Mes friperies vintage préférées à Amsterdam

Je vous en parlais il y a quelques mois: jusque récemment, dans mon esprit, l’idée d’acheter et de porter des vêtements de seconde main était presque inenvisageable.

C’est ma conscience écologique qui m’a fait changer radicalement d’avis il y a environ deux ans: j’ai réalisé tous les avantages d’une telle consommation dans un monde où la surproduction de vêtements neufs est une catastrophe environnementale, sanitaire et éthique (petit rappel par ici), et j’ai fait de mon mieux pour en devenir progressivement adepte, en dépassant mon dégoût initial. Craignant le côté poussiéreux, l’odeur de renfermé et l’aspect un peu désorganisé des friperies (allergie aux acariens bonjour), je suis tout simplement devenue experte en achats d’occasion en ligne – ce dont je me contentais… jusqu’en début d’année.

C’est assez amusant: finalement, à force de m’intéresser au vintage et au seconde main via mon écran, après avoir fait autant de jolies trouvailles, mon enthousiasme débordant pour ce domaine m’a incitée à pousser malgré tout la porte des friperies de ma ville, que j’ai petit à petit (re)découvertes.

Certes, je dois m’armer d’un spray nasal anti-histaminique à chaque virée (true story) mais en quelques mois, j’en suis devenue une grande fan. Aujourd’hui, elles sont mon premier réflexe lorsque j’ai envie de m’offrir un petit quelque chose, ou de compléter ma garde-robe !

Il faut dire que nous avons à Amsterdam d’excellentes petites boutiques du genre. À chaque fois que je partage mes butins avec vous dans mes stories Instagram, vous êtes nombreuses à apprécier la qualité ou le style des pièces en question, et surtout leur prix doux !

Parce que vous avez été plusieurs, ces derniers temps, à me demander des adresses de friperies à découvrir dans ma ville, j’ai décidé de vous proposer un petit répertoire de celles que je connais et aime particulièrement. J’espère que ces recommandations vous seront utiles lors d’un prochain passage par la capitale hollandaise, et que vous y ferez d’aussi chouettes trouvailles que moi !friperies-amsterdam-avis

Episode
Nieuwe Spiegelstraat 37H
Berenstraat 1
Spuistraat 96
Waterlooplein 1

Cette chaîne de friperies spécialisée surtout dans les 80’s et les 90’s est certainement la plus connue à Amsterdam, avec ses quatre boutiques situées dans des quartiers clés. Je n’ai jamais trop aimé celle de Berenstraat près du Jordaan, qui est un peu petite, trop chauffée et toujours pleine de monde – mais en découvrant les trois autres magasins, dont je préfère la configuration, la marque est devenue l’une de mes préférées ! Les grands avantages d’Episode sont la quantité du choix disponible (il y en a pour tous les goûts, toutes sortes de pièces et qualités différentes, avec souvent plusieurs options au sein d’un même style) et le prix, qui est parfois nettement moins cher que dans d’autres friperies de la ville. Je pense notamment aux pulls islandais qui sont à 30€ alors que je les vois plutôt autour de 45€ ailleurs, et (tenez-vous bien) à leurs grands trenchs Burberry qui sont à 65€ au lieu de 130 à 200€ dans la majorité des autres magasins vintage !

♡ Kiloshop
Waterlooplein 189
Albert Cuypstraat 100
Havenstraat 3 (outlet)

Les deux friperies Kiloshop sont les deux plus grandes d’Amsterdam en termes de surface. Je les adore autant pour leur concept (on paye au poids) que pour les styles qu’elles proposent (là aussi, beaucoup de 80’s et 90’s), la quantité de choix disponible, et leur configuration – particulièrement celle de la nouvelle boutique du Pijp, qui est toute blanche, propre, spacieuse et immaculée, un vrai bonheur ! On trouve de très belles pièces chez eux, et pas mal de bons basiques de qualité. Seul bémol pour moi: les pièces que je préfère chiner étant souvent un peu lourdes, le système de prix au poids n’est pas toujours avantageux par rapport à Episode, par exemple. J’y ai tout de même trouvé récemment un superbe petit sac 100% cuir et bien solide pour 18€, ce qui reste raisonnable. Enfin, Kiloshop propose aussi un très bon plan pour celles et ceux qui aiment les bonnes affaires: l’entrepôt « outlet » Kilo Sale, où tout est vendu à 15€/kilo, avec des soldes quelques fois dans l’année où tout est à un mini-prix unique: c’est comme ça que j’ai trouvé une magnifique cape 60’s 100% laine à 5€ !

♡ Bij Ons Vintage
Nieuwezijds Voorburgwal 150
Reestraat 13

En grande fan de mobilier vintage, j’ai tout de suite eu un coup de coeur pour ce duo de friperies qui, en plus des traditionnels vêtements et accessoires 70’s à 90’s, propose aussi quelques petits meubles et objets déco (housses de coussins, peaux de moutons, fauteuils, tapis…). Plus petites, plus « personnelles », ce sont mes chouchoutes. J’aime beaucoup leur sélection de superbes mallettes, petits et grands sacs en cuir, mais aussi les pulls, vestes et manteaux, toujours de bonne qualité. Leurs prix sont souvent tout à fait corrects, ce qui ne gâche rien !

♡ Zipper
Huidenstraat 7

Voici mon autre coup de coeur en termes de petites friperies indépendantes: c’est une pépite, avec une déco baroque assez rigolote ! Zipper est une entreprise familiale fondée en 1979 – l’un des premiers magasins de mode vintage d’Amsterdam. Là aussi, la sélection est clairement soignée, et tout est plutôt bien organisé par catégories. J’adore leurs pantalons à carreaux, leurs jeans, leur rayon de pulls (ma cousine y a trouvé un magnifique exemplaire moutarde un peu loose) et d’accessoires. On y trouve autant de jolis basiques que de pièces plus funky, et l’éventail des décennies couvertes est un peu plus large que les friperies précédemment citées: je dirais qu’on y trouve un peu de 70’s et de 60’s.

♡ Penny Lane Vintage
Eerste van der Helststraat 11C

Cette friperie légèrement plus haut de gamme a remplacé l’ancien magasin Kiloshop qui se trouvait jusqu’il y a quelques mois à la même adresse. Le local clair, lumineux et joliment organisé la rend très agréable à visiter. J’aime beaucoup leur sélection, mélange de bons basiques (marinières, robes à fleurs, duffle coats, vestes en cuir, panamas…) et de pièces plus originales, que l’on sent soigneusement choisies. On y trouve d’ailleurs souvent des marques de « luxe ». Malheureusement, j’y passe surtout par curiosité, au cas où un coup de coeur me tombe dessus, puisque la plupart de leurs prix restent supérieurs à la moyenne de ce que l’on voit dans d’autres magasins.

♡ Marbles Vintage
Haarlemmerdijk 64
Ferdinand Bolstraat 28
Staalstraat 30

On trouve de chouettes choses à prix abordables chez Marbles Vintage, notamment une grande sélection de chaussures et sacs en cuir, pour les amatrices, et quelques pièces assez originales. J’aime particulièrement leur boutique au Nord du Jordaan et celle du Pijp. Je vous recommande un peu moins la petite boutique de Staalstraat, où il y a plutôt moins de choix, et où les rayons sont moins bien organisés.

♡ Rumors Vintage
Haarlemmerstraat 29
Haarlemmerstraat 99

Rumors Vintage a deux locaux dans le Nord du Jordaan, l’un plus petit, l’autre plus clair, lumineux et spacieux. Je trouve leurs pièces globalement plus « pointues » qu’ailleurs, avec un vrai focus sur le vintage et le style des décennies un peu plus anciennes, comme les 40’s, les 50’s et les 60’s – particulièrement dans la première. Le rendu global des styles proposés est plus « funky », il correspond un peu moins à ma recherche de pièces intemporelles plus simples, mais il vaut le détour si vous recherchez quelque chose d’unique ! Leurs prix sont, je trouve, légèrement supérieurs à la moyenne, mais ils restent corrects, exceptés pour les pièces de marque (comptez autour de 150€ pour un trench Burberry…!).

♡ We Are Vintage
Kinkerstraat 193
Eerste van Swindenstraat 43

Je ne connais que leur boutique du quartier West, découverte très récemment. D’une taille moyenne, elle est accueillante et attirante, assez cosy, et parfaitement située si vous avez prévu un repas aux Foodhallen ! Les fans de cuir seront ravi/es, puisque l’un de leurs murs est rempli de sacs, également disséminés dans tout le reste du magasin. Ils proposent aussi quelques petits objets déco, comme des petits tapis vintage, ce que j’apprécie tout particulièrement. En termes de style, c’est là encore un peu funky et original à mon goût, mais j’ai tout de même repéré de jolies robes et accessoires ! Les prix sont corrects, plus ou moins dans la moyenne selon le type de pièce, puisque la majorité de leurs articles sont vendus au kilo !friperies-amsterdam

***

Avez-vous déjà visité les friperies d’Amsterdam ?
Quelle ville a selon vous les meilleures friperies ?

