Mes Favoris Lifestyle — Mars 2018

Voilà longtemps que je n’avais pas eu de sélection aussi riche à vous présenter pour mes favoris du mois ! Il m’a fallu tenir une liste tout au long des dernières semaines pour être sûre de ne rien oublier, tant j’avais à dire.

Dans cette édition de mars, vous trouverez notamment beaucoup de programmes TV (ma pseudo-panne de lecture me permet d’y dédier plus de temps), quelques podcasts, de nouveaux progrès botaniques, un projet de mode responsable, et une expérience assez particulière… J’aurais pu ajouter le souvenir des shootings photo préparés en milieu de mois pour ma collection équitable avec Close, qui sortira en avril, mais je préfère garder encore un peu la surprise ! ;)

Prêt/es pour une bonne dose de recommandations et petits plaisirs ? Préparez votre tasse de thé, c’est parti !favoris-series-mars

♡ TV & SÉRIES – Séries britanniques, jardinage et queer

Je vous parlais déjà du retour de Shetland le mois dernier, mais la suite et fin de cette saison 4 aura encore été un vrai coup de coeur en mars: j’ai beaucoup aimé cette nouvelle intrigue, ses surprises, et la montée de tension sur les deux derniers épisodes était vraiment réussie. Mention spéciale au tout dernier opus, que j’ai trouvé très puissant en termes d’émotion: les différentes péripéties et la performance des acteurs m’ont toute retournée. Mon coeur se serre en pensant qu’il faudra attendre un an avant de retrouver les personnages, mais je suis plus que ravie d’avoir appris la confirmation d’une saison 5 ! Shetland est une série très humaine, pleine de messages importants sous ses airs de simple drame policier, et visuellement superbe: elle mérite amplement son succès. Si vous ne la connaissez pas encore, RDV dans cet article.

Mon deuxième coup de coeur séries revient à Requiem, une autre histoire signée BBC en 6 épisodes, et disponible depuis quelques jours sur Netflix. Pour moi qui aime les décors britanniques, les ambiances gothiques, le suspense, les enquêtes et les éléments paranormaux qui font peur, c’était un vrai concentré de bonheur ! On y suit Matilda, jeune violoncelliste professionnelle qui, suite à la mort violente de sa mère, se retrouve plongée dans une histoire mystérieuse qui va remettre en cause toute son identité. Au programme: un vieux manoir au coeur de la campagne galloise, la disparition d’une petite fille dans les années 90, et d’étranges phénomènes angoissants… On frissonne, on s’interroge, et malgré quelques clichés faciles, c’est addictif !

Dans un tout autre genre, beaucoup plus léger mais toujours aussi british, j’ai commencé la série Lovesick, initialement émise par Channel 4, dont les trois saisons sont disponibles sur Netflix. Avec ses épisodes courts d’une vingtaine de minutes et son ton à la fois tendre, nostalgique et drôle, c’est la sitcom parfaite pour mes pauses déjeuner et autres moments de détente. Un bonus ? L’histoire se déroule à Glasgow, si bien qu’on y découvre la ville par la même occasion — c’est d’ailleurs grâce à cet article de Sophie que j’ai décidé de me lancer !

Seule grosse déception du mois: La Casa de Papel (ou Money Heist, selon les pays), pourtant tellement encensée partout. J’ai tenu 30 minutes avant de laisser tomber: ce n’est pas du tout le genre d’histoires qui me happe.

Enfin, j’ai dans mes favoris deux émissions de divertissement disponibles sur Netflix que je vous recommande chaudement s’ils peuvent vous correspondre: Big Dreams Small Spaces, une émission de la BBC où un jardinier célèbre et expérimenté, Monty Don, aide des familles à transformer leurs petits espaces extérieurs en jardins bien pensés (avec plein de conseils passionnants sur les plantes !); et Queer Eye, un programme ultra bienveillant et rigolo où une bande de 5 amis gays viennent aider des hommes à se relooker, s’accepter et donner un tournant positif à leur vie — le ton est sans langue de bois, et certains épisodes sont si touchants (notamment le premier) que j’en ai pleuré d’émotion !favoris-audio-mars

♡ AUDIO – Podcast québecois, Julien Gracq, et la musique de Shetland

Mon livre audio du mois étant une simple relecture du tome 4 d’Outlander, que je compte étirer sur une longue période, j’ai surtout écouté des podcasts ce mois-ci !

Mon petit chouchou aura été une découverte effectuée grâce à cet épisode spécial Canada du Bureau des Mystères: l’émission québécoise Distorsion, qui explore les histoires étranges et mystérieuses de l’ère numérique. Avec un ton sympathique, sans drama inutile (et un merveilleux accent local !), Émile et Sébastien explorent de façon très documentée des cas de disparitions, de morts suspectes, d’affaires mystérieuses du dark web, et autres énigmes qui ont secoué l’internet dans les 10-15 dernières années. C’est réellement fascinant, et ça fait parfois un peu peur ! Je vous conseille tout particulièrement les épisodes sur la disparition d’Elisa Lam, d’Emma Fillipoff ou encore Maura Murray, sur la conspiration youtube autour de Marina Joyce (si vous l’aviez ratée à l’époque), ou encore sur le mystère Reddit de Lake City Quiet Pills. Et il m’en reste plein d’autres à découvrir !

Autre très chouette écoute dans un tout autre style: les quatre épisodes de La Compagnie des Auteurs dédiés à l’un des écrivains les plus chers à mon coeur, Julien Gracq — un auteur assez particulier, très secret, très digne, qui aspirait à une vie simple. Ayant moi-même étudié l’homme et son oeuvre en prépa pendant plusieurs mois, alors que nous consacrions notre programme au Rivage des Syrtes (qui m’a complètement fascinée, au point de devenir l’un de mes livres préférés), ces émissions ont été un véritable bain nostalgique et un complément culturel très intéressant.

Enfin, côté musique, j’ai appris il y a quelques jours grâce à Corentin la sortie de la bande originale de la série Shetland, composée par John Lunn — également auteur des musiques de Downton Abbey, entre autres. Le thème principal, qui correspond aux crédits d’ouverture, est une absolue merveille, mais tout le reste des morceaux est aussi très relaxant. J’écoute le CD en boucle sur Spotify pendant que je travaille, pour changer un peu de mes habituelles playlists « coffee house ». Si vous aimez l’Écosse ou l’influence celtique (ou si vous êtes fans de la série comme moi, tout simplement !), ça devrait vous plaire !favoris-plantes-mars

♡ PLANTES – Boutures de succulentes, misère pourpre et nouvelle croissance

Je vous le disais la dernière fois, j’ai ajouté plusieurs petites succulentes à ma collection en commandant des boutures via un site spécialisé (Cactus Plaza, une boutique hollandaise, mais je crois qu’il est aussi possible de le faire via la pépinière française Kuentz); rendez-vous sur cette image pour voir en détail le nom de chaque espèce ! Le format bouture était un choix économique, mais j’en suis ravie, puisque comme vous le voyez, plusieurs d’entre elles sont déjà en train de s’enraciner, voire de faire naître de nouvelles minuscules feuilles. Affaire à suivre…

On aperçoit aussi sur la photo une bouture de crassula ovata, offerte par ma copine Coralie, qui a enfin pris racine et commence à bien pousser (j’attendais quand même depuis octobre…!), et un petit morceau de cactus trouvé par terre en jardinerie, que j’ai récupéré (un euphorbia globosa).

L’autre nouveauté de ma collection est l’aboutissement d’une quête active de 6 mois, tant cette plante semblait introuvable près de chez moi, autant en jardineries que sur les sites de petites annonces: il s’agit de mon petit pot de misère pourpre (ou tradescantia pallida), que je vous ai montré sur Instagram ! Après avoir « stalké » toutes les boutiques végétales des environs, j’ai fini par repérer des tiges de cette espèce dans des vases d’eau sur la devanture d’un magasin, puis j’ai dû convaincre la propriétaire de m’en vendre… Toute une histoire, mais ça y est, je l’ai, et j’espère qu’elle poussera bien pour pouvoir l’étoffer !

Enfin, j’ai eu quelques très chouettes avancées ce mois-ci !

Deux de mes boutures de monstera sont en train de sortir leur première nouvelle feuille, ce qui est un signe de succès: en continuant ainsi, elles deviendront bientôt de jolies petites plantes bien fournies. Quant à ma medinilla magnifica, sa floraison est malheureusement sur le déclin (après tout de même 6 mois à nous offrir ses sublimes pétales roses !), mais j’ai déjà remarqué que de nouveaux boutons apparaissent à l’aisselle des feuilles: c’est gagné, elle refleurira dans quelques mois !favoris-mode-mars

♡ MODE – Des matières écologiques pour la nouvelle saison

J’aurai l’occasion de vous en reparler petit à petit, mais dans le cadre de mon exploration d’une mode plus responsable, j’ai envie cette année de tester (et mettre en avant, le cas échéant) une plus grande diversité de matières écologiques.

Aujourd’hui, on trouve facilement du coton bio dans toutes les grandes enseignes, mais ce n’est pas la seule alternative possible: je voudrais notamment augmenter progressivement la part de lin, de chanvre, de tencel, de cupro et de modal dans ma garde-robe, autant de fibres encore plus « green », parfaites pour les beaux jours, qui gagnent à être connues. Quant aux alternatives de la maroquinerie, je suis très intéressée par le cuir de liège et le piñatex, qui sont d’origine végétale !

Ainsi, outre un achat prévu bientôt chez Not perfect Linen, j’ai déjà choisi un pantalon 100% cupro American Vintage lors de ma dernière commande MSR et je me familiarise avec les sacs en liège — par exemple celui que je vous montrais ici. Affaire à suivre, je trouve le chemin passionnant !test-adn-origines-ethniques

♡ EXPÉRIENCE – Le test ADN des origines ethniques

J’ai beaucoup hésité à partager ce dernier point avec vous tant le sujet est personnel, mais finalement je le trouve si fascinant que je choisis de vous en parler: peut-être que ça vous amusera aussi !

Il y a quelques mois, je me suis offert par curiosité un test ADN d’origines ethniques via le site MyHeritage (qui malheureusement ne livre pas encore en France, mais d’autres sites similaires existent: je sais que Mély en a essayé un). Le principe, que j’avais découvert via cette vidéo il y a quelques années, consiste à faire analyser nos autosomes afin d’y trouver les traces des marqueurs ethniques provenant de nos ancêtres et ainsi, déterminer globalement leurs ethnies / zones géographiques d’origine.

Attention: notons que ce type de test doit être pris à titre indicatif. Une marge d’erreur est toujours possible, et surtout, les ethnies ne sont pas toujours liées à une région du monde précise. Ce lien direct est un peu trop simpliste — cf les explications de la US National Library of Medicine. Considérez-le comme un outil de base, à comparer à vos propres informations sur votre ascendance familiale !

Le déroulement est très simple: on prélève des cellules en frottant un petit bâtonnet dans l’intérieur de notre joue, puis on renvoie le tout par courrier, et quelques semaines plus tard, nos résultats arrivent dans notre compte. Bien évidemment, la collecte des données ADN se fait dans un contexte de protection de la vie privée extrêmement strict, et les informations, encryptées sur plusieurs niveaux, ne sont pas vendues à des tiers.

J’ai été absolument ravie de découvrir mes résultats ! Par mon père, qui est d’origine colombienne, certains étaient exactement conformes à ce que j’attendais, connaissant l’Histoire du pays: la Péninsule Ibérique (mon nom de famille est typiquement espagnol), l’Amérique Centrale (qui correspond aux peuples autochtones), et un peu d’Afrique centrale (une bonne partie de la population colombienne descend directement des esclaves noirs).

Du côté de ma mère, qui est belge et à 25% bretonne, le constat était plus étonnant de prime abord: un mélange de Scandinavie (sans doute plutôt logique, puisque toute l’Europe du Nord a vécu une occupation viking dans le Haut Moyen-Âge) et de gènes d’Irlande, Écosse et/ou Pays de Galles (qui représentent la civilisation celte — tout à fait compréhensible pour mes ancêtres bretons). J’ai même retrouvé un petit pourcentage d’Afrique du Nord, correspondant au témoignage de ma grand-mère (aujourd’hui décédée) qui disait avoir une grand-mère berbère !

Bref, une exploration vraiment fascinante, qui pourrait intéresser les personnes curieuses de généalogie, ou souhaitant trouver quelques pistes sur leur patrimoine génétique — tout en restant conscient/es des limites de cette technologie.

***

Quels ont été vos favoris et jolies découvertes du mois ?
L’une de mes recommandations vous intéresse-t-elle ?

Cet article contient un lien affilié MSR.
Un immense merci pour votre soutien ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

30 commentaires

  1. Tu sais que grâce à toi j’ai passé mon dimanche après-midi à bouturer ?! Eh bien c’était absolument génial. Assise devant mon mini balcon, au soleil, en train de découvrir pas à pas les mystères du bouturage. Un moment tout doux et merveilleux !

    Côté série j’ai aussi énormément entendu parlé de La Casa del Papel et il faut au moins que je regarde un épisode pour me faire un avis dessus, mais tu m’as un peu refroidi du coup ahaha.

    D’ailleurs si tu veux une série touchante, poignante et pleine d’espoir à la fois, je te conseille à 1100% Touch, sur Netflix, qui est tout simplement incroyable.

    Sur ce je t’embrasse,
    Pêche,
    https://pecheneglantine.fr

    • Bonjour Victoria,

      J’aurais voulu savoir comment tu fais pour faire des boutures de misères pourpres ? Quel type de terre faut-il, à quelle fréquence faut-il arroser etc.. ? J’ai eu la chance d’avoir une bouture mais je n’arrive pas à garder plus d’un brin dans le pot, les autres boutures ne tiennent pas..
      Merci d’avance,

  2. Ta sélection série TV et audio m’attire beaucoup, je note précieusement le tout ! D’ailleurs je vais me mettre la BO dès ce matin.

  3. J’ai vu ces test de DNA en publicite a la tele et ca a l’air effectivement interessant. C’est une bonne idee de l’offrir a quelqu’un je n’y avais pas pense merci!

  4. Bonjour Victoria !
    Ici c’est la Semana Santa et ton article tombe à pic !

    J’ai plein de temps pour découvrir les nouvelles séries (Requiem et Lovestick) et les podcasts.

    Je te rejoins sur La Casa de Papel. J’ai regardé 4 épisodes. Sur le coup, j’étais bien dans l’histoire mais depuis, je n’ai plus envie d’y retourner. Je crois que c’est la mise en scène ou peut-être le jeu des acteurs. Je n’arrive pas à mettre le doigts sur ce qui me dérange mais j’ai l’immersion que ça manque de finesse, que tout est dans l’excès. Ça m’a lassée.

    Belle journée à toi

    • J’ai le même ressenti pour la Casa de Papel, j’ai trouvé ça beaucoup trop « gros », pas très fin ni crédible, peut-être en effet à cause du jeu des acteurs ?

  5. Hello, j’avais vu l’article de Sophie parlant de Lovesick mais je n’ai pas osé me lancer par peur que ce soit trop sentimental et actuel. Du coup, sachant qu’habituellement tu es plutôt difficilement satisfaite par les histoires abordant des romances tu me donnes envie de m’y pencher.
    Bises

    • Coucou Fanny-Rose !

      En effet, ici le sujet de l’amour est traité de façon tendre, concrète, sans larmoyance ni kitscherie, et avec humour. On parle aussi beaucoup d’amitié, et de ce qu’est la vie d’un adulte de 25-30 ans aujourd’hui. C’est très frais !

      Pour te donner une idée du genre, je dirais que les hommes peuvent tout autant l’apprécier que les femmes — mon copain la regarde aussi avec plaisir. On est clairement plus proche d’un How I Met Your Mother que d’une romance pour ados !

  6. C’est génial le test myhéritage !! J’adorerai le faire également. Moi je suis 100 % bretonne alors j’aurai peut-être des surprises ?
    J’aime bcp ce que fait not perfect linen, très joli ! Belle découverte

  7. J’adore tes articles, je les trouve très inspirants et découvre à chaque fois quelque chose :) J’ai bien envie de faire ce test ADN… le prix me fait hésiter mais j’aimerai le faire car mes deux parents ont des noms bien bien français alors par curiosité, pour voir si je pourrai être étonnée j’ai envie de tester :)
    Et comme d’habitude, merci pour les conseils séries. Je ne connaissais pas Requiem et habitant au Pays de Galles ben… Je vais y jeter un oeil :)

  8. Hello Victoria, Je suis bien tentée par ta sélection de série, avec un petit bémol sur Requiem car je ne suis pas trop branchée par les séries « horrifiques »… Mais après tout je te fais confiance, ça fait du bien aussi de sortir de sa zone de confort de temps en temps !

    Quant à ces plantes, halala… Un jour je vais craquer et m’offrir la Medinilla Magnifica qui porte si bien son nom!

  9. Merci beaucoup!Si tu aimes la Compagnie des Auteurs, as-tu écouté la série consacrée à Barcelone vue par ses écrivains? ( un merveilleux dépaysement).
    J’ai moi aaussi beaucoup aimé la série sur Julien Gracq et notamment l’épisode sur la géographie!

  10. J’ai eu le même coup de coeur que toi pour Requiem. J’ai trouvé Matilda fascinant avec ses grands yeux et sa frange droite blond polaire. J’ai cru à la base avec ses traits que l’action se passait en Islande puis en Ecosse et c’est qui m’a attirée. Comme toi, j’ai trouvé qu’il y avait des passages clichés propres au genre suspens, mais ils m’ont été savoureux quand même et je restais fascinée par cette série.

    Lovesick, c’est marrant, j’ai doublé cette série lors de mon stage de doublage et Voice over.

    Enfin, j’ai très envie moi aussi je l’avoue de faire un test ADN, j’y pense depuis un peu plus d’un an. Il y a des trous dans notre arbre généalogique : mon arrière grand-père était un gars de l’assistance, et nous ne savons pas où ses origines remontent. J’ai une grande partie de mes ancêtres vikings mais j’aimerais beaucoup en savoir un peu plus.

  11. À la vue de tes deux recommandations, je te conseille vivement de regarder The World’s Most Extraordinary Homes. C’est également une émission de la BBC dont la saison 1 est disponible sur Netflix.

  12. Coucou Victoria !
    Cela fait plusieurs fois que je lis ton engouement pour Shetland, et je dois dire que j’ai très envie de la commencer ! Tu as lu les livres avant ?
    Sinon, je te partage à toi et aux autres lecteurs mon dernier coup de cœur série pour Dark : série Netflix à regarder en Vo,oui c’est en allemand je sais.. mais ça plonge encore plus dans l’ambiance je trouve. C’est très mystérieux, l’ambiance est très particulière et on se fait des noeuds au cerveau a essayer de comprendre le pourquoi du comment, vraiment je la conseille c’est top ! Attention, ça fait parfois un peu peur .. 😉
    Bon weekend !

  13. Bonjour Victoria !

    J’ai beaucoup aimé la mini série Requiem aussi, l’héroïne et l’ambiance m’ont bien accroché. Pas trop flippante, juste ce qu’il faut.

    Pour le test adn, ça me tente depuis un moment aussi. Je ne pense pas avoir de grosses surprises, il y a déjà eu des recherches généalogiques des deux côtés de ma famille ( la grande majorité de mes ancêtres sont de Normandie/Manche et un peu de Bretagne) jusqu’à la révolution française où beaucoup d’archives ont hélas été détruites. Une partie de ma famille avait immigré en Irlande pendant cette période d’après ma grand-mère et les recherches qu’elle avait fait.
    Après je ne sais pas si ils peuvent remonter très loin au niveau des origines.

    Le site My Heritage est en langue française, du coup tu es sure qu’ils ne livrent pas en France ?

    • Hello !

      je me suis inscrite au site de « MyHeritage » et je crois qu’ils livrent en France…

      Rut

  14. Je viens de voir la section où ils disent ne pas livrer en France, dommage, apparemment ils sont assez sérieux au niveau des résultats.

  15. Très bel article une fois de plus, qui donne envie de tester plein de choses dans différents domaines ! Belle idée que le teste ADN !
    A propos des plantes, je voulais savoir s’il existait des sites particulièrement connus et efficaces de mise en relation pour échange ou vente de boutures ou autres plantes entre particuliers sur internet? Ce serait chouette dans le cas où on peut échanger des plants avec des gens du voisinage…

  16. C’est incroyable cette histoire de faire tester son ADN, je ne savais pas du tout que ça existait. C’est fascinant. Merci pour cette découverte! MyHeritage livre en France d’après ce que je vois, et en plus le kit est en promo. Je vais donc me lancer, allez. Mes deux grand-pères étant nés de père inconnus il y a des trous dans mon arbre généalogique. J’aurai peut-être des surprises…

  17. J’ai suivi avec grand plaisir cette 4ème de saison également. Concernant Lovesick (qui s’appelait au départ Scrotal Recall, ça montre déjá tout l’humour de la série :D ), je ne sais pas si tu savais que Johnny Flynn, celui qui incarne le personnage principal, est aussi et surtout un merveilleux chanteur de folk ? Je conseille la plupart de ses albums ! Et comme on parlait séries british, une petite pépite sans prétention également et dont Flynn signe d’ailleurs le générique : The Detectorists. :)

  18. J’ai vraiment adoré Queer Eye aussi alors que j’y allais avec beaucoup de doutes. Finalement le ton est très juste, je trouve l’émission fraîche et l’équipe très attachante. Et tout comme toi, j’ai trouvé le premier épisode très émouvant. L’émission fait sans doute partie de mes deux favoris du mois avec le livre Traverser l’hiver de Mélanie Wallace que j’ai trouvé super aussi, il m’a fallu le temps de me remettre de ma lecture et passer à autre chose. Je le conseille vivement !

  19. Je vais me mettre à shetland rapidement vu que tu en parles souvent et que l’univers me plaît énormément. J’aime beaucoup l’idée du test adn !

  20. Coucou Victoria!
    En fait, le côté « scandinave » s’explique complètement si ta maman est d’origine bretonne : il n’y a pas que l’Europe du Nord a avoir été occupée par les vikings durant le Haut Moyen-Age, car toute la Bretagne a également été occupée au Xe siècle par les vikings (des danois, surtout), ce qui explique que tous les bretons ont du sang scandinave dans leurs veines (et ont beaucoup plus le combo peau claire/yeux clairs/cheveux clairs que dans le reste de la France : ???)…
    En tout cas, je trouve ça passionnant cette recherche, et j’ai adoré lire ton article ! :)

    • Oh merci pour ce complément d’information, c’est passionnant ! Justement les envahisseurs vikings de la Belgique et des Pays-Bas venaient aussi de la région du Danemark (c’est logique, c’est tout près !). Donc en effet j’ai une double raison d’avoir un héritage génétique scandinave !

  21. Hier, j’ai terminé la dernière saison de Shetland.
    Comme tu le soulignes dans ton article, le dernier épisode est puissant. Il m’a tenue en haleine et je suis passée par toutes les émotions.
    Et dire qu’il va falloir attendre toute une année…

    J’ai découvert ce petit bijou grâce à toi et c’est devenu l’une de mes séries favorites.

    Beau week-end !

  22. J’ai reçu les résultats au test Myheritage et je suis vraiment surprise et sceptique. Moi qui suis sûre d’être 100% gauloise au moins sur 4 générations (Normandie, Bretagne, Alsace, Berry) le test me dit que j’ai des origines anglaises à 52% et italiennes à 16 % et irlandaises/écossaises/galloises à 15%! Pas d’origine scandinave comme je le supposais par exemple.
    Je ne sais pas comment interpréter ces résultats. Si quelqu’un a une idée qu’il n’hésite pas parce que ça me perturbe ^^

Répondre

Naviguer