Revue // Les soins visage éco-luxe HELHEM

Avez-vous déjà entendu parler d’Helhem, la marque de soins visage naturels haut de gamme de l’une de mes youtubeuses préférées, Aurélie alias Clelia2612 ?

J’ai eu l’immense chance de pouvoir tester certains de ces précieux produits grâce à la générosité d’Aurélie, qui m’a fait parvenir un petit paquet contenant deux références de mon choix ainsi que deux gros échantillons, et j’avais vraiment hâte de vous en parler aujourd’hui !

Helhem se définit comme une gamme éco-luxe, qui mêle une démarche naturelle à la qualité de compositions premium, ultra riches en bons ingrédients. Je vous laisse regarder sa vidéo de présentation pour mieux connaître l’origine du projet !

Aux Etats-Unis, le monde des cosmétiques « green » regorge de ce genre de petites marques aux actifs pointus et à la sensorialité travaillée, susceptibles de séduire les beautystas passionnées et d’offrir une belle alternative aux marques de luxe conventionnelles: Tata Harper, Leahlani, Kat Burki, Lilfox, Rahua…

En France, toutefois, le paysage est assez différent: on trouve surtout des formulations relativement classiques – si bien que ces nouvelles créations, inspirées justement de cette tendance Outre-Atlantique qui passionne Aurélie depuis des années, font figure de belle innovation !

Les produits Helhem se situant dans une gamme de prix élevée (entre 60 et 90€), j’ai pensé qu’il serait d’autant plus intéressant de vous faire part de mes impressions détaillées et honnêtes à leur sujet.

Je suis moi-même vigilante des compositions et passionnée par les ingrédients naturels de qualité, dans lesquels j’investis de temps en temps pour offrir des soins supérieurs à ma peau – mais je n’ai jamais mis plus d’une trentaine d’euros dans un flacon. Ces produits m’intéressent donc tout en étant bien au-delà de mon budget habituel.

Qu’apportent les soins Helhem en plus par rapport à des soins naturels bon marché ? Tiennent-ils leurs promesses de qualité ? Serais-je prête à les acheter malgré leur coût ?

C’est ce que je vais explorer dans cette revue aujourd’hui, et j’espère que mes explications vous seront utiles !
revue-soins-eco-luxe-helhemrevue-soins-eco-luxe-helhem2

FABRICATION ET PACKAGING

Les produits Helhem sont fabriqués à la main en petite série, en Provence (la région d’Aurélie), par un laboratoire cosmétique local, avec qui l’équipe a travaillé pendant deux ans pour mettre au point les formules: ce type de compositions naturelles « premium » étant assez rares en France, il a fallu du temps pour savoir travailler les matières.

Ils sont conditionnés dans des flacons et pots en verre sombre de belle qualité, eux-mêmes présentés dans des boîtes en carton noir: c’est sobre, efficace pour protéger les contenus, et facile à recycler ou réutiliser, ce qui est appréciable.

Les boîtes et les sérigraphies sont également faites en Provence, par des petites entreprises à échelle humaine.
revue-soins-eco-luxe-helhem10

INGRÉDIENTS

La marque est résolument tournée vers le 100% naturel haut de gamme, avec des formulations de grande qualité, sans ingrédients de remplissage ou inutiles que l’on retrouve presque systématiquement chez les marques à petits prix (eau, glycérine…): chaque produit est un concentré d’actifs, avec une véritable galénique.

L’équipe a mis beaucoup de temps à sourcer des ingrédients premium, et à les tester pour choisir la meilleure qualité possible.

Si la majorité des produits contient des ingrédients biologiques, la marque elle-même n’est pas certifiée – tout simplement parce que, comme pour beaucoup de petits projets naissants, le label bio représente un coût important: Aurélie a préféré investir dans la qualité des matières premières et la fabrication française que dans cette certification.

Notez aussi que certains des produits ne sont pas vegan (ils peuvent contenir notamment du miel ou de la protéine de yaourt), mais que tous sont bien entendu cruelty free: conformément à la loi européenne en vigueur, aucun ingrédient n’a été testé sur les animaux.
revue-soins-eco-luxe-helhem3

PRODUITS TESTÉS

BAUME NETTOYANT HERCULE – 79,50€

Comme vous l’avez peut-être vu dans mes articles « routine » au fil des ans, je me démaquille à l’huile depuis longtemps: c’est la meilleure façon de dissoudre toute trace de maquillage ou impureté, sans irriter la peau avec un coton. La variation de ce principe sous forme de baume huileux me semble tout aussi intéressante, voire plus, grâce à l’aspect plus pratique du format – autant pour prélever le produit que pour le transporter. Je voulais donc absolument tester la version d’Helhem !

Contrairement aux baumes démaquillants du commerce classique, qui doivent souvent leur texture solide à des dérivés de palme et/ou pétrochimiques (paraffine, huiles minérales…), Hercule propose une composition très qualitative: il s’agit d’un mélange d’huiles, cires et beurres végétaux (cacao, murumuru, mangue, carnauba, babassu, noisette, baobab, tournesol et carotte) avec un émulsifiant et des huiles essentielles (santal, bigaradier et orange), conservé par de la vitamine E.

Seul hic: l’émulsifiant en question, le polysorbate-20, est certes non irritant, mais comme tous les composés éthoxylés, il est aussi très polluant à fabriquer. C’est dommage !

En termes d’application, ce baume est un véritable bonheur. Sa texture fond rapidement au contact de la peau: il suffit de la frotter un peu entre les doigts pour obtenir une consistance crémeuse, qui devient une huile une fois massée. Quant à son parfum divin d’agrumes et de santal, je le trouve à la fois apaisant et très élégant – il m’évoque le luxe d’un spa.

On peut l’utiliser autant le soir, pour retirer le maquillage, que le matin, pour un nettoyage ultra doux. Les deux utilisations me plaisent beaucoup, mais je ne les réalise pas exactement de la même façon:

  • Lorsque j’ai envie de l’utiliser le matin (une ou deux fois par semaine), je masse une toute petite quantité sur l’ensemble de mon visage, que je laisse ensuite poser une ou deux minutes pour faire pénétrer les actifs. Je retire enfin le tout avec une lingette microfibre humidifiée d’eau chaude, afin d’être sûre de ne laisser aucun résidu. Cela fonctionne très bien: ma peau en sort toute douce mais totalement dénuée de film gras, et je peux passer directement à ma crème hydratante.
  • Le soir, le baume me sert d’étape démaquillage dans mon double nettoyage habituel. Je prélève une quantité légèrement plus généreuse, et je l’applique sur l’ensemble de mon visage, en massant particulièrement les zones qui étaient maquillées. Je ne laisse pas poser le produit, puisque l’huile est chargée en impuretés à ce stade: j’émulsionne et je clarifie directement à l’eau tiède. Je fais enfin suivre d’un nettoyage au savon à froid (ou au lait Cléopâtre que vous verrez plus bas) qui finit de retirer tout résidu et laisse ma peau bien propre.

Notez que dans les deux cas, il faut faire attention à bien retirer toute trace huileuse présente sur les paupières au moment du rinçage, sans quoi les huiles essentielles du produit peuvent sensibiliser et faire picoter les yeux.

J’aime beaucoup le caractère doux et nourrissant de ce baume, véritable soin à lui tout seul: il dissout le sébum et le maquillage, mais apporte aussi ses propriétés réparatrices, protectrices et apaisantes à ma peau, qui les apprécie (surtout après un hiver de déshydratation et irritations). Je trouverais vraiment dommage de ne l’utiliser qu’en nettoyant au vu de ses ingrédients et de son prix: l’idée du masque minute le matin permet de mieux profiter de son potentiel !

revue-soins-eco-luxe-helhem6 revue-soins-eco-luxe-helhem7

MASQUE LISSANT RÉPARATEUR MAYA – 75€

En bonne adepte des produits au miel, parfaits pour les besoins à la fois hydratants et purifiants de ma peau mixte déshydratée à imperfections, ce masque était LE produit de la gamme Helhem qui m’intriguait le plus !

Sa composition est absolument parfaite: 66% de miel (miel de thym cru et miel de manuka), de l’argile blanche (purifiante et adoucissante), des huiles végétales bien choisies, de l’acide lactique (à la fois hydratant et gommant), des huiles essentielles équilibrantes et tonifiantes, de l’argent colloïdal anti-bactérien, de l’acide hyaluronique hydratant et des conservateurs naturels (vitamine E et gluconate de sodium).

Sa texture ultra gourmande, du jamais vu pour moi, fait son originalité: épaisse, crémeuse, souple et collante – à la fois riche et ludique. Aurélie la compare à celle d’un pot de caramel au beurre salé, et c’est tout à fait ça !

