Mes meilleures trouvailles en friperies #1

L’article d’aujourd’hui signe l’arrivée d’une nouvelle série sur le blog: comme son nom l’indique, elle aura pour but de vous présenter à un rythme variable mes plus belles trouvailles en termes de mode vintage ou d’occasion – les pépites de friperies physiques ou en ligne qui, à mon sens, représentent le potentiel fantastique de ce type de consommation !

Je l’ai déjà évoqué, notamment dans mes conseils pour s’habiller de manière plus responsable: donner une seconde vie à des pièces qui ont déjà servi auparavant est l’un des gestes les plus écologiques qui soient, puisqu’il permet de remplir son dressing sans nouvel impact sur la planète – à l’inverse des vêtements neufs de la fast fashion, l’une des industries les plus polluantes au monde.

En outre, contrairement à ce que proposent (de façon tout à fait compréhensible) beaucoup de marques éthiques, ce type de consommation reste accessible aux petits budgets selon le canal de vente choisi – alors même que la qualité d’autrefois dépasse souvent ce qui se fabrique aujourd’hui à bas coût !

C’est aussi l’occasion d’acquérir certaines matières sans soutenir la cruauté animale qu’elles peuvent générer – par exemple la laine (dont l’origine, dans la fast fashion, est généralement très peu transparente) ou, bien sûr, le cuir.

Bref: après y avoir été réfractaire pendant longtemps, je suis aujourd’hui une amoureuse des friperies et absolument convaincue du bien fondé de ce type de consommation; je voulais donc la mettre en avant pour inciter davantage de personnes à s’y intéresser.

Il y a tellement de pépites à découvrir, des pièces de qualité, qui ont une âme et une histoire, différentes de ce que l’on voit partout ! Que vous ayez les mêmes goûts que moi ou non, j’espère que les exemples que je partagerai sauront vous le démontrer ♥︎

Je n’ai pas cité à nouveau les pièces déjà présentées dans d’autres articles (par exemple dans mes conseils pour acheter du seconde main en ligne, mais aussi ce look) afin d’éviter les redites, mais vous pouvez les considérer comme autant d’autres illustrations de mon propos.

C’est parti, bienvenue dans ma collection !
trouvailles-friperies-blazer-carreaux

BLAZER À CARREAUX EN LAINE

Prix neuf estimé: 90€
Trouvé pour 34,50€

Vous vous en souvenez peut-être, le blazer à carreaux 80’s faisait partie des pièces intemporelles que je souhaitais ajouter à mon dressing cette année. C’est chose faite, avec ce splendide spécimen trouvé sur ASOS Marketplace !

Légèrement oversize, sa matière lainée est assez douillette. Son motif n’est ni trop terne, ni trop vif: il mêle des lignes rouge, châtain et vert sapin sur un fond beige. J’adore le détail de son col contrastant, dans un tissu façon daim, et sa double rangée de boutons, qui lui confèrent un style à la fois chic et pas trop classique. Bon point aussi pour ses épaulettes, typiques de la période, mais pas du tout excessives: elles marquent la silhouette sans donner l’air d’un clown. En bref, il correspond en tous points à ce que je recherchais !

Je l’ai adopté avec grand plaisir dans mes tenues: il fonctionnera très bien ouvert au-dessus d’un pull ou d’un top pour un look boyfriend classe à la mi-saison, ou même tel quel, porté comme un haut et ceinturée à la taille, à la façon de cette photo que j’ai publiée récemment.

☞ Trouver un blazer similaire sur ASOS Marketplace
☞ Trouver un blazer similaire sur Etsy
trouvailles-friperies-pull-aran-irlandais

PULL ARAN COL ROULÉ 100% LAINE

Prix neuf estimé: 100€
Trouvé pour 43,50€

Vous le savez peut-être, les tricots irlandais sont l’une de mes grandes passions (je pourrais en acheter à l’infini); j’adore leur texture épaisse, leurs jolis motifs entrelacés, leur intemporalité, et bien sûr leur efficacité contre le froid ! Cela tombe bien: on en trouve beaucoup en seconde main, dans différentes qualités mais généralement à prix très raisonnables.

J’en avais trois jusque très récemment, tous en 100% laine, made in Ireland et payés aux alentours de 30€ – celui-ci assez court et classique, celui-ci beaucoup plus loose et long, et celui-là dans un joli bordeaux – mais le premier ayant malheureusement été taché de façon indélébile, je m’en suis offert un autre pour le remplacer.

Celui-ci constitue probablement la plus belle trouvaille que j’aie faite dans ce domaine jusqu’à présent: il ne présente aucun défaut (si ce n’est d’être très légèrement feutré par les ans et les lavages, mais rien de problématique), son motif est splendide, sa coupe volumineuse sur moi est parfaite, son col roulé lui donne un effet chic, et son superbe coloris écru chiné change des teintes un peu jaunâtres que l’on retrouve souvent.

Bref, je ne regrette absolument pas d’avoir investi un tout petit peu plus cette fois-ci: c’est un vrai coup de coeur, que je porte avec un immense plaisir et qui m’aura tout de même coûté bien moins cher qu’un pull neuf de cette qualité !

☞ Trouver un pull similaire sur ASOS Marketplace
☞ Trouver un pull similaire sur Etsy
trouvailles-friperies-veste-peau-lainee

MANTEAU EN PEAU LAINÉE

Prix neuf estimé: 700-800€
Trouvé pour 65€

Depuis mon achat coup de coeur pour cette veste orange, dont je vous ai déjà extensivement parlé, les peaux lainées sont devenues une véritable obsession chez moi. Là aussi, j’aurais bien pu en acheter 4 ou 5 tant j’aime leur caractère ultra réconfortant, leur matière souple et douce, et surtout, leur protection hallucinante contre le vent et le froid – je n’ai jamais rien possédé d’aussi chaud !

Pour l’hiver, je souhaitais trouver quelque chose d’un peu plus couvrant; en faisant le tour des friperies d’Amsterdam, les coupes que je trouvais ne me correspondaient pas vraiment, jusqu’à ce que je tombe sur ce manteau mi-long à la forme oeuf comme j’aime, fabriqué en Italie, et en état absolument parfait.

Ses coutures marquées à la jointure de l’épaule créent un effet très 80’s (vous pouvez le voir sur cette photo), mais je trouve ça rigolo et très vintage, justement, donc ça ne me dérange pas ! Il se portera aussi bien ouvert, lors des journées les moins glaciales, que fermé, et j’apprécie le fait que son col soit plutôt étroit pour ne pas laisser passer le vent. Une vraie pièce de qualité, dont je veux prendre soin pour très longtemps !

Son seul défaut, comme c’est souvent le cas en friperie, était de sentir le vieux, le renfermé. J’ai remédié à la situation en le laissant s’aérer pendant plusieurs journées entières sur le balcon et tout s’est arrangé.

☞ Trouver un manteau similaire sur ASOS Marketplace
☞ Trouver un manteau similaire sur Etsy
trouvailles-friperies-pull-islandais

PULL ISLANDAIS LOPAPEYSA 100% LAINE

Prix neuf estimé: 150€
Trouvé pour 35€

Comme beaucoup d’amateurs/rices de jolis tricots, j’ai un faible pour les pulls traditionnels islandais, dont les motifs géométriques et triangulaires, souvent concentrés autour du col, se rapprochent un peu du style écossais Fair Isle. Étant plutôt habituée des chandails unis, toutefois, je n’avais jamais franchi le pas d’en acheter un, jusqu’à ce que je tombe sur quelques très jolis exemplaires à prix doux lors d’un passage en friperie. 35€ pour du 100% laine et tricoté main en Islande, c’est donné !

La plupart étaient dans des tons gris froids ou bleus, qui me correspondent moins; j’ai finalement jeté mon dévolu sur cet exemplaire dans des teintes marrons so 70’s (comme la plupart des pièces de cet article, il me fait irrémédiablement penser à la garde-robe de Brianna dans Outlander).

Outre son charme indéniable, il s’agit probablement du pull le plus chaud que je possède: sa laine est assez légère, mais elle a une densité particulière, un côté duveteux légèrement rustique qui conserve exceptionnellement bien la température du corps.

☞ Trouver un pull similaire sur ASOS Marketplace
☞ Trouver un pull similaire sur Etsy
trouvailles-friperies-cape-tartan

CAPE DOUBLÉE TARTAN 100% LAINE

Prix neuf estimé: 100-150€
Trouvée pour 5€

Depuis plusieurs années, ma passion pour Outlander a créé en moi un goût tout particulier pour le tartan et pour les capes, bien que j’en porte en réalité très peu au quotidien.

Cette veste automnale, entre le vert mousse et le vert sapin, n’était pas un achat prévu, mais lorsque je l’ai aperçue dans une vente spéciale « outlet » de friperie où tout était à 5€, je n’ai pas tellement hésité à l’embarquer: avec sa doublure à carreaux, elle avait l’air de n’attendre que moi ! Son état est absolument impeccable, mis à part un bouton qui manque (et que je dois encore m’occuper de remplacer): à ce jour, c’est clairement l’une de mes meilleures affaires !

Elle m’évoque un séjour nature et cosy dans la campagne, où je la revêtirais pour me protéger de l’air frais du matin avant de me réchauffer devant la cheminée avec un thé fumant entre les mains. Il faut absolument que je pense à l’emporter avec moi la prochaine fois que je fais un tour en Écosse !

☞ Trouver une cape similaire sur ASOS Marketplace
☞ Trouver une cape similaire sur Etsy

***

Êtes-vous adeptes des friperies ou autres achats de seconde main ?
Quelles ont été vos meilleures trouvailles ?

Cet article contient des liens affiliés ASOS et Etsy.
Un immense merci pour votre soutien précieux à mon travail ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

27 commentaires

  1. C’est vrai que les friperies regorgent toujours de magnifiques trouvailles…
    Je trouve que cette démarche a tout bon : on peut trouver des pièces originales et presque unique à tout petit prix tout en faisant un geste pour la planète !

    Ce qui me plait aussi c’est que chaque pièce a une histoire, un vécu qu’elle porte en elle. Son ancien propriétaire a peut être vécu des choses incroyables en portant le vêtement et je dois avouer que j’aime bien parfois imaginer toutes ces histoires…

    Bisous, Pêche
    https://pecheneglantine.fr

  2. ça donne envie d’aller en friperie ! Merci Victoria. Pour ma part je préfère essayer donc internet c’est pas pour moi mais j’irai en boutique. Bonne journée !

  3. 80% de ma garde-robe est désormais composée de seconde main. Que ce soit des achats ou des vêtements récupérés lors du grand troc qui est organisé deux fois par an par mes voisines. Ma pièce préférée c’est le gros pull irlandais, frère jumeau du tien (enfin de celui qui est tâché :/)

  4. Que de belles trouvailles ! Il n’y a pas vraiment de friperie près de chez moi, mais je suis habituée depuis petite à trouver mon bonheur en brocante et vide dressing. Dans ce cas ce sont moins des pièces vintages mais plutôt des vêtements issus d’enseignes de la fast fashion _ ce qui ne me gène pas, au contraire, ça permet d’éviter la frustration quand je passe devant des vitrines avec des vêtements qui me plaisent !

  5. Magnifique article merci Victoria !! ça donne envie !! j’adore les pulls irlandais aussi, j’en avais acheté un en taille enfant (parfait pour mon 1m55) lors de mon séjour dans les iles d’arran il y a deux ans, et c de loin mon pull le plus chaud !! Pour ma part je suis pas encore une grande adepte des friperies à cause justement de l’odeur de dépot qui parfois ne part pas (et me rappelle l’odeur que j’avais sur mes vêtements quand je vivais dans mon ancien appart archi humide), par contre j’ai le réflexe de « chiner » sur vinted ! j’ai commencé un nouveau travail récemment, j’avais besoin d’un nouveau blazer, je suis allée voir, et j’ai trouvé un blazer en très bon état Sessun parfaitement coupé pour moi pour 20€, j’en suis ravie ! en tout cas merci pour tes articles passionnants !

  6. Coucou !

    Que ces pièces sont belles ! *-* Je ne suis pas très seconde main ni friperies, en fait je n’ai jamais vraiment pris le temps de chercher une friperie pas loin de chez moi. Pourtant j’aimerais que ça devienne un automatisme car j’ai envie de mieux consommer (mais en continuant de me faire plaisir de temps en temps ;) la frustration il n’y a rien de pire ! ^^) En tout cas tu as vraiment fais de belles affaires, ça motive à fouiller sur le net !

    Bisous

  7. J’ai toujours eu du mal à trouver ce que je voulais dans les friperies, je préfère aller en boutique pour vérifier la taille, le toucher au vêtement etc. et je n’ai jamais trouvé satisfaction ! Mais ton article me donne envie d’être plus patiente et de prendre le temps de découvrir des friperies qui me plairaient vraiment !
    Merci pour ces découvertes Victoria !

  8. Victoria, tu viens de me faire découvrir Asos Marketplace et ma vie va changer ! Je privilégie de plus en plus les achats de seconde main, pour les raisons éthiques et financières que tu cites. Je suis presque à 100% de vintage/éthique maintenant, et je suis aidée par le fait d’habiter en Angleterre où il y a beaucoup de charity shops. Je me sens aussi beaucoup plus profondément heureuse et satisfaite de mon achat quand je sais qu’il n’a pas contribué à l’exploiter des humains, des animaux ou des ressources naturelles. Et j’ai quand même plein de compliments. Et quand je me lasse, hop je donne sans scrupule, et les vêtements repartent pour un tour chez les copines !

    Sinon c’est drôle nous avons exactement les mêmes goûts -d’ailleurs une amie qui lit aussi le blog me dit souvent que je te ressemble… ce qui me fait particulièrement plaisir.

    Super article en tout cas, merci :)

  9. J’adore tout! Tu me fais culpabiliser car je viens juste de commander un Lopapeysa tricoté main sur Etsy. J’étais contente de mon achat fait main, mais du coup c’est quand même du neuf! Enfin, c’est toujours moins pire que d’acheter dans les fast fashion stores..

    • Oh mais oui, il n’y a vraiment pas de quoi culpabiliser ! Moi aussi j’achète du neuf en fait main ou auprès de marques éthiques, il faut bien les soutenir :) Le tout est de trouver un juste équilibre.

  10. Merci pour ton article très instructif ! Je ne connaissais pas Asos Marketplace. Les prix y sont intéressants mais les produits très nombreux : comment être sûr que ce n’est pas du faux vintage ?

  11. J’aime tellement quand tu nous parles de seconde main. Ca me passionne de plus en plus aussi… La seule chose dont j’ai peur, c’est que l’article soit trop grand. J’avais commandé un trench sur Asos Marketplace, splendide mais vraiment beaucoup trop grand pour moi… Là, l’un des pulls aran me tente beaucoup mais j’ai cette même crainte. As-tu des conseils pour éviter ce type de mauvaise surprise ? Merci beaucoup ♥

  12. Tu as trouvé de très jolies choses. Je craque pour tes deux pulls. Je revoies encore les pull en Irlande pendant les vacances d’été avec toutes ces torsades !

  13. L’article délicieux que je dévore de bout en bout en grande férue de vintage … J’aime l’idée que le manteau trouvé au hasard d’un rayonnage en friperie puisse avoir eu plusieurs vies, traversé le siècle dernier jusqu’au nôtre, d’épaules en épaules, comme un bien infiniment précieux qu’un anonyme ou que le temps lui-même nous laisserait en héritage. Tes trouvailles sont de véritables trésors !

  14. Je n’achète pas toujours de seconde main mais je regarde régulièrement sur les vides dressings en ligne et lorsque je vais en brocante, et j’ai trouvé pleins de pépites !
    Bisous

  15. J’avoue que je n’ai jamais été très fan des friperies, quand j’étais plus jeune, j’avais tenté mais j’avais toujours été déçu par les pièces (pas neuve et pas « à la mode ») mais je dois dire que grâce à toi qui trouve de très jolies choses, ça me motive à redonner une seconde chance au vintage et d’ailleurs l’autre jour j’ai trouvé un magnifique Aran Jumper 100% laine fabriqué en Irlande sur Vinted et j’en suis très contente :)

  16. Chère Victoria,
    Je prends le temps de commenter ici (je suis une lectrice fidèle depuis 7 ans <3) pour te témoigner de mon enthousiasme pour cette nouvelle série. Quelle belle idée! En effet, tes précédents looks d'hiver dans "J'ai froid, je mets quoi?" m'avaient permis d'élargir ma garde-robe, grâce à quelques articles achetés à la suite des découvertes faites ici (le sweat "WINTER" pour le côté décontracté et la couleur, et le pull Close en laine pour la chaleur et l'élégance – il me suit partout!), mais aussi plus globalement d'idées, d'inspirations que je n'aurais pas eu moi-même ni dans mon entourage.
    J'habite maintenant à l'étranger, dans une ville plus grande que mon lieu de vie précédent en France et le choix de friperies ne manque pas. Grâce à ce premier article, je sais désormais vers quoi orienter mes recherches lors de mes futures vadrouilles ! Parfait pour mon tout petit budget, mes choix de consommation et mon besoin de vêtements particulièrement chauds ici au Québec.
    En somme, bravo d'avoir trouvé l'élan d'inaugurer un nouveau sujet – le partage de ton burn-out m'a beaucoup touchée – et merci de l'avoir mené à bien avec ta plume habituelle. C'est un réel plaisir d'avoir lu cet article lors de mon dimanche matin <3 Belle journée, beaucoup de douceur pour toi!

  17. Je voulais juste te remercier pour ces dernières séries d’articles sur tes vêtements.
    Comme toi je suis une « automne » sauf que je ne voulais pas l’assumer avant il y a quelques mois…
    Et étant depuis quelques années dans une démarche de diminution de ma garde robe et de consommation éthique tes articles sont parfaits car malheureusement lorsque l’on se renseigne sur les « dressings minimalistes » il s’agit souvent de couleurs telles que le gris/noir/blanc qui me parlent peu.

  18. J’adore faire les friperies, je pourrais y passer ma vie ^^
    On y trouve vraiment des pépites, et c’est sure que c’est vraiment mieux pour la planète.
    Evitez le gaspillage tout en faisant de bonne affaires et en renouvelant sa garde-robe, c’est carrément cool!
    Louise
    topelle.fr

  19. Manon Dufrénoy Répondre

    Bravo pour cette nouvelle rubrique ! J’adhère à 100 % aux achats d’occasion. Dernièrement j’ai fait l’acquisition d’une paire de Chelsea boots chocolat en cuir et de deux shorts en cuir également : un noir et un cuir velours camel. L’idéal quand on ne veut pas soutenir l’industrie du cuir mais que l’on ne trouve pas son bonheur auprès des marques végan…

  20. Pingback: Trial & Error - Mango and Salt

  21. J’adore les friperies, on y trouve toujours quelque chose d’interessant pour des prix imbattables :) j’achète quasiment plus de vêtement neuf maintenant, ca permet de pouvoir economiser aussi ^^

  22. Pingback: Vintage Blazer - Mango and Salt

Répondre

Naviguer