Un menu écossais pour Burns Night #1 – Cullen Skink vegan

Connaissez-vous la tradition de la Burns Night en Écosse ? Chaque 25 janvier, pour célébrer la naissance de leur grand poète Robert Burns, les Écossais organisent des dîners entre amis ou en famille avec un menu composé de plats nationaux typiques (soupe, haggis, pommes de terre, whisky…), ponctués d’un récital de poèmes.

Si je n’ai encore jamais eu le plaisir de fêter cette nuit particulière au pays des cornemuses, j’y pense toujours à distance (passion pour l’Écosse oblige !), et ne manque pas de marquer le coup à ma façon lorsque je le peux !

Cette année, à l’approche du grand jour, j’ai eu l’idée (merci ma FAQ sur Instagram ♥︎) de partager pour l’occasion quelques recettes écossaises que j’aime – adaptées à un régime végétarien bien sûr – et qui s’avéreraient parfaites pour un dîner de Burns Night si vous souhaitiez vous y essayer (ou juste goûter quelques spécialités sans les poèmes, ça marche aussi !).

J’espère que le concept vous plaira !

***

Pour ce premier opus, je vous propose de découvrir l’une des trois soupes les plus iconiques de la gastronomie scottish, et certainement ma préférée d’entre elles: le cullen skink. Derrière ce nom un peu étrange se cache une spécialité très crémeuse à base de pommes de terre, de haddock et de lait – un mélange réconfortant, presque doudou, parfait pour se requinquer pendant les froides journées d’hiver !

En version vegan, j’ai remplacé le haddock par du tofu fumé – un produit à la texture moins délicate que la chair de poisson, mais accessible dans tous les magasins bios. Un jour, j’aimerais tester la version à base de jackfruit et de liquid smoke proposée dans Le Livre du Coorie, mais je sais que de tels ingrédients ne sont pas faciles à trouver pour tout le monde !

Quoi qu’il en soit, cette soupe comfort food nourrissante et riche en goût, avec ses notes à la fois lactées, salées et fumées, est un vrai bonheur à déguster – et une belle preuve que la cuisine britannique est souvent plus agréable qu’on ne le croit !
soupe-cullen-skink-vegetarien-sans-lactose

♡ INGRÉDIENTS
Pour 2 plats principaux, ou 4 entrées

Huile d’olive extra vierge, beurre (végétal)
1/2 oignon
1 gousse d’ail
1/2 blanc de poireau
3 pommes de terre à chair ferme de taille moyenne
200g de tofu fumé
500 mL de bouillon de légumes
500 mL de lait végétal crémeux
Une petite tasse de thé fumé type Lapsang Souchong (facