-fiction et pourtant ce livre a continué de me suivre en pensée jusqu’à choisir le prénom de l’héroïne pour ma petite.

  6. Rebecca est sans nul doute un de mes romans préférés, suivi de La maison du bout du monde (absolument rien à voir).
    A propos de Daphné du Maurier, je viens de terminer sa biographie signée Tatiana de Rosnay. Bien qu’un peu longue par moment, j’ai trouvé sa vie passionnante!

  7. C’est grâce à toi que j’ai lu wild (tu en avais parlé dans un article il y a longtemps), et si je faisais une liste des romans qui m’ont le plus marquée, il serait quelque part tout en haut ! Merci de me l’avoir fait découvrir.

  8. J’adore ce genre de post, pour y faire ma même de jolies découvertes:)
    Nous en avons quelques uns en commun . Si je devais en rajouter pour ma part ce serait Madame Bovary,le personnage d’Emma m’a toujours fasciné, l’heure trouble de Johan Theorn un thriller tellement touchant, Les hauts de Hurlevent d’Emily Bronte, dans la saga Harry Potter : Les contes de Beedle le Barde, Avant toi de Jojo Moyes, la quasi totalité des thrillers de Jean Christophe Grangé qui nous emportent, au Bonheur des ogres de Daniel Pennac ne serait ce que pour son personnage principal qu’est Benjamin, une pépite. Haha et bien sur Mon nez, mon chat l’amour et moi de Louise Rennison, et ses suites qui m’ont value de jolies fous rires étant plus jeune. Voila:)

  9. Tu es ma jumelle ! Les mêmes goûts, le même parcours de lecture, les mêmes études (du moins pour la partie littéraire), c’est impressionnant.

  10. Merci d’avoir ajouté quelques titres dans ma pile à lire ! :)
    Pour ma part (j’ai aussi des goûts assez éclectiques, je me demande si c’est pas propre à pas mal d’ex khâgneux ! ) ; je dirai bien sûr Harry Potter (« always », comme dirait l’autre), puis Ellana quand j’étais plus jeune (la plume de Pierre Bottero : coeur coeur) ; mais aussi Lorenzaccio (que j’ai lu plus de 5 fois, ça va je m’en lasse pas :p) ; le Comte de Monte Cristo, que j’ai dévoré ; le Fléau, de Stephen King ; et plus récemment, Dragonfly in Amber, que je viens de finir (mon hystérie latente en le lisant n’est pas encore retombée, je crois que je suis un peu extrême dans mes réactions quand j’aime quelque chose…) ; et le dernier, je dirais des Fleurs pour Algernon, qui m’a beaucoup touchée et fait réfléchir…

    Du haut de mes 21 ans, ça fait pas grand chose, et malheureusement je n’ai pas le temps de tout lire non plus ( à ma grande frustration), surtout que contrairement à toi je suis du genre à TOUT lire, chaque ligne, ne rien louper, ce qui m’amène à rester bloquer dans des phases de lecture plus « lentes », quand je tombe sur un ouvrage qui me donne moyennement envie de l’ouvrir, mis en face d’internet… (mais je bosse sur ce côté psychorigide ^^)

    Pour la Princesse de Clève, je le retrouve souvent, mais je n’ai jamais réussi à accrocher malheureusement… sans doute parce que je ne m’identifie pas au personnage! pourtant c’est pas faute d’avoir essayé (lu deux fois). Et pour l’Ile Mystérieuse, je me souviens aussi l’avoir ouvert un été étant adolescente, avoir lu 20 pages et l’avoir refermé… tu me donnes envie de lui redonner une chance ! :)

    Et aussi d’aller éteindre l’ordi pour ouvrir un livre.
    Passe une bonne journée :)

  11. Bonjour Victoria,
    c’est drôle La Princesse de Clèves est aussi l’un de mes romans préférés, mais je ne l’ai pas tout à fait lu comme toi :)
    à un moment à la fin elle dit que si elle avait cédé à la passion, non seulement elle aurait transgressé la morale, mais aussi (et à mon avis, surtout) il aurait fallu accepter l’imperfection (et la fin, un jour) de cet amour.
    Je crois que son choix final de se retirer n’est pas seulement par fidélité à son mari, mais aussi pour « obliger » Nemours à garder d’elle une image intacte, et elle de lui. Finalement si elle s’était donnée à lui, il l’aurait vraisemblablement oubliée comme toutes les autres… En refusant, elle se donne un statut à part.
    Elle vit l’amour parfait en ne le vivant pas en somme.
    bise !! :)

