Week-end à Berlin – 15 choses à voir et faire gratuitement

Vous partez à Berlin pour un week-end et votre budget est serré ? Vous souhaitez découvrir un maximum de facettes de la ville, ses plus beaux monuments et son Histoire sans trop dépenser ? J’ai testé pour vous un séjour de 48 heures (2 nuits) dans la capitale allemande, uniquement basé sur des activités gratuites – et bonne nouvelle, c’est tout à fait possible !

Si bien sûr, la visite de Berlin ne peut qu’être incroyablement enrichie par la découverte d’au moins un musée payant, l’aspect très ouvert de cette ville, populaire et investie de sa propre Histoire, se reflète dans la quantité de choses qu’il est possible de voir dans des espaces publics ouverts à tou.tes. Je considère cela comme une vraie richesse, et je suis ravie d’avoir pu l’expérimenter !

J’ai réuni dans cet article une liste globale des 15 choses que nous avons faites ou vues gratuitement durant notre séjour, et qui pourraient aussi constituer le vôtre: monuments architecturaux, points d’intérêt autour de la guerre et du Mur, promenades de quartier, et activités de plein air.

Je vous les conseille toutes volontiers, mais la liste n’est évidemment pas exhaustive: Berlin est une ville si gigantesque que deux jours ne suffisent qu’à vaguement l’effleurer ! Il faudrait aussi tenir compte de la saison: pensez aux marchés de Noël si vous voyagez en période de l’Avent, ou aux concerts en plein air si vous y allez en été, par exemple.

Bref, picorez ce qui vous intéresse, ajoutez d’autres choses si vous le pouvez; dans tous les cas, j’espère que mes suggestions vous seront utiles !guide-berlin-pas-cher-weekend

LES MONUMENTS ARCHITECTURAUX

▶︎ CATHÉDRALE DE BERLIN (Berliner Dom)

La splendide cathédrale de Berlin, qui n’en est pas techniquement une (c’est l’église principale de la ville, mais de confession protestante !), était l’un des monuments que j’avais le plus hâte de découvrir. Malgré les échafaudages présents sur l’une des deux tourelles, je n’ai pas été déçue par la majestuosité du bâtiment, dont j’adore le style néo-baroque et les coupoles turquoise !

La vue est déjà absolument superbe en arrivant depuis la rive d’en face (Vera-Brittain-Ufer); en cette mi-novembre, les arbres étaient décorés d’étoiles festives. Pour admirer la façade frontale de l’église, on peut prendre le petit pont Friedrichsbrücke pour rejoindre la Museuminsel; le panorama est très photogénique !

Attention en revanche, la visite de l’intérieur est payante.berlin-cathedrale berlin-cathedrale2 berlin-cathedrale3

▶︎ ÎLE AUX MUSÉES (Museuminsel)

Cette portion de terre située entre les deux rives de la Spree est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO; comme son nom l’indique, elle regroupe depuis la fin du XIXème siècle les principaux lieux d’exposition de Berlin.

Malheureusement, mis à part le splendide Bode-Museum à la pointe Nord, que l’on peut mieux observer depuis la rive opposée, TOUS les musées étaient littéralement couverts d’échafaudages ou en travaux de quelque sorte au moment de notre visite, gâchant toute prise de vue. Je n’ai donc aucune photo à vous montrer – mais vous en trouverez plein partout ailleurs !

Le secteur n’en reste pas moins agréable à parcourir avec son petit parc, ses belles colonnades, et (quand on peut les admirer correctement !) plusieurs bâtiments néo-classiques assez grandioses – notamment le Altes Museum ou la Altes Nationalgalerie. Et bien sûr, si vous voulez voir une exposition, c’est THE place to be: les amateurs/rices d’Egypte Ancienne apprécieront notamment de pouvoir observer le fameux buste de Nefertiti au Neues Museum !berlin-mitte3

▶︎ GENDARMENMARKT

Renommé comme la plus belle place publique de Berlin, ce grand square construit à la fin du XVIIème siècle tient son nom du régiment militaire (Gens d’Armes) que le roi de Prusse Frédéric Ier y avait fait installer à l’époque.

La seconde guerre mondiale a sérieusement endommagé la plupart des bâtiments, mais ceux-ci ont été reconstruits à la fin des années 1970 par le gouvernement de l’Allemagne de l’Est. Aujourd’hui, on peut les admirer dans toute leur splendeur originelle (ou presque) !

On y trouve principalement trois grands édifices, au style néo-baroque (Deutscher Dom et Temple Français) ou néo-classique (Konzerthaus), ainsi qu’un joli petit parc arboré dont les couleurs sont absolument splendides en automne.berlin-gendarmenmarkt berlin-gendarmenmarkt2 berlin-gendarmenmarkt3 berlin-gendarmenmarkt4

▶︎ PORTE DE BRANDEBOURG (Brandenburger Tor)

Très certainement l’un des monuments les plus emblématiques de Berlin à l’international, mais aussi un symbole fort de l’Allemagne réunifiée !

Cette splendide construction néo-classique date de la fin du XVIIIème siècle – elle constituait à l’époque l’une des portes d’entrée de la ville, dans ses limites historiques.

Intégrée au territoire de la RDA après la guerre, elle a été complètement coupée de la vie berlinoise depuis l’installation du Mur de Berlin jusqu’à sa chute, soit pendant près de 30 ans: située dans la zone de no man’s land entre la paroi Ouest et le côté Est, elle ne pouvait être approchée ni traversée par les habitants ni d’un côté, ni de l’autre.berlin-brandenburgtor

▶︎ TOUR DE TÉLÉVISION (Fernsehturm)

Autre monument très emblématique de la ville, cette tour de télévision, véritable symbole de modernité et de technologie, a été construite par le gouvernement de la RDA en 1969 pour représenter la puissance du régime communiste. Aujourd’hui, son allure futuriste étonnante et ses 368 mètres de hauteur en font une particularité originale du paysage urbain berlinois. On peut très souvent l’apercevoir au loin dans le panorama !

Pour la découvrir de plus près, c’est à Alexanderplatz que ça se passe, préférablement par beau temps. Il est également possible d’en visiter l’intérieur et de manger dans leur restaurant panoramique, mais les tickets sont assez onéreux. Notez qu’en cas de journée brumeuse ou nuageuse, il est très courant qu’elle disparaisse complètement de la vue à partir d’un certain niveau !berlin-tour

▶︎ NOUVELLE SYNAGOGUE DE BERLIN (Neue Synagoge)

Si vous avez l’occasion de passer devant, ce superbe édifice d’influence mauresque, rempli de dorures, vaut le coup d’oeil !

Il a été construit dans les années 1860 pour compléter la première synagogue située dans le centre de Berlin, au service d’une communauté juive grandissante, avant de devenir officiellement en 1885 la synagogue principale de la ville.

Mise à feu par les Nazis durant la Nuit de Cristal en 1938, puis largement détruite dans un bombardement aérien en 1943, il ne subsiste plus aujourd’hui du bâtiment originel que cette partie visible depuis la Orianenburgerstrasse – le reste a été reconstruit bien plus tard dans un style moderne qui, par son contraste, souligne la violence des destructions.

À l’heure actuelle, elle doit malheureusement faire l’objet de surveillance constante par les autorités en raison des risques accrus d’actes antisémites…berlin-mitte

AUTOUR DE LA GUERRE ET DU MUR DE BERLIN

▶︎ CHECKPOINT CHARLIE

S’il constitue aujourd’hui une attraction touristique un peu facile, ce poste-frontière était un vrai point stratégique dans l’Histoire de l’Allemagne divisée. Il comptait en effet parmi les trois points de contrôle de la frontière entre la RFA (Ouest) et la RDA (Est), principalement destiné à laisser passer les étrangers et le personnel diplomatique.

C’est le poste du côté occidental que l’on peut découvrir reconstitué aujourd’hui sur Friedrichstrasse, celui du secteur américain – une simple baraque accompagnée de panneaux d’avertissement. Du côté oriental, la sécurité était bien sûr beaucoup plus ferme, avec un tronçon de Mur, des tours de contrôle, un hangar pour organiser les voitures à contrôler, etc…

La transformation complète du quartier, aujourd’hui envahi de chaînes multinationales et de fast foods, l’afflux de touristes et surtout la présence constante d’acteurs déguisés en soldats américains, avec qui l’on peut poser (contre quelques euros), ont un peu endommagé l’authenticité du lieu. Pourtant, j’ai ressenti beaucoup d’émotion en imaginant les tensions qui s’étaient déroulées dans cette zone, et le symbole que cette guérite constitue encore aujourd’hui pour la population.

Pour approfondir la visite et mieux comprendre ce que Checkpoint Charlie représentait, on peut visiter le musée situé juste derrière, Haus am Checkpoint Charlie.berlin-checkpoint-charlieberlin-checkpoint-charlie2berlin-checkpoint-charlie3

▶︎ MÉMORIAL DU MUR DE BERLIN

Cette grande installation de plein air, accessible à tou.tes et entièrement gratuite, a été ma découverte préférée du séjour, tant je l’ai trouvée incroyablement bien faite et passionnante !

Située sur la Bernauer Strasse, qui au moment de la construction du Mur devint une zone frontalière entre l’Ouest et l’Est, elle permet de comprendre toutes les conséquences qu’a eu cette division concrète sur les habitants du quartier et leurs lieux de vie.

On commence à l’entrée du parc, au niveau de la station de métro Bernauer Strasse. Reconstitution symbolique du Mur, découvertes archéologiques, vidéos d’époque (notamment les fameux sauts des habitants coincés depuis leurs fenêtres), témoignages de familles, photos, plans, explications écrites, visages des victimes: au fur et à mesure du cheminement, on s’imprègne de la tension et de la violence de cette situation, de tout ce que la zone de no man’s land a détruit, grâce à une mine d’informations très accessibles.

Le mémorial permet aussi de découvrir une portion de Mur dans son entièreté, c’est à dire avec tout son système de sécurité: deux parois séparées par un espace de plusieurs mètres et diverses infrastructures de surveillance, dont une tour de guet. Enfin, il est possible de poursuivre la visite en se rendant au centre d’accueil et/ou au centre de documentation de l’autre côté de la rue.berlin-memorial-murberlin-memorial-mur2berlin-memorial-mur5berlin-memorial-mur6berlin-memorial-mur7berlin-memorial-mur8

▶︎ MÉMORIAL AUX JUIFS ASSASSINÉS D’EUROPE

Cette impressionnante installation commémorative inaugurée en 2005 est un hommage rendu aux 6 millions (!!!) de victimes juives exterminées durant l’Holocauste nazi.

Situé en plein centre de Berlin (sur un terrain libéré par la destruction d’anciennes structures frontalières de la RDA), il est composé de 2711 stèles de béton placées en longues rangées ordonnées.

Les visiteurs/rices peuvent pénétrer dans les allées et parcourir l’espace. Au fur et à mesure que l’on avance au coeur du mémorial, le niveau du sol descend, et l’on se retrouve bientôt tout.e petit.e au milieu des hautes surfaces rectangulaires, lisses et grises. L’impression de malaise qui se dégage à ce moment-là, mais aussi le vertige de tous ces blocs alignés à l’horizon, représentent de manière frappante l’horreur d’un génocide systématique, effectué de façon industrielle par un régime ultra-ordonné.

Pour moi qui ai visité Auschwitz il y a environ 12 ans, dans le cadre d’un projet qui visait à perpétuer la mémoire des crimes nazis auprès des jeunes, et au vu des recrudescences de tensions ces dernières années, c’était un moment très fort.berlin-monument-juifsberlin-monument-juifs2berlin-monument-juifs4berlin-monument-juifs5berlin-monument-juifs3

▶︎ TOPOGRAPHIE DES TERRORS

De 1933 à 1945, ce site était occupé par le siège de la Gestapo, des SS et de la Sécurité du IIIème Reich – les trois organismes policiers en charge de la planification et de l’exécution des crimes nazis. Depuis 2010, un centre d’exposition et de documentation a été construit à sa place, juste derrière une frange de 200m du Mur, qui passait à cet endroit.

Les ruines des caves de la Gestapo, visibles à l’extérieur, et toutes les informations présentées dans l’exposition intérieure (photos, documents…) sont aussi passionnants que terrifiants – ils permettent d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de ces polices, et bien sûr sur les horreurs commises par leurs hommes en Allemagne comme dans les divers camps de concentration éparpillés jusqu’en Pologne, dans les pays occupés, etc… C’est poignant, ahurissant, cela interroge de façon très dérangeante la nature de l’Homme – et comme toujours, on se demande comment « on » a pu laisser faire ça (avant de penser à des exemples récents qui n’en sont finalement pas si éloignés…).

Outre le massacre des Juifs, des opposants politiques et des homosexuels, que je connaissais déjà, j’ai été choquée des chiffres concernant l’assassinat en masse des personnes handicapées ou malades, considérées comme des poids inutiles pour la société par le régime nazi: plus de 200 000 personnes auraient été « euthanasiées » (unilatéralement) en tout.berlin-topographie-terrorsberlin-topographie-terrors2berlin-topographie-terrors4berlin-topographie-terrors5

LES QUARTIERS SYMPAS POUR SE BALADER

▶︎ MITTE

Dans notre petit groupe d’amis, la partie Nord du Mitte (entre Hackescher Markt et Mauerpark, disons) est le quartier que tout le monde a préféré !

Nous l’avons particulièrement aimé pour son ambiance très vivante, populaire, familiale et chaleureuse à la fois, ses multiples petits cafés branchés, son mélange de boutiques de petits créateurs, designers et friperies, ses vélos partout, son esthétique un peu 90’s, et dans certains coins, sa végétation bien plus abondante qu’ailleurs.

Je vous conseille tout particulièrement les petites rues commerçantes autour de Hackescher Markt, vers la Neue Schönhauser Strasse etc…, ainsi que les petites rues à partir de Torstrasse (au niveau du métro U Rosenthaler Platz) et en remontant autour de la Kastanienallee vers Mauerpark.berlin-mitte2berlin-mitte4 berlin-mitte5 berlin-mitte6 berlin-mitte8berlin-mitte7 berlin-mitte9 berlin-mitte10 berlin-mitte11

▶︎ KREUZBERG

Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos de ce quartier arty et bohème puisque nous avons commencé à le parcourir au coucher du soleil, alors il faudra me croire sur parole !

Nous avons principalement visité la partie délimitée par la Spree d’un côté et le Landwehrkanal de l’autre, que j’ai adorée justement pour son joli cours d’eau entouré de nature aux couleurs automnales, ses petits cafés et boutiques trendy, et ses nombreuses fresques de street art (surtout autour d’Oranienstrasse et Schlesisches Tor).

Je vous recommande aussi fortement d’aller faire un tour à la Markthalle Neun, une ancienne halle désormais transformée en marché intérieur de street food et autres produits alimentaires (légumes bios, etc…). Il y a plein de merveilleuses choses à goûter !berlin-kreuzberg berlin-kreuzberg3 berlin-kreuzberg4 berlin-kreuzberg6 berlin-kreuzberg7 berlin-kreuzberg8 berlin-kreuzberg9

LES ACTIVITÉS DE PLEIN AIR

▶︎ MARCHÉ AUX PUCES DE MAUERPARK

Les marchés aux puces du dimanche sont une véritable institution à Berlin, et leur visite, l’un des loisirs chouchous des habitants, si bien que l’on en trouve au moins une dizaine dans toute la ville.

Pour un premier séjour, nous avons choisi d’aller flâner dans le plus connu et le plus fréquenté d’entre eux, celui de Mauerpark. Heureusement, grâce à une météo franchement peu reluisante (froid glacial et bruine), nous n’avons pas eu à subir les foules qu’il peut y avoir en cas de beau temps, et la promenade s’est avérée très agréable !

J’ai beaucoup aimé l’offre très éclectique de ce marché: un mélange de stands de créateurs locaux, de friperies, de meubles anciens, et de vrai petit bazar façon marché aux puces. L’expérience consiste à passer avec d’autres personnes de tous âges et horizons entre les rangées interminables de caisses remplies d’objets variés (des pièces de vaisselle vintage aux vieux outils en passant par toutes les babioles les plus incongrues que vous puissiez imaginer) pour observer la marchandise et éventuellement trouver une petite perle rare à emporter. Trop chouette !berlin-marche-mauerpark berlin-marche-mauerpark2 berlin-marche-mauerpark3 berlin-marche-mauerpark4 berlin-marche-mauerpark5 berlin-marche-mauerpark6

▶︎ EAST SIDE GALLERY

Juste après la chute du Mur, 118 artistes de 21 pays différents se sont approprié cette portion d’1,3km de parois, transformée dès lors en véritable galerie d’art à ciel ouvert, avec des oeuvres inspirées par les changements politiques de l’époque. Depuis 1991, il s’agit d’un mémorial protégé, régulièrement restauré pour conserver l’aspect des peintures malgré leur exposition constante aux éléments.

On peut se promener gratuitement tout du long, et apercevoir certaines fresques très connues, comme le fameux « Baiser Fraternel » entre le dirigeant de l’URSS (Brejnev) et celui de la RDA (Honecker), par l’artiste Dmitri Vrubel. Juste derrière, le bord de la Spree offre une ambiance très agréable et une jolie vue !berlin-eastsidegallery berlin-eastsidegallery2 berlin-eastsidegallery3 berlin-eastsidegallery4 berlin-eastsidegallery6

▶︎ TEMPELHOFER FELD 

Cet ancien aéroport, fermé en 2008, a été reconverti en immense parc de 380 hectares (c’est plus que Central Park !). On peut aujourd’hui se promener sur les pistes et découvrir les anciens hangars. Nous n’avons malheureusement pas pu nous y rendre pour des raisons de logistique et météo, mais c’était dans notre programme !berlin-tempelhof

Crédit photo: Ed Webster

***

BONUS: UN HÔTEL SYMPA ET PAS TRÈS CHER

Pour notre petit groupe de 4 amis, nous avons réservé une chambre quadruple à l’Hôtel Meininger Berlin Mitte, qui nous a coûté 250€ pour 2 nuits au mois de novembre, soit 62,5€ par personne (sans petit déjeuner). Tout était impeccable, très propre, le service jeune et sympathique. En outre, l’emplacement en plein quartier de Mitte, proche des grands monuments, était tout à fait idéal !

Je ne peux que vous le recommander à 100% si vous cherchez un logement peu cher pour un séjour entre ami.es, en couple, ou même pourquoi pas en famille.berlin-hotel-meininger

Je terminerai le compte-rendu de mon séjour dans un second article d’ici quelques jours, avec une liste de bonnes adresses gourmandes (eh oui, j’ai gardé le meilleur pour la fin !). Auf wiedersehen !

***

Avez-vous déjà visité certains des lieux présentés dans cet article ?
Auriez-vous d’autres visites gratuites à recommander dans Berlin ?

Merci à toutes les personnes qui m’ont conseillé des choses à visiter sur Twitter ♥︎

29 commentaires

  1. La petite astuce bonne pour le budget et pas très morale à mon sens pour voir l’intérieur de la Cathédrale de Berlin gratuitement c’est d’y entrer au moment de la messe.

  2. Super article ! J’ajouterai que Berlin se prête très bien aux visites à vélo, et que le parc du Tiergarten est superbe !

  3. Merci pour ton article Victoria ! Je pars à Berlin fêter le Nouvel An en amoureux et ai donc déjà planifié une bonne partie du voyage ;) J’avais vu que de nombreux sites étaient accessibles gratuitement ! Pour nous, étudiants, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Tous les sites présentés étaient dans ma Google Maps créer pour l’occasion, ton article confirme leur intérêt ! J’ai hâte de découvrir tout ça :)

  4. J’adooooore Berlin ! Déjà visitée deux fois, et je pourrais y retourner chaque année je crois ^^
    J’ai vu la plupart des sites que tu décris, et je les ai aussi beaucoup appréciés !
    Petit détail, j’ai fait la visite de la Synagogue (payante) et c’était franchement décevant, autant rester sur une bonne impression en admirant seulement l’extérieur ;-)
    Merci pour ces bons souvenirs !

  5. Wow merci beaucoup pour cet article hyper complet ! Je rêve de visiter cette ville depuis des années et je sais qu’elle est particulièrement chère donc ton article est rassurant et plein d’inspiration :)
    J’avais prévu d’y aller en cette période pour les marchés de Noel mais le budget étant trop court, ce n’est que partie remise ! Je garde ton article dans un coin de ma tête en tout cas :)

    • Franchement Berlin n’est pas si chère que ça, j’y suis allée 2x à l’époque où j’étais étudiante et je n’ai jamais trouvé la ville ultra chère :) Après ça dépend les activités que tu souhaites faire (la tv tower est pas donnée sauf si tu la visites le soir par exemple) :)

  6. Oui, Berlin est une ville particulièrement propice à la flânerie et on peut y faire plein de choses avec un petit budget. Si tu y retournes, puis-je te conseiller deux autres sites gratuits que j’adore ?

    – La visite du dôme du Budenstag, à réserver en ligne bien à l’avance. C’est un lieu plein de souvenirs et la vue sur la ville est fabuleuse.

    – Le musée sur l’Allemagne de l’Est « Alltag in der DDR » installé dans un centre culturel de Prenzlauer Berg. Il est passionnant, calme et gratuit, contrairement à son homologue privé près de la tour de la télévision ;-) .

  7. Bonjour Victoria, je suis nouvelle dans la section commentaires mais j’ai découvert ton blog il y a quelques mois et j’aime beaucoup le parcourir pour tes articles complets sur des sujets variés. J’aime particulièrement ceux sur le voyage ! Je suis allée à Berlin plus jeune et je me souviens encore du mémorial aux juifs, je comprends tout à fait ce que tu as pu ressentir. J’ai ressenti une oppression et un sentiment de mal à l’aise, je trouve qu’il est très réussi pour cela.
    Merci pour ce partage de lieux intéressants et gratuits, j’en ai pleins à découvrir pour la prochaine fois !
    J’attends avec impatience tes adresses gourmandes !

    Bonne journée

  8. Je suis allée de nombreuses fois à Berlin, et en te lisant, plein de souvenirs me sont revenus en tête.
    Merci !
    Ça me donne envie d’y retourner, tiens.
    Tschüssi !

    Camille

  9. Pas du tout mon type de ville, mais merci pour tes articles toujours très complets :-)! Quelque soit le sujet, on apprend toujours des choses!
    En tout cas, en flânant, sans forcément faire les musées, je trouve que l’on s’imprègne vraiment de l’ambiance d’une ville, que l’on sent davantage ce qu’elle est… Et ton article sur Berlin nous le fait vraiment ressentir :-).

    • Je suis complètement d’accord avec toi ! D’ailleurs c’est généralement comme ça que je fais quand je vais visiter une ville pour la première fois: j’évite les musées, pour privilégier plutôt des balades dans les différents quartiers et « sentir » l’ambiance, expérimenter la vie locale etc :)

  10. Très bon reportage!
    Berlin est une ville magnifique et pas chère.
    Vous avez oublié le Schloß Charlottenburg(château de Charlottenburg ) avec son très beau jardin où j’y vais parfois faire du footing car j’habite à un pas de là dépuis 12 ans.
    Eussi,à Europacenter au sous-sol, live music tous les jours pour les fanatiques ,sans oublier tout à côté, la fameuse église bombardée à l’époque. Quand on visite Berlin pour la première fois, on reviens toujours.

  11. Article super interessant :)

    Je suis allée deux fois à Berlin et je valide tous tes bons plans de visites gratuites :)

    J’ai aussi visité le musée de la DDR qui est vraiment très intéressant pour se rendre compte de la vie quotidienne des allemands de l’est :)

  12. Berlin est une ville que je connais bien et que j’adore (des amis y habitent donc forcément j’y suis déjà allée pas mal de fois, dans tous les états (enceinte, avec et sans enfant, mode « club », mode Chill, mode touriste… bref…). Si je peux donner un conseil pour vraiment profiter un maximum de cette ville, comme tu le souligne très grande, c’est de se déplacer à vélo. Plein de pistes cyclables c’est vraiment agréable, les automobilistes sont super respectueux (du code de la route en fait, la priorité à droite pour les vélos en fait partie!). Jess avait fait un petit article sur 3 choses que les touristes ne savent pas forcément sur Berlin si ça intéresse : http://lemamazine.com/berlin-3-trucs-que-les-touristes-ne-savent-pas-forcement/
    De voir tes photos ça m’a donné encore envie d’y retourner!

  13. Merci pour cet article Victoria !
    J’adore lorsque tu écris de longs articles. Ton écriture est tellement fluide que je me réjouis lorsqu’il y a PLEIN de texte.
    Berlin est une ville que je n’ai jamais eu la chance de visiter. Elle fait partie de mon top 3 avec Amsterdam et Varsovie. Ton article m’a fait voyager et a renforcé mon envie d’aller voir tout ça par moi-même.
    Belle journée,
    Alice

  14. Merci pour ce bel article, ça m’a juste donné trop envie d’y retourner. J’adore cette ville, tellement belle, paisible et festive à la fois.

