Mes Dernières Lectures #36

Les lectures que je vous présente aujourd’hui ont un point commun: j’en attendais beaucoup ! Si leurs trois intrigues ont été agréables à suivre et m’ont fait passer de bons moments, vous allez voir que certaines n’ont pas été tout à fait à la hauteur de mes (grandes) espérances…lectures-juin2017

Le meurtre de Roger Ackroyd, d’Agatha Christie, éd. Le Livre de Poche

Résumé: Alors que celui-ci était sur le point de lui confier une information délicate, le Dr Sheppard reçoit un appel de nuit lui affirmant que son ami, Roger Ackroyd, a été assassiné; de fait, l’homme est retrouvé poignardé dans son bureau. L’enquête de la police menaçant rapidement leurs intérêts, l’entourage d’Ackroyd décide de faire appel au nouvel habitant de King’s Abbott, Hercule Poirot, dont la réputation n’est plus à faire. Le petit détective belge vient tout juste de prendre sa retraite, mais il accepte d’aider la famille à trouver le coupable, secondé par le Dr Sheppard.

Mon avis: Les bons Agatha Christie sont toujours une excellente idée: courts, bien écrits, avec un charme british complètement désuet, ils se lisent vite et avec plaisir. Ce fut le cas de celui-ci !

Le meurtre de Roger Ackroyd est souvent présenté comme le chef d’oeuvre de la Reine du crime. Il a même été élu en 2013 meilleur roman policier de tous les temps par la Crime Writers’ Association, en raison d’un retournement de situation brillant, qui a ensuite profondément influencé la littérature du genre.

Je n’irais pas jusque là dans ma critique: il ne m’a pas passionnée autant que Les Dix Petits Nègres ou que Le Crime de l’Orient Express, loin de là (passion huis clos bonjour !). Il reste toutefois l’un des meilleurs opus que j’aie lu d’elle, et j’ai passé un très bon moment à en suivre l’histoire. À mon sens, la quasi totalité du récit est un Agatha Christie typique, ponctué des comportements fantasques et déductions secrètes d’Hercule Poirot. C’est bien la fin, avec sa révélation inattendue, qui lui apporte une toute autre dimension et souligne le talent de l’auteure pour manipuler les esprits !

Pour sa simplicité, son charme et ce dénouement magistral, je vous le recommande chaudement cet été, que vous soyez déjà adeptes des enquêtes de Poirot ou que vous souhaitiez les découvrir au meilleur de leur forme !

Ma note: 4/5

▼▼▼

Quand sort la recluse, de Fred Vargas, éd. Flammarion

Résumé: De retour d’Islande auprès de son équipe, le commissaire Adamsberg voit son attention accaparée par un fait divers qui crée en lui une sorte de malaise, sans qu’il sache vraiment pourquoi: le décès de plusieurs personnes âgées des suites de morsures de recluse, une araignée vénéneuse. Il décide de creuser le sujet malgré le climat extrêmement tendu au sein de la brigade, où il semble avoir perdu le soutien et la confiance des siens.

Mon avis: J’ai vu passer plusieurs avis très positifs sur ce nouveau Fred Vargas (l’une de mes auteurs préférés), et je comprends pourquoi: contrairement à ses opus précédents, on y retrouve réellement tout ce qui fait le charme de sa série – l’esprit brumeux du protagoniste, les personnages un peu loufoques, les détails de mots, de sensations, le côté intuitif…

Pourtant, je dois avouer pour ma part une nouvelle petite déception.

Si j’apprécie la touche fantaisiste et complètement irrationnelle d’Adamsberg (c’est même cet univers qui me fait adorer Vargas), je crois que dans cette intrigue, tout était trop tiré par les cheveux à mon goût. L’auteure est allée très loin, avec une complexité presque excessive qui ne m’a pas vraiment emportée. J’ai aussi été gênée dans le sens inverse: des éléments qui me paraissaient simples se retrouvaient pourtant traités comme des mystères insolubles par les personnages pour faire durer le récit (typiquement, la façon dont les victimes étaient piquées, qui me paraissait évidente, ou même l’identité de l’assassin, devinée assez tôt parce qu’il n’y avait pas 36 solutions !).

Globalement, quelque chose n’était peut-être pas tout à fait au point dans la construction des différents événements, dans le cheminement de leur découverte, ou dans leurs liens logiques – tant et si bien que je ne me suis jamais vraiment sentie impliquée dans l’enquête.

Malgré ce flop de l’intrigue policière, j’ai quand même passé un bon moment de lecture grâce à la plume si humaine, à la fois simple et poétique de Fred Vargas, ainsi qu’à son talent pour créer des personnages marquants. Les retrouvailles avec l’esprit gazeux d’Adamsberg et les membres de la brigade étaient très agréables comme toujours; j’ai aussi beaucoup aimé le caractère ultra attachant d’Irène, spécialiste ès araignées, qui illumine chaque chapitre où elle apparaît, et toute l’ambiance générale du roman. Mention spéciale pour la toute fin, à la fois étonnante et évidente, qui a renforcé mon respect pour le commissaire !

Je reconnais aussi la richesse et l’obscurité des thèmes abordés dans ce livre, où les vraies victimes ne sont épargnées par aucune violence, ni physique ni psychologique – j’ai même appris pas mal de choses sur les recluses dans leurs différentes facettes…

En bref, une lecture que je vous conseille tout de même si vous êtes fans de Fred Vargas et d’enquêtes, mais que je ne considère pas comme l’un de ses meilleurs. Si vous voulez vous lancer dans la série, commencez plutôt par le début !

Ma note: 3-3,5/5

▼▼▼

Geekerella, d’Ashley Poston, éd. Quirk Books (ENG)

Résumé: Pour Elle, la série Starfield est plus qu’une passion – c’est un échappatoire, une communauté, et le seul lien qui lui reste avec sa vie d’avant, quand elle n’avait pas encore perdu son papa. Alors qu’un remake cinématographique de Starfield se prépare, la jeune fille aperçoit de nouvelles opportunités de fuir ce quotidien morose où sa belle-mère, ses belles-soeurs et sa collègue du food truck la méprisent. La convention ExcelsiCon approche, et avec elle, un concours de cosplay qui pourra peut-être lui permettre de gagner des places à l’avant-première du film à Los Angeles – un rêve de fan, même si elle n’apprécie pas vraiment le choix du nouvel acteur principal…

L’acteur Darien Freeman vient d’être casté pour jouer le rôle protagoniste dans le fameux remake. Habituellement connu pour son personnage dans une série à l’eau de rose qui fait chavirer les coeurs, le jeune homme doit maintenir son statut de beau gosse tombeur au corps de rêve – au risque de déplaire à la communauté Starfield. Mais dans le fond, Darien n’aspire qu’à être lui-même: un fanboy assurément geek, et fatigué de cette image superficielle qui ne lui ressemble pas.

Mon avis: Ce roman est en soi une chouette romance contemporaine young adult, mignonne et originale à plusieurs points de vue. Mon ressenti, positif mais sans grand enthousiasme, est surtout lié au fait d’avoir imaginé initialement un tout autre type d’histoire, et donc d’avoir lu un récit qui ne correspondait pas exactement à mes attentes.

En effet, je croyais lire l’histoire d’une jeune fille qui rencontrait l’un des acteurs de sa série préférée à une convention, et les conséquences qui en découlaient – un résumé très alléchant pour toute fangirl comme moi qui a rêvé plusieurs fois dans sa vie de connaître (et plus si affinités !) ses idoles. Finalement, cet événement n’est qu’une étape presque secondaire de l’intrigue, et située dans la toute dernière partie du roman, ce qui m’a un peu déçue.

On parle dans Geekerella de rencontres virtuelles, des difficultés de l’adolescence, de la solitude, du poids de l’apparence, de l’acceptation de soi, des travers de la célébrité, mais pas du tout du rêve de rencontrer un acteur qu’on admire (voire dont on est un peu amoureuse) – au contraire, la figure de la star n’est absolument pas idéalisée ici, mais décrite comme celle d’une personne absolument normale.

Bref, le livre aborde des sujets intéressants, importants et touchants pour le public jeune adulte – ce n’est simplement pas le point de vue auquel je m’attendais, moi qui imaginais quelque chose de beaucoup plus magique et « fangirlisant » !

Je tiens toutefois à souligner les nombreux points positifs de ce roman, notamment les sujets très pertinents qu’il aborde, donc, mais aussi la visibilité qu’il donne à différentes minorités (personnages de couleur, personnages LGBT, place de la femme…). J’ai apprécié aussi le très bel hommage rendu au fait d’être fan – aux passions, aux espoirs et à l’inspiration qu’un univers peut apporter aux personnes qui en tombent amoureux. En tant que grande fangirl moi-même avec quelques conventions prévues dans les mois à venir, je ne pouvais qu’être touchée !

