Revue // La Cure de Citron

Les changements de saison se prêtent particulièrement bien aux cures détox: c’est le moment idéal pour stimuler son système immunitaire, souvent malmené par les oscillations climatiques, mais aussi pour drainer son foie. Après un long hiver, celui-ci est souvent engorgé par une alimentation trop riche ou trop grasse, et il convient de stimuler ses fonctions éliminatrices pour le soulager et le préparer au printemps, comme le préconise la médecine chinoise.

Il y a quelques semaines, je me trouvais moi-même dans une situation très symptomatique d’une mauvaise élimination (typique chez moi, puisque j’ai le foie paresseux comme beaucoup de personnes dans ma famille): crises d’allergies et de psoriasis, poussées d’acné, digestion compliquée…

J’ai donc décidé de tester la cure de citron, parfois recommandée dans le monde de la naturopathie, et surtout expliquée dans le livre Soigner au naturel les maux de l’automne et de l’hiver du Dr J.-C. Charrié (dont je vous parlais ici).

Ne vous inquiétez pas: je sais bien qu’il existe de nombreuses autres manières reconnues de drainer son foie, notamment avec certains aliments et plantes (radis noir, artichaut, chardon-marie, desmodium, fumeterre…); j’avais néanmoins envie de donner sa chance à cette méthode, par curiosité, d’où cette expérience.

Je viens aujourd’hui vous livrer mes impressions, un peu plus d’une semaine après la fin de ma cure, en espérant qu’elles vous soient utiles et informatives.cure-citron

Les objectifs

La cure de citron, par son intensité et sa durée, permet de profiter de différents bienfaits de ce petit agrume de façon profonde, puisque l’on absorbe autant son jus que ses fibres solubles et ses huiles essentielles (contrairement au simple jus de citron du matin).

L’idée est d’une part de booster le système immunitaire et toutes les fonctions organiques en général, mais aussi et surtout de nettoyer l’organisme. Le citron apporte une action bénéfique sur la digestion et la fonction hépato-biliaire, ainsi que de légères propriétés diurétiques. En stimulant le foie, souvent engorgé par les habitudes alimentaires modernes, on l’aide à se débarrasser des toxines qui s’accumulent en cas d’alimentation trop riche en produits industriels, des métaux lourds, des résidus de médicaments, etc… et à mieux métaboliser les graisses.

De nombreux symptômes courants sont liés en (bonne) partie à une mauvaise élimination des toxines ou un défaut du système immunitaire, et peuvent donc potentiellement être améliorés grâce à la cure: allergies, problèmes de peau (acné lié à l’alimentation, psoriasis, eczema…), mauvaise digestion, rhumatismes, fatigue chronique…

Le citron étant alcalinisant après digestion et notamment favorable à la fixation du calcium, il permet aussi de reminéraliser l’organisme et donc d’obtenir des os, des ongles et des cheveux plus forts.

Enfin, il peut accompagner la perte de poids grâce à son action régulatrice sur les sucres et les graisses, liée à la pectine contenue dans sa peau blanche.

Le fonctionnement

Cette cure s’étale sur un programme de 20 jours, et peut s’effectuer une ou deux fois par an, aux intersaisons.

Elle consiste à boire de l’eau citronnée avec une quantité croissante puis décroissante de citrons: 1 citron le premier jour, 2 citrons le deuxième jour, 3 citrons le troisième jour, etc… jusqu’au 10ème jour avec 10 citrons. On recommence ensuite le compte à l’envers le 11ème jour avec 10 citrons, le 12ème avec 9 citrons, le 13ème avec 8 citrons, etc… jusqu’au 20ème jour avec 1 citron, pour sortir progressivement de la cure.

L’eau citronnée s’obtient comme suit: on coupe les citrons frais en deux, puis on les plonge dans de l’eau bouillante (entre 1L et 1,5L selon la quantité de citrons) pendant 3 minutes pour en extraire l’essence. On termine en écrasant un peu les citrons cuits, à la fourchette ou avec un presse-purée, pour extraire leur jus et l’essence de leur écorce, puis on filtre le mélange.

Le liquide obtenu se boit tout au long de la journée. Pendant ce temps, on s’alimente bien et on vit sa vie normalement.

Pour cette cure, il est indispensable d’utiliser des citrons bios ou non-traités, puisqu’ils sont utilisés dans leur entièreté. On obtiendrait dans le cas contraire une magnifique infusion de pesticides, et le résultat serait plus intoxiquant qu’autre chose…!

Précautions et contre-indications

Suivre un tel programme demande de prendre certaines précautions, que je tiens à vous exposer. Gardez toujours en tête que les remèdes naturels peuvent aussi avoir des effets secondaires, et bien sûr, arrêtez l’expérience si vous suspectez une réaction anormale.

  • Particulièrement au coeur de la cure, le liquide citronné est très concentré, ce qui pourrait engendrer des dommages dans votre estomac, le temps qu’il soit métabolisé. Je vous conseille donc fortement, par précaution, de toujours y ajouter du bicarbonate de soude, qui viendra neutraliser l’acidité. Le dosage changera selon le jour et vos sensations: mettez-en suffisamment pour que le goût ne vous semble plus trop acide. Pour ne pas agresser outre mesure votre système digestif, pensez aussi à boire votre jus surtout après les repas, lorsque le ventre est déjà rempli, plutôt qu’à jeun.
    De manière générale, ne vous lancez pas dans cette cure si vous souffrez de troubles gastriques ou si vous supportez mal les aliments acides (profils neuro-arthritiques).
  • Pour les mêmes raisons, il est essentiel de protéger l’émail de vos dents, facilement endommagé par l’acidité du citron. Il suffit pour cela de boire le liquide à la paille, afin de le diriger directement vers la gorge sans qu’il touche pratiquement les dents. Je souffre personnellement d’une sensibilité dentaire très supérieure à la moyenne, et je n’ai eu aucun souci de douleurs grâce à cette méthode.
  • Enfin, il est important que vous veilliez toujours à bien filtrer le liquide pour en retirer la pulpe. Vous ne verriez peut-être pas la différence avec 2-3 citrons, mais avec 8 ou 10, vos intestins seraient très agressés par une telle quantité de fibres (je parle d’expérience).

Mon avis

En ce qui concerne le déroulement de la cure en soi, je l’ai trouvé clairement exigeant: acheter régulièrement un stock de citrons frais au magasin bio + préparer sa boisson le matin demande un certain temps, surtout au milieu de la cure. Si je devais partir travailler chaque jour, je prévoirais de me lever plus tôt ou de la suivre seulement pendant des vacances ! Notez également que cette cure a un certain prix: comptez environ 1 ou 1,5 kg de citron par jour pour les deux jours à 10 citrons !

En revanche, je n’ai pas trouvé difficile le fait de boire le liquide au cours de la journée: la quantité reste raisonnable, et correspond à peu près à ce que je bois d’habitude chaque jour (j’ai juste diminué en conséquence ma consommation de tisanes, parce qu’on ne peut pas tout faire). Le goût était à mon sens très acceptable quand j’utilisais des citrons un peu mous, à la peau fine, surtout que le bicarbonate lui retirait son acidité. Néanmoins, la saveur devenait très amère lorsque je préparais la boisson avec des citrons durs et épais (c’est la peau blanche qui crée cette amertume), ce qui rendait la dégustation nettement moins agréable, mais rien de rédhibitoire non plus.

En ce qui concerne les effets de cette cure, je n’ai malheureusement pas pu les mesurer à leur plein potentiel, puisque je suis mal tombée pendant la période choisie. Les désagréments de ma fin de cycle se sont ajoutés à une accumulation de stress, et j’ai subi presque deux semaines d’insomnies, pour finalement terminer la cure au moment de Pâques, avec une consommation moyennement raisonnée de chocolats. Autant vous dire qu’avec une hygiène de vie aussi mauvaise, rares sont les détox qui peuvent faire grand chose ! Ce n’était vraiment pas le bon moment.

J’ai néanmoins constaté quelques petites améliorations, notamment un apaisement de mon psoriasis du cuir chevelu, ce qui est quand même assez chouette. Alors que j’avais besoin, juste avant la cure, d’appliquer mon traitement avant chaque shampoing tant les poussées étaient intenses, je n’y ai ensuite plus eu recours qu’une fois tous les 2-3 shampoings, et c’est encore le cas actuellement.

J’ai aussi trouvé que mes intestins étaient assez pacifiés ces dernières semaines (sauf le jour où j’ai oublié de filtrer, et où j’ai eu des douleurs comme rarement dans ma vie, pourtant je suis habituée), et que mes envies de sucré ont légèrement diminué.

Seul bémol: j’ai souffert d’une ou deux crampes d’estomac à la fin de la cure, sans doute parce que je devenais moins regardante sur le bicarbonate de soude ou la consommation à jeun. Faites donc bien attention à protéger votre ventre.

Conclusion

En conclusion, je suis un peu déçue de ne pas avoir pu profiter plus profondément de cette cure, dont j’avais pourtant bien besoin, surtout au vu du temps qu’elle demande. Je suis contente du résultat sur mon cuir chevelu, mais j’aurais aimé aussi booster davantage mon système immunitaire (or, j’ai toujours des allergies et je viens d’attraper un rhume, parce que j’ai du mal à rattraper ma fatigue et que je ne me suis pas assez couverte).

Je vais donc laisser mon organisme se reposer pendant encore 2 semaines, puis tenter plutôt une cure d’Ergyépur (desmodium, artichaut, chardon-marie, etc…), recommandé par l’homéopathe de ma maman, et apparemment très efficace.

Je referai en revanche la cure de citron en automne, en prenant bien en compte l’importance d’une bonne hygiène de vie, pour voir si les effets sont plus visibles. Si cela vous intéresse, je pourrai ajouter un petit « edit » sous cet article pour vous informer de mes impressions pour ce deuxième essai.

***

Connaissiez-vous la cure de citron sous cette forme ?
Pourrait-elle vous intéresser ?

36 commentaires

  1. je ne connaissais pas cette cure sous cette forme, par contre je connais les bienfaits du citron, je consomme un jus de citron bio additionné d’eau chaude avec un peu de cannelle ou gingembre une à deux fois fois par semaine, mais pas plus pour toutes les raisons que tu as extrêmement bien expliquées, à savoir problèmes d’acidité et émail des dents. Bonne idée de boire avec une paille, je te la pique! J’aime beaucoup le faire car cela donne un peu d’éclat au teint, et me donne l’impression d’ être « nettoyée » de l’intérieur! Je mange du poisson, donc je rajoute du jus et les zestes dessus en prime.
    Tu parlais de ton psoriasis du cuir chevelu, as-tu essayé l’Aloe vera? (si tu veux des renseignements à ce sujet, n’hésite pas à m’envoyer un mail)
    bon dimanche!
    flo

    • Oui, j’ai à peu près tout testé pour le psoriasis… mais mon terrain émotionnel est très complexe et ennoué donc je pense que rien ne pourra vraiment y faire grand chose tant que ce sera comme ça. C’est un travail entre moi et moi :)

  2. Hello !
    Je ne connaissais pas la cure de citron sous cette forme (au niveau de la préparation du jus etc). Je me connais, je trouverais cela trop contraignant et je ne pense pas que je pourrais m’y plier mais bon. Un jour peut-être ^^
    Bisous

  3. Bonjour ! Je suis lectrice fan de JC Charrié et je ressors régulièrement son livre « se soigner toute l’année au naturel ». Je connais donc cette cure mais je ne l’ai jamais essayé car elle me parait vraiment contraignante en terme de préparation quotidienne. Par contre, dès que je rentre de vacances, (je pars au US, c’est pas le moment de commencer ! ;)) je teste une cure d’HE (liveche, céleri, carotte, menthe poivrée et romarin à verbenone) pendant 3 semaines, conseillée par une aromathérapeute pour soutenir et drainer le foie. Elle est apparemment très efficace. Si ça t’intéresse, je peux te filer les quantités. A bientôt :)

    • Bonjour Laurence,
      je serai intéressée pour en savoir plus sur ta cure d’HE.
      merci beaucoup !

  4. Les seules cures de citron que j’ai essayées consistaient à boire 1 mélange de jus de citron + décoction de curcuma et gingembre. Et j’avoue que les effets se faisaient sentir : peau plus nette, plus d’energie et bonne élimination.
    Ta cure parait très interessante parce qu’il y a l’essence de citron. Donc oui, je veux bien que tu nous tienne au courant des prochains résultats ;)

    En ce changement de saison, j’essaie une cure de chlorelle suivie d’une cure de huiles essentielles. C’est la première fois que j’en fais et J’en parlerai peut être sur mon blog.

    Bises de HAPPY PILLZ

  5. Adepte de la routine citron à jeun ! ;) Mais de temps à temps !
    Attention, tu fais bien de préciser qu’il faut le faire sur une durée limitée.
    Un article encore très qualitatif.
    xx, Marion :)

  6. Salut Victoria,
    Je bois du jus de citron à jeun (presque) tous les matins, additionné d’eau tiède, car cela m’a été conseillé par ma naturopathe à cause de mon foie. Comme j’étais un peu étonnée car je pensais que le citron était acide et que ça risquait de m’attaquer l’estomac, elle m’a répondu que le goût du citron était acide mais qu’une fois dans le corps, il devenait alcalin (c’est le cas du kiwi également, apparemment). Donc normalement, pas de souci au niveau de l’estomac sauf si on métabolise mal le citron. ça te dit quelque chose ou pas ? Thémis

    • Oui, c’est exactement ce que j’ai voulu dire ici ! Le citron est alcalinisant MAIS certaines personnes mettent du temps à le métaboliser, surtout avec des quantités pareilles, et les estomacs fragiles ne pourront pas le supporter (quand il y a un ulcère par exemple, le citron va l’agresser en arrivant dans l’estomac, c’est évident). Du coup, par précaution, je recommande le bicarbonate de soude à tout le monde: rares sont les personnes qui connaissent exactement leur système digestif et je ne veux pas prendre le risque que quelqu’un se fasse mal.

  7. Très complète cette petite cure citronnée! Je ne sais pas si je vais la suivre avec autant de précision, mais c’est vrai que très souvent, cela m’arrive de me presser un demi citron dans un verre d’eau et Hop!

  8. Victoria, tu pourrais nous dire en quoi consiste la cure à l’Ergyepure? J’en ai à la maison et je voudrais l’essayer car j’ai un estomac fragile aussi.
    Merci comme toujours pour partager ces expériences avec nous!

  9. Coucou
    Je trouve ça interessant mais ça ne sera pas pour moi. Je trouve un peu violent les dix citrons ! Quand même ^^
    Assez régulièrement, une à deux fois par semaine je me fais mon petit citron chaud du matin qui me fait clairement du bien. Ce n’est pas une cure mais déjà je rescend bien les effets sur ma peau, mais aussi sur mes défenses immunitaires (je travaille dans une crèche donc j’attrape presque tout ^^).
    Merci pour ton retour assez complet.

    A bientot

  10. J’ai déjà tenté cette cure mais je n’ai pas réussi à la tenir. Ayant horreur du citron c’était pour moi un véritable calvaire. Cela dit j’ai pu constater de petites améliorations pendant le temps où j’ai tenu. :)

  11. Et du jus de citron pressé tout simplement , ça ne ferais pas le même effet ? parce que c’est vrai que faire bouillir les citrons … ça me décourage d’avance! Pourtant ça me tenterais bien , j’adore le citron

    • C’est déjà très bien oui ! Pas aussi complet et puissant mais 1/2 citron par jour ça booste déjà bien le métabolisme et ça peut faire son effet ^__^

  12. Hello !
    Le citron est redevenu mon meilleur allié depuis quelques années maintenant (c’est drole parce que je viens d’écrire un billet à ce sujet…) et je ne le regrette pas :)
    On pourrai meme dire que je fais une cure de citron toute l’année hahaha
    Article très complet, j’ai hate de savoir ce que ton deuxième essai va donner :)

    Grace

    https://bigoudispaillettesetstilettos.wordpress.com/

  13. Je vais aller fouiner un peu pour voir si tu as déjà parlé de cuir chevelu et de psoriasi. Je suis en pleine crise et ça me rend dingue… Mais je me sens un peu paumée côté moyens naturels. Si jamais tu n’en as pas encore parlé, tu ferais une heureuse ! Dans tous les cas, merci pour tes infos toujours super complètes et à bientôt !

  14. Je ne peux malheureusement pas pratiquer cette cure moi-même (comme beaucoup de cures détox en réalité) étant atteinte d’une malformation rénale mais j’en parlerai à ma maman qui souffre de psoriasis ;) Merci en tout cas pour ton retour !

  15. je t’avais vu en parler sur twitter et je pense essayer, surtout moi qui ai de gros soucis de digestion, et beaucoup de soucis à boire de l’eau, entrainant de nombreuses cystites et compagnie, et puis je dois bien l’avouer, j’adore le citron je croque parfois directement dedans, l’acidité ne me dérange pas ! merci pour ton article !
    bises,

  16. Coucou,
    Merci pour ton retour ! Bon partant à 6h45 le matin je me vois mal préparer ça déjà que je m’impose depuis seulement 6 mois de (presque) me poser pour prendre mon petit-déjeuner…. Même si je pense que ça me ferai beaucoup de bien… (Poussée d’acné, teint brouillé, pellicules en masse.. J’en passe!)
    As-tu essayé les cures de jus de bouleau ? J’étais assez tenté ! Sinon je tenterai peut être L’Ergyépur que je ne connaissais pas !
    Merciiii

  17. Coucou Victoria,
    Merci beaucoup pour cet article, je l’ai trouvé vraiment très intéressant ! Je souffre plus ou moins de tous les petits maux que tu as cités, et plus particulièrement en ce moment des maux de ventre. Je n’ai pas encore consulté de spécialiste et je ne sais pas si c’est le foie, ou l’estomac, ou autre chose encore. Du coup, si jamais c’est l’estomac, je devrais plutôt éviter cette cure… Ou alors boire un petit jus de citron pressé le matin ?

  18. Tiens, j’essaierais un jour, même si ça m’a l’air assez contraignant en effet (pas sûre d’avoir la force de me lever plus tôt pour bouillir mes citrons quand je travaille…) – je fais une petite cure de chardon-marie en ce moment (30 gouttes d’extrait dilué dans le l’eau/jour) et bois de la tisane « bien être du foie ». C’est pas « grand chose » peut être, mais je crois que ça me fait du bien (je le vois un peu sur ma peau) et c’était suite à un massage Tui Na, où le praticien m’a décelé des « noeuds » dans le foie. (Bon, est-ce que les chocolats de Pâques s’annihilent pas les effets de la cure, ça je ne sais pas!)

  19. Je ne connaissais que la version « citron pressé dans de l’eau chaude » ; c’est plus long, ici, c’est vrai, mais l’essence doit changer la donne : à essayer, donc !
    Merci !

  20. Salut,
    Merci pour ce compte-rendu très clair et franc. Cette cure m’intéresse bien,
    Un article sur le psoriasis du cheveux serait très instructif également si ça te dit?!

  21. 10 citrons d’un coup ?! Sacrée cure ! Heureusement que la cure est progressive. La prochaine fois, à faire après Pâques alors :)
    J’ai entendu parler récemment d’une cure assez poussée par Andreas Moritz, qui nettoie tellement le foie que l’on vient à évacuer la graisse collée à l’intérieur… Dit comme ça c’est pas très ragoûtant, mais il paraît que c’est radical. Je teste et je te tiens au jus ?

  22. Bonjour Victoria et merci pour ce billet que j’attendais avec impatience.
    Et de surcroit, en le lisant, qu’est ce que j’y découvre ? que je ne suis pas la seule à me battre avec un pso du cuir chevelu !! Enfin, je me doutais bien que je n’étais pas la seule mais personne dans mon entourage ne connait ça et je me sens souvent désemparée face à ce problème.
    Alors je voulais te demander si tu pouvais m’en dire plus (par mail si tu préfères ne pas changer de sujet ici).
    Est ce que toi aussi ça te démange ? Toi aussi, tu passes ta vie à dépoussiérer tes épaules de toutes les fausses pellicules déposées gentiment par ton copain pso ?
    Le mien se situe dans la nuque, dans le creux du crâne. Il ne dépasse pas de ma zone chevelue mais il me porte quand même sur le système parce que je laisse des traces partout où je passe et parce que ça me graaaaatte !!
    Je n’ai essayé que les crèmes à base de cortisone qui me calme mais dès que j’arrête, ça reprend. Et un avant-shampoing aussi qui ne fait pas des merveilles…
    Et toi qu’as tu essayé pour t’en débarrasser ?

  23. Je n’ai jamais testé la cure citron car je ne trouvais jamais d’explication assez précise, ton article comble ce manque ! Pour autant, je ne pense pas que je me lancerais, je suis trop flemmarde, oups ! Ce fruit ne m’attire pas beaucoup non plus. Je fais de temps en temps une cure avec des produits drainants de type drainaflore, mais je n’observe jamais d’effets directs ?!?

  24. Bonsoir,
    Vous avez très bien expliqué le déroulement de cette cure que je pratique au moins une fois par an depuis 10 ans. (même ouvrage de référence)
    Mes allergies ont disparues, elles étaient sévères, respiratoires puis alimentaires) et mes problèmes de peau aussi!
    J’avoue que je la suis convenablement en allégeant mon assiette des protéines. Vous parlez du coût de cette cure puisqu’il est vivement conseillé de prendre des citrons bio, je ne la trouve pas plus onéreuse que l’achat d’ampoules ou gélules drainantes style artichaut radis noir, et pour ma part les effets sur le long terme sont beaucoup plus édifiant.
    J’avoue que je pratique également durant l’année quelques mono diète (pommes et raisin) ce qui a grandement contribué à améliorer mon terrain, la cure de jus de citron est donc pour moi un confort supplémentaire.
    J’ai mis au « tapis » un terrain carcinogène et un début de maladie inflammatoire rhumatismale…
    Ces soins, on peut les appeler comme tels, sont à la portée de tous et éloignent le médecin.
    Bravo pour le sérieux de vos articles !
    Marie

  25. Bonjour Victoria,

    As tu retenté la cure de citron cet automne? Quels ont été les résultats cette fois-ci? Cela m’intéresse, je pense commencer une cure dans ces prochains jours…. Je te remercie :)

  26. Merci pour cette article, je viens de commencer la cure au citron et je suis au sixième jour, sauf que je presse juste le jus pur et je le bois sans eau ensuite je mange normalement. je sens une diminution des douleurs articulaire ainsi qu’une sensation de satiété le soir, je bois dans la journé de l’eau aromatisé à l’ananas voyons voir si je vais arriver à faire les 20 jours.

Répondre

Naviguer