Beauty Discoveries #29

Mes découvertes beauté naturelles, bios et/ou eco-friendly sont de retour, et je me réjouis de partager avec vous cette nouvelle sélection !

Aujourd’hui, je vous présente un cru particulièrement intéressant, fruit de mes propres expérimentations et de quelques superbes références reçues récemment de la part de Mon Corner B: on y parlera à la fois produits d’hygiène (pas très glamour, mais toujours utiles !) et maquillage, avec plusieurs jolis coups de coeur – mais pas seulement.

J’espère que vous prendrez toujours autant plaisir à découvrir mes partages, et peut-être, que ceux-ci vous aideront à avancer vers une salle de bains plus verte et plus saine.

Pour un maximum d’inspiration, n’hésitez pas à consulter tous les autres numéros de cette rubrique par ici !

savon-relax-greenma

♡ Savon Relax Greenma*

Je vous avais parlé des thés et infusions Greenma il y a quelques mois; en revanche, stock à terminer oblige, il m’a fallu un peu plus de temps pour tester le savon saponifié à froid également reçu de leur part. L’attente en a valu la peine néanmoins, parce que c’est un gros coup de coeur: je me réjouis de prendre ma douche chaque matin rien que pour lui !

Je suis amoureuse de son parfum à la fois relaxant, réconfortant et frais, un mélange d’huiles essentielles de lavandin et petit grain bigarade – justement deux de mes senteurs préférées au monde. Il m’évoque le propre d’antan, et je le trouve tout à fait unisexe, ce qui est appréciable pour une utilisation partagée !

Quant à sa texture, c’est une vraie merveille: sauf peut-être ceux de la marque Gaiia, je n’avais jamais connu de savon aussi fondant, enveloppant et nourrissant pour la peau. Surgras à 8% (mais on dirait plus !), il est d’une onctuosité sans pareille et vraiment émollient. On ne pourrait pas faire plus doudou ! Le point faible de ce type de formulation est de fondre plus vite, et donc de durer moins longtemps qu’un savon plus « sec » – ce qui pour 7€ peut rebuter un peu – mais le plaisir d’utilisation est tel que je passerai outre, en alternance avec d’autres références moins onéreuses.

Je compte donc bien m’en commander un stock dès que possible, surtout que j’apprécie beaucoup les choix de fabrication de la marque: 100% naturel et bio, made in France, vegan, sans huile de palme, et zéro déchet – le savon est emballé dans un papier recyclé et bien évidemment recyclable, mais on peut aussi choisir de le demander sans aucun packaging.

Si vous souhaitez savoir pourquoi j’ai arrêté d’acheter des gels douche il y a quelques années au profit des savons à froid, rendez-vous dans cet article !

deodorant-nuud

♡ Deodorant Nuud

Ce petit tube est une invention néerlandaise, qui se présente comme un vrai miracle dans le domaine des déodorants naturels: non toxique, non irritant, efficace entre 3 et 7 jours par application (oui oui !), invisible sur l’aisselle, non tachant, et éco-responsable. Il est vendu au prix de 12,95€.

L’une d’entre vous m’en avait parlé l’année dernière, et j’avais décidé de le tester à l’occasion pour vous donner mon avis. C’est chose faite: j’ai profité d’avoir fini mon déodorant Native habituel et pas encore reçu le stock suivant pour me lancer !

Le produit se présente sous forme d’une crème ultra concentrée dans un petit tube de 15mL (qui contrairement aux apparences, n’est pas en plastique mais dérivé de la canne à sucre !).

La formule repose sur un mélange très simple de 10 ingrédients, dont quelques huiles et cires végétales avec de l’argile pour la texture. Ses actifs principaux sont de l’oxyde de zinc (assainissant et protecteur), mais aussi et surtout de l’argent pur – un métal hautement antibactérien. Cet argent est inclus sous forme micro, et non en nanoparticules, donc il ne peut pas pénétrer l’épiderme, et n’est pas dangereux; en revanche rien n’est précisé pour l’oxyde de zinc.

L’application est très simple: il suffit d’une minuscule dose pour les deux aisselles. On masse la crème sur chacune d’entre elles, et c’est tout ! L’argent neutralise naturellement les bactéries présentes sur la peau – et comme la formule est à base d’huile et non d’eau, elle est en quelque sorte « waterproof » durant quelques jours, et notamment résistante aux douches. Grâce à cette caractéristique, la plupart des personnes ont besoin de seulement deux applications par semaine, voire une seule.