L’intrigue est simple mais sympathique à suivre, mignonne comme tout, et il est assez rigolo de suivre tous les parallèles qui sont faits avec Cendrillon, puisque comme son titre l’indique, il s’agit en fait très clairement d’une réécriture moderne du fameux conte (Cinderella en anglais) ! Je lui reprocherais simplement certaines caractéristiques liées à ce côté « Disney » – notamment des méchants trop binaires et caricaturaux – mais cela fait aussi partie du charme des contes.

Pour conclure, maintenant que le malentendu est dissipé, je vous conseille volontiers cette petite romance toute fraîche et parfaite pour l’été si vous êtes sensibles aux thématiques abordées (vous vous sentez fans, geeks…), et que vous appréciez les réécritures de contes, ainsi que la littérature pour ados ou jeunes adultes.

Ma note: 3-3,5/5

***

L’un de ces trois titres pourrait-il vous intéresser ? Les avez-vous lus ?
Sinon, quelles ont été VOS dernières lectures ?

Cet article contient des liens affiliés de la librairie Decitre pour les livres en français, et d’Amazon pour les livres en anglais (plus rapide, souvent moins cher, avec pas mal d’offres d’occasion – c’est là que je trouve la plupart de mes livres de seconde main). En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon activité sur ce blog (cf ma FAQ). MERCI à vous ♥︎

24 commentaires

  1. J´adore tellement Fred Vargas, mais c´est vrai que souvent, l´intrigue simpliste me pousse a faire des raisonnements beaucoup trop poussés… Mais je vais tout de meme lire le dernier opus ! (Big up a Retancourt !)
    Concernant Agatha Christie, je suis peine absolue, car la fin m´a ete spoiliee de nombreuse fois… Ainsi, fan de la serie sur TMC, je l´ai vu et revu, car je suis fan de ce charme desuet des decors et des costumes, ainsi que de David Suchet.
    Le dernier livre que tu presentes m´interesse un peu moins, car l´adolescence est encore un sujet tres delicat pour moi (Peut etre trop frais? pas assez de recul?) ce qui m´empeche de lire des « young adult » livre qui me font ressentir un malaise tres desagreable…

    As tu vu les Hercule Poirot avec David Suchet? Quand as tu pensé? Pour ma part, a chaque fois que je suis malade, je me mets au lit avec mon ordinateur et je regarde toutes les saisons, la fievre et les mysteres se melent ensemble, j´adore ca.

    • Pour Le meutre de Roger Ackroyd, même si tu connais le coupable, je crois que le livre peut avoir un intérêt à lui seul: d’après ce que j’ai compris, la série a traité le sujet et le retournement de situation de façon assez différente. Dans le roman, tout est une question de point de vue… Je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler ceux qui ne savent encore rien !

      En tous cas j’aime beaucoup cette série aussi, tellement cosy et désuète !

      • Merci pour ta reponse Victoria,

        je vais alors m´empresser de le lire tout de meme :)

  2. Bonjour Victoria,

    pour ma part je ne pense pas lire les livres que tu présentes, mis à part peut-être le livre d’Agatha Christie, non pas par manque d’envie mais, étant donné que j’ai vraiment peu de temps libre pour la lecture, je m’oriente vers des choix (plus ou moins) très ciblés!
    Néanmoins, tes critiques sont intéressantes et bien argumentées.
    Pour ma part, je suis en train de lire « Cadran » dé Sébastien Bouchery qui est un très bon polar, très prenant et que je recommande vivement.

    J’ai plus de libertés concernant les livres audio – d’ailleurs j’essaie en général de retrouver en livre audio des livres que j’aimerais lire sans pouvoir le faire -, que j’écoute facilement en voiture notamment (vive le site audible d’ailleurs, que tu connais bien également il me semble :-))
    J’ai terminé récemment « Le voleur d’ombres » de Marc Levy qui était très sympa et actuellement j’écoute « Et soudain tout change » de Gilles Legardinier qui est vraiment très agréable à écouter et que je recommande chaudement!
    J’ai hâte d’écouter prochainement « Les témoins de la mariée » de Didier van Cauweleart, « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » de Romain Puertolas (que j’avais en livres) ainsi et surtout que « 22/11/63 » de Stephen King… qui représente quand même plus de 36h d’écoute… Sacré challenge!

    J’attends également de pouvoir lire prochainement en papier « Mange prie aime » d’Elisabeth George et « Un appartement à Paris » de Guillaume Musso dont j’aime particulièrement l’univers!

    En espérant ne pas avoir donné trop de références lol je te souhaite un très bon WE
    Et au plaisir de continuer à te lire!

  3. Camille / Alacroiseedeslivres Répondre

    Tiens, je pensais que tu aurais lu le troisième tome de La Passe-Miroir ; il me semblait avoir vu dans une Instastory que tu te l’étais procuré ! (Mais si tel est le cas, il me semble de toute façon qu’on ne réagit pas de la même façon face aux univers que l’on aime : en ce qui me concerne, les multiples tomes d’Outlander m’ont fait un an, toute mon année 2015, pas question de laisser traîner ! ^^)

    Mes dernières lectures ? Je viens de finir un roman japonais, Les délices de Tokyo. Un petit régal de douceur et de gourmandise :)
    Dernièrement, ce que j’ai beaucoup apprécié (mis à part La mémoire de Babel), furent 127 heures (captivant !) et La ligne verte (dont j’ignorais tout, n’ayant pas vu le film).

    Et maintenant je ne sais pas dans quoi me plonger, mais il y a de grandes chances pour que je pioche dans ma liseuse, ayant un aller-retour en train demain !

    • Oui, j’ai en effet reçu le troisième tome de la Passe-Miroir mais je ne vais pas le lire tout de suite hehe ! (Et en l’occurrence, les lectures que je vous partage ici datent de plusieurs semaines). Je suis à l’opposé de toi: je fais durer mes séries tant que je le peux (particulièrement avec Outlander où je lis un à deux tomes par an grand maximum). Je pense lire ce nouvel opus au cours de l’été, mais il n’est pas prioritaire dans ma liste parce que j’ai d’autres livres qui attendent, et surtout parce que je n’ai pas envie de le termineeeeer, ce sera trop dur de patienter après !

  4. Le dernier Fred Vargas m’attend sagement sur ma table de nuit… Je suis tellement fana de l’auteur que j’attends un peu avant de le commencer, j’attends le bon moment (les vacances peut-être?) Alors j’avoue, j’ai lu tout ton article, sauf le paragraphe consacré à ce bouquin, histoire de me laisser la surprise !!
    Bises!

  5. Coucou Victoria !
    Je suis justement en train de préparer ma « valise littéraire de l’été » (un de mes petits plaisirs de la saison, que j’attends chaque année avec impatience…). J’ai déjà plusieurs titres, dont « L’autre moitié du soleil » de Chimamanda Ngozi Adichie (j’en attends beaucoup beaucoup), mais la saison estival étant très propice aux polars pour moi, je pense ajouter ce titre d’Agatha Christie que je n’ai jamais lu !
    comme toi, j’adore le charme désuet de ces ouvrages, l’ambiance et le décor qui enveloppent l’intrigue !
    Je pense le lire lors de ma semaine dans la « vieille maison qui au parquet qui craque » de mes parents ! Ambiance assurée ;)
    Merci beaucoup pour ta revue! Belle journée

  6. Bonjour Victoria,

    Je n’aime pas beaucoup les romans policiers parce que j’ai beaucoup trop d’imagination et j’ai vite peur – j’ai toujours l’impression que le meurtrier est dans ma maison – mais il y a un Agatha Christie que j’ai adoré: « La mort n’est pas une fin ». C’est un peu un Ovni dans l’oeuvre d’Agatha Christie puisqu’il se passe en Egypte anienne et c’est ce qui lui donne toute sa saveur. Bref je te le conseille vivement.

  7. J’ai lu Le Meurtre de Roger Ackroyd il y a quelques temps et j’ai à peu près le même ressenti que toi: l’histoire est très bonne, mais ce n’est pas la meilleure d’Agatha Christie selon moi. Peut-être qu’avoir lu déjà beaucoup de ses livres rend plus difficile? ^^

  8. Je garde un bon souvenir du Meurtre de Roger Ackroyd, lu ado.
    De mes dernières lectures, je conseille Des Fleurs pour Algernon.
    Bon week-end

  9. Hello Victoria!

    Merci pour ton article :)
    J’adore Agatha Christie, je crois que c’est d’ailleurs grâce à elle et à Shakespeare que j’ai commencé à dévoré des livres plus classiques à l’adolescence! Je te rejoins sur le Crime de l’Orient Express, un bijou! Je n’ai pas celui-ci et du coup je me le note! Comme tu le dis si justement le charme british fait toujours son petit effet dans ses romans, ça ne vieillit pas alors que c’est presque kistsichissime! (ça me rapelle la série Arabesque ahah)

    J’en profite puisque tu parles des huis clos pour savoir si tu en as d’autres à recommander? J’ai le même petit faible pour cette structure dans les enquêtes!

    Quant à Fred Vargas, je n’en ai jamais lu mais pourquoi pas essayer celui-ci. J’ai un peu peur avec cet auteur de tomber dans la même déception que « Le Martyr des Magdalènes » de Ken Bruen avec le même profil de flic qui a eu des antécédents avec l’alcool etc… c’est vu et revu et ça ne me charme pas du tout, je trouve ça presque facile et cliché… L’as-tu lu?

    Ma PAL pour après les examens : les Hauts de Hurlevent, Frankenstein, et Mauvaise journée demain de Dorothy Parker…

    Belle journée à toi! ;-*

    • Coucou Nimra !

      Je ne connais pas du tout Ken Bruen ! Ici le profil est un chouïa différent, il ne s’agit pas tant d’un loser alcoolique que d’un homme tout simplement très différent dans sa manière de penser – il est intuitif, dans la lune, complètement perché, avec un petit grain de folie tranquille. Du coup peut-être que ça ne te donnera pas la même sensation d’agacement, du moins je l’espère ! Mon préféré de la série Adamsberg est « Pars vite et reviens tard » si ça te dit d’essayer.

      Concernant les huis clos, j’en ai eu un récemment que j’ai adoré: La maison des brouillards. Sinon, j’ai surtout le souvenir de ceux d’Agatha Christie en fait, Les Dix Petits Nègres, le Crime de l’Orient Express… Ou Shutter Island !

      • Ah merci pour Shutter Island! Je me souviens avoir adoré le film! Excellente idée de lecture!
        Biz Victoria!

  10. Tu me donnes envie de re-commencer Vargas mais depuis le début, je n’ai lu que le précédent qui m’avait laissé un peu dubitative alors que j’en avais entendu beaucoup de bien. Je vais donc lui accorder une nouvelle chance !
    Si je peux me permettre à mon tour de te conseiller un auteur de polar, ce serait Dennis Lehane, je ne sais pas si tu as déjà lu certains de ses livres mais le duo Kenzie-Gennaro est hyper attachant, à la manière d’Adamsberg.
    Beau weekend à toi !

  11. A propos du Fred Vargas : je suis fan, je me suis jetée dessus dès sa sortie ! J’ai adoré retrouver adamsberg mais aussi l’ambiance particulière de la brigade. C’est vrai, comme toi j’ai trouvé qu’on devine assez vite qui est l’assassin, mais j’ai bien aimé la progression de l’intrigue. Par contre je l’ai trouvée trop « glauque » à mon goût, je suis une nature sensible.

    Cela fait très longtemps que je n’ai plus lu Agatha Christie, c’est une bonne idée de lecture d’été !

    En ce moment je lis « l’île des oubliés » de Victoria Hislop. Ca se passe en Crète !
    Bon week end

  12. Je trouve ça vraiment chouette comme article ! C’est motivant pour commencer un bouquin d’autant plus que ceux dont tu nous parles ont l’air vraiment chouettes !
    Le dernier que j’aimerai me prendre est celui d’Ophra Winfrey, « Ce dont je suis certaine », il à l’air vraiment bien ! :)

  13. Encore un très chouette article qui donne envie de se plonger dans les livres cet été !

    Tes lunettes ont l’air tellement jolies ! D’où viennent-elles ? :)

  14. Merci de partager tes lectures avec nous. J’adore Agatha Christie également :)
    Et en ce moment je lis le 3eme tome de La Passe Miroir de Christelle Dabos (série découverte grâce à toi).

  15. Salut Victoria,
    J’ai lu « les derniers jours de Rabbit Hayes » suite à la critique que tu en avais fait mais je dois avouer que j’ai été un peu déçue. En effet, je trouve que certaines situations ou retournements du livre sont trop beaux pour être vraies… J’ai été plus émue par d’autres livres.
    Sinon en ce moment je dévore « le lecteur de cadavres » d’Antonio Garrido dont je viens de finir le dernier roman « le Dernier Paradis ».
    « Le lecteur de cadavre » nous plonge dans la Chine du 12e siècle afin d’y suivre les aventures d’un jeune homme dont la vie est frappée par plusieurs malheurs qui l’entraineront cependant sur la voie du succès dans son domaine; la médecine légale.
    Il est richement documenté et très bien rythmé.

    Amicalement,

    Caroline

  16. Pingback: Mes Dernières Lectures #37 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer