Comment lire davantage ?

En période normale, je lis 5-6 romans par mois en moyenne, ainsi que quelques morceaux de livres lifestyle sur des sujets qui m’intéressent. Sans avoir, personnellement, l’impression de lire très vite (nombre de mes livres sont en anglais, ou de gros pavés), je reçois parfois des remarques étonnées: comment fait-on pour lire autant ?

Aujourd’hui, j’ai eu envie de répondre à cette problématique en vous partageant les astuces que j’applique au quotidien pour trouver un maximum de temps pour la lecture.

À l’heure actuelle, dans une société hyper-connectée et hyper-visuelle qui offre des contenus instantanés, courts, sans cesse actualisés, la lecture n’est plus aussi évidente pour certaines personnes: il faut réapprendre à se concentrer sur un texte plus long, à être patient, à déconnecter pendant quelques temps, à résister à l’envie constante de nouveauté. À ce sujet, je vous recommande cet article très parlant.

Il est vrai aussi qu’on peut se perdre, entre les blogs, les séries, la télévision, Youtube, le temps passé à consulter les réseaux sociaux, au point de se demander comment ajouter une nouvelle activité à sa journée. Mais du temps, il y en a presque toujours: peut-être pas tous les jours, peut-être pas des heures d’affilée, mais quand on le veut, on peut dénicher 10 minutes par-ci par-là sans trop de problème en choisissant bien ses priorités et un format adéquat.

C’est une question de volonté: si la lecture est importante pour vous, si c’est quelque chose qui vous fait du bien, alors elle mérite quelques efforts pour trouver une meilleure place dans votre vie. Ça ne pourra que vous apporter du positif (ce n’est pas la récente newsletter de One Minute Project qui vous dira le contraire), et j’espère que cet article vous y aidera !comment-lire-plus

PROFITER DE TOUTES LES OPPORTUNITÉS

Si on veut lire davantage, la première chose à faire est de ne pas attendre de n’avoir plus rien à faire, ou d’être dans un endroit cosy parfait, pour se plonger dans son roman. C’est l’une des habitudes qui m’ont le plus aidée à avoir du temps pour la lecture: profiter de toutes les opportunités pour lire quelques pages – comme on le fait naturellement quand un livre nous happe.

Je commence souvent la journée en lisant, dans mon lit avant de me lever ou en prenant mon thé du matin – 5 ou 10 minutes de douceur avant le stress de la to-do list ! Ayant le plaisir de travailler à la maison, je lis aussi assez régulièrement pendant mes petites pauses (pendant que je déjeune, pendant que mon repas cuit, quand je prends le goûter…). Je profite aussi de la plupart de mes trajets en tram (quand je ne suis pas nauséeuse), en train et en avion pour avancer ma lecture. Et sinon, bien sûr, je lis pendant mes moments de détente, le soir, le week-end et en vacances.

Pour lire dans toutes les situations, varier ses supports de lecture peut être très utile, surtout quand on est plongé dans un gros pavé, ou qu’on souhaite rester discret.

Si vous avez du mal à transporter vos livres, pensez aux ebooks: vous pouvez peut-être vous offrir une liseuse (on en parlait ici) ou lire tout simplement sur votre tablette, si vous avez l’habitude de l’emporter avec vous, ou votre téléphone. Pour cela, il existe des applis Kindle ou Kobo, sur laquelle vous pouvez consulter les ebooks que vous avez achetés, ou des services comme Glose, qui vous permettent d’acheter et de lire des livres sur votre smartphone. À vous de voir ce qui vous convient le mieux selon vos habitudes (mais n’oubliez pas les lunettes anti-reflets bleus pour ne pas trop fatiguer vos yeux !).

Enfin, parfois, il faut aussi savoir favoriser une opportunité de lecture. Il n’y a pas de mal à refuser une sortie de temps en temps pour pouvoir se détendre et dévorer son roman en cours !

✶ ✶ ✶

RÉDUIRE D’AUTRES ACTIVITÉS CHRONOPHAGES

Il faut dire ce qui est: quand on a l’impression de ne pas avoir de temps pour la lecture, c’est parfois parce qu’une partie de notre temps est déjà occupé par d’autres activités chronophages. Les séries, la télé, les blogs, les vidéos, les réseaux sociaux et Internet en général sont des occupations très addictives. Quand ils nous enrichissent vraiment, tout va bien, mais souvent, nous y avons aussi recours simplement par ennui, pour passer le temps, ou par réflexe.

Donner plus de place à la lecture dans sa vie demande de prendre du recul sur sa consommation d’internet et de contenus audiovisuels pour la rationaliser davantage, et réorganiser ses priorités comme il se doit, selon ce qui nous paraît le plus essentiel.

Depuis que j’ai repris la lecture activement il y a presque deux ans, je passe infiniment moins de temps sur les blogs (on en parlait dans cet article),  et je choisis ce que je regarde avec beaucoup plus d’exigence (généralement autour d’1h de séries par soir ou un film, pas de télé, et des vidéos Youtube seulement 2-3 fois par semaine).

Le soir après le travail, je regarde un petit quelque chose, puis je lis tranquillement. Je passe peut-être une fois ou deux par jour sur Instagram, mais me limite surtout à répondre aux commentaires qu’on m’y laisse. Bref, pour avoir plus de temps pour la lecture, qui me fait réellement du bien, j’ai fait le grand ménage dans mes activités !

✶ ✶ ✶

ÉCOUTER DES LIVRES

Parfois, nous avons du temps d’attention disponible, mais pas la possibilité de lire physiquement quelque chose – je pense notamment aux mamans de bébés et jeunes enfants, aux personnes qui passent beaucoup de temps à conduire, à ceux qui voyagent mais sont malades s’ils lisent dans les transports… Il arrive aussi que malgré notre envie de lire, d’autres tâches nous appellent, par besoin ou par envie (sortir prendre l’air, faire du sport, cuisiner, tricoter, faire le ménage…).

Dans ce type de circonstances, surtout si elles sont récurrentes car liées à notre mode de vie actuel, les livres audio sont une excellente manière de suivre malgré tout une intrigue qui nous fait envie. Ce n’est pas vraiment la même chose que d’avancer soi-même un bouquin, bien sûr – la sensation est plutôt similaire aux histoires qu’on nous contait pendant l’enfance – mais c’est une activité très relaxante.

En nous aidant à prolonger la magie de nos univers préférés ou à découvrir de nouveaux titres même sans avoir les mains libres, la lecture audio permet de satisfaire autrement le désir d’évasion imaginaire. J’en suis pour ma part complètement adepte: retrouvez mon article à ce sujet ici (un autre arrive bientôt, avec de nouveaux avis).

✶ ✶ ✶

LIRE CE QUE L’ON AIME

Cela semble extrêmement basique, et pourtant: pour se motiver à lire, l’essentiel est encore de lire ce que l’on aime, ce qui nous fait envie, nous intrigue. De toute façon, la vie est beaucoup trop courte pour perdre du temps avec un livre qui nous ennuie !

On a parfois l’impression qu’il faudrait lire seulement, ou surtout, certains types de livres – parce qu’ils sont considérés plus intelligents, plus enrichissants, plus sérieux, tandis que d’autres genres constituent une sorte de « sous-littérature ».

Je suis complètement opposée à ce type de pensée pour de nombreuses raisons, mais aussi pour la thématique qui nous intéresse: nous avons tous des sensibilités différentes, et chaque personne a aussi des humeurs qui varient. Pourquoi nous imposer des normes qui ne nous correspondent pas toujours, au risque de nous décourager ?

Il existe des livres pour tous les états d’esprit.

Je fonctionne pour ma part de manière très instinctive, éclectique, justement pour être sûre que mes lectures restent toujours un plaisir. Mon choix dépend simplement du type de sensations dont j’ai envie – une addiction palpitante, de la détente, une satisfaction intellectuelle, de l’évasion, un peu de distraction, de la réflexion, de l’art… Je ne lis que ce qui me motive à cet instant. C’est peut-être un hasard, mais je n’ai d’ailleurs jamais eu de « panne de lecture » !

✶ ✶ ✶

S’INSPIRER

Rien de mieux pour se donner envie de découvrir de nouveaux romans que profiter de recommandations inspirantes de la part d’autres lecteurs ! Quand quelqu’un décrit un synopsis intriguant, le désir d’en savoir plus ou de plonger soi-même dans l’univers dont il est question motive naturellement à prendre du temps pour lire.

Un simple tour en magasin me donne souvent de nouvelles idées de lecture grâce aux mises en avant des libraires. Pensez aussi à la presse, aux émissions de télé (comme La Grande Librairie) ou de radio (par exemple Le Masque et la Plume).

On peut aussi faire le plein d’inspirations et de coups de coeur avec nos blogueurs et youtubeurs littéraires francophones ! Pour les blogs, une bonne manière de trouver des idées rapidement est de parcourir les sélections « Culture » sur Hellocoton, par exemple. Sur Youtube, toute une communauté dédiée aux livres (« Booktube ») existe, avec plein de recommandations intéressantes pour différents goûts. Il y en a beaucoup trop pour tous les citer, mais regardez par exemple Margaud Liseuse, Brody Books, Olalachick, HajarRead, LemonJune, BiblioZoé, Bulledop, MissMymoo, FairyNeverland, LiliBouquine, Pinupapple, Les Lectures de Nine, LanylaBooks, Tartinneauxpommes, Croque les mots… Souvent, des challenges de lecture (comme le Week-end à 1000, le challenge Cold Winter, et autres marathons) sont organisés dans la communauté: une bonne manière de se motiver à plusieurs !

On retrouve aussi ce type de contenu sur Instagram avec des hashtags comme #bookstagram, #livrestagram, #ratdebibliothèque, ou #lecture par exemple.

Enfin, pour se motiver à lire plus régulièrement et profiter de l’enthousiasme communicatif d’autres lecteurs, je ne peux que vous recommander de participer à un club de lecture ! Certaines librairies et bibliothèques en proposent peut-être près de chez vous. Sinon, des alternatives virtuelles existent, comme par exemple mon #clublectureMS et son joyeux groupe Facebook.

***

Trouvez-vous du temps pour lire ?
Comment intégrez-vous la lecture à vos journées / semaines ?

50 commentaires

  1. Quand j’ai réalisé qu’il s’était passé plus d’un mois sans que j’ouvre un bouquin, une sonnette d’alarme a retenti dans ma tête. Impensable pour l’enfant et l’ado que j’étais ! J’ai donc pris l’habitude d’avoir toujours un bouquin sur moi pour favoriser le destin, et depuis (c’était à la fin de l’année dernière quand j’ai rejoint ton groupe :D), j’enchaîne lecture sur lecture sans discontinuer.
    Quand je suis fatiguée de lire de longs romans, je préfère emprunter une BD, et j’aime comme toi varier les genres. Pour moi, tout peut se lire, et je ne me cantonne pas à un domaine. La seule chose qui m’énerve, ce sont les livres mal écrits : il y en a dans tous les jours, et pas seulement dans la romance féminine comme beaucoup de gens se plaisent à le croire !
    Mon problème, c’est de réussir à abandonner un livre quand il ne me plaît pas. J’ai vraiment du mal à faire ça, alors que rien n’est moins grave que de mettre une lecture de côté. Je me soigne !
    Merci pour ce chouette article qui me remet les pendules à l’heure, notamment sur le fait que pour avoir le temps de faire ce qu’on aime, il faut prendre le temps, en dégager, parce que ça ne se fait pas tout seul. Bises !

    • Oh moi aussi j’arrive pas à abandonner un livre qui ne me plaît pas trop. Sûrement un besoin de finir ce qui est entamé (ce qui n’est pourtant pas toujours ma première qualité).
      En tout cas cet article me motive à me remettre à lire. J’adore qu’on m’offre des livres, mais je ne prends pas le temps de les lire après. C’est mal, faut y remédier :D

  2. Merci pour cet article, qui aidera plus d´un c´est sur… c´est tres alarmant de voir les livres prendre la poussiere, pire, voir la bibliotheque stagner, alors qu´avant il etait difficile de trouver une place pour un nouveau livre…
    Mon cheri lit « des fois » a sa place d´ordinateur, et la souris est a portee de main, il a donc beaucoup de mal a se deconnecter.
    C´est pour ca que le mois prochain, je lui offre une lampe de chevet pour eclairer chacun sa partie du lit, en esperant que cela va nous aider a lire un peu plus, lui et moi…

  3. Je lis tous les jours au moment du coucher, mais juste quelques pages. Du coup, ton rythme de lecture est vraiment impossible en ce qui me concerne. Peut-être y arriverai-je quand les enfants seront un peu plus âgés !

  4. C’est clair que limiter sa consommation de contenus en tout genre sur le net permet de dégager du temps pour la lecture. Pour ma part, je lis tous les soirs 20 à 30 minutes avant de m’endormir. Et de temps en temps 1 heure ou 2 en soirée. Je ne regarde pas la TV et je regarde peu de séries, ça aide !

  5. Hello :-) Je lis tous les jours sans exception (parfois pendant 3 heures, parfois 15 minutes). J’en ai réellement besoin, c’est ce qui me tient motivée. Je lis le matin, le midi, le soir, et surtout, surtout, le dimanche ! Je suis à une moyenne de 2 livres par semaine environ. La perspective d’une soirée seule en compagnie de mon roman me mets dans une joie extrême pour toute la journée (ce qui fait parfois bouder mon homme). Sinon ma petite astuce perso pour joindre l’utile à l’agréable: lire sur le vélo à la salle de fitness :-)
    Chouette article, j’adore lire tout ce qui touche à la lecture !

  6. Hello ! Merci pour ces petites astuces ^^ Je crois que le principal point pour avoir le temps de lire, c’est aussi de ne pas avoir d’enfants, shah ! :D Bon, heureusement que les livres audio existent, ça me permet de continuer à « lire » en travaillant. Mais j’essaye de ne jamais passer une journée sans lire quelques pages (surtout le soir). Maintenant, si j’arrive à lire un roman (de taille moyenne, pas un pavé) en un mois, je suis déjà super contente. ^^

  7. j’adore lire, et ce, depuis toute petite. Je lis tous les jours, au même moment, en me couchant, c’est mon moment à moi, qui m’apaise pour une bonne nuit. Je suis bien consciente que je pourrais plus lire car comme tu le dis si bien on a d’autres activités tellement chronophages, une heure sur internet, ça passe si vite, c’est fou!
    bonne journée
    flo

  8. Je lis tous les soirs avant de me coucher, jusqu’à ce que je me sente prête à glisser dans le sommeil (généralement entre 5 à 45 minutes). Je trouve que c’est le moment idéal pour ça, il vaut mieux se coucher 20 minutes plus tard mais en ayant déconnecté de la journée et des écrans ! Sinon je retiens l’idée d’Aude pour lire sur les machines de la salle de sport, je n’y avais jamais pensé !

  9. Personnellement, je passe une heure par jour dans les transports donc c’est là que je lis le plus. Et puis je n’ai pas la télé donc le soir, bien souvent je regarde un épisode d’une série puis je lis. Et ça m’arrive aussi souvent le midi au boulot de passer ma pause déjeuner à lire. C’est comme ça que je lis entre 6 et 10 livres par mois.
    Et j’en profite (honteusement) pour faire de la pub : j’organise un challenge lecture en 2017 :) Les infos sont sur mon blog :)
    Bonne journée!

  10. Très intéressant ton article. Ce que je fais c’est que dans ma routine quotidienne, je me réserve au moins 15 minutes tous les soirs pour lire, ça me détends et au moins je lis tous les jours, ça me fait du bien.

    J’avais arrêté de lire pendant des années et quand je m’y suis remise il y a 6 mois ça m’a fait un bien fou. J’essaye de lire un peu plus mais au moins je me suis installée une certaine régularité :)

    En tout cas très bel article, qui me donne envie de lâcher mon ordi pour aller continuer mon bouquin :)

  11. Au niveau des podcasts tu as aussi La Dispute sur France Culture ( le côté France Culture pourrait rebuter) mais c’est super accessible.
    J’y ai justement puisé mon prochain achat bouquin, à savoir « Le dimanche des mères ».

    Sinon tu as aussi les passages en bibli, et laisser se porter par l’inspiration des bibliothécaires avec les tables de livres qu’ils proposent :)

  12. Grosse panne de lecture en ce moment après avoir commencer un gros pavé qui ne m’a pas tellement emballée. Enfin panne, pas vraiment, je passe mon temps à lire des bouquins pour le travail (bibliothécaire) donc je reste dans le thème… J’ai cependant hâte de voir ta prochaine liste de lecture, peut-être me donnera-t-elle de nouvelles idées.

  13. J’ai toujours aimé la lecture mais en commençant ma vie active, je me suis rendue compte que la lecture passait à la trappe au profit de la télé ou de mon téléphone. Le 1er janvier 2016, j’ai pris pour résolution (moi qui n’en prends jamais habituellement) de lire plus. Je me suis donc inscrite dans la médiathèque de mon quartier, j’ai fait une liste de bouquins que j’avais envie de lire et tout naturellement ma routine hyper connectée a laissé de la place à la lecture. Je dois lire 2 livres par mois, des magazines également et j’essaie de suivre au maximum le club de lecture « Our Shared Shelf » via Goodreads. Je lis dans le train, et je me garde toujours au moins 15 minutes avant d’aller dormir pour lire.
    Je ne saurais pas comment l’expliquer, mais ma routine de lecture a quelque chose de réconfortant et de satisfaisant. Je me retrouve vraiment dans ce que tu as écrit.
    Ce mois-ci, j’ai profité des soldes pour m’abonner à « The Kube » et voir quels livres on me propose – j’espère faire de belles découvertes!

    En tout cas, je note soigneusement tous les livres que tu conseilles sur ton blog, c’est souvent de très bons bouquins! ;)

    Bonne continuation Victoria!

  14. Moi je te remercie encore car c’est grâce à toi que le goût de la lecture est revenu. Je n’arrivais plus à lire plus de 3 pages d’un nouveau roman, je me lassais très vite, bref j’avais envie de lire sans en avoir vraiment envie j’avais l’impression tellement je ne savais plus quoi lire. Et puis en entendant parler de ton groupe de lecture je me suis dit que ce serait cool de lire sans avoir à me demander 20 ans ce que j’allais lire et de lire des choses que je n’aurais jamais lu de moi-même. Depuis j’ai lu 25 livres en an et je ne m’arrête plus ! :D

  15. J’ai toujours adoré lire! Mes parents ont toujours été scotchée de nous voir moi et ma soeur lire autant.
    Nous avons des tonnes de livres chacune. cependant depuis que je vis près de mon travail, je vais bosser en voiture et avec moins de temps pour lire. depuis quelques années, j’ai une liseuse et du coup je l’ai toujours avec moi et je peux lire plus facilement dès que j’ai 5 minutes. Je passe la plupart de mes pauses déjeuner à lire et tricoter (l’avantage de la liseuse car on n’a pas a tenir la couverture et je déteste « casser » un livre). cependant je n’arrive toujours pas a lire plus de 3 livres par mois ;(

  16. Hello Miss,

    Je tiens déjà à te remercier pour cette fabuleuse idée qu’en le #clublectureMS:

    J’ai toujours lu beaucoup (même trop à l’adolescence où je vivais littérallement avec un livre dans la main) mais l’abondance d’autres contenu a diminué considérablement le temps que je consacrais aux livres.
    Le club lecture a été une aubaine et je lis à nouveau plus. :)

    J’ai toujours mon livre dans mon sac, et dès que j’ai l’occasion je le sors et je lis quelques pages.
    J’ai une anecdocte sympa à ce sujet: Je suis partie en station le weekend dernier et j’ai amené mon livre au cas où je trouvais du temps pour lire quelques pages. Fort improbable tout de même!
    Sauf qu’en repartant il y a eu un accident sur la route et nous sommes restés coincés 2h sans bouger.
    Et voilà que mon idée saugrenue m’a permis de lire 2h!

    Mystinguett

  17. Niveau lecture, j’ai tendance à être un peu bipolaire, en décembre/novembre, j’ai lu 4 livres d’un coup. Depuis le début de l’année, j’ai un livre qui attend toujours je l’ouvre mais je n’y arrive. Je ne me mets pas la pression, ce n’est pas le bon mois (je suis en plein déménagement notamment). J’ai aussi remarqué que c’était pareil pour les genres, j’ai une subite envie de Fantastique et après de Policier mais du coup, le livre que j’ai pu acheté pendant ma période Fantastique peut rester longtemps sur ma table de chevet. En ce moment, j’ai une vraie envie de livre sur le développement personnel, mais le livre que je voulais commencer et de la littérature classique américaine, c’est aussi une des raisons pour laquelle je n’arrive pas à l’ouvrir !

  18. Ce qui peut aider à reprendre la lecture : initier et/ou faire partie d’un cercle de lecture, avec ses collègues, ou dans le cadre d’une librairie ou d’une bibliothèque.
    Je fais partie du cercle de lecture des profs de mon lycée : chacun dépose un roman qu’il a aimé, pas trop long. Une personne organise le calendrier sur l’année de façon à ce que les livres « tournent » régulièrement ; en juin on se fait un restau où on discute des livres lus. On vote même pour décerner notre « prix » !!!

  19. Bonjour Victoria !
    Pour ma part, je lis tous les jours. Au minimum, trente minutes à une heure quand je me couche, même si c’est – très – tard, je ne peux pas m’en passer. Entre autres avantages, la liseuse me permet de ne pas réveiller mon conjoint avec une lumière intempestive !
    Sinon, je profite des trajets maison/travail et retour, car j’emprunte les transports en commun. C’est donc ma petite bulle lecture…
    Le seul moment où j’ai arrêté ce rituel, c’est pendant les premiers mois de mes enfants : c’était un peu (hum) rock n’roll et le soir, je tombais littéralement de sommeil. Mais que ça m’a fait du bien de reprendre !

  20. Ma manière de trouver du temps pour lire et celle de m’inspirer sont très paradoxales: je m’explique.
    J’ai quasiment cessé de consulter des vidéos Youtube, au profit de la lecture. J’avais bien souvent l’habitude de passer 30 minutes en rentrant du lycée sur mon ordinateur (c’est d’ailleurs ce que je fais là, mais j’ai fini plus tôt ^^) pour regarder tout ce qui me passait sous le nez. Ce temps est révolu (littéralement) car je préfère largement le considérer à la lecture.
    Et, parallèlement, je regarde de plus en plus de vidéos de booktubeuses comme Bulledop pour trouver de nouvelles lectures!
    En tout cas, je trouve ton article très bien écrit, parfait pour les gens qui disent « ne pas avoir le temps » ^^
    Bisous

  21. Je me suis reconnue dans la description de l’hyperconnectee… Mais sache que ce sont ton blog et les bilans culture de solange te parle qui m’ont donné envie de lire à nouveau. Je suis passée de … Rien, à 15 livres par an, c’est un bon début 😊

  22. C est une question de support . Quand on aime le livre papier on lira beaucoup
    Le support électronique lui ne se prete pas a des lectures prolongées, longues.

  23. Article tres sympa ! J’ai toujours adoré lire mais depuis que j’ai ma Kindle depuis février, je lis beaucoup plus, je l’emmène partout ! Je lis principalement le soir avant de me coucher, c’est mon moment préféré de la journée mais Si je peux lire un peu pendant ma pause déjeuner, c’est un bonheur, pareil Dans les transports Si je ne suis pas malade. J’ai arrêté de regarder bon nombre de séries, mais je vais aussi souvent que possible au ciné. Et je choisis toujours ma prochaine lecture selon ce dont j’ai envie, Jamais par obligation, il n’y a rien de pire pour me bloquer, je pense que c’est pour cette raison que je n’ai jamais aimé les lectures de collège/lycée !

  24. Moi j’adore lire, j’ai une tonne de livres chez moi !
    Pour ma part, je ne lis que le soir quand je vais me coucher, je n’aime pas lire en journée !
    Bisou

  25. Ton blog est une vraie inspiration, Victoria ! Avoir passé la soirée sur l’ordi me fait me sentir coupable, haha. (Pour ma défense, j’ai passé une bonne partie à éditer une vidéo mais bon, ce n’est pas une réelle excuse). Aller, je vais lire du coup ^^’

  26. Un article sur la lecture, comme j’aime!
    C’est grâce à ton blog que j’ai réussi à remettre la lecture dans ma vie, pas que je ne lisais plus avant mais très peu (5 livres par année maximum). Je ne te le dirais jamais assez : MERCI Victoria :)

    Comme tu le dis, c’est une question d’habitude. Je continue à faire d’autres activités chronophages (je suis adepte de séries) mais j’en ai abandonnés ou diminués certaines pour avoir du temps pour lire. En effet, ce n’est pas tous les jours évident avec le boulot, les sorties entre amis et la fatigue mais tous les jours je lis un peu. En semaine quand je bosse, je lis facilement 20 à 30 minutes en prenant mon petit déj avant d’aller travailler. Le soir également avant d’aller se coucher si je ne tombe pas de fatigue. Sinon en rentrant du travail avant de commencer à faire à manger, dans les transports publiques et le weekend.
    A Noël, j’ai reçu une liseuse et cela me facilite la lecture dans les transports, ça prend peu de place dans mon petits sac, j’ai de la lumière grâce au rétro éclairage quand je suis assise à l’avant du bus et qu’il fait encore nuit et cela me permet d’avoir des pavés sans en ressentir le poids.

    Ton club de lecture est aussi une grande motivation pour lire des bouquins variés et découvrir des pépites. L’année dernière j’avais aussi fait un abonnement à la librairie de mon quartier et je recevais chaque mois un livre dans ma boîte aux lettres. Pour la suite, j’aimerais bien participer à un club de lecture physique, du moins essayer un mois, mais je n’ai pas encore oser ni pris le temps pour ça.

    Vive la lecture!!!

  27. Je me reconnais beaucoup dans ton article ! Je profite moi aussi de tous les petits moments pour bouquiner.

    Depuis quelque mois, je m’impose des temps de déconnexion pour lire davantage. Je me suis rendue compte qu’entre le moment où je rentrais du travail et celui où je commençais à préparer à manger, je passais la majeure partie de mon temps sur facebook, instagram, twitter, au lieu de lire. Maintenant, dès que je rentre chez moi, je pose mon téléphone à un bout du salon et je m’installe avec un bon bouquin sur mon canapé, à l’autre bout de la pièce, parfois pendant 15 minutes, parfois pendant 2 heures. Ça fait en tout cas une très bonne coupure après la journée de travail. Je ne pense pas à ce que j’ai fait ou ce que je dois faire au boulot, je suis juste dans mon livre.

    J’ai découvert il y a quelques années les livres audio et j’en écoute maintenant beaucoup : en allant au travail (j’y vais à pied donc difficile de lire un livre papier !), dès que j’ai un petit trajet à faire mais aussi quand je fais la vaisselle, le repassage… Et je trouve l’inspiration pour mes nouvelles lectures chez plusieurs booktubueuses (anglophones pour la plupart comme Books&Quills, Jen Campbell, Mercy Bookish Musings).

    Et je « m’impose » un but de 45 livres dans l’année avec le challenge Goodreads, ça motive pas mal !

  28. Article intéressant, que j’ai bien envie de diffuser autour de moi, à ceux qui disent ne pas avoir le temps de lire.
    Je compléterai juste en disant que je trouve compliqué de regarder des vidéos Youtube de Booktubeuses. J’ai souvent l’impression de perdre mon temps à regarder des filles parler longtemps de leurs lectures, alors que je pourrais justement consacrer ce temps à lire un livre. Mais il en faut pour tout le monde, et tant mieux si ce format ouvre certaines personnes à la lecture !

  29. Je lisais un bouquin qui m’ennuyait mais que l’on m’avait conseillé. Par conséquent, je le traînais depuis des semaines, m’empêchant de passer à autre chose.
    ALors, après avoir lu ton article, j’ai repris du temps pour lire, j’ai osé penser que ce livre ne me plaisait pas, et j’ai surtout osé l’arrêter!
    Enfin libre! Merci!

  30. Comme tu le dis, qu’il est bon de prendre le temps de lire… et surtout, quand on pense que ce n’est pas forcément du temps à « sacrifier »!
    J’avoue que je passe beaucoup de temps à lire cette année l’après-midi parce que j’ai ce temps de libre, mais l’an dernier, je lisais tout autant, surtout là où on ne s’y attendait pas. Pourquoi passé le temps dans les transports rivés sur son smartphone quand on peut le passer à lire ? (à condition que quelqu’un n’ait pas décidé d’appeler quelqu’un à côté en hurlant, d’accord). J’avoue que j’étais aussi une grande adepte de la lecture pendant la cuisson des pâtes, ce qui faisait toujours beaucoup rire mes colocataires.
    Et quoi de mieux que la lecture avant de se coucher, histoire de s’aérer l’esprit et surtout de se détendre avant de s’endormir ? Bref, la lecture ça n’a que du bon ;)

  31. Merci pour cet article qui tombe à point. Une de mes résolutions en 2017 est de lire davantage. J’ai passé des années sans lire, malgré un bac litteraire je n’aimais pas ça. Je pense, en partie, à cause de la contrainte des livres imposés auxquels je n’adhérais pas.
    Je m’y suis remise il y a 2 ans parce que je ressentais parfois le besoin d’une activité loin des écrans.
    Comme avec mon amoureux nous n’aimons pas trop faire d’activités différentes le soir en semaine, nous avons initié la lecture à deux. On choisi un livre qui nous motive tous les deux et on se fait la lecture. On alterne, des fois c’est lui qui lit, des fois c’est moi. Au début l’exercice de lire à voix haute n’est pas facile mais on fini par y prendre goût et parfois à jouer avec nos voix pendant les dialogues. Bref, on en a profiter de la lecture pour se créer un nouveau moment à deux. L’ennui, quand c’est lui qui lit je m’endore beaucoup trop facilement tellement le moment est cocooning …

  32. Profiter de toutes les opportunités et réduire les autres activités chronophages : c’est exactement les réflexions que j’ai eues ces dernières semaines quant à la lecture ! J’ai récemment dû faire des trajets quotidiens un peu plus longs que d’habitude, j’en ai profité pour prendre un livre avec moi. Ça fait des années que j’ai perdu l’habitude de lire, sans même m’en rendre compte, au profit des écrans – que ce soit pour regarder des séries ou pour me balader sur les réseaux sociaux. Au final, même en ne lisant que 10-15 minutes par-ci par-là, on avance plutôt vite ! J’espère réussir à garder ce rythme de 30 minutes de lecture par jour :)
    En tout cas, ton article m’a fait réaliser que je pouvais tout à fait lire quelques pages pendant mon petit-déjeuner plutôt que de checker Instagram et Twitter, je n’y avais même pas pensé (c’est fou !).

  33. On a interdit les téléphones dans la chambre, j’ai créé un petit club de lecture au travail, et depuis je lis à nouveau énormément ! D’ailleurs j’ai des idées à partager et suis toujours preneuse de coups de coeur

  34. Vraiment très chouette ton article, ça me motive encore plus à reprendre la lecture assidument (et surtout passer moins de temps sur les internets qui me fait perdre un temps précieux que je pourrais passer à lire) !
    Je sais que personnellement, depuis que je suis sur Goodreads je lis beaucoup plus (du moins j’essaie) et j’ai surtout plus d’idées de lecture. Le fait de bosser en bibliothèque aide aussi pas mal ;) et comme toi, j’adore aller en librairie pour voir un peu les nouveautés !

  35. Bonsoir Victoria !

    Jai beaucoup aimé ton article qui m’a fait prendre conscience que je ne lisais pas autant que je voulais. Manque de temps ? Plutôt perte de temps sur des choses qui n’ont pas forcément autant d’importance : les réseaux sociaux. Alors j’ai réduit et à la place, ces quelques derniers jours, j’ai lu :)

    Merci pour tes articles toujours top !

  36. Oh ton article est super! Je t’avoue que je ne prend vraiment pas de temps pour la lecture, bien que j’adore lire mais j’ai des moments. Je peux très bien me mettre à lire pendant des heures, ou tous les soirs et du jour au lendemain j’arrête pendant des semaines voir des mois pour reprendre la lecture un peu plus tard. Selon les livres cela ne choque pas vraiment car l’intrigue et l’histoire me plaît, comme le Harry Potter et la coupe de feu que je suis en train de lire, mais pour d’autres livres c’est assez problématique car j’oublie une partie de l’histoire.. Je vais essayer de suivre tes conseils car j’ai tellement de livre à lire, dont des livres que tu conseils sur le club de lecture !!

    Bisouuus :)

  37. Pingback: La colline aux esclaves | Lectures and co

  38. Je trouve de plus en plus de temps pour lire, ton article me dopnne envie de me dégager encore plus de temps et surtout de lire en fonction de mes envies, de mes besoins du moment. Peu à peu je me détache des réseaux sociaux, certes ils me sont bien utiles pour échanger avec des personnes sur des thèmes qui me touchent et faire connaitre (doucement mais surement¨¨) mon blog mais bon c’est tellement chronophage!! Je préfère m’éloigner un peu de facebook et compagnie de temps à autre d’autant plus que certains comportements toxiques m’épuisent un peu

  39. Pingback: Un invincible été » Ailleurs sur le web #48

  40. En lisant ton article tu m’as fait réaliser que j’adore lire mais que je ne prends pas le temps de le faire. Je passe mon temps à flâner sur le net, les réseaux sociaux, les blogs alors que cela ne m’apporte pas le même bonheur et apaisement. Alors je vais suivre tes conseils et je vais me consacrer des moments à la lecture. Du coup je ferme l’ordi et je vais me délasser dans mon bain avec mon livre qui m’attend. Merci 😊

  41. Contrairement à toi, je n’aime pas lire dès que j’ai cinq minutes de libre – lire c’est un plaisir qui se prépare et qui se mérite quelque part. Lors de mes 15min de métro du matin, je préfère rêvasser, écouter de la musique, ou encore écouter un podcast – les seules choses que je peux lire en un laps de temps si court, ce sont peut être des nouvelles, de la poésie, ce genre de choses…

    Lire partout, n’importe quand, ce n’est pas mon truc, pas vraiment. Il me faut quelque chose de douillet autour de moi pour me laisser glisser dans une lecture. Enfin, en général!

    Mais je suis contente d’avoir, grâce à toi, remis la lecture dans ma vie. Parce qu’il faut bien le dire: j’étais de celles qui achètent des livres sans les lire (d’où une PAL géante). Merci encore :)

  42. J’ai recommencé l’université en septembre et depuis lors j’ai beaucoup moins le temps de lire qu’auparavant lorsque je travaillais, maintenant même si les cours sont finis à 16h la journée est loin d’être finie, avant à 15h en sortant du boulot je consacrais une grosse heure à la lecture et ensuite d’autres activités et je finissais ma journée au lit avec mon livre. Malgré tout, j’essaye de lire le plus souvent possible (transport en commun, le matin quand j’ai le temps et surtout le soir avant de me coucher), la lecture reste un plaisir que rien ne remplace. Plaisir que j’ai redécouvert l’hivers dernier et que je ne lache plus !

  43. ps: c’est en partie grâce à ton blog et au clubdelectureMS que ce plaisir est revenu dans ma vie alors merciiiiii, le groupe est génial pour découvrir des pépites, grâce à lui j’ai dû lire une dizaine de livres que je n’aurais jamais choisis de moi-même

  44. Hello Victoria ! Merci pour cette ode à la lecture ! Tu es une vraie inspiration au quotidien :) D’ailleurs, un peu comme toi, j’ai pris l’initiative de faire du ménage dans ma vie pour (re)faire la place à le lecture que j’ai toujours aimé, depuis toute petite :) Pour m’aider à m’y tenir, et parce qu’on est nombreux à vouloir lire plus, j’ai lancé le #clublectureyt comme un prolongement aux thèmes du blog que j’anime. J’espère que tu as rien contre, sache l’initiative est entièrement inspirée par ton club MS ! Merci de faire ce que tu fais :) A bientôt !

  45. Bonjour,

    Je te remercie pour tes posts toujours au top et de grande qualité. J’apprécie beaucoup l’ensemble des contenus que tu proposes. D’habitude, je suis plutôt une lectrice de l’ombre car je ne commente jamais mais grâce à tes posts sur la lecture, j’ai déjà plongé dans le livre du Hygge et maintenant je viens de récupérer à ma libraire « Au nom de la rose » ainsi que le premier tome d’Outlander. Allez si un jour me mets à instagram, je ferai peut-être partie du club de lecture MS.

    Au plaisir de te lire dans de nouveaux posts.

    Aurore

  46. Pingback: Les petites pépites de la semaine #9 -

  47. Pingback: Témoignages sur gestion de l’anxiété/stress | Stresse-toi pas avec ça.

Répondre

Naviguer