(Re)découvrez toutes mes autres bonnes adresses à Amsterdam par ici !

16 commentaires

  1. Eh bien maintenant je n’ai qu’une envie… retourner dans ta jolie petite ville d’adoption pour y chiner de jolies pièces !

    J’aime énormément les friperies, on y trouve toujours des pièces originales, parfois totalement décalées, que personne d’autre ne portera. Et puis surtout le seconde main est une alternative idéale pour prendre un peu soin de notre planète, éviter la surconsommation, le tout pour très peu cher !

    En somme il n’y a que des avantages en fait…

    Sur ce je t’embrasse,
    Pêche

  2. Pour ma part, je n’ai toujours pas sauté le pas de la seconde main. Comme toi, l’idée me repousse, mais comme on dit, il ne faut jamais dire jamais. On ne sait jamais …

  3. Merci beaucoup pour cette article Victoria. Je note quelques adresses pour mon prochain passage à Amsterdam (bientôt!). J’ai toujours aimé les friperies mais faute d’en avoir près de chez moi j’ai eu l’habitude de chiner sur les marchés aux puces. Je ne sais pas si l’on peut parler de friperies mais à Brighton il y avait beaucoup de charity shop avec pas mal de chouettes vêtements et accessoires.
    Passe une belle journée :)
    Delphine

  4. Oh super cet article ! Toujours un plaisir de lire ton blog ! Amsterdam est ma prochaine destination ! D’ailleurs si tu as des endroits ou manger et ou dormir à recommander que tu as découvert récemment . Je prends !

    Belle journée
    Alma

  5. Bonjour Victoria, personnellement, les friperies, je ne peux pas. Si quelqu’un que je connais me vend/donne ses vêtements, cela ne me pose aucun problème mais acheter dans des friperies, je n’ai pas encore franchi le pas! Je préfère encore acheter du neuf pour les vêtements, en prendre grand soin, les laver peu et les garder 10 ans. Pour certains objets, bijoux, montres ou sacs, je pense que cela peut-être une super trouvaille! J’aime par ailleurs beaucoup les brocantes et les vides-greniers (surtout pour les livres!)

  6. Je réfléchis de plus en plus à la friperie…ce n’est pas quelque chose qui me rebute particulièrement. Après, il faut trouver le bon endroit et je dois dire qu’ici, je n’en connais pas beaucoup malheureusement

  7. Super article comme toujours ! Merci pour les bonnes adresses. Je compte me rendre avec mon chéri à Amsterdam cet automne/hiver, j’en profiterais pour les tester sans compter les bons restos/pubs etc. J’ai trop hâte ! :))
    Dommage qu’on n’ait pas ce type de bonnes adresses sur Paris et Région Parisienne.. si tu en connais à tout hasard je suis prenante !
    Belle journée Victoria et bon courage pour la reprise qu’elle soit douce !

  8. Merci pour ces belles adresses et tes conseils !
    moi même étant allergique aux acariens, je voulais savoir comment tu faisais une fois que tu avais acheté une pièce ? Il doit bien y avoir des acariens dessus. est-ce que tu traites ta pièces (dans le congelo par exemple) ou un coup en machine à laver suffit ?
    Bien à toi,

    • Coucou Annie ! En effet je les passe tout simplement en machine à laver avant de les porter ! C’est aussi ce que je dois faire avec tous mes pulls et ma garde-robe d’hiver en général quand arrive l’automne, parce que le seul fait de les avoir laissés dans mon placard durant quelques mois me donne des crises d’allergies pas possibles si j’essaie de les reporter directement…

  9. Maintenant j’ai envie d’aller à Amsterdam rien que pour faire le tour de ces adresses! J’ai souvent envie d’acheter en friperie mais je n’ai pas trouvé mes bonnes adresses à Paris. J’ai fait plusieurs tentatives mais je n’ai rien trouvé du tout, et l’ambiance met généralement assez mal à l’aise je trouve. Fouiller dans les rayons n’a jamais été ce que je préfère, mais en plus quand tu te retrouves à côté de gens au look bien affirmé qui respirent la confiance en leur propre style et leur habitude de ces lieux où ils semblent être en terrain conquis… Je caricature peut-être un peu mais je me sens vraiment comme ça dans certaines friperies parisiennes: une newbie dans un milieu bien particulier, qui a du coup peu de chances de trouver son bonheur. Je retenterai quand même en essayant de le sentir plus à l’aise :)

Répondre

Naviguer