Ma Pile à Lire – Été 2018

Plus les années passent, moins je me reconnais dans la thématique des romans légers, amourettes et autres histoires « feel good » que l’on associe souvent à l’été.

Au contraire, j’aime profiter du rythme plus tranquille des beaux jours pour me plonger dans des ambiances prenantes et immersives, que j’aurais peut-être moins savourées au milieu de l’année – des récits lents, denses, souvent un peu sombres ou dramatiques, des belles plumes, des détails et des crescendos… C’est aussi une période où je me permets d’ouvrir légèrement mes horizons, et prends le temps de découvrir des genres, titres ou auteurs « incontournables » que je connais encore mal – mais qui me tentent.

Cette année, je suis justement très contente de ma traditionnelle « pile à lire » de saison (qui est plutôt une liste d’envies sans compromis) car elle correspond tout à fait, je crois, à mon humeur du moment. J’avais hâte de la partager avec vous !

Par rapport à d’autres occurrences, sa particularité est d’être composée en majorité de traductions (je souffre encore de fatigue mentale, donc j’ai besoin de me faciliter la lecture au maximum), et, détail plutôt chouette, d’exemplaires achetés d’occasion à tout petit prix (via des librairies éco-solidaires sur le marketplace d’Amazon: ADBOOK, Librairie Solidaire d’Emmaüs, ou RecycLivre, qui a aussi une boutique en propre pour la France…).

L’été étant là depuis quelques semaines, certains de ces titres sont déjà entamés, voire terminés, mais je vous donnerai mon avis plus complet à leur sujet dans de prochains bilans. En tous cas, je peux déjà dire que pour l’instant je suis ravie de mes choix, et j’espère continuer sur cette lancée !

Belles lectures à vous !pilealire-ete2018-2

♡ LA TACHE – Philip Roth
VO: The Human Stain

C’est en tombant par hasard sur une critique acerbe de La Vérité sur l’affaire Harry Québert et ses similitudes très poussées avec La Tache de Philip Roth que j’ai eu envie de m’intéresser à ce roman. Certain/es d’entre vous s’en souviennent peut-être, La Vérité… m’a tellement ennuyée que je l’ai abandonné, pour finalement reprendre et finir l’histoire grâce à l’adaptation radiophonique du Feuilleton de France Culture il y a deux ans. La comparaison avec Philip Roth, dont je n’étais pas consciente, a piqué ma curiosité littéraire – surtout qu’il s’agit de l’un des écrivains préférés de ma maman – et le synopsis m’a intriguée: j’ai décidé de me lancer cet été pour, d’une part, enfin découvrir cet auteur américain majeur, et d’autre part, pouvoir analyser moi-même ce que Joël Dicker lui a emprunté.

♡ INISHOWEN – Joseph O’Connor
VO: Inishowen

J’ai découvert ce roman grâce au très joli blog de Charlotte Parlotte, que j’adore pour ses belles photos, ses avis bien construits et ses sensibilités littéraires proches des miennes. Charlotte a eu un vrai coup de coeur pour Inishowen: elle le décrit comme un roman dense, un peu dur, mais aussi très touchant grâce aux personnages qu’il met en scène, ainsi que l’ombre du conflit nord-irlandais encore à vif dans les années 1990. Évitant habituellement les cadres socio-politiques difficiles, je n’avais encore jamais lu d’histoire clairement située en Irlande; mais ici l’ambiance brute, la tension sous-jacente, la promesse d’un certain mystère et les paysages m’attirent. J’espère que ce récit me plaira beaucoup à moi aussi !

♡ LES FUGUEURS DE GLASGOW – Peter May
VO: Runaway

De Peter May, je ne connaissais que le premier tome de la trilogie écossaise, qui m’avait plu pour sa plume et son ambiance, mais un peu ennuyée en raison de ses longueurs (comme d’habitude, je ne suis pas amatrice de récits d’enfance…). Avant de découvrir ses autres polars, je me suis laissée tenter par ce titre assez différent du reste de sa bibliographie – et de mes lectures habituelles – un roman noir plutôt qu’une enquête policière, sans trop de mystère ni de suspense si ce n’est celui du déroulement des faits racontés. C’est la référence à Glasgow qui m’a d’abord attirée (j’y vais cet automne, et cela m’obsède !), mais le contexte des années 60, la nostalgie de l’innocence, du temps qui passe, et l’idée d’un road trip me parlent aussi tout à fait.

♡ LES DISPARUS DU PHARE – Peter May
VO: Coffin Road

Son prix est rédhibitoire pour moi en français, mais si je peux l’emprunter quelque part ou l’acheter en VO, j’aimerais beaucoup retrouver l’atmosphère si particulière de l’île de Lewis dans ce polar de Peter May. Maintenant que j’ai vu les paysages des Hébrides Extérieures de mes propres yeux, le voyage imaginaire sera d’autant plus saisissant !

♡ FRENCHMAN’S CREEK – Daphné du Maurier
VF: La Crique du Français

C’est le seul roman de Daphné du Maurier qu’il me reste à lire dans ma bibliothèque pour l’instant, mais je n’osais pas le commencer jusqu’ici, par crainte d’être déçue. J’ai beau adorer sa plume et la considérer comme l’une de mes auteurs préférés, il est certain que je préfère largement ses titres à mystère au reste de sa bibliographie (par exemple La Maison sur le Rivage, dont j’ai un souvenir mitigé, ou L’Amour dans l’âme, que j’ai carrément abandonné après quelques chapitres). Il se trouve toutefois que par hasard, trois personnes dans mes abonnements Twitter ou Instagram ont lu ce roman récemment et l’ont adoré: je le prends comme un encouragement, et je vais peut-être profiter de ce regain de motivation pour enfin me lancer !

MAIS AUSSI…

♡ LES FORESTIERS – Thomas Hardy: J’ai mis en pause ce roman, dont je vous parlais par ici, après quelques chapitres – non pas parce qu’il ne me plaisait pas (au contraire !) mais parce que mon humeur a changé entre temps. J’avais plutôt besoin de littérature contemporaine, et la vie est trop courte pour ne pas écouter ses envies ! Je le reprendrai dès que mon obsession des classiques reviendra.

♡ AN ECHO IN THE BONE (Outlander T.7) – Diana Gabaldon: Comme pour le tome 5 et le tome 6, je lis le 7ème opus de la saga Outlander de façon très progressive, quand l’envie m’en prend, en parallèle de mes autres lectures.

♡ L’édition spéciale été du #clublectureMS: Comme chaque année, une édition spécifique, à thème, sera proposée pour l’été du club de lecture ! Nous la lancerons en début de semaine prochaine, et je peux déjà vous dire qu’elle ajoutera quelques références supplémentaires à cette liste… Restez connecté/es !

***

Avez-vous prévu des lectures en particulier pour cet été ?
L’un des titres présentés ici pourrait-il vous intéresser ?

Cet article contient des liens affiliés Fnac ou, à défaut, Amazon (selon la langue et les disponibilités). En commandant via ces liens, vous participez à soutenir mon activité sur ce blog (cf ma FAQ). Sinon, n’hésitez pas à vous fournir auprès de votre librairie locale, qui a besoin de vous: regardez par exemple sur Place des Libraires !

Dans tous les cas, MERCI ♥︎

NB: Pour visualiser correctement tous les liens de cet article, il vous sera peut-être nécessaire de désactiver momentanément votre module AdBlock ou de classer Mango & Salt dans votre liste verte. Pas de panique, il n’y a aucune pub intempestive ou invasive sur le blog !

15 commentaires

  1. Oh merci pour tes mots..! C’est génial, j’espère qu’il va te plaire ! J’ai une petite obsession pour la littérature irlandaise depuis quelques mois, et ce roman est un vrai bijou

  2. Coucou Victoria !
    Pour avoir l’impression d’être en Irlande, avec des Irlandais : Mon traître et Retour à Killybegs de Sorj Chalandon, j’ai rarement lu quelque chose d’aussi beau… C’est poignant, on a l’impression d’y être, de connaître les personnages… un vrai bijou.
    Bel été à toi et bonne lecture !!

  3. J’ajoute Inishowen a ma liste tout de suite! Et pour avoir lu beaucoup de livres de Peter May et partager ta passion de l’Ecosse, je ne peux que te recommander Entry Island, partagé entre le Canada et Lewis a l’époque des clearances. C’est vraiment une belle histoire avec un coté historique assez développé. :) J’ai énormément aimé Runaways et sa trilogie mais entry Island est mon préféré pour l’instant.

  4. Bonjour Victoria,

    Merci pour cette sélection. Voici une recommandation pour toi (à moins que tu ne l’aies déjà lue ;) ) : la nouvelle « Novices » de D. Gabaldon qui peut peut-être t’intéresser dans l’anthologie « Dangerous Women – Partie 2 ». Au passage, je recommande cette anthologie ; la thématique est intéressante et j’ai bien aimé la plupart des récits qui y sont rassemblés, notamment ceux de la 1re partie.
    Bonne lecture :)

  5. Bonjour Victoria
    Merci pour cette liste de suggestion de lecture estivale.
    Depuis mai j’en suis à 3 livres lus, je me rend compte que la lecture me fait un grand bien, notamment pour trouver le sommeil plus facile ou plus rapidement une fois mon chapitre terminé !

    Je vois que tu proposes le tome 7 de Outlander et aussi d’autres histoires écossaises, je profite de l’occasion pour te citer le 1er roman écrit et auto-édité par une amie, Aurélie, tu devrais apprécier. Le titre est « Pour l’amour d’une Sasunnach » il est disponible sur Amazon.
    Voici sa page Facebook : http://www.facebook.com/aurelie.depraz.auteur

    Figures-toi qu’elle a découvert Outlander après avoir écrit son livre. Je lui ai dit « mais comment est-ce possible d’être passé à coté de cette histoire ? » Elle répond elle-même qu’elle est une ermite pour tout ce qui est série alors … Je te laisse découvrir par toi-même son roman historique écossais.

    Au plaisir, très bonne journée.
    Céline

  6. Je viens juste de constituer ma petite pile pour cet été :
    – « Dans la forêt », un roman qui m’intrigue énormément. Deux fillettes se retrouvent seules dans les bois face à la fin de notre civilisation, du monde tel qu’on le connait. (Les critiques sont très bonnes). Ce roman de Jean Hegland est un roman d’apprentissage qui m’emballe d’avance!
    – « Sharko » un roman sur le 36 quai des Orfèvres (parce que pour moi, pas d’été sans un roman policier!)
    – « Les raisins de la colère », parce que, comme toi, j’aime me plonger dans de grands romans l’été, parce qu’on a le temps de bien lire, d’apprécier la saveur des histoires en toute tranquillité. Et parce que j’aime lire des classiques.

    Bises!

  7. Ah ça m’intéresse ce que tu écris sur La Tâche de Philippe Roth, dont je n’ai jamais lu un seul livre. Je me suis moi aussi profondément ennuyée à la lecture du Dicker (sans compter que les principaux ressorts de l’intrigue m’ont parus évident dès la mise en place de l’histoire). Je vais attendre ton retour sur le Roth avec curiosité.
    Et sinon j’ai lu il y a longtemps le Daphné du Maurier, dont j’ai peu de souvenirs. Il m’avait plu je crois, mais pas autant que Rebecca ou Ma cousine Rachel que j’avais adorés.
    Personnellement je n’associe pas l’été à des ambiances de lecture particulières et je n’ai pas non plus l’habitude de « programmer » mes lectures, je suis toujours mes envies du moment. Mais je suis toujours très intéressée par les PAL des autres ^^

  8. Hello Victoria,
    Merci pour ce partage !
    Je rebondis sur le commentaire de Laurie ci-dessus qui évoque 2 des romans de Sorj Chalandon. Comme elle, je ne peux que recommander Mon Traître et Retour à Killybegs dont même un irlandais pure souche m’a dit qu’il n’avait jamais lu l’Irlande aussi bien décrite et retranscrite ! Et, de façon générale, je recommande la lecture de tous les romans de Sorj Chalandon qui sait à merveille se servir d’un fait historique pour nous raconter de superbes histoires pleines d’émotions et de justesse.
    Je rebondis également sur le commentaire de D’Encre et de Sel au sujet du roman Dans La Forêt de Jean Hegland qui fait partie du top 3 de mes lectures de 2017. Il est tout simplement magnifique.
    Personnellement, mes lectures ne changent pas d’une saison à l’autre… La prochaine sur ma liste est La Maison Dans Laquelle de Mariam Petrosyan, roman a priori inclassable que j’ai hâte de découvrir.
    Passe un bel été !
    Anaïs

  9. Bonjour Victoria,

    Merci pour ces bons conseils de lecture !
    Je serais quand même curieuse d’en savoir plus sur le modèle économique de la marketplace d’Amazon, Amazon étant pour moi l’antithèse même de l’éthique… Je n’aimerais pas acheter à des libraires solidaires sur cette plateforme si il s’avère qu’Amazon leur prend une part importante. Si quelqu’un en sait plus ?

    • Bonjour Morgane,

      Cela dépend du type de compte vendeur que les librairies ont ! Les comptes pro ont tout simplement un forfait à payer pour vendre autant qu’ils le veulent, tandis que pour un compte basique, la commission est de 0,99€ par vente, me semble-t-il. Les prix sont en tous cas clairement ajustés en fonction, par exemple ceux que j’ai montrés ici ont généralement été payés autour de 3-4€ alors que chez Emmaüs directement ils seraient sans doute plutôt à 1 ou 2€.

      Pour moi, du moment que ces projets reçoivent des fonds, ça me va ! Les compromis ne me dérangent pas; je n’ai pas d’autre moyen de les soutenir puisque je n’habite pas en France, donc je préfère avoir ce système quitte à financer un peu Amazon au passage (ce que je fais de toute façon déjà, notamment via mon abonnement Prime et mon abonnement Audible) plutôt que de ne pas pouvoir les soutenir du tout. Et puis leur présence sur Amazon Marketplace n’est pas le fait du hasard: cela leur donne une énorme visibilité, qui permet de générer davantage de ventes, ce qui est positif pour eux.

      En revanche pour les habitants de pays francophones qui ont la possibilité de se déplacer, bien sûr, l’idéal est d’aller directement chez Emmaüs par exemple, ou de commander chez Recyclivre.

      • Merci pour ces détails ! Pour le moment je préfère acheter mes livres neufs ou emprunter en bibliothèque, aussi pour que les auteurs touchent une part. Mais pour les petits budgets, ou depuis l’étranger, c’est vrai que ça peut être une solution pratique !

  10. Je suis une admiratrice éperdue de P. Roth. Et la tache est un de ses meilleurs ( encore que j’ai du mal à les hiérarchiser). Merci pour le lien vers la critique qui m’a ouvert les yeux!
    Je te recommande Nemesis , un très beau livre sur une des dernières épidémies de polio aux états unis
    Belles lectures à toi

  11. Je n’ai lu aucun de ces livres, je serais donc ravie de savoir ce que tu en as pensé une fois finis !
    Personnellement, j’ai décidé de changer de tactique cet été : plus qu’un genre en particulier j’ai décidé de privilégier un format, le poche !
    J’ai des tas de livres de poche dans ma bibliothèque que je n’ai jamais le temps de lire parce que les nouveautés s’accumulent. Pendant les vacances, je ferai une pause dans mes lectures de la rentrée littéraire (même si la liseuse avec quelques titres en numérique ne sera pas bien loin) et je rattraperai mon retard avec les poches qui me font tant envie !

  12. Merci pour cette liste ! tes lectures sont toujours très inspirantes, j’ai commencé Rebecca grâce à un de tes posts et je vais probablement lire un autre livre de Daphné du Maurier ( probablementl’auberge de Jamaique) j’ai aussi l’île des perroquets dans ma liste et un tas d’autres romans m’attendent dans ma bibliotheque… mais j’ai une folle envie de replonger dans les romans anglais du XIXe et début XXe siècle donc je pense que mon été y sera consacré. Bonnes lectures Victoria ! merci d’être tjrs si inspirante dans ton contenu

Répondre

Naviguer