Ma Pile à Lire – Été 2019

Si j’ai complètement perdu l’habitude de me concocter des piles à lire pour chaque saison (mes envies sont devenues trop changeantes pour que cela fasse sens), deux périodes de l’année continuent de m’inspirer à prévoir des lectures plus précises: Halloween pour les histoires gothiques et inquiétantes, et l’été pour les romans immersifs auxquels j’aime dédier un maximum de temps et d’attention – classiques, drames, enquêtes, « pavés » de plusieurs centaines de pages…

En effet, l’époque estivale rime souvent avec un rythme plus détendu, et j’y prends généralement quelques jours de vacances en famille: autant d’occasions de me plonger longuement entre les pages de bons bouquins, un plaisir nostalgique dont je me délecte toujours autant !

Comme chaque année, j’ai eu envie de partager avec vous la sélection de romans que j’aimerais découvrir d’ici la fin du mois d’août – ma « pile à lire », qui n’aura néanmoins rien d’impératif, bien sûr, même si je suis certaine de lire plusieurs de ses références. Considérez-la plutôt comme une shortlist de possibilités dans lesquelles je piocherai en priorité selon mon humeur !

Vous en connaissez déjà quelques unes, puisque les nouveaux ebooks que j’ai acquis récemment, listés dans cet article, en font globalement partie; plusieurs d’entre eux sont d’ailleurs en cours de lecture. Je ne les ai pas cités de nouveau pour éviter les redites.

Il me restait néanmoins à vous présenter, comme promis, ma pile à lire « physique », constituée de livres papier.

Comme la dernière fois, j’ai acheté tous ces exemplaires d’occasion pour quelques euros, généralement parce qu’ils étaient difficiles à trouver, chers, ou directement non édités en version numérique. Au cas où vous souhaiteriez faire de même, la plupart des liens que j’ai inclus comportent des options de seconde main – parfois elles sont même la seule solution.

J’espère de tout coeur que cette sélection inspirera quelques-un.es d’entre vous, et vous apportera de chouettes idées lecture à dévorer sous le soleil !
pilealire-ete2019

LA MAISON DU SPLENDIDE ISOLEMENT – Edna O’Brien
VO: House of Splendid Isolation

Mon intérêt pour la période des Troubles et ma découverte progressive de la littérature irlandaise, brute et poignante, m’ont amenée à ce roman qui met en scène une rencontre inattendue en huis clos.

Josie est une vieille femme malade et hantée par ses remords, seule habitante d’une maison délabrée au milieu de la campagne; McGreevy est un combattant de l’IRA acculé par la police, qui fait irruption chez Josie alors qu’il tente d’échapper aux forces de l’ordre pour compléter sa mission. Leurs vues s’opposent complètement, mais les circonstances vont petit à petit leur permettre de tisser un lien particulier.

J’aime beaucoup ce genre d’exploration profondément humaine (et souvent bouleversante) de la relation qui peut s’établir entre deux êtres écorchés, loin de tout manichéisme – un sujet assez récurrent dans les romans irlandais que j’ai lus jusqu’ici, par exemple ceux de Joseph O’Connor.

 L’ARCHE DANS LA TEMPÊTE – Elizabeth Goudge
VO: Island Magic

Elizabeth Goudge, très peu connue en France, est néanmoins une écrivaine classique du milieu du XXème siècle en Angleterre, où ses livres ont longtemps compté parmi les plus vendus du pays. On la dit héritière de l’oeuvre d’Emily Brontë ou d’Elizabeth Gaskell, et c’est bien sûr ce qui m’a donné envie de la découvrir.

L’Arche dans la tempête est son premier roman, et l’un de ses plus célèbres. Je l’ai choisi pour l’ambiance qui semble y régner, maritime, venteuse et rude (évocatrice à mon sens de certains romans de Daphné du Maurier), et pour son cadre, l’île de Guernesey, que j’adorerais découvrir un jour.

L’histoire se déroule à la fin du XIXème siècle, comme un bon classique victorien, et suit la vie d’une famille en proie aux difficultés – jusqu’à ce qu’une nuit, un naufrage les amène à recueillir quelqu’un qui va changer leur existence.

♡ L’AMANT – Marguerite Duras

Je sais, je sais. Je clame mon envie de lire ce roman depuis un an et demi, et je ne l’ai toujours pas fait. J’espère que cette fois-ci sera la bonne !

Marguerite Duras m’a offert quelques lectures fascinantes dans ma jeunesse (Le Ravissement de Lol V SteinHiroshima mon amour…) et plus récemment, j’ai adoré Dix heures et demie du soir en été.

Celui-ci est sans doute son titre le plus connu, et je veux absolument le découvrir, ainsi que le reste de sa bibliographie !

♡ NOIRE SOLITUDE – Ann Cleeves
VO: Raven Black

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de Shetland, série policière de la BBC que j’ai suivie assidûment ces dernières années – l’un de mes grands coups de coeur depuis 2017 ! Loin de l’ultra violence, elle était baignée de l’ambiance cosy et sauvage des îles écossaises, avec des personnages ultra attachants que j’ai eu peine à quitter.

