Quelques jours à Glasgow #2 – Centre & Est

Après la première partie sur le quartier du West End, mon coup de coeur, voici comme promis le second volet du compte-rendu de notre séjour à Glasgow, qui concerne cette fois le Centre (principale zone touristique) et l’Est de la ville. L’ensemble constitue un très bon programme pour un long week-end, et j’espère que vous pourrez vous en inspirer !

Au programme: architecture victorienne, cimetières, musées, street art, et bonnes adresses végé friendly… Are ye ready ? Je vous embarque !sejour-glasgow-centre-bonnesadresses

RETAIL DISTRICT

C’est le centre commerçant et culturel de la ville: on y trouve les principales chaînes de magasins (surtout autour de Buchanan Street, Sauchiehall Street et Argyle Street), de nombreux théâtres, écoles, et quelques musées. La place principale de Glasgow, George Square, avec son superbe hôtel de ville, se trouve aussi dans cette zone.

Dès les premières secondes où nous l’avons aperçu, depuis le bus qui nous amenait de l’aéroport, j’ai été complètement subjuguée par l’architecture grandiose et éclectique de ce quartier – qui me semble dater principalement de l’ère victorienne ou edwardienne, avec les grès blonds et rouges typiques de la région. Certains édifices ont un style presque baroque, assez opulent et décoré, qui témoigne de la vitalité de l’économie locale à l’époque industrielle !

J’ai aussi tout de suite aimé le contraste entre ces immeubles anciens et les quelques constructions très modernes qui les côtoient: nous ne sommes pas ici dans une ville musée, mais bien dans un lieu qui vit et évolue, sans que cela détruise son charme.

Mises à part quelques lanes plus étroites, les rues y sont rectilignes et assez ouvertes, lumineuses. Le quartier étant de fait organisé en grille, certains coins nous ont presque fait penser aux villes de l’Est des Etats-Unis !glasgow-centre20glasgow-centre5 glasgow-centre18glasgow-centre19glasgowglasgow-centre2glasgow-centre6glasgow-centre9glasgow-centre10

GALLERY OF MODERN ART

Le musée principal du centre ville est la Gallery of Modern Art, devant laquelle trône la fameuse statue du Duc de Wellington, toujours coiffée d’un (ou plusieurs) plot de signalisation routière – une tradition qui daterait au moins des années 1980.

Nous avons visité les collections pour échapper à la pluie (encore une fois, tous les musées nationaux sont gratuits, donc il n’y a rien à perdre !), et si celles-ci ne sont pas extrêmement fournies, j’ai tout de même bien aimé plusieurs des oeuvres présentées.

Comme pour le Kelvingrove Museum, j’ai trouvé que tout était exposé de manière très ouverte au public, sans snobisme, invitant celui-ci à la participation. Dans l’une des salles, par exemple, plusieurs chevalets avec des feuilles blanches et des outils de dessin étaient mis à disposition pour que chacun/e puisse laisser cours à son propre sens artistique. Très chouette !

glasgow-centre13glasgow-goma glasgow-goma2 glasgow-goma3

MERCHANT CITY

Cet autre quartier du centre a une ambiance bien à lui, que je peine à décrire avec précision. Peut-être tient-elle aux rues, globalement plus petites, moins hautes, plus intimes que dans le retail district ? À son atmosphère plus calme, à la présence de boutiques indépendantes, designers et petits bars branchés, à l’architecture un peu plus classique…?

Quoi qu’il en soit, je l’ai beaucoup aimé: on s’y sent comme chez soi !glasgow-centre16glasgow-centre14 glasgow-centre21glasgow-centre17glasgow-centre15bis

CATHÉDRALE DE GLASGOW

En remontant par High Street, qui borde Merchant City à l’Est, on arrive à la Glasgow Cathedral, troisième des grands monuments glaswégiens (avec l’université et le Kelvingrove que je vous montrais la dernière fois). Il s’agit de l’un des bâtiments les plus anciens de la ville, puisqu’elle date du XIIème siècle. Son architecture gothique et sa hauteur sont assez impressionnantes !

L’intérieur est joli, sans être follement intéressant. Si vous êtes fans d’Outlander, je vous invite néanmoins à descendre au sous-sol, au niveau des voûtes: c’est là qu’ont été filmées les scènes de l’Hôpital des Anges dans la saison 2 !

J’ai surtout apprécié le jardin qui entoure l’édifice, en réalité un cimetière assez ancien, avec des tombes datant du XIXème siècle. Dans ce paysage automnal, quelle ambiance !glasgow-cathedrale2 glasgow-cathedrale6glasgow-cathedraleglasgow-cathedrale3 glasgow-cathedrale4 glasgow-cathedrale5

PROVAND’S LORDSHIP

On passe à côté sans s’en rendre compte si on ne le sait pas, mais ce petit bâtiment en grosses pierres situé en face de la cathédrale est la maison la plus ancienne de Glasgow – et l’une des quatre seules constructions médiévales à avoir été préservées dans la ville.

On peut y entrer gratuitement pour expérimenter son architecture de l’intérieur; il y a aussi des petits jardins côté cour. Cela prend 5-10 minutes, et c’est plutôt curieux à voir !glasgow-lordprovost

NECROPOLIS

Sur la colline qui surplombe la cathédrale, auquel on accède par un petit chemin à droite de l’édifice, se dresse le majestueux cimetière victorien de Glasgow, la Necropolis. Tombes sculptées et mausolées s’y disputent la vedette avec une vue imprenable sur toute la région alentour, dans un cadre vert et paisible.

C’est une très belle promenade à faire pour s’éloigner un peu du brouhaha du centre – romantique, apaisante, mais un peu plombante, aussi, d’une certaine manière. Après cela, nous n’avions qu’une envie: retrouver la vie et des occupations un peu plus joyeuses !glasgow-necropolis glasgow-necropolis3 glasgow-necropolis5 glasgow-necropolis2glasgow-necropolis6bisglasgow-necropolis4

EAST END

Le quartier Est de Glasgow n’est pas a priori le plus attractif ni le plus touristique, et je ne le recommanderais peut-être pas en priorité si vous n’avez que deux jours sur place – mais s’il vous reste du temps, il peut constituer une visite assez agréable, surtout le week-end.

Depuis la Necropolis, on peut redescendre en passant devant le gigantesque complexe de la brasserie Tennent’s, qui se visite (laissez l’odeur de malt vous guider !), puis dans un étrange no man’s land, pour rejoindre le quartier des Barras, assez populaire et rempli de pubs pour fans du Celtic !

C’est là que se trouve la Barrowland Ballroom, une mythique salle de concert que vous pourrez peut-être découvrir si l’un de vos groupes chouchous y fait une apparition ! Un peu plus loin, The Barras Market est une autre institution, un marché / marché aux puces réparti entre les halles et les rues que j’avais personnellement découvert dans la série Lovesick; malheureusement, il était fermé au moment de notre passage – il n’a lieu que le samedi et dimanche. J’y retournerai sans faute la prochaine fois !

Enfin, nous sommes descendues jusqu’aux abords de la rivière Clyde, dans le quartier du Glasgow Green, le plus ancien parc de la ville. On y trouve notamment le People’s Palace Museum, une sympathique étape pour échapper au froid ou à la pluie: outre un petit bâtiment où sont exposées de chouettes collections ayant trait à la vie des Glaswégiens et leur histoire, il est aussi constitué d’une grande serre tropicale où l’on peut venir s’asseoir, ou se restaurer au petit café présent sur place.

Il suffit ensuite de longer la rivière via le parc pour retourner vers le centre.glasgow-barrasglasgow-barras2glasgow-peoplespalaceglasgow-green

PARCOURS STREET ART

Enfin, je ne pouvais pas manquer de vous parler de l’une des attractions principales des quartiers centraux de Glasgow: la quantité impressionnante d’art de rue, dont des fresques absolument sublimes qui sont devenues des symboles de la ville – notamment celles de Smug ou de Rogue One, que j’aime tout particulièrement.

Voici un tout petit aperçu des murals que nous avons rencontré sur notre chemin.

Pour ne rien rater des meilleures oeuvres, l’idéal est à mon sens de suivre un plan ou un parcours tout tracé. En plus, cela permet de (re)découvrir la ville autrement ! L’office de tourisme de Glasgow propose un document dédié à télécharger ici, et une carte interactive est disponible par là, qui devraient vous être utiles.glasgow-streetart glasgow-streetart2 glasgow-streetart3 glasgow-streetart6 glasgow-streetart7 glasgow-streetart8 glasgow-streetart10glasgow-streetart9 glasgow-streetart5glasgow-streetart11

Pssst, fans d’Outlander, le monsieur avec ses deux bières ci-dessus devrait vous dire quelque chose…

BONNES ADRESSES

☞ FOOD & DRINKS

Riverhill Coffee Bar. Ce tout petit café est un vrai trésor en plein centre de Glasgow: prix doux, service super sympa, bonnes petites pâtisseries (avec options vegan-friendly), encas salés, très bon café et sublimes thés. Si vous trouvez une chaise le long de l’unique planche longue qui sert de table, n’hésitez pas à aller y faire une pause gourmande pour le goûter !

Paesano Pizza. Virginie m’avait promis les meilleures pizzas napolitaines du monde, et je dois dire qu’elles sont en effet délicieuses, d’une fraîcheur inouïe, avec une pâte parfaitement légère grâce à un long processus de fermentation. Tout ce que j’aime – et pourtant, je suis une pizza snob absolue ! Le local dans une rue de la Merchant City est doublé d’une autre adresse dans le West End, si vous préférez les tester là-bas.

Spitfire Espresso. On vient dans ce café à l’ambiance rétro pour une boisson chaude ou pour un bon déjeuner sur le pouce: soupes, toasts, oeufs et sandwiches sont faits maison avec de bons ingrédients simples, et en voyage, c’est souvent pile poil ce dont j’ai envie ! Des options veggie et vegan friendly sont toujours disponibles. Mention spéciale pour la gentillesse incroyable des gérants et de la serveuse, qui nous ont très volontiers aidées à gérer un problème de communication difficile par téléphone (accent oblige) alors qu’ils étaient en plein service. Le sens de l’accueil glaswégien dans toute sa splendeur !

13th note. Nous nous sommes rendues un soir dans ce bar-restaurant végéta*ien avec Virginie et Sophie (venue d’Edimbourg !) pour une chouette petite rencontre entre Frenchies. J’ai été séduite par l’originalité du lieu, très spacieux, qui s’affiche clairement dog-friendly et propose aussi de la musique live. Leurs cocktails sont délicieux, assez différents des recettes classiques; quant à leurs plats, il y en a pour tous les goûts: curry, burger, soupe, petites assiettes à partager, pâtes, bar food… Attention, il ne faut pas venir trop tard sous peine de voir la cuisine déjà fermée !

Stereo. Encore une dernière adresse recommandée par Virginie, et que nous avons beaucoup aimée ! Ce café situé dans une petite lane du centre (que nous aurions certainement ratée sans ses conseils) offre une ambiance calme très sympa en journée pour un déjeuner sur le pouce, avec des plats vegan vraiment délicieux – ne ratez surtout pas leurs frites maison ! Le soir, il se transforme en bar et en salle de concert, avec des événements live programmés presque chaque jour.

☞ BOUTIQUE

Paperchase. Vous aimez la papeterie mignonne, les agendas, les cartes, les stylos et les carnets ? Ne manquez surtout pas ce gigantesque magasin de Paperchase sur Buchanan Street: il y a de quoi y passer des heures !
glasgow-centre

CONCLUSION

Vous l’aurez sans doute compris, Glasgow aura été pour moi une excellente découverte, un coup de coeur, même, qui a dépassé toutes mes attentes. Je ne la pensais pas aussi belle, aussi vivante et chaleureuse, aussi riche de culture, et pourtant ! C’est simple: je me suis sentie là-bas comme chez moi; mon amie Coralie a eu exactement la même impression.

J’espère de tout coeur que les deux volets de mon compte-rendu sur ce voyage vous auront permis de la voir, vous aussi, autrement, loin de l’image d’outsider inintéressant dont elle souffre encore aujourd’hui. Son charme est peut-être moins évident que celui d’Edimbourg – qui, je le concède, correspond davantage à la culture écossaise « typique » que l’on recherche souvent lorsque l’on visite le pays – mais pour peu qu’on lui donne une chance, elle se révèle.

Je vous la conseille volontiers comme escapade pour un long week-end de 3 jours: c’est assez pour la découvrir sans trop courir… et tout juste assez peu pour se donner envie de revenir ! De mon côté, je compte bien y retourner l’année prochaine, en espérant pouvoir parcourir cette fois-ci le Sud de la ville.

***

Alors, est-ce que Glasgow vous tente ?
Si oui, j’espère que mes explications et adresses vous seront utiles !

NB: Les trois photos où j’apparais sont © Coralie Rocque.

20 commentaires

  1. Eh bien ce deuxième épisode me fait tout autant voyager que le premier… et me donne encore plus envie d’y aller !
    Rien qu’avec toutes ces belles photos la ville a l’air superbe et je suppose que la réalité est, comme souvent, encore plus agréable.
    Dans tous les cas j’ai pris bien note de ces petites adresses, pour le jour où…

    Bisous,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

  2. Tes jolies photos me ramènent 10 ans en arrière, ma rue à côté du GoMA, mon université pas loin de Necropolis, les matchs de rugby suivis dans les pubs de Merchant City, les concerts… Cette ville est à jamais gravée dans mon coeur. Oh et l’accent des locaux <3
    Ravie de voir que Glasgow te plait tant et que tu participes à ta manière à faire évoluer l'opinion que l'on peut se faire un peu trop facilement sur cette ville.

  3. Merci pour ces 2 volets sur Glasgow!
    Partie en road-trip en Ecosse en juin (totalement inspiré de tes articles), je n’ai pas fait d’étapes à Glasgow.. Je pense maintenant en profiter pour un long week-end comme tu le conseilles!
    Tes suggestions voyages sont toujours de vraies pépites. Je n’ai jamais (ô grand jamais) été déçue de tes suggestions (Amsterdam-Ecosse pour le moment). Merci pour tout ce que tu partages!

    Belle journée,
    Estelle

  4. Les photos sont sublimes! Tu me fais rêver avec tous tes voyages en Ecosse, j’ai tellement hâte de découvrir ces contrées sauvages et ces villes si chaleureuses!
    Bonne journée!

  5. Cette ville a l’air très agréable, ça a dû être un plaisir pour toi de la découvrir.
    Et que dire de l’art de rue à part: MAGNIFIQUE!!
    Bon week-end Victoria :-)

  6. Je n’aurais pas pensé aller un jour à Glasgow, mais ces 2 articles m’ont donné vraiment envie ! J’ajoute cette ville sur ma liste de destination, un jour, qui sait ? Merci pour cette découverte!

  7. Ca donne terriblement envie d’y aller !!
    Au niveau budget, est-ce c’est cher ? Ou sensiblement comme chez nous (France et Pays-bas);
    Très belles photos en tout cas !!!

  8. Super article je suis retournée à Glasgow et j’ai découvert des coins que je ne connaissais pas. Le cimetière est un peu plombant c’est vrai, je l’avais parcouru un jour pluvieux de décembre, autant dire que c’était romantique à souhait mais aussi un peu glauque.

  9. J’ai fait un road trip en Ecosse en septembre dernier (c’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert ton blog que je suis assidûment maintenant) et je dois dire que je fais partie de la majorité qui n’a pas aimé Glasgow (suite à certaines circonstances aussi qui n’ont rien à voir avec la ville) mais tes deux articles m’ont réconciliés avec Glasgow et je pense à lui donner une deuxième chance dans le futur :)

  10. J’avais fait mon Erasmus à Edimbourg il y a quelques années et suis souvent allée à Glasgow (avec le bus seulement 1h15 de trajet dans mon souvenir) et même si Edinburgh est ma ville de coeur, j’ai également beaucoup d’affection pour Glasgow, une ville qui a du caractère comme tu le décris bien dans tes articles et dont on découvre les charmes au fur et à mesure…bon et puis Glasgow pour moi c’est aussi la ville de la musique, plusieurs de mes groupes préférés en sont originaires (Cocteau Twins, The Jesus and Mary Chain, Mogwai…) et rien que d’arpenter les rues avec leurs morceaux dans les oreilles, j’étais au 7ème ciel. :)

  11. J’ai redécouvert Glasgow autrement grâce a tes belles photos et tes deux articles ! J’y étais restér que 2 jours et à part l’université qui a été un gros coup de coeur, j’avais apprécié la ville sans plus.. J’étais peut être pas au bon endroit au beau moment !! ;)
    J’avais également été impressionné par les quelques fresques que j’avais croisé.
    À Bruxelles, j’avais visité la ville en suivant le parcours des fresques, c’était géniallisme, aller dans des quartiers qu’on aurait pas penser s’y rendre en temps normal.. c’est découvrir une ville autrement et mieux !
    Merci pour ce bel article ! Ton blog est toujours un plaisir à lire <3

  12. Bonsoir Victoria,
    Merci pour cet article intéressant & aux très belles photos qui m’a fait découvrir des quartiers de Glasgow que je ne connaissais pas alors que j’y ai déjà fait plusieurs séjours. J’en garde surtout le souvenir de L’École d’Art, œuvre de C.R. Mackintosh, à la façade incroyablement moderne alors qu’elle a plus de cent ans et la sublime Hill house (au Nord Ouest de Glasgow) qu’il a dessinée et dont il a fait le mobilier et la déco intérieur : c’est d’une beauté !
    Tu évoques Outlander dans ton article : bientôt la diffusion de la saison 4. Chouette !

  13. Je vais pas me répéter par rapport à ton précédent article, mais effectivement, tu m’as donné envie d’y aller !

    Merci beaucoup pour ce partage :)

  14. Magnifique!!! J’adooore! Merci beaucoup pour tes comptes-rendus d’une grande qualité et tes belles photos. J’ai l’impression d’y être!

  15. Oh non, l’échappée à Glasgow est déjà finie ! Merci beaucoup pour ce voyage par procuration, tu m’as définitivement donné envie de visiter Glasgow. J’ai adoré l’article sur le West End et j’adore le street art de Smug, la peinture de l’homme et du rouge-gorge est tellement émouvante.

Répondre

Naviguer