Je l’applique le soir (il contient des huiles essentielles photosensibilisantes) sur peau propre, en couche fine sur l’ensemble du visage, avec un peu plus d’insistance sur la zone T: malgré sa consistance, la matière s’étire et glisse aisément sur la peau, surtout une fois réchauffée à son contact. Le côté olfactif du produit est aussi un vrai plaisir: Maya est parfumé, comme Hercule, aux agrumes et au santal.

Je laisse ensuite poser le masque assez longtemps: au minimum 20 minutes, mais le plus souvent autour d’une heure, voire plus – le temps par exemple de voir quelques épisodes de série. Sur ma peau réactive, il peut parfois créer une très légère sensation de picotement ou de chaleur, comme le fait toujours l’application de miel pur – ce n’est aucunement dangereux, mais je le signale pour les épidermes les plus sensibles, que cela pourrait incommoder !

Lorsque je souhaite le retirer, j’utilise une petite lingette humidifiée, puis je passe un coton lavable imprégné d’hydrolat (en ce moment, de l’hydrolat de fleur d’oranger) pour finir de nettoyer la peau avant d’appliquer mon soin hydratant pour la nuit.

La première fois que je l’ai utilisé, je n’ai rien remarqué de particulier en termes de résultat, si ce n’est une peau légèrement rafraîchie et éclaircie. À raison d’environ deux à trois applications par semaine depuis quelques semaines, toutefois, la qualité de ma peau s’est visiblement améliorée: mon teint est plus net et uniforme (je crois que mes petites cicatrices d’anciens boutons sont moins visibles), mais aussi plus lisse, doux et « rebondi ». J’en suis ravie !
revue-soins-eco-luxe-helhem4 revue-soins-eco-luxe-helhem5

LAIT MOUSSANT EN POUDRE CLEOPATRE – 60€ en full size

Gros coup de coeur pour ce nettoyant, qui pourtant n’avait pas spécialement attiré mon attention de prime abord: je suis vraiment ravie qu’Aurélie l’ait inclus dans mon colis. Moi qui pensais me contenter de mes savons à froid pour toujours, le lait Cléopâtre convient si bien à ma peau que je suis certaine de l’acheter en full size prochainement malgré son prix !

Ce produit au fonctionnement innovant consiste en une poudre fine qui, mélangée à un peu d’eau, se transforme en mousse crémeuse que l’on peut masser sur la peau.

Sa composition, outre quelques tensioactifs et émulsifiants naturels ultra doux, comporte un mélange de poudre de lait de coco, de poudres de fruits (banane, ananas, fruit de la passion, papaye…) et de fécules (arrow root, maïs), associées à de la protéine de yaourt. J’y vois aussi un peu de conchioline, une poudre issue de la coquille des huitres, sans doute pour une très légère touche exfoliante ! L’ensemble permet de nettoyer la peau avec une douceur infinie, sans la dessécher, tout en y apportant une action hydratante et légèrement lissante grâce aux AHA naturels présents dans les ingrédients.

Les instructions recommandent un dosage équivalent à une pièce de 20 centimes pour chaque utilisation, mais je me contente personnellement de beaucoup moins: une minuscule quantité de poudre (l’équivalent d’un bon petit pois) me suffit pour un nettoyage très léger le matin, ou un peu plus pour mon nettoyage du soir, après m’être démaquillée. Je l’utilise environ 4-5 fois par semaine au maximum pour faire durer le produit plus longtemps, en alternant avec mon savon à froid habituel, mais on peut bien sûr s’en servir au quotidien. Son délicieux parfum lacté de coco-vanille est totalement addictif, j’en rêve rien que d’y penser !

Le résultat est bluffant: une fois rincée, ma peau est d’une douceur et d’une clarté fabuleuses ! Cléopâtre est plus qu’un simple nettoyant – il apporte un véritable soin, qui participe à améliorer la qualité de l’épiderme, lui donner un aspect plus lisse et velouté. Il rend mon visage tout « glowy » et rebondi, ce que j’apprécie énormément.
revue-soins-eco-luxe-helhem8

HUILE ÉCLAT ANTI-ÂGE NEFERTITI – 90€ en full size

Il est devenu rare pour moi d’utiliser des huiles pures en tant que soin hydratant / nourrissant: je mélange plutôt une goutte à ma crème habituelle pour l’enrichir, mais j’évite de n’utiliser que ça sur tout mon visage, parce que cela graisse mes cheveux, presque toujours détachés. J’ai donc moins de recul pour vous donner un avis complet sur ce produit, mais voici tout de même quelques informations et impressions !

Nefertiti est une huile axée sur la minimisation des rides et sur l’éclat, pour une peau d’aspect plus jeune. Elle est composée d’un cocktail d’huiles végétales raffermissantes et antioxydantes, dont certaines sont assez précieuses (huile de macadamia bio, huile de pavot bio, huile de fruit de la passion, huile de grenade bio et huile de figue de Barbarie bio) associées à quelques huiles essentielles régénérantes (géranium rosat, rosalina, bois de rose et santal) et un extrait d’algue anti-âge, le tout conservé par de la vitamine E. Une formulation d’excellente qualité !

Sa texture a été bien travaillée: elle est fluide, donc facile à étirer sur tout le visage (4-5 gouttes environ suffisent), et surtout très pénétrante. Sur ma peau mixte, quelques minutes après l’application, déjà, le fini est velouté, presque mat, bien que l’on sente encore un peu l’aspect huileux au toucher; après une heure, il n’y a plus aucun film gras sur la surface de la peau, qui est comme nue ! En ce sens, je pense qu’elle peut plaire à tous types d’épidermes.

J’apprécie aussi assez son parfum très discret: on sent l’odeur naturelle des huiles, et une petite touche fleurie qui évoque la rose. Le tout apporte peut-être moins de plaisir sensoriel que les autres références que j’ai testées dans la gamme, mais je trouve important pour un produit non rincé de ne pas imposer de senteur trop entêtante.

Comme je vous le disais, je l’utilise généralement en ajoutant 1 ou 2 gouttes à ma dose de crème hydratante de nuit, entre une et deux fois par semaine (généralement quand je vais me laver les cheveux le lendemain !) donc je ne peux pas vraiment donner d’avis sur son action quotidienne. J’aime toutefois beaucoup le boost de nutrition, de souplesse et l’action anti-inflammatoire qu’elle apporte à ma peau: c’est tout à fait ce que je recherche ! Le lendemain matin, je me réveille avec le visage plus lisse, plus uniforme et plus rebondi. 
revue-soins-eco-luxe-helhem9

CONCLUSION

Les produits Helhem ont été une excellente découverte pour moi: je ne suis pas surprise, connaissant la passion d’Aurélie pour les ingrédients très qualitatifs en cosmétique green, que sa marque soit une vraie réussite.

J’apprécie beaucoup, d’une part, la démarche mise en place pour la fabrication – la volonté du 100% naturel et de l’économie locale, pour plus d’éthique et bien sûr un moindre impact environnemental.

Les compositions sont globalement excellentes: elles contiennent certes des ingrédients exotiques (et un peu de polysorbate-20 !) mais on est loin, tellement loin des atroces formules de nombreuses marques cosmétiques de luxe qui, dans les mêmes gammes de prix, nous abreuvent d’ingrédients bon marché sans intérêt (eau, glycérine, paraffine, silicone…), conservateurs synthétiques et autres composants toxiques. Lisez les étiquettes, c’est effarant !

Bien sûr, les choix de fabrication ou d’ingrédients ne font pas tout: à ce prix, ces soins se doivent d’être à la fois efficaces et agréables à utiliser. C’est tout à fait le cas: les textures, les parfums, le choix des actifs, tout a clairement été conçu avec grande attention; leur utilisation donne véritablement l’impression de s’offrir un petit luxe, un moment précieux pour soi, ce qui est très agréable – surtout lorsque, comme moi, ces rituels ne font pas toujours partie du quotidien.

Surtout, j’ai pu observer très nettement leur action sur ma peau: elle n’avait pas été aussi belle depuis longtemps ! Après le premier travail de fond effectué par ma routine SOS, ces produits l’ont sublimée – je la trouve plus douce, plus souple, bien plus lisse et globalement plus glowy. Sans être parfaite du tout, je vois que les soins que je lui apporte lui conviennent bien, qu’elle respire la santé, et je me sens tellement mieux !

De toute évidence, cette marque n’est pas accessible à tou.tes: elle vise les grand.es passionné.es et les habitué.es du haut de gamme. Parce que je ne souhaite pas consacrer un tel budget à mes produits de beauté, il me serait impossible d’acheter et d’utiliser tous ces produits au quotidien. Mes sensibilités personnelles limitent aussi les dépenses que je peux envisager – par exemple, je n’aurais pas envie de payer 90€ pour une huile, tout bêtement parce que ce n’est pas mon type de formule préféré.

Toutefois, certaines références qui me correspondent parfaitement en tous points ont réussi à me convaincre malgré leur prix: c’est le cas notamment du lait Cléopâtre, dont je trouve le rendu vraiment unique, et que je suis décidée à m’offrir comme petit plaisir ponctuel dès que j’en aurai l’occasion ! Pour quelqu’un qui n’avait jamais mis plus d’une trentaine d’euros dans un soin (et encore, seulement mes crèmes hydratantes ou mes masques !), c’est bien le signe que ces produits peuvent créer de vrais coups de coeur. 

Si la cosmétique naturelle vous intéresse et que votre budget vous le permet, je vous conseille bien volontiers d’y jeter un coup d’oeil !

***

Retrouvez les produits Helhem en vente sur le site de la marque (France métropolitaine uniquement), mais aussi chez Creaminal Beauty (livraison dans toute l’Europe et en DOM-TOM) ainsi que chez The Green Jungle Beauty Shop (livraison internationale).

Êtes-vous adeptes de cosmétiques naturels haut de gamme ?
Que pensez-vous de ce que propose cette marque ?
Certains de ces produits pourraient-ils vous tenter ?

29 commentaires

  1. Je crois que je ne suis pas prête à mettre autant dans un produit de cosmétique (financièrement et psychologiquement) 😌
    D’autant plus que ma peau ultra-méga-archi-supra réactive risque de ne pas apprécier et de l’exprimer par un vaste choix aléatoire de communication (petits boutons, gros boutons, peau qui rougit, peau qui tire, peau qui desquame, et toutiquanti : le classique les rares fois où j’ai tenté autre chose que ma routine parfaite depuis que je l’ai, 2007) 🙃

    Ceci étant dit : je suis ravie que tu ne proposes cette longue revue si merveilleusement bien détaillée 💛 La compo a l’air vraiment bien (rarement vu aussi nickel) 👌🏻
    Voilà des petites références qui viennent rejoindre mon tableau Pinterest (secret) « Cosmétiques à essayer » 🌿

  2. Merci beaucoup Victoria pour cette critique si détaillée ! Comme d’habitude, c’est très clair et agréable à lire :)

    J’avoue m’être toujours demandé si l’efficacité de ces produits « eco-luxe » était vraiment si incroyable, surtout comparé à des produits milieu de gamme car je (=mon portefeuille :) ) ne peux vraiment me permettre de mettre autant d’argents dans ces produits.

    Du coup petite question par rapport à ton article Routine SOS, est-ce que le masque Antipodes (également au miel) reste tout de même comparable à celui présenté ici en terme d’efficacité ?

    Merci encore pour tes articles toujours passionnants !

    • Coucou Macha !

      Toutes mes excuses pour ma réponse tardive !

      Au vu des résultats sur ma peau, le masque Maya a eu une action plus rapide et radicale, mais c’est aussi probablement parce que je l’ai associé à d’autres produits Helhem qui ont tous des ingrédients très efficaces. Le masque Antipodes, vu son prix, fait déjà partie à mon sens des produits naturels assez haut de gamme et bien travaillés, et sa compo est super: même s’il est moins riche en miel, je trouve que c’est une excellente alternative pour des budgets un peu plus restreints, et je continue à l’utiliser régulièrement en crème de nuit (c’est un avantage que le masque Maya n’a pas car il doit vraiment être rincé).

      • Hello Victoria,

        Merci beaucoup pour ces précisions (et désolée pour ma réponse encore plus tardive haha !)

        Le masque Antipodes me tente beaucoup, je vais sans doute bientôt craquer :)

  3. Merci pour cette revue Victoria! C’est très intéressant de pouvoir effectivement comparer ces produits aux produits plus classiques!
    Je continue à fabriquer moi-même mes cosmétiques, notamment pour y inclure des ingrédients de qualité. Je peux peut-être m’inspirer des ingrédients de cette gamme ;)

  4. Merci Victoria pour cette revue! Tu m’as clairement convaincue… Il y a pas mal de temps que j’entends parlé de cette jolie marque mais je n’osais pas sauté le pas!

    Je vais donc passer ma première commande et soutenir (je pense) la première marque Française Eco-luxe :)

  5. Une démarche qualitative et une marque française à saluer mais les ingrédients utilisés sont assez communs et pas d’une rareté de fou qui justifie des prix qui a mon sens sont très excessifs. Ce n’est pas parce que les américains le font qu’il faut suivre ! Entre des produits moins qualitatifs et cette gamme il y a des possibilités tarifaires pour que cette marque s’y retrouve quand même, c’est dommage pour la majorité des consommatrices. Ainsi va le monde !

    • Les ingrédients sont en partie assez communs en effet, mais je suppose que comme promis par la marque leur qualité est vraiment supérieure, car le résultat sur ma peau est vraiment extraordinaire !

  6. Merci pour cet avis détaillé et clair…

    Ce sera sans moi , Helhem ne me fait pas plus envie que ça… J’ai beaucoup beaucoup regardé les videos de Clélia j’ai fait de très belles découvertes grâce à elle… Elle a l’air super gentille … mais ca fait des mois que je ne m’y retrouve plus… TRop trop trop… la course effrénée au toujours plus, jamais assez… on a l’impression qu’il faut sans cesse consommer, rajouter des produits, avoir des compo à rallonge… même si Cleopatre a l’air super, je ne craquerai pas

    Bises

  7. Hellas Planitia Répondre

    A 43 ans, j’ai une routine d’une simplicité en terme de coût et de compo qui supporte tous les besoins de ma peau (vérifiez le sur mon Insta Hellas Planitia). Écoutez votre bon sens, les filles.

  8. HELHEM … j’ai une routine assez simpliste mais il est vrai que cette marque me donne chaque jour de plus en plus envie!
    Des produits onéreux, mais d’une qualité qui je pense est irréprochable ! et les compo ? J’adore !
    (Cléopatre à bientôt !!!)
    Merci pour cet avis complet :)

  9. Merci pour cet article sincère et bien détaillé.
    Je trouve cela tout de même dommage de mettre autant d’argent pour des matières premières exotiques. Pour moi, on est très loin de l’écologie.
    Je comprends tout à fait cependant l’attrait que peuvent présenter ces marques de luxe.

    • Je comprends ton ressenti, Fanny, il est vrai que la recherche d’ingrédients locaux est toujours préférable en termes d’écologie.

      Je crois qu’ici l’esprit est un peu différent: rester dans des compositions ultra naturelles, sans produits synthétiques ou issus de la pétrochimie, mais tout en gardant une sensation de luxe, l’exotisme d’un soin spa… C’est une sorte d’entre deux – pas la meilleure solution environnementale certes, mais en tous cas une option de type « green » pour ce genre de petit plaisir extra. La plupart des petits plaisirs « extra » ne sont pas les champions de l’écologie, justement parce qu’ils sortent de l’ordinaire et du quotidien, donc ils doivent en effet rester marginaux dans notre consommation – mais de temps en temps, pourquoi pas !

  10. Il y a (très) longtemps, quand le côté « écologique » ne faisait pas partie de l’équation, j’avais tenté (sur quelques années) de tout faire moi-même. Soins ET cosmétiques.
    Les résultats étaient franchement moyens, surtout en termes de résultats et demandaient beaucoup d’ingrédients (certes achetables en grands contenants et donc tu pouvais en avoir pour des années, mais à moins de se tourner vers le commerce, ça ne sert à rien). J’avais été découragée.

    J’avais complètement arrêté les cosmétiques et continué juste la partie « soins » mais en revenant à des basiques, avec des compositions les plus simples/pures possibles : une lotion qui est en fait un hydrolat pur, un démaquillant qui est une huile, une crème de nuit qui est une huile pure, une crème de jour qui est du gel d’aloe vera. Bref, basiques, simples MAIS efficaces.

    Pour le maquillage, c’est grâce à toi majoritairement que j’ai pu trouver des solutions techniques avec des résultats vraiment chouettes, mais écologique d’un point de vue composition (ahhh UNE Beauty, mais aussi RMS, Lili Lolo et FitGlow Beauty).
    Niveau soins, il reste quelques points sur lesquels mes tentatives « maisons » et simples, n’ont toujours pas de folle efficacité (et pourtant, j’ai testé un paquet de recettes !) : les masques cheveux, les masques pour la peau et les gommages.

    Du coup, pour ces produits que j’estime plus techniques, je trouve tout à fait normal (je ne dis pas que c’est à la hauteur de toutes les bourses et que c’est une obligation, je dis juste que la technicité REELLE du produit explique le prix) d’y consacrer une certaine somme : ce sont des produits techniques, que ce soit pour les résultats ou pour la facilité d’utilisation, et en prime je les veux écologiques (fabriqués en France, avec 100% de composition naturelle et au maximum sourcés en France).

    Cela demande donc un coût de développement (un pharmacologue ou ingénieur chimiste ça ne se paye pas au SMIC), des installations aux normes cosmétiques (donc drastiques et coûteuses) et un packaging recyclable (le verre c’est plus cher à produire et transporter que le plastique). Tout ça EN PLUS des ingrédients eux-mêmes qui, si ils ont de qualité (faites le test entre une huile Aroma-Zone et une huile De Saint-Hilaire…), coûtent déjà plus chers aussi.

    Bon, je suis vite limitée par mes allergies (limonène et linalol), mais grâce à MonCornerB j’essaye de tester quelques références plus « luxes » afin de trouver un produit qui me convienne ! Pour le moment, ce n’est pas encore le cas, mais j’y crois !
    Alors pourquoi pas Helhem !

    Merci de toujours nous proposer des produits très variés en termes de cibles et avec toujours un retour très engagé et aussi objectif que possible (je trouve).

    • Je me suis tellement emballée que j’en ai oublié ma petite question (un peu comme quelqu’un l’a fait pour le masque Antipodes) :
      trouves-tu le lait Cléopâtre plus efficace que gommage Nominoë ?
      Merci !

      • Oh oui, en ce qui concerne ta question, pour moi c’est sans comparaison – mais c’est peut-être parce que je peux utiliser Cléopâtre beaucoup plus souvent ! Le gommage Nominoë a une action nette mais elle reste ponctuelle, tandis que le lait moussant entretient la douceur de ma peau de façon plus régulière.

    • Merci pour ces si gentils mots Lolly, c’est exactement ce que je cherche à faire: montrer toutes sortes d’alternatives, adaptées à différentes cibles, en essayant d’en faire une critique utile et honnête ! Et merci aussi pour ton point de vue, je suis assez d’accord avec toi sur le coût certes très élevé mais plutôt compréhensible des produits Helhem, au vu des choix de production et de la complexité de leur conception.

  11. Bonjour Victoria,
    Merci pour cette revue, je ne connaissais pas la marque. Par contre, j’ai une petite question, qu’entends-tu par « conformément à la loi européenne, les produits ne sont pas testés sur les animaux » ?
    Il me semblait que le sujet était encore bien complexe puisque REACH oblige toujours à tester sur les animaux… :(
    Je ne me fie qu’aux marques bio ou qui, tout au long de la chaine de production, sont transparents quant à l’aspect cruelty free, même face au choix de leurs fournisseurs. J’ai constaté que bien trop souvent, les marques qui utilisent le « conformément à la loi européenne » utilisent des ingrédients ou produits testés (peut-être pas par la marque en elle-même mais ça ne change rien)…

    • Coucou ! Je crois qu’Aurélie l’explique plus précisément dans sa vidéo que j’ai linkée dans l’article, c’est encore le plus simple parce qu’elle peut mieux te répondre que moi :)

  12. Un article passionnant, étant une grande adepte de soins et de make-up. J’aime ce genre de marques, que je ne peux malheureusement pas m’offrir au vu de leur prix, mais voyant la compo c’est assez compréhensible. Une très belle découverte, merci à toi!
    Petite question: aimant beaucoup également me démaquiller à l’huile, j’ai dû en tester cinq, et aucune ne me démaquille bien le teint. Après je suis à chaque fois obligée d’utiliser un ou deux cotons d’eau micellaire. Ce qui m’énerve, et n’est pas le but dans ma routine. Quelle est l’huile que tu utilises??

    Merci d’avance

    Laura

  13. Bonjour Victoria!
    Merci pour cette article très passionnant!
    J’entendu que du bien sur la marque, et après ton article j’ai de plus en plus envie!
    Mais pour le moment ça dépasse énormément mon budget!
    Je noterais ces soins comme priorités pour mes futures achats!
    à très vites
    Maria

  14. Pingback: DIY: Mon baume démaquillant maison - Mango and Salt

Répondre

Naviguer