Heureusement, ce feuilleton étant (librement) basé sur les livres d’Ann Cleeves, je peux désormais retrouver un peu de son atmosphère en commençant la saga. Ma maman, qui a lu tous les tomes, les a beaucoup aimés, même s’il existe apparemment des différences dans la construction des protagonistes.

Ce premier opus reprend l’histoire développée dans les deux premiers épisodes de la saison 2, dont je ne me souviens plus très bien – ce sera l’occasion de rafraîchir ma mémoire !

♡ MONT-DRAGON – Robert Margerit

Vous souvenez-vous de mon coup de coeur pour Le Château des Bois-Noirs de Robert Margerit ?

J’y évoquais l’éloge qu’avait fait le grand écrivain Julien Gracq d’un autre de ses titres, Mont-Dragon, qu’il qualifiait en 1950 de « seul roman français qui [l]’ait vraiment intéressé depuis la Libération ». Cela a suffi pour m’intriguer, et je n’ai pas hésité à me le procurer lorsque je l’ai croisé en occasion chez Gibert Jeune il y a quelques mois.

L’été étant une période parfaite pour prendre le temps d’apprécier les belles plumes, je sens que je vais me délecter à nouveau du style tellement raffiné et classique de cet auteur assez confidentiel, qui mériterait d’être largement plus connu !

J’ai cru comprendre que l’intrigue suit les manigances séductrices d’un écuyer auprès des femmes de la maison qui l’emploie dans le Limousin…

BONDRÉE – Andrée Michaud

Ce roman policier est une addition de dernière minute, que je dois à la gentille recommandation de Kate dans un commentaire récent; il arrivera chez moi d’ici quelques jours !

Il s’agit d’un titre québecois largement primé en France, dont l’ambiance à la fois mystérieuse, brumeuse et onirique semble apparemment tout droit sortie de Twin Peaks (ma série chouchoute).

Je n’ai pas lu de thriller criminel depuis plusieurs mois, mais ce parallèle avec l’oeuvre de Lynch & Frost, la thématique de la forêt et la promesse d’une belle écriture littéraire m’intriguent tout particulièrement; je serai aussi ravie de découvrir pour la première fois, je crois, une oeuvre francophone d’Outre-Atlantique – moi qui aime tellement le parler savoureux de là-bas !

***

Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Prévoyez-vous des lectures particulières pour cet été ? 

Cet article contient des liens affiliés Fnac ou, à défaut, Amazon pour les livres en VO (lorsque je n’ai pas trouvé la référence chez la Fnac). En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon activité sur ce blog (cf ma FAQ). Sinon, n’hésitez pas à vous fournir auprès de votre librairie locale, qui a besoin de vous: regardez par exemple sur Place des Libraires !

Dans tous les cas, MERCI ♥︎

21 commentaires

  1. Je n’ai lu aucun de ces ouvrages et je dois avouer que j’ai aussi une sacrée pàl ! Entre romans, livres de « développement personnel » et ouvrage de psychologie, je ne vais pas m’ennuyer non plus !

    Et puis si jamais ce devait être le cas, je reviendrai faire un tour par là ;)

    Bisous,
    Pêche

  2. Je ne me suis jamais vraiment fixé de PAL, je lis au fur et à mesure de ce que je découvre (grâce à toi notamment) et de mes envies du moment, tout simplement.

    Là, je suis en train de lire Replay, de Ken Grinwood, qui avait été une des lectures de ton Club de Lecture et j’ai aussi La Tâche de Philipp Roth sur ma table de chevet, que je devrais entamer sous peu, à coté de livres de « développement personnel ».
    J’ai aussi des livres de Boris Vian sous le coude, on verra donc bien.

    Par avance, je te souhaite de très bonnes lectures estivales :-)

  3. J’aime beaucoup ces articles du blog car je sais que je peux toujours y trouver l’inspiration pour mes propres lectures ! Le premier dont tu parles me donne particulièrement envie :), je suis aussi « fascinée » par cette période de l’histoire. Je veux également lire l’Amant de Marguerite Duras depuis ton article l’an dernier ! J’espère pouvoir le faire cette année,

    Bonne lecture !

  4. J’ai lu L’Amant quand j’avais environ 20 ans. Je me souviens l’avoir lu d’une traite et avoir aimé le style et l’histoire. Par contre, je n’ai jamais vu le film qui, je me souviens, avait suscité la polémique à l’époque.
    Pour en revenir à ta PAL, ta description de L’Arche Dans La Tempête me donne bien envie de le découvrir, c’est exactement le genre d’ambiance que j’affectionne tout particulièrement. 😊 Bonnes lectures et bel été en perspective !

  5. Je ne peux que te conseiller « L’Amant » qui a été ma première rencontre avec Marguerite Duras (et j’ai adoré me plonger dans nombre de ses romans ensuite) !

    Je note également tes romans irlandais qui comme d’habitude me font très envie !

  6. Bonjour,
    Je profite, chaque année, de l’été, pour me relire quelques livres de Marguerite Duras, ceux que je trouve sur les rayons à la bibliothèque, son écriture est totalement envoûtante…
    Je trouve que lire l’Amant oblige à lire aussi Un barrage contre le Pacifique… tant les deux sont liés (il me semble) genre la cause et les conséquences.
    Ma période « irlandaise » m’a conduite à lire Edna O’Brien (Crépuscule Irlandais) mais aussi Maggie O’Farrell, Sébastien Barry et Claire Keegan entre autres, des romans qui parlent de l’exil, de la déchirure et de la misère… où l’on sent passer le souffle de l’Histoire…
    Moi aussi, j’aime les livres denses, j’ai commencé Claude Michelet (des Grives aux Loups, etc), deux gros livres dont l’histoire se passe en milieu rural (facile à lire) et principalement en Corrèze, région qui m’est chère.
    Cathie

  7. Assez déçue par Bondrée qui m’a été conseillé par ma libraire. J’ai trouvé les anglicismes un peu lourd et l’intrigue décevante, mais l’univers « camping l’été dans la foret » relève le niveau. Hâte de savoir ce que tu en as pensé.

  8. J’ai beaucoup aimé Bondrée, moins pour l’intrigue que pour la plume de l’autrice et le point de vue choisi, auquel j’ai adhéré totalement. Bien plus qu’un roman policier! Comme Charlotte, j’ai hâte d’avoir ton avis!

  9. Je viens de terminer mon formation de yoga et la liste des livres à lire dans ce cadre ^^ Du coup j’avais hâte de lire des romans et j’inaugure l’été avec mon chouchou Carlos Ruiz Zafon : le prisonnier du ciel !

  10. Je reviens de vacances où j’ai lu les 4 premiers tomes d’Agatha Raisin. J’hésitais un peu au vu des critiques mais ils me donnaient tout de même bien envie. C’est vrai qu’il ne s’agit pas de vrais polars très haletants mais je me suis bien attachée au personnage principal et j’aime beaucoup le « paysage » si bien que ça rend la lecture agréable. Du coup, je pense être partie pour lire les 17 tomes haha :)

  11. Séverine Chaudier Répondre

    Bonjour Victoria! Je suis une de ses lectrices de l’ombre mais qui considère votre blog comme une bible dans quasiment tous les domaines. J’y reviens très régulièrement.
    La lecture est une de mes passions. Hâte d’avoir votre ressenti sur le Elizabeth Goudge (trop heureuse de revoir son nom oar ici!) qui est une de mes autrices favorites. Pas lu encore « L’arche dans la tempête » mais j’avais eu, voilà quelques années, (dans une autre vie) un coup de coeur littéralement pour un de ses romans (juste magnifique) : « Le pays du dauphin vert ». Je vous conseille celui ci vivement si un jour vous tombez dessus…
    Longue vie à votre blog. Bonnes lectures d’été! Et prenez soin de vous.

  12. Bonsoir Victoria, je prends la suite du commentaire précédent car je suis aussi une (fidèle !) lectrice de l’ombre et j’apprécie et admire beaucoup ton blog ! J’y viens très régulièrement piocher des références beauté en particulier car j’apprécie beaucoup tes revues, et grâce à toi, j’ai enfin trouvé mon style de maquillage ! Bref, tout ça pour te dire ma surprise de trouver Elisabeth Goudge ds ta pàl car elle est effectivement très peu connue. Je ne connais en général aucune des références et des univers de lecture que tu nous partages, donc ma surprise est encore plus grande d’y trouver Goudge et je serai curieuse de connaître tes impressions ! Je rejoins Severine sur « Le pays du dauphin vert » qui, ds l’univers de Goudge, devrait le mieux correspondre à tes goûts, je pense, ainsi que « Amours d’Oxford » et « L’appel du passé ». Bel été !

  13. J’ai lu l’amant après avoir vu le film…. j’adore Duras donc c était un passage obligé pour moi que de mettre mes yeux dans ce livre et j’ai bcp aimé. bisous

  14. Je conseille de lire La Douleur, de Duras, très dur mais absolument merveilleux dans l’écriture
    les romans d’Annie Ernaux, avec une écriture d’une justesse remarquable,
    Georges Perec, que j’avais étudié à l’université et dont je ne me suis jamais remise (Un homme qui dort / W ou le souvenir d’enfance)
    Sorj Chalandon, déjà cité sur le blog
    Mon dernier coup de cœur ? Maggie O’Farrell, L’Étrange disparition d’Esme Lennox

  15. Pingback: Slow Summer – Mes envies pour cet été - Mango and Salt

  16. Oh merci Victoria pour m avoir cité pour ce roman d atmosphère « Bondree ». En effet je me suis délectee de ce thriller « cosy » , brumeux et atypique dans le parler français:).
    Belle liste. Je crois que je vais me lire également Mont Dragon de R. Margerit. Ayant bcp apprecié Le chateau des Bois Noirs ( aussi parce que cet endroit est si près de ma maison, vers Thiers, en Auvergne). Bel été litteraire et sylvestre.

Répondre

Naviguer