    • Coucou Clara ! Je suis tout à fait d’accord avec toi, il y a aussi cet aspect-là de l’histoire, mais je ne le révèle pas dans le résumé proposé ici pour ne pas « spoiler » la fin aux personnes qui voudraient lire le roman :)

    • Bonjour, pas merci de m’avoir spoilé un livre que j’aurai aimé lire. :(
      Des balises [ spoils ! ] sont les bienvenues dans ce genre de cas.

  12. Coucou Victoria,

    je viens de lire ton article et je constate que nous avons pas mal de points communs en ce qui concerne la lecture et les auteurs. Comme toi, j’ai beaucoup lu Agatha Christie entre 12 et 15 ans et je garde une tendresse particulière pour cette auteure. Comme toi aussi, je ne suis pas particulièrement attirée par le genre SF mais La Nuit Des Temps m’a aussi beaucoup touchée et émue. Quant à Wild, je n’ai pas lu le livre mais j’ai vu le film à un moment de ma vie plutôt très difficile et, comme toi, il m’a bouleversée, j’ai versé quelques larmes mais il m’a aussi donné l’espoir dont j’avais besoin à ce moment précis de ma vie. Nous nous rejoignons donc, je pense, sur ces sentiments.

    Merci d’avoir partagé ton ressenti avec nous.
    Bisous et bon dimanche ! ;)

  13. Bonjour Victoria,
    Quelle jolie sélection ! En fidèle de ton blog, je t’ai plusieurs fois lue évoquer « Le rivage des Syrthes », il faudra que j’assouvisse ma curiosité, un jour prochain ! Concernant ma propre liste, d’ores et déjà, je sais que j’y sélectionnerai « La princesse de Clèves » aussi : beaucoup n’aiment pas ce roman mais il m’a comme toi laissé une impression indélébile et le temps n’y peut rien, je le relis encore avec plaisir. Je peux en dire autant de la série des Prince d’Ambre de Roger Zelazny et du cycle de Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley, en grande amoureuse de fantasy.
    La trilogie « Le Siècle » de Ken Follett m’a enthousiasmée ces dernières années, et en matière de romans historiques, j’ai particulièrement aimé la série « Louisiane » de Denuziere. « Le vicomte de Bragelonne » de Dumas reste néanmoins ma référence du genre, et n’a probablement pas été pour rien dans la passion que j’ai développée pour l’histoire ! J’ai une affection toute particulière également pour Guerre et Paix, les Agatha Christie de manière générale.
    Des livres comme Wild et Mange prie aime, s’ils ne sont pas des livres que je relirais ni parmi mes favoris font néanmoins partie des plus marquants. J’ai l’impression d’oublier tellement de titres…
    Mais cette petite réflexion n’était pas désagréable ! :) Belle fin de journée !

  14. C’est une sélection éclectique, effectivement, et c’est sûrement pour ça que je la trouve parfaite :)
    J’aurais du mal à ne retenir que 12 livres, mais incontestablement La Nuit des Temps ferait aussi partie de ma liste!

  15. Bonjour Victoria,

    C’est très drôle : notre liste aurait été commune à 75% :-) À voir les commentaires, je crois qu’en fait ta communauté de lectrices te ressemble beaucoup. Rebecca est mon Graal. Parmi les livres qui m’ont beaucoup marqué et que je relis, il y a deux Jane Austen, l’un très connu, Pride & Préjudice, l’autre un peu moins, Persuasion (c’est une histoire d’amour qui renaît, alors que la jeune femme, sous l’influence d’une amie, avait fini par éconduire l’homme qui l’aimait et qu’elle aimait des années auparavant). Récemment, j’ai été passionnée par la saga d’Elena Ferrante, que j’ai lu en VO et que j’ai trouvé très juste pour avoir vécu plusieurs années en Italie. Adolescente, j’avais aussi beaucoup aimé la saga des Catherine par Juliette Benzoni. Merci encore pour ton Club de lecture : j’y ai découvert Jnthan Strange & Mr Norrell, mais j’ai du mal à le finir :-)

  16. Pingback: Mes 12 Romans Préférés

  17. C’est en cela qu’on reconnait le bonheur d’être lecteur ! Faire de belles expériences littéraires qui nous accompagnent pour longtemps. Super cet article, j’ai adoré découvrir tes romans préférés :) .

  18. Merci pour cet article! Je partage ton amour pour Harry Potter et Outlander (que j’ai découvert grâce à toi). Maintenant j’ai très envie de découvrir Rebecca!

  19. J’ai adoré Harry Potter, la Passe-Miroir, Rebecca et la Nuit des Temps!
    La trilogie du Clan des Otoris, Autant en emporte le vent, les piliers de la Terre et le Palanquin des larmes font également partie de mes livres préférés.
    Belle journée,

    Julie, Petite and So What?

  20. Bonjour Victoria!
    Merci pour cet article lecture, ça faisait longtemps :)
    Sur tes 12 romans préférés, il y en a seulement 5 que j’ai lu : Harry Potter, Outlander, Da vinci code, L’île mystérieuse et Loin de la foule déchaînée. Ce sont tous des romans que j’ai aimé mais ce ne sont pas tous des coups de cœur.
    Je suis bien évidement en amour avec Harry Potter bien que j’ai lu les romans tardivement ( j’étais à l’uni quand j’ai commencé le tome 1 alors qu’il y avait déjà 6 tomes sortis). Outlander, j’ai adoré les 3 premier tomes!!! Je suis en train de lire le 5 et j’avance lentement car je suis plus à fond dedans. Da vinci code, j’en garde aussi un souvenir passionnant. Malgré son épaisseur, j’avais dévoré ce livre qu’on s’était empressé de se prêter avec ma sœur et ma mère.

    Sinon en ce qui concerne d’autres romans qui m’ont marqué, sans trop réfléchir à ma liste je dirais :
    – « La Confusion des sentiments » de Stefen Zweig. J’ai clairement adoré toutes les nouvelles de Zweig mais celle-là m’a marqué profondément.
    – « L’étranger » d’Albert Camus. Je l’ai lu 2 fois : la première fois c’était mon propre choix et la deuxième c’était demandé par l’école. Cette histoire m’a totalement bouleversé dès la première page.
    – « Le magasin des suicides » de Jean Teulé. Une histoire loufoque mais tellement touchante.
    – « Les Liaisons Dangereuses » de Pierre Choderlos de Laclos. Un classique que j’ai lu à l’école et que j’ai aussi eu l’occasion de voir en adaptation au théâtre. Toutes ces manigances m’ont délectées!
    – « La fille que j’ai abandonné » de Shûsaku Endô. Un roman bouleversant!
    – « La Formule préférée du professeur » de Yōko Ogawa. A l’époque, j’étais amoureuse des mathématiques donc cette lecture m’a bien marquée.

    Il doit y en avoir d’autres mais ces sont ceux-là qui me viennent en tête rapidement.

    Belle semaine.

    PS: je pars en Écosse du 7 au 21 mai et je voulais te remercier pour tous les articles que tu as fait sur ton voyage qui me sont d’une aide précieuse.

  21. Bonjour Victoria,

    Tes articles lecture sont toujours un plaisir :) Il y en a pour tous les goûts, et cela donne envie de découvrir des livres vers lesquels on ne se serait pas tournés naturellement.

    Au vu de ton goût pour le fantastique (largement partagé, ce sont les seules lectures qui me permettent de m’évader complètement ! j’ai commencé la Passe-Miroir suite à tes articles d’ailleurs…), je souhaite te parler de la saga « L’épée de vérité » de Terry Goodkind : le monde et les protagonistes m’ont complètement absorbée. Seul (gros) bémol : la qualité d’écriture n’est pas au rendez-vous, c’est vraiment dommage. J’envisage de les lire en VO pour m’en faire une idée plus juste.

    Merci pour cet article, et bonne continuation !

  22. J’adore ce genre d’article ! Je note certains titre dont la Princesse de Cleve que je n’ai toujours pas lu ! Il serait temps :)
    Forcément cela m’a possé à établir un top 12 moi aussi ! L’exercice est difficile mais aujourd’hui je mettrais :
    – Autant en emporte le vent : relu un nombre innavouable de fois. J’y suis très attaché peut être parce que c’est ma maman qui me l’a fait découvrir et qui partageait ma passion pour ce roman, on a eu de très nombreuses discussions sur le personnage de Scarlett.
    – Harry Potter : sans commentaire, je les relis tous les deux ans ^^
    – Voyage au bout de la nuit de Celine : assez controversé et pas très accessible mais j’ai été très touché par ce livre, par l’écriture de Celine.
    – Suites françaises d’Irène Némirovsky : un des meilleurs romans que j’ai lu sur la seconde Guerre Mondiale, écrit sous l’occupation par Irene Némirovsky, morte en déportation en 1942.
    – La saga de Game of Thrones : un univers à part entière, encore plus riche que la série.
    – L’attrape coeur de Salinger : qui m’a beaucoup touché lorsque je l’ai lu. A mettre entre les mains de tout ado mal dans sa peau !
    – La série des Malaussène de Daniel Penac : lu quand j’était ado, j’ai adoré cet univers à la fois loufoque et plein de poésie. Ma famille idéale :)
    – A l’est d’Eden de Steinbeck : lu en 2017, j’ai dévorré ce roman. Steinbeck est un de mes auteur préféré. A chaque roman on trouve un portrait cruel mais réaliste des Etats Unis (mais toujours empreint d’une note d’espoir).
    – La horde du contrevent : mon roman de SF préféré. Un univers tellement poétique…
    – Life of Pi : ce roman m’a bouleversé. Un conte au plus beau sens du terme.
    – Rebecca : nous partageons ce coup de coeur et ton article me donne très envie de le relire !
    – Jane Eyre : le classique de la littérature anglaise que j’ai préféré surement grâce à son héroine.

  23. La Nuit des Temps a marqué mon année de 3e et donc mes 14ans (j’en ai 36) … & les 10 petits Nègres est le 2e roman d’Agatha Christie que j’ai dévoré et qui j’ai adoré.

  24. Bonjour Victoria,

    Merci pour tes articles rafraîchissants, toujours aussi agréables à lire !
    Au risque de me répéter avec les autres, je suis heureuse de voir que plusieurs romans dans ta liste font également partie de ceux qui m’ont marquée (notamment « les dix petits nègres » et « Rebecca »). Je vais essayer de reprendre « La princesse de Clèves » dont j’avais tant entendu parler mais que par difficulté de lecture peut-être j’ai arrêté en chemin.

    Par contre, je me permets de réagir par rapport à « La nuit des temps » de Barjaveln, que l’on m’avait fortement recommandé pour son histoire d’amour magnifique… et qui m’a énormément déçue ! Je vais être un peu dure mais j’avais trouvé au contraire l’histoire d’amour trop parfaite, trop niaise, haha, comme quoi, les goûts et les couleurs :-)

    Bonne continuation !

  25. Coucou Victoria!
    Jolie sélection, qui fait écho à certaines de mes lectures préférées … :D
    Harry Potter reste inégalable à mes yeux, nous avons grandi avec et relire les tomes régulièrement est un rituel chaque année. Comme toi, je me souviens parfaitement de la première entrée dans le monde des sorciers, l’endroit, l’époque où j’ai commencé à les lire.

    J’ai beaucoup aimé la Nuit des temps, dévoré dans le fond de la classe au lieu d’écouter le prof tellement j’étais captivée!

    J’ai beaucoup aimé ELANA de Pierre Bottero : de beaux mots, de la simplicité, le pouvoir du langage, l’harmonie avec soi-même, son corps, la nature … il est magnifique ce livre.

    Dans le registre Ecosse/Highlanders, j’ai adoré la saga de Monica McCarty, les Chevaliers des Highlands, qui se déroule lors de la conquête du trône de Robert de Bruce. Il est entouré d’une garde personnelle, dont chaque guerrier à un nom de code : Faucon, Vipère, Dragon, Chasseur, etc. Chaque tome est consacré à l’histoire de l’un de ces guerriers. C’est bien écrit et très prenant, je te le conseille!

    Il y a des livres qui laissent des émotions, des souvenirs inoubliables ..j’aimerais pouvoir les « oublier » pour reprendre de zero et revivre les sensations éprouvées lors de la 1ère lecture !

  26. Bonjour Victoria,

    Merci pour cette sélection qui me fait ajouter quelques titres sur ma liste de prochaines lectures.

    Comme je retrouve certains de mes ouvrages préférés dans tes favoris (notamment Outlander et Harry Potter), je me dis que tu apprécierais peut-être également la saga Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel.

    C’est un peu particulier comme univers puisque le récit se déroule à la préhistoire, mais on y retrouve plusieurs éléments qui devraient te plaire: une héroïne au caractère bien trempé, un décor sauvage et fascinant, des histoires de clans, un contexte historique vraiment intéressant et une histoire d’amour passionnée !

  27. « WILD » de Cheryl Strayed m’a bouleversé aussi..
    Quelle histoire, quel passé, quel courage et quelle femme !
    Comme tu dis, cela donne vraiment envie de tout laisser tomber, de charger son sac et de partir sur les routes <3
    Ce livre est incroyable ;)

  28. Ahh Barjavel! J’ai lu quasiment tous ses romans, mais mon préféré et celui qui m’a le plus marqué de lui est un roman qu’il a écrit avec Olenka de Veer, et qui n’est pas de la SF: Les Dames à la Licorne. Cela se passe en Irlande, en 1974. Le personnage sauvage et intrépide de Griselda est fascinant.
    J’ai aussi dévoré la saga de Jean M. Auel, Guerre et Paix de Tolstoï, le Comte de Monte Cristo de ce cher Dumas.
    Dans un autre style, « je l’aimais » d’Anna Gavalda m’a beaucoup marqué.
    Récemment, « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan m’a bouleversé.
    Le Lion de Joseph Kessel qui m’a transporté en Afrique alors que j’étais dans les Alpes et qui m’a tant fait pleurer.
    Momo de Michael Ende que j’ai lu très jeune et dont je n’ai jamais oublié le sens métaphorique très très fort sur le temps qui s’enfuit.
    L’empire des anges de Werber auquel je ne peux m’empêcher de penser à cause des « signes » (il faut le lire pour comprendre!)
    Le seigneur des anneaux de Tolkien que je lisais en bord de mer à Corfou, alors que je vivais mon premier coup de foudre, ajoutant du surnaturel à ma vie au sens propre comme au figuré.
    Récemment aussi Elena Ferrante et son Amie Prodigieuse qui m’ont rappelé mes vacances à Naples.
    Et puis last but ont least les Harry Potter !

  29. Quelle chouette sélection, je prends des notes !
    Pour ma part, si je devais citer quelques favoris, je dirai Wild, Harry Potter, Eragon et La Promesse de l’Aube…

  30. Merci pour cette liste d’inspiration! J’ai aussi adoré la saga Harry Potter, Outlander et également le Da Vinci Code. Du coup, je vais mettre un petit marque page sur cet article pour y revenir quand je chercherai de nouvelles lectures :-)

  31. Merci pour ce partage. « La princesse de Clèves » m’intrigue parmi ta sélection. J’ai été ravie de constater que certains de tes coups de cœur sont aussi les miens.
    Mon top de romans favoris:
    – Comme toi je n’ai pas pu lâcher « Da Vinci Code » de Dan Brown.
    – « Wild » de Cheryl Strayed m’habite encore. A la fin de ma lecture, je n’avais qu’une envie, prendre mon sac à dos et partir!
    – « La nuit des temps » puis « l’enchanteur » de Barjavel, mes coups de cœur d’adolescente.
    – J’ai dévoré les Werber pendant mes études (j’ai surtout adoré la trilogie des fourmis et « le papillon des étoiles »).
    « La mécanique du cœur » de Mathis Malzieu: une histoire d’amour, de rivalité sur fond d’univers fantastique et rétro.
    – « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana de Rosnay (j’ai versé un torrent de larmes).
    « Des fleurs pour Algernon » de Daniel Keyes (et le film « l’éveil » avec de Niro et Robin Williams qui se rapproche du roman, bouleversant).
    – Eric Emmanuel Schmidt , « la part de l’autre » qui dépeint de façon fictionnelle la vie d’Hitler si celui ci n’avait pas été refusé aux beaux arts.
    Mais aussi « la femme au miroir »: 3 femmes, 3 époques, 3 destins différents qui s’entremêlent.
    – Sinon dans mes derniers coups de cœur, il y a « mille femme blanches » et « la vengeance des mères » (que je lis actuellement) de Jim Fergus que je te conseille ardument.

  32. Oh comme je suis ravie de trouver La Princesse de Clèves dans ta liste : cela a été un de mes premiers éblouissements littéraires avec Madame Bovary (tous deux lus en terminale et retravaillés en khâgne). La langue, les personnages, les émotions : tout m’a emportée !

    Dans ma liste, on trouve bien sûr Harry Potter, saga à laquelle je voue encore une véritable passion. C’est mon doudou, ma maison imaginaire, mon réconfort…

    Sinon, je citerai aussi Les mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar : une pépite ! Je lis actuellement L’oeuvre au noir pour poursuivre la découverte de l’oeuvre de cette grande dame. J’ai aussi adoré Gilead de Marilynne Robinson, un roman contemplatif d’une grande douceur et d’une grande force. Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell est aussi fantastique. Cette auteure écrit à la même période que Jane Austen et je trouve sa plume plus intéressante et complexe.

    Belle soirée et surtout beau voyage !

  33. Hey Victoria. Sur tes 12 preferees, 7 sont mes preferes également.. Je me reconnais bcp dans tes impressions de lecture. Décidément, énormément de choses en commun ….mais toutefois 15 ans d ecart (en âge:)

  34. Bonjour Victoria,
    De vrais classiques dans ta liste (La nuit des temps, Rebecca, Harry Potter…).
    J’ajouterai « les âmes grises » de Philippe Claudel, « bel canto » d’Ann Patchett, « ligne de faille » de Nancy huston, « Le silence des Scota » de Laurent gaudé et « Jane eyre » de Charlotte Brontë

  35. Merci de partager avec nous tes coups de cœur. Je me suis notée quelques références car tu as éveillé ma curiosité 😁

  36. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! #3 – Histoires vermoulues

  37. Pingback: Book Haul #2 - Plein de Mystères ! - Mango and Salt

  38. J’adore ce genre de listes. Elle en dit beaucoup sur la personne et cela permet aussi de découvrir des oeuvres auxquelles on ne pensait pas ou plus. Le nom de la rose que j’ai lu l’été dernier grâce à toi en fait partie.
    Dans ma top list:
    – Le parfum de Süskind- Jamais relu depuis mais il m’a laissé une forte empreinte, la fin notamment
    – Seul dans Berlin de Hans Fallada :la vie d’un immeuble et de ses occupants dans un Berlin hitlérien – une immersion incroyable dans le quotidien des allemands sous l’Allemagne nazie – les pro Hitler et les anti qui face au rouleau compresseur de la dictature vont tenter l’impossible: résister !
    – Sa majesté des mouches de W. Golding: sans adultes, loin de toute civilisation, des enfants livrés à eux-mêmes peuvent-ils reconstruire une société sur une île loin de tout ? Livre profond et hallucinant. Je l’ai fini, la peur au ventre…
    – Belle du seigneur d’Albert Cohen: un pure merveille, un chef-d’oeuvre qui mêle la grande Histoire et la petite histoire d’amour qui est narrée comme un roman épique avec une écriture exceptionnelle
    – Betty d’Arnaldur Indridason: un polar qui est là pour vous mener par le bout du nez, c’est brillant
    – Mygale de Thierry Jonquet: dans la lignée de Betty mais en plus noir, un roman qui avance masqué avec un sens de la narration aussi redoutable que la vengeance qu’il décrit
    -A l’ouest rien de nouveau d’erich-Maria Remarque: la guerre 14-18. Un classique fort et insurpassable sur le sujet à mon avis
    – La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole: chef-d’oeuvre de cocasserie et d’absurdité
    – Un de mes derniers coups de coeur: Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson. C’est beau, triste, émouvant !
    A bientôt pour de nouveaux partages !

  39. LondonxAddicted Répondre

    J’adore toujours autant tes articles livresques, c’est toi qui m’a redonné goût à la lecture il y a un an et tu continues en me donnant toujours plus d’idées de lecture qui me font envie !! Ma PAL ne cesse de grandir grâce à toi alors merci <3

  40. Pingback: favoris culturels - jane eyre, rebecca, films et séries | les parenthèses

  41. Rebecca, j’aime beaucoup et La nuit des temps m’avait marqué durant ma scolarité.
    L’amant de Marguerite Duras et Une vie de Maupassant (je n’ai jamais compris pourquoi parce qu’on pourrait le trouver ennuyeux mais j’avais adoré) font parti de mes livres les plus marquants.

Répondre

Naviguer