Mon test personnel, malheureusement, s’est avéré moyennement concluant – mais je m’y attendais.

Faute d’une quelconque efficacité lors des 2-3 premiers essais, je l’ai finalement combiné avec mon déodorant Tarte Clean Queen (présenté ici) ajouté par dessus, à base d’une application des deux références chaque matin. Avec ce système, j’ai pu constater une nette amélioration: je ne sentais rien en fin de journée, ni le lendemain matin au réveil (ce qui ne vient clairement pas du Clean Queen, inefficace sur moi). Le rythme d’application dont j’avais besoin était bien supérieur à ce que promettait la marque, mais au moins, il y avait un résultat !

Toutefois, quelques jours plus tard, un autre déodorant (avec lequel je voulais tester aussi ce combo) m’a provoqué des rougeurs d’irritation, et mon équilibre bactérien a changé. Le Nuud est alors redevenu absolument inefficace.

C’est ainsi le même problème qu’avec l’immense majorité des déodorants bios ou naturels pour moi: l’irrégularité complète de leur efficacité selon ma flore bactérienne (cf cet article, où j’en parle plus en détails). Je retourne donc sans regret à mes chouchous de chez Native.

Cela dit, les quelques jours de succès que j’ai eus m’incitent à penser que le Nuud sera très efficace sur les personnes qui transpirent peu ou n’ont jamais beaucoup senti !

cc-creme-madara

♡ CC Crème Anti-Pollution MÁDARA*

J’ai reçu ce produit que je ne connaissais pas du tout de la part de Mon Corner B, et comme d’habitude, Émeline est tombée en plein dans le mille de mes goûts !

Vous le savez peut-être, je suis une grande amatrice des produits teint translucides, qui unifient et lissent la peau sans pour autant la « couvrir »; si besoin est, ce rôle incombe au correcteur ! En été particulièrement, je ne mets jamais de fond de teint, sauf pour des événements spécifiques (et dans ce cas j’utilise mon FitGlow, qui reste ultra naturel) car j’aime conserver un maximum d’authenticité dans les coloris et la texture de ma peau.

Cette CC Crème naturelle est parfaite pour moi en ce sens: sa couvrance légère (voire moyenne si on applique une dose plus généreuse) permet tout juste de minimiser mes rougeurs et mini boutons, sans pour autant faire un effet « maquillé ». Le teint est nettement unifié mais pas artificiel. Surtout, je suis absolument amoureuse de son rendu légèrement glowy, qui apporte une certaine fraîcheur à la peau: celle-ci apparaît bien rebondie, hydratée, pleine de vie – tout ce que j’aime, moi la phobique des teints poudrés !

J’apprécie enfin beaucoup qu’elle constitue un soin à part entière – hydratant (aloe vera, huile de pépin de raisin, acide hyaluronique…), mais aussi fortement anti-oxydant (vitamine C, thé vert, argousier…) et perfecteur de peau (écorce de chêne, millepertuis…): on ne paye pas qu’une fausse apparence. Elle protège en outre l’épiderme, rendant celui-ci plus résistant aux agressions extérieures, notamment celles de la pollution environnementale – un peu comme la gamme Hydro Effect de lavera, que j’adore (on en parlait ici).

Je la porte au-dessus de ma crème hydratante du moment, qui est justement trop légère pour moi (la crème matifiante fruitée d’Alverde que je vous présentais par là), même quand je ne me maquille pas, pour bénéficier de ses propriétés et du SPF15. Une minuscule quantité me suffit à chaque fois, et tant mieux: le tube coûte 27€, donc autant le faire durer très longtemps !

papier-toilette-recycle-whogivesacrap

♡ Papier hygiénique Who Gives a Crap

Je n’aurais jamais cru vous faire l’apologie d’un papier toilette un jour, mais tout arrive ! Il faut dire que celui-ci a été l’une de nos meilleures découvertes récentes à la maison. Si comme moi vous avez parfois été effaré.e en pensant aux millions d’arbres nécessaires à la fabrication de papier WC chaque année, cette alternative devrait vous plaire aussi !

Who Gives a Crap est une marque australienne engagée au niveau social et environnemental: ils proposent du papier hygiénique eco-friendly (ou bien 100% recyclé, ou bien en fibre de bambou) et reversent 50% de leurs bénéfices à des associations qui aident les communautés des pays en développement à avoir accès à des toilettes, et autres systèmes sanitaires indispensables (plus d’infos par ici). À ce jour, ils ont pu donner plus de 1,8 million de dollars australiens à cette cause.

Pour nous Européen.nes, les commandes se font en ligne via le site UK (leur stock étant basé à Londres), et sont livrées directement à domicile.

Nous avons personnellement opté pour le papier 100% recyclé, et cela a été une vraie bonne expérience.

Outre son faible impact (tout est emballé dans du carton et du papier, pas du plastique), le packaging est graphique, joyeux, et bourré d’humour; les motifs colorés font même une jolie touche déco dans la salle de bains ! Quant au papier en lui-même, bien qu’assez fin, il est extrêmement doux, donc très agréable à utiliser – et la quantité présente dans chaque rouleau est généreuse. Il est également tout à fait naturel, dénué de teintures ou senteurs ajoutées, donc respectueux de la peau.

Comme l’on pourrait s’y attendre, le prix est en revanche supérieur aux papiers hygiéniques de supermarché: il faut compter 27 euros pour une boîte de 24 rouleaux – mais les prix diminuent drastiquement avec de plus grandes quantités, par exemple 40 euros pour 48 rouleaux.

C’est une hausse de budget inconcevable pour certaines personnes, mais pour celles qui peuvent se le permettre, l’investissement me semble bénéfique: même si ce n’est pas 100% parfait (le transport est à prendre en compte, bien sûr), on évite au moins d’abattre des arbres, on atteint presque le zéro déchet, et notre achat constitue une bonne action pour les populations de pays défavorisés.

EDIT: Voici une option plus proche de chez nous et un peu moins chère, qui reprend les mêmes principes: la marque néerlandaise The Good Roll !

dentifrice-wondermint-schmidts

♡ Dentifrice Wondermint Schmidt’s*

Si j’essaye toujours de les alterner avec des versions zéro déchet (en ce moment, le Georganics au charbon dont je vous parlais par ici) pour minimiser mon impact, j’aime encore utiliser des dentifrices en tube pour leur praticité, et l’aspect plus rafraîchissant de leurs formules. En revanche, je choisis des marques naturelles ou bios, pour éviter les ingrédients problématiques que contiennent de nombreux dentifrices classiques (triclosan, colorants artificiels, sulfates agressifs, fluor…).

Mon test du moment est une nouveauté de chez Schmidt’s (la marque des déodorants !), à la composition naturelle et végane, sans colorants, fluor ni SLS. J’aime notamment qu’il soit riche en xylitol, cet édulcorant excellent pour la protection des dents contre les caries.

La version Wondermint est particulièrement focalisée sur la fraîcheur et l’assainissement buccal, avec un goût bien présent de menthe douce et une touche de gaulthérie couchée – combo assez américain, qui ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais que j’apprécie beaucoup pour sa fraîcheur: il est rare que les dentifrices bios laissent une telle sensation en bouche ! Il favorise également des dents plus blanches grâce au citrate de zinc.

La texture est moins crémeuse, plus « gélifiée » qu’un dentifrice du commerce, et elle mousse plus légèrement puisqu’elle ne contient pas de sulfates puissants – mais c’est largement assez pour assurer un bon nettoyage. Je ne suis de toute façon plus habituée à la mousse ultra dense et envahissante des dentifrices classiques !

Globalement, j’en suis très contente, et je peux vous le recommander si vous recherchez un dentifrice naturel capable d’apporter une vraie sensation d’haleine fraîche. Son prix en revanche est un peu moins enthousiasmant à mon sens: 8,25€. En toute honnêteté, je n’investirais pas autant à chaque fois pour un simple tube de dentifrice, mais pour un petit plaisir de temps en temps, pourquoi pas !maquillage-manasi7

♡ All Over Colour et Strobelighter (M)anasi 7*

Après RMS Beauty, Ere Perez et The Beauty Archive, me voici convaincue par une énième marque de maquillage en petits pots: Manasi 7, tout droit venue de Suède, et qu’Émeline de Mon Corner B m’a gentiment fait découvrir. C’est décidément mon format préféré, tellement simple et pratique !

La première référence que j’ai reçue est le All Over Colour en teinte Densuke – une sorte de baume coloré multi-usages comme je les aime tant, que l’on peut appliquer aussi bien sur les joues que sur les lèvres, voire même les paupières.

Le coloris est un joli corail pêche-orangé, dont le rendu est assez différent selon la carnation de chacun.e: en ce qui me concerne, il est vraiment corail vif sur les joues (du moins avant estompage) mais pêche pastel sur les lèvres ! Cette deuxième option ne me va pas très bien, mais j’aime beaucoup le résultat en blush, ou en touche légère sur les yeux. L’intensité du produit est telle qu’une toute petite quantité suffit, et la tenue est absolument bluffante: en fin de journée, la couleur ne s’est presque pas estompée – et encore, je ne poudre même pas pour la fixer !

Le deuxième produit que j’ai pu tester est le Strobelighter en teinte Sunrise, un enlumineur crème à la fois très efficace et subtil comme je les aime, avec une teinte pêche adaptée à de nombreuses carnations. On est loin des paillettes grossières: la matière est presque nacrée, opalescente, et elle réfléchit la lumière avec beaucoup de délicatesse. C’est ultra lumineux mais une fois bien estompé, le rendu n’est pas « too much »: on dirait le fini d’une peau naturellement très saine et bien hydratée. Sublime !

Sa tenue est très bonne: en fin de journée, le glow est certes plus discret (surtout parce que je pose souvent ma tête dans mes mains, alors j’enlève la moitié !) mais il est d’autant plus naturel, fondu dans la peau comme s’il s’agissait véritablement de sa caractéristique propre.

Bon point enfin pour les valeurs de la marque, qui source soigneusement ses ingrédients (100% naturels, bios ou récoltés dans la nature, pas de soja ni de palme…) et fabrique ses produits avec un minimum de transformation pour préserver leurs propriétés. Les compositions sont impeccables et les packagings minimalistes sont éco-conçus: d’après ce que j’ai compris, les petits pots sont constitués d’un matériau à base de cellulose végétale.

Comme toutes les marques du genre, les prix sont très élevés (comptez une quarantaine d’euros par petit pot) – mais étant moi-même adepte de ce type de format depuis des années, je peux au moins confirmer qu’ils durent extrêmement longtemps. Une fois qu’on a trouvé son bonheur, il n’est ensuite plus nécessaire d’acheter grand chose d’autre avant un long moment !

maquillage-manasi7-madaraExemple: Sur cette photo, je porte la CC Crème Mádara sur l’ensemble du visage, le All Over Colour de Manasi 7 sur les joues (appliqué avec un pinceau duo fibre) ainsi qu’une petite touche bien estompée au doigt sur les paupières, et le Strobelighter sur les pommettes, le coin interne des yeux, sous les sourcils et sur l’arête du nez, tout appliqué au doigt.

***

Avez-vous fait de belles découvertes beauté, hygiène ou soins ces derniers temps ?
Certaines des références de ma sélection vous ont-t-elles interpelé.es ?

*Les produits suivis d’une astérisque m’ont été envoyés gratuitement pour test, sans aucune condition de publication.

13 commentaires

  1. La CC crème de Madara me fait vraiment envie, surtout que depuis quelques temps je me suis lassée des fonds de teint couvrants et je cherche quelque chose de naturel, mais le prix me rebute un peu… Merci pour la découverte du déodorant Nuud car je pense qu’il pourrait me convenir, je ne suis pas trop difficile en matière de déo ! Des bisous x

  2. J’adore RMS beauty et leur « un cover up » est mon anti-cernes et correcteur chouchou depuis 3 ans. Mais dans une gamme de prix plus raisonnable, la marque Lavera est très correcte : leur fond de teint fluide n’est pas mal du tout (même s’il ne tient pas les 10h promises sur le flacon) ; leurs crayons et mascaras sont plutôt bien aussi ; on les trouve partout et ce n’est pas cher.
    En tout cas merci pour ces découvertes ! Je vais peut-être me laisser tenter par ton enlumineur (je n’ai jamais acheté ce genre de produits, par crainte de me transformer en party girl =) )

    • À qui le dis-tu ! J’ai justement travaillé pendant deux ans pour lavera, et je suis tout à fait d’accord avec toi, ce sont pour la plupart de très bons produits d’entrée de gamme – et je trouve tellement chouette que la beauté bio soit rendue si accessible ! Je continue à utiliser pas mal de leurs références maquillage, leurs laits pour le corps, et la crème Hydro Effect pour le visage notamment, que j’adore.

      Précisons peut-être juste qu’en termes de compositions on est très loin de la qualité de marques haut de gamme comme RMS Beauty par exemple (il y a beaucoup plus d’ingrédients de remplissage ou très basiques, de l’alcool, pas d’huiles précieuses etc…), donc la différence de prix est compréhensible :)

  3. Merci pour ces belles découvertes ! Je vais tenter la crème Madara je pense :) D’autant plus qu’on la trouve en magasin. J’essaie de commander un peu moins en ligne et de faire mes achats en magasin car les emballages et donc déchets générés me culpabilisaient un peu! Du coup je suis revenue à des marques plus classiques facilement trouvables comme Melvita ou Sanoflore.
    Pour celles que ça intéresse: je viens de voir que la crème Madara est à moins 20% sur le site mademoiselle bio!

    • Tu as tout à fait raison, c’est toujours beaucoup mieux d’acheter directement dans un magasin local quand on le peut.

      Et pour les personnes qui n’ont pas cette option, en tous cas je peux vous rassurer, Mon Corner B ne fait pas dans le suremballage ! Il me semble que tout est généralement protégé par du papier cartonné recyclé type papier kraft, la taille du carton est adaptée au contenu, il n’y a pas de plastique ajouté etc :)

  4. Merci pour ces découvertes! J’avais vu ce papier toilette dans une auberge de jeunesse à San Francisco, j’avais trouvé le packaging fun mais je n’avais pas cherché plus loin! Contente de découvrir les belles valeurs de la marque, je vais peut-être me laisser tenter. En plus, c’est stylé dans les toilettes ^^

  5. Coucou !
    Je t’avoue que je désespère beaucoup au niveau des déodorants après en avoir essayé quelques uns de marques différentes je ne suis jamais complètement satisfaite :/

    Pour la CC cream madara je l’ai testé car ma sœur l’avait et c’est vrai qu’elle fait un très joli teint, j’utilise certains jours la BB cream de lily lolo mais celle de madara semble avoir un meilleur rendu.

  6. J’utilise régulièrement de Fit Glow que je trouve parfait mais aussi très onéreux, je suis donc ravie de la découverte de CC cream Madara!
    Pour le papier toilette, je trouve ça super que de telles alternatives apparaissent et en même temps, acheter un papier toilette australien, même stocké au UK, cela ne me semble pas vraiment une solution satisfaisante non plus…

    • Coucou Aurélie !

      Je comprends tout à fait, ce n’est pas une solution idéale, donc le choix revient à chacun.e de peser le pour et le contre selon sa conscience.

      Pour moi personnellement, le bénéfice de ne pas abattre davantage d’arbres et surtout de pouvoir aider des populations sur des sujets aussi essentiels compense l’impact du transport d’un point de vue global — dans le sens où j’ai l’impression que mon achat apporte plus de positif que d’acheter du papier avec additifs et emballage plastique dans mon supermarché.

      Je sais aussi qu’ils étudient et monitorisent leurs moyens de transport pour minimiser au maximum leur empreinte carbone (cf leur FAQ) et j’espère qu’ils s’amélioreront petit à petit sur ce point. Je vais peut-être leur faire un mail pour appuyer cette volonté d’ailleurs, leur montrer que c’est important pour moi en tant que consommatrice, c’est toujours utile !

  7. Je suis en train d’essayer de changer mes habitudes de consommation pour acheter plus eco responsable et zéro déchet alors c’est article est bien tombé pour me faire découvrir des marques que je ne connaissais pas. Dommage que le papier toilette soit si cher, on a pas vraiment d’alternative pour ça (hormis la douchette)

  8. Bonjour !
    Encore merci de m’avoir fait découvrir Greenma !
    J’ai également beaucoup apprécié le savon Relax et recommande à mon tour leurs produits.
    Essayez leurs pochons découverte thés ou tisanes !!!
    Belle journée !

Répondre

Naviguer