  15. Merci pour cet article ! Les photos sont magnifiques et donnent tellement envie d’aller à Berlin !
    Et ton blouson est trop beau.
    Delphine

  16. Super, cet article.
    Nous sommes allés à Berlin quelques jours l’été dernier, en famille.
    J’avais apporté « L’autre guide de Berlin » un guide de promenades très riche en informations, écrit par une passionnée de la ville. Le guide propose donc une découverte « alternative » de la ville, qui sort des sentiers battus, et c’est passionnant. Nous avons adoré découvrir Berlin sous cet angle particulier.
    J’en fais la pub, j’en suis consciente, mais ce guide est tellement intéressant!
    Ton article me donne envie de retourner à Berlin continuer à découvrir cette ville si charmante (belle n’étant pas un terme que j’utiliserais pour la décrire)

  17. Je suis déjà allée à Berlin, mais il y a plus de dix ans maintenant, et la ville a dû tellement changer que j’ai très envie d’y retourner !
    Reste à convaincre l’homme qui pour le coup est peu attiré par le pays…
    Merci pour ces jolies découvertes qui font du bien en ce lundi bien gris !

  18. J’ai jamais mis les pieds à Berlin ni nulle part en Allemagne d’ailleurs. Je rêve un jour de faire les châteaux de Bavière, mais sinon, je ne suis pas très attirée par ce pays. Je sais pourtant que Berline une ville extrêmement agréable à vivre.

  19. très belles photos ! et très bonne idée de parler des « visites » gratuites (pour bien faire il faudrait vraiment entre dans les musées et divers sites…). comme quelqu’un l’a dit dans un commentaire précédent, je recommande le musée gratuit Alltag in der DDR dans la Kulturbrauerei.
    Berlin est une ville formidable, malheureusement victime de son succès ces dernières années. moi qui vis ici depuis quinze ans, je ne peux m’empêcher de laisser un petit commentaire pour modérer les inévitables « c’est pas cher », « c’est super abordable », etc… n’oublions pas qu’il n’y a pas si longtemps, il y avait un taux de chômage énorme ici et que les gens avaient des salaires plus comparables à la Pologne qu’à la France… les prix de l’immobilier flambent, le coût de la vie également, et de plus en plus de gens se voient contraints de partir, comme à Paris, eh oui… dans quelques années il n’y aura plus que des investisseurs, des apparts air’bnb et des touristes riches ici, et c’est bien triste. tu as sans doute observé le même genre de choses à Amsterdam. bref. apprécions Berlin en essayant de ne pas faire le jeu de ceux qui « vendent » la ville…

    merci pour tes articles sincères et apaisants que je lis toujours avec plaisir, et bonne continuation à toi !

  20. J’adore Berlin! J’y suis déjà allée 2 ou 3 fois et ton article me donne envie d’y retourner! Tu as été très complète, j’ajouterais le Tiergarten, cet immense poumon vert en plein centre ville; les bords de la Spree très agréables pour se balader. J’aime beaucoup les vues panoramiques et j’en conseille deux:
    1. monter sur la terrasse d’un bâtiment de téléphonie (j’ai oublié la marque mais on ne peut pas le rater) situé en face de la Berliner Dom, c’est gratuit et on a une chouette vue sur la cathédrale et l’île des musées.
    2. monter au sommet d’une des tours de la Postdamer Platz (un quartier que j’aime beaucoup, aussi pour le Sony Center), je ne me rappelle plus laquelle mais on peut accéder genre au 30e étage et avoir une vue exceptionnelle sur Berlin. C’est gratuit aussi.
    Une autre chose qui n’est pas gratuite mais qui vaut la peine: une croisière sur la Spree.
    Merci pour tes partages et vive les voyages!

  21. J’adore tes city guides et j’étais curieuse de lire celui-ci comme je suis une expat à Berlin :-) Contente que tu aies l’air d’y avoir passé un bon WE ! Mais trop decue de ne pas t’avoir croisée à Markthalle Neun où je vends mes pâtisseries françaises de temps en temps !!!
    Sinon, la promenade que tu indiques entre Hackeschermarkt et Mauerpark est à cheval sur Mitte et Prenzlauerberg (à partir de Rosenthalerplatz) ;)
    Passe une belle journée <3

  22. Pingback: Mes Favoris Lifestyle - Novembre 2018 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer