Un week-end à Dublin: quartiers, visites & bonnes adresses

En début de mois, comme vous l’avez peut-être vu sur mon compte Instagram, je me suis envolée pour fêter mes 30 ans à Dublin !

Notre séjour s’étalait sur un week-end légèrement décalé: une arrivée le jeudi soir pour un départ le dimanche midi – quelque chose d’assez court, donc, avec seulement deux jours complets, mais néanmoins suffisant pour nous donner un bel aperçu de la ville et de la vie locale.

J’ai beaucoup aimé cette petite capitale pleine de charme et d’authenticité, aisément parcourue à pieds, accueillante et chantante de l’accent si particulier des Irlandais. Nous avons en outre pu profiter d’une météo étonnamment ensoleillée, bien que très venteuse (j’ai dû renoncer à apparaître sur les photos pour cause de style façon Chewbacca échevelé) – tellement ressourçante en plein hiver !

Malgré sa modernité à tous points de vue et sa croissance économique, il règne encore à Dublin un petit goût d’antan qui m’a séduite – une ambiance de village, presque, une fenêtre ouverte sur un passé industriel et marchand dont on ressent encore l’ambiance aujourd’hui.

J’ai aussi été frappée par la ressemblance entre quelques rues de Dublin et certains quartiers de Brooklyn. Les petits immeubles en briques que l’on retrouve des deux côtés de l’Atlantique et l’ambiance cool, un peu hipster, y sont sans doute pour beaucoup. Cela dit, l’immigration irlandaise a largement peuplé et construit New York – le parallèle ne serait donc pas forcément idiot !

Aujourd’hui, je viens comme à mon habitude vous proposer un compte-rendu de ce voyage sous forme de photos, d’impressions et de conseils organisés par lieux, en espérant qu’ils vous transportent un moment avec moi dans ces jolies rues pavées – voire même vous aident à planifier votre propre séjour si vous comptez vous rendre à Dublin prochainement !

Bien sûr, mon article ne constituera pas un guide exhaustif. Notre temps étant limité, j’ai surtout préféré me dédier à la découverte des quartiers et de la vie locale, plutôt qu’accumuler des visites culturelles ou touristiques qui limiteraient mon exploration de l’espace urbain en lui-même. Nous n’avons par exemple pas fait de musées d’art, ni la Guinness Storehouse; pour la même raison, nous avons décidé de ne pas passer de journée sur la côte, au profit d’un parcours plus tranquille et plus approfondi de ce que nous avions déjà autour de nous. C’est une question de goûts et de priorités – j’aime les voyages très lifestyle. Pour la nature irlandaise, on reviendra !

Allez venez, je vous emmène !
guide-dublin-weekend

QUELQUES QUARTIERS À DÉCOUVRIR

▼▼▼

TEMPLE BAR

Le quartier touristique le plus célèbre de la ville est bien sûr un incontournable ! Si la rue Temple Bar en elle-même est un petit enfer aux heures de pointe pour qui n’aime pas les foules bruyantes, il suffit de s’y rendre à des horaires plus creux (en semaine, le matin) pour y trouver au contraire un calme tout à fait agréable. Ses pavés et ses petites façades traditionnelles sont charmantes !

Pour un déjeuner dans le coin sans tomber dans les attrapes-touristes, je vous recommande bien volontiers un restaurant situé en plein coeur de cette rue pittoresque: Boxty House, que j’avais repéré dans un épisode de Somebody Feed Phil. On y déguste de bons petits plats à base de produits locaux, et particulièrement de pommes de terre (sous forme de pancakes ou de petites boules de pâte apparentées aux gnocchis). On m’a aussi beaucoup recommandé Queen of Tarts, mais la file d’attente au moment de notre passage nous a découragés. Une prochaine fois !

Au-delà de ce fameux tronçon, notez que les ruelles alentour sont souvent moins engorgées, et néanmoins remplies de petites boutiques ou autres lieux d’intérêt. Il y a le fameux Ha’penny Bridge en fer forgé blanc, des galeries d’art (surtout de la photographie), la jolie Parliament Street avec sa vue sur l’Hôtel de Ville d’un côté et son ouverture sur la Liffey de l’autre, et pas mal de chouettes magasins, notamment plusieurs friperies comme Nine Crows, Tola Vintage, Dublin Vintage Factory (juste au bord de l’eau) ou, même le dépôt-vente de luxe Siopaella.
dublin-centre22dublin-centre6 dublin-centre11dublin-centre8dublin-centredublin-centre12dublin-centre20dublin-centre5dublin-centre4dublin-centre19

LE QUARTIER DE SOUTH WILLIAM ST & DRURY ST

Parfois désignées comme le triangle « hipster » ou « foodie » de Dublin, mais aussi comme le « creative quarter » de la ville, les petites rues autour de South William Street et sa parallèle Drury Street ont une ambiance bien distincte malgré leur proximité à Temple Bar.

C’est en effet le paradis des gourmands, avec un immense choix de bonnes adresses où se restaurer, mais aussi de nombreux bars, cafés, boutiques indépendantes de designers et d’artisanat… Le tout forme une impression à la fois très vivante et intimiste.

En termes d’architecture, on y retrouve notamment de jolis petits édifices de style victorien en briques orange, qui évoquent l’héritage marchand du quartier, mais aussi des maisons basses à un étage peintes en couleurs douces, qui font le charme de ses rues étroites.

C’est là que nous logions, dans le superbe Brooks Hotel, parfait pour un anniversaire ou autres grandes occasions, ou si vous cherchez globalement un certain standing !

En journée, il est très agréable de se promener dans le coin grâce à toutes les vitrines à observer, les spécialités à goûter et l’environnement charmant. Je vous conseille de passer absolument chez Murphy’s pour une glace artisanale fabriquée à base de produits locaux (sel de mer de Dingle, irish soda bread, gin…) et si vous aimez le café, d’en prendre un chez Kaph !

Le soir, tout le quartier est très animé, et les options pour dîner ou boire un verre ne manquent pas. Nous avons beaucoup aimé The Hairy Lemon, un pub authentique et typique où autochtones et gens de passage se mêlent joyeusement, avec une cuisine simple mais réconfortante; d’après une photo accrochée au mur, il semblerait que le comédien Tommy Tiernan, de Derry Girls, soit un habitué !

Pour un repas léger mais très savoureux et peu coûteux, je recommande également Masa, un restaurant hipster au style californiano-mexicain. Ils font des tacos maison, quesadillas et autres délices du genre avec des associations d’ingrédients très chouettes; les options vegan / végétariennes sont à base de champignons ! Évitez juste peut-être les heures de pointe, car le local peut devenir bruyant.
dublin-triangle-hipster12dublin-triangle-hipster2dublin-triangle-hipster5dublin-triangle-hipster11dublin-triangle-hipster8dublin-triangle-hipster10dublin-triangle-hipster9dublin-triangle-hipster7dublin-triangle-hipster13

AUTOUR DE GRAFTON STREET ET DE TRINITY COLLEGE

Grafton Street est LA rue piétonne commerçante de Dublin: comme Buchanan Street à Glasgow, c’est là que sont réunis la plupart des magasins de grandes enseignes, mais aussi là où l’on peut entendre à toute heure du jour des musiciens en concert de rue. Elle est particulièrement animée le week-end; c’est le genre d’endroit que j’ai plutôt l’habitude de fuir, mais j’ai eu le plaisir d’y entendre de très belles voix et chansons en y passant !

Le reste du quartier central autour de Trinity College est principalement constitué de grandes avenues où les immeubles de briques typiques se mêlent à de superbes édifices victoriens.

En soirée, le week-end, tout est très animé et rempli de touristes (un peu trop pour moi). En journée et en semaine, en revanche, il peut être sympathique de s’y promener pour les magasins (je vous recommande particulièrement Avoca pour la déco/lifestyle et l’alimentation, Hodges Figgis et Ulysses Rare Books pour les livres) et l’architecture, entre la visite de Trinity College et une balade dans St Stephen’s Green.

Pour un déjeuner pas cher à emporter sur un banc, Yum Thaï est une adresse pratique, prisée des étudiants et des employés du coin: vous y trouverez des woks de riz ou de nouilles avec toujours une option végétarienne au prix de quelques euros.
dublin-centre17dublin-centre10dublin-centre21

LE GEORGIAN QUARTER & ST STEPHEN’S GREEN

Ce quartier situé entre Saint Stephen’s Green, Merrion Square et Fitzwilliam Square, est réputé pour ses beaux immeubles datant de l’époque géorgienne. Leur particularité est de présenter très régulièrement des portes peintes en couleurs vives, du rose barbie au bleu en passant par le jaune citron, le rouge, le fuchsia, le turquoise ou le vert amande !

On y va principalement pour voir ces jolies devantures et leurs vitraux travaillés, ainsi que pour se promener dans les différents parcs.

J’ai trouvé St Stephen’s Green très plaisant, même en plein hiver et malgré une averse soudaine ! Le curieux centre commercial du même nom, situé juste à côté, peut valoir le coup d’oeil pour sa structure de verre si vous aimez la photographie d’architecture; notez toutefois que malgré son look XIXème siècle, il date seulement de 1988.

Quant à Merrion Square, il cache une double statue d’Oscar Wilde, célèbre écrivain dublinois de l’ère victorienne, qui vaut le coup d’oeil pour les amateurs/rices de littérature.

Autrement, cette zone reste principalement résidentielle, donc moins palpitante (du moins à mon goût) à visiter que d’autres parties plus animées de la ville. Nous n’y sommes pas restés très longtemps !
dublin-ststephens-georgian2dublin-ststephens-georgian5dublin-ststephens-georgiandublin-ststephens-georgian3dublin-ststephens-georgian4

PORTOBELLO – CAMDEN STREET

Découvert d’abord en soirée à notre arrivée, grâce à un délicieux dîner chez Sova Vegan Butcher, ce quartier m’a tellement plu pour son authenticité et ses petits commerces que j’ai eu envie d’y retourner le samedi matin, afin de l’expérimenter dans une autre ambiance.

Portobello était une bourgade indépendante avant d’être officiellement rattachée à la capitale, et l’on sent encore cette particularité aujourd’hui. Elle présente un mélange de charmants petits immeubles en briques, sans doute d’origine plutôt modeste, et de très beaux édifices de style géorgien dans certaines rues (par exemple Harrington Street). Le tout est un peu hipster, un peu bobo, avec l’attrait supplémentaire d’un joli canal qui doit être très agréable en été.

La zone commerçante principale est Camden Street, ainsi que les ruelles attenantes, où vous trouverez notamment le très chouette Meet me in the morning pour un petit déjeuner sain et gourmand, le Cake Café, également réputé, ou plus bas, l’un des deux locaux de Brother Hubbard, THE place to be pour le brunch. Plus au Nord, sur le chemin de retour vers le centre, l’excellent Network propose du très bon café de spécialité.

Enfin, si vous passez en début de soirée, le pub Devitt’s est aussi à recommander pour une bonne pinte de Guinness dans une ambiance couleur locale !dublin-portobellodublin-portobello4dublin-portobello5dublin-portobello3

AU NORD DE LA LIFFEY

Avec son esthétique plus « industrielle » et son ambiance authentique, j’ai adoré tout le quartier situé de l’autre côté de la rivière Liffey, sur la partie Nord. Encore une fois, certaines rues m’ont furieusement fait penser à Brooklyn !

Juste en face du quartier de Temple Bar, la rue Capel Street et ses alentours mêlent boutiques de seconde main (si vous aimez le vintage, passez voir les différents charity shops où l’on trouve parfois des pépites), petits magasins de quartier, restaurants de cuisine du monde et quelques adresses plus hipster comme le deuxième local de Brother Hubbard, dont j’ai adoré les pancakes. On peut voir aussi dans le coin l’étonnant Church Café, un bar installé dans une ancienne église.

Plus à l’ouest, dans le prolongement du quartier des Liberties, il y a aussi une zone très sympa qui vaut le coup d’oeil: on y trouve quelques friperies, notamment un deuxième Dublin Vintage Factory, plus grand que celui du centre, quelques bars et pubs (The Cobblestone est particulièrement réputé pour ses sessions de musique live), des cafés hipsters comme Proper Order Coffee Co, un peu de street art, le chouette Generator Hostel, et la distillerie Jamieson pour celles & ceux qui voudraient découvrir le monde du whiskey irlandais !

dublin-centre2dublin-norddublin-nord2dublin-nord4dublin-nord3

MONUMENTS & VISITES

▼▼▼

SAINT PATRICK’S CATHEDRAL

Au fil des promenades, j’ai remarqué que je ne suis pas très sensible au style architectural des églises de Dublin – je ne saurais trop l’expliquer, si ce n’est que tout me semble très carré, un peu massif et simple. C’est une pure question de goûts, et cela n’enlève rien à l’histoire passionnante de certains de ces édifices, bien sûr !

Saint Patrick’s Cathedral ne m’a pas spécialement séduite pour cette même raison, et j’ai choisi de ne pas la visiter cette fois-ci. Elle vaut toutefois le détour ne serait-ce que pour son importance dans la culture et l’Histoire irlandaise, sans compter son environnement ravissant (même en hiver, le parc était fleuri !). J’ai entendu dire que la visite guidée de l’intérieur était très intéressante !dublin-centre15

TRINITY COLLEGE

S’il y a bien une visite que je tenais absolument à faire, c’était celle-ci: la fameuse bibliothèque ancienne de Trinity College, considérée comme l’une des plus belles du monde, et particulièrement connue pour sa collection de rares manuscrits médiévaux, dont le célèbre Book of Kells qui date du IXème siècle.

Malgré le prix à mon sens excessif (13€ pour une toute petite exposition sur les manuscrits et le droit de déambuler dans la « Long Room » – mais les fonds financent la restauration de précieux ouvrages), j’ai adoré découvrir cet endroit de mes propres yeux: il est aussi beau et impressionnant que je l’imaginais ! J’aurais pu rester des heures à observer le dos des quelques 200 000 livres anciens rangés sur les étagères, les jeux de lumière sur leurs dorures, les bustes de marbre représentant de grands hommes de la culture européenne, les décorations en bois sculpté…

Outre quelques manuscrits supplémentaires, on peut aussi y voir exposée la fameuse harpe de Brian Boru, un instrument médiéval qui est devenu le symbole national de l’Irlande, visible sur leurs pièces d’euros (et sur le logo de la Guinness !); c’est l’une des seules trois harpes gaéliques à être parvenues jusqu’à nos jours.

Le reste du campus, avec ses bâtiments élégants en pierres grises et ses ruelles pavées, m’a plu pour son ambiance hors du temps sans toutefois me laisser un souvenir complètement impérissable. Les universités anciennes d’Anvers ou de Glasgow, par exemple, m’ont davantage fait rêver !dublin-trinitycollege-bibliotheque dublin-trinitycollege-bibliotheque2 dublin-trinitycollege-bibliotheque3 dublin-trinitycollege-bibliotheque4 dublin-trinitycollege-bibliotheque5 dublin-trinitycollege-bibliotheque6 dublin-trinitycollege-bibliotheque7 dublin-trinitycollege-bibliotheque8

LE JARDIN BOTANIQUE

Depuis quelques années, j’ai pris goût à visiter, lorsque j’en ai le temps, les jardins botaniques des villes où je séjourne. C’est particulièrement le cas sur les îles britanniques, où leur accès est parfois gratuit !

Je voulais vraiment voir celui de Dublin parce qu’une amie m’en avait parlé, mais aussi parce que sa situation excentrée me permettrait de découvrir une partie moins connue: le trajet aller s’est fait en bus (plusieurs lignes du centre s’y rendent), mais nous sommes redescendus à pieds à travers les très agréables quartiers résidentiels et commerçants de Drumcondra et Broadstone. Je vous conseille de faire de même si les longues marches (45 min à 1 heure) ne vous font pas peur !

Sans surprise, j’ai beaucoup aimé cette visite, qui nous a offert un bol d’air très relaxant après toutes nos vadrouilles en ville.

Le jardin était étonnamment vivant pour cette période de l’année, ponctué de petites fleurs d’hiver (crocus, perce-neiges, hellébores, bruyère…), riche en feuillages persistants, avec des pelouses denses et bien vertes, et même quelques bouquets de jonquilles précoces. Un vrai bonheur par une journée ensoleillée !

Bien qu’elles ne soient pas les plus belles parmi celles que je connais, j’ai aussi apprécié le nombre et la variété des serres, qui constituaient de chouettes espaces de découverte. Et quelle splendide lumière ! dublin-jardinbotaniquedublin-jardinbotanique5dublin-jardinbotanique3 dublin-jardinbotanique4dublin-jardinbotanique2dublin-jardinbotanique6 dublin-jardinbotanique7 dublin-jardinbotanique8 dublin-jardinbotanique9 dublin-jardinbotanique10 dublin-jardinbotanique11 dublin-jardinbotanique12

***

Avez-vous déjà visité Dublin ?
Si oui, quels sont vos endroits préférés dans la ville ?
Sinon, cet aperçu vous a-t-il séduit ?

Cet article contient des liens affiliés Booking.com.
Un immense merci pour votre soutien précieux à mon travail ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

25 commentaires

  1. C’est rigolo car j’y étais le même week end que toi mais ce fut un week end bien différent… on était 15 ami.e.s et on a surtout visiter les pubs!
    On s’est bien motivés à sortir d’un pub le samedi pour aller visiter la bibliothèque… mais elle était fermée à notre arrivée! Tant pis, ça fera une bonne excuse pour y retourner un jour en amoureux, avant un petit road trop dans la campagne irlandaise.
    En tout cas, l’ambiance dans les pubs vaut le coup pour un week end entre amis.

  2. Super article ! Je n’ai jamais été à Dublin, mais tes photos me donnent trooooop envie.

    Je suis tombée sur ton blog un peu par hasard, mais je suis déjà accro. Des photos de super qualité et un contenu intéressant. Tes articles sont les mon rayon de soleil de la journée.

    Merci à toi et continue ainsi !!!

    Bises.

  3. J’étais à Dublin pour Halloween, ton article me rappelle tellement de souvenirs ! J’ai adoré visité cette ville. Merci pour ton article !

  4. Merci pour cet article qui donne forcément envie de découvrir cette ville de ses propres yeux.
    Quand? Je ne sais pas mais un jour sûrement :)
    Belle journée Victoria

  5. Je ne suis jamais allée à Dublin mais c’est sur ma liste des villes à découvrir. (Et petite parenthèse mode : je trouve que la couleur du pull que tu portes dans le jardin botanique te va incroyablement bien ^^).

  6. Coucou Victoria,

    Merci pour ce joli compte rendu qui me donne envie de retourner à Dublin. J’y suis passée deux fois, une fois 24h et l’autre fois pour 2 nuits. J’y ai énormément apprécié l’ambiance chaleureuse qui y règne.
    Nous avons visité la guinness storehouse. Même si la visite était intéressante, je l’ai trouvée beaucoup trop touristique et marketing à mon gout. Un peu l’impression de se retrouver à Disneyland. Nous avons également visité la prison de Kilmainham, qui elle valait vraiment la peine. La visite guidée nous en a appris beaucoup sur la révolution irlandaise et était très émouvante.
    Nous avons bien entendu aussi visité Trinity College mais le meilleur restait les balades dans les ci jolies rues de la ville.

    Au niveau repas, nous avons mangé plusieurs fois chez Cornucopia, premier restaurant végétarien de la ville. Les plats proposés changent tous les jours et son un délice ! Je recommande à tous, vegan, végétarien ou non !

    Belle journée

  7. Oh le jardin botanique, j’y étais allée aussi (l’ami qui m’hébergeait habitait tout près). Un bonheur après les pérégrinations urbaines. Par contre la nature n’était pas encore réveillée et tes photos me donnent envie d’y retourner.
    Merci pour cette mine de conseils <3

  8. Et bien, tu as eu le temps d’en faire des choses en deux jours sur place ! Ça donne vraiment envie d’y aller, et d’entendre ce joli accent :)

  9. Dublin!!!! J’y suis allée l’année dernière au mois de mai pour retrouver ma sœur qui était jeune fille au pair en Irlande! C’était la fin de notre road trip en Irlande du Sud! J’y ai passé juste une journée mais nous avons beaucoup marché et beaucoup exploré! C’était une chouette visite!

    Le Trinity College et sa bibliothèque ainsi que le quartier Temple Bar sont clairement des incontournables! Et j’ai adoré la place avec les immeubles géorgiens! Je suis revenue en France avec une impressionnante collection de photos de portes colorées ^^

    Le jardin botanique a l’air magnifique mais il me semble qu’il est excentré et ce n’était pas possible de caser cette visite dans la journée! En tout cas, il a l’air de valoir le détour!

    Comme toi, j’ai beaucoup aimé les immeubles en brique rouge qui donnent tout de suite un sentiment de dépaysement!

    J’ai visité St Patrick’s Cathedral mais je trouve que cette cathédrale ne vaut pas les magnifiques édifices religieux que nous avons en France! Pour moi, la plus belle est et restera celle de Chartres, la merveille de mon département d’origine ^^

    En tout cas, merci pour ce partage!

  10. J’ai vécu 6 ans à Dublin et ton article est un très beau compte rendu. A savoir que Guinness à déposé la harpe irlandaise en logo avant l’état Irlandais, donc le logo sur les pièces de monnaie est inversé par rapport à Guinness ;)

  11. J’adore tes comptes-rendus! Je ne pensais pas que Dublin était une ville aussi basse (sur tes premières photos, on a l’impression que les bâtiments ne dépassent pas 3-4 étages) ce qui doit renforcer l’effet « petite ville ». Niveau architectural, je ne suis pas très fan des briques. Par contre, le jardin botanique et la bibliothèque (à faire pâlir d’envie Belle de Disney) me tentent vraiment! Merci pour tes magnifiques photos!

  12. J’avoue que même si tes photos sont très alléchantes, je ne suis pourtant pas ultra tentée par Dublin. L’Irlande de façon générale, m’attire beaucoup moins que l’Ecosse.

  13. Coucou Victoria,

    J’ai eu l’occasion de vivre à Dublin durant mon Erasmus. Cette ville reste empreinte de souvenirs pour moi. L’ambiance, les Irlandais, l’histoire de ce pays, ses traditions, la couleur verte qui est partout, la chaleur des pubs où se côtoient toutes les générations, les groupes de musiques irlandaises, la météo qui change d’une minute à l’autre… et bien sûr le reste du pays, que de beauté !
    Merci pour ton article :)

  14. J’adore ton look sur les deux photos où tu apparais, surtout la deuxième. Les chaussures te vont particulièrement bien. Tu as beaucoup d’allure, ça m’inspire!
    Merci pour ce petit voyage :)

  15. Que de souvenirs dans ton article, j’ai eu la chance de découvrir Dublin l’année dernière lors d’un Roadtrip d’une semaine avec mes enfants et mon mari et j’ai beaucoup aimé l’ambiance et la ville est très jolie ! Nous avons malheureusement essuyé une pluie diluvienne mais que de bon souvenirs !

  16. Pingback: Mes Favoris Lifestyle – Février 2019 - Mango and Salt

  17. Merci pour ce très joli article. J’ai visité Dublin l’été dernier et j’ai tellement adoré cette ville. J’ai moi aussi aimé l’ambiance de village et l’accueil chaleureux des irlandais. Avec le temps qu’il faisait nous avons pu nous balader dans les parcs et profiter pour pique niquer, chose que nous ne faisons jamais chez nous. J’ai adoré Ulysses Rare Books, car dans chaque ville que je visite je vais dans les librairies, et j’avais d’ailleurs trouvé un exemplaire de Peter Pan de début 1900 dédicacée pour un petit garçon. Bref un vrai bonheur!

  18. Dublin et la nature irlandaise a été mon premier voyage seule à l’étranger, en 2015 ! Tes photos me rappellent beaucoup de jolis souvenirs. Nous avions en effet été à Queens of Tart et leur tarte aux pommes est sincèrement une des meilleures que j’ai jamais eu l’occasion de goûter. J’adorerais y retourner et tester toutes ces nouvelles adresses et quartiers. J’ai affiné ma façon de voyager au fil des années et je suis devenue très « lifestyle » aussi !

  19. Merci pour cet article riche en conseils et bonnes adresses! Il va m’être très utile pour min week-end entre copines à Dublin en mai prochain!

  20. Merci pour cet article, et toutes ces photos, çà me donne tellement envie de retourner à Dublin et de retrouver cette ambiance que j’avais tant apprécié

  21. Chouette article sur cette jolie ville si accueillante dans laquelle j’ai vécu plusieurs années. Je suis aussi fan des balades le long de la côte près d’Howth, Malahide ou encore Dun Laoghaire, facilement accessibles en Dart.

  22. J’ai toujours voulu visiter Dublin, et normalement c’est prévu pour cet été ! Ton article m’a encore plus donné envie d’y aller :D je note toutes tes bonnes adresses pour quand j’y serais :)

  23. Très jolies photos ! Ton compte-rendu me donne envie d’y retourner découvrir certaines parties que je n’avais pas forcément explorées.
    J’ai beaucoup aimé me balader dans le campus de Trinity College qui m’a fait rêver (bien que l’architecture semble effectivement moins spectaculaire que les universités dont tu parles), surtout la bibliothèque évidemment ! J’ai adoré me balader dans Dublin et photographier les jolies portes et voir de la brique partout, très dépaysante pour moi. Logeant un peu plus loin du centre, les trajets en bus m’ont fait voir des quartiers plus résidentiels mais qui m’ont bien plu (encore de jolies portes, des squares charmants, ou de grands immeubles victoriens et georgiens donnant sur des jardinets dans de larges avenues, qui m’ont rappelé certains endroits de Londres, et qui donnent très envie d’y faire un séjour !)
    J’adore les salons de thé, Queen of tarts ne m’a pas déçue ! Et j’ai eu la sensation que n’importe quel pub de Dublin est une visite en soi, avec ou sans musique (mais avec c’est vraiment particulier !), pour une très belle ambiance !

Répondre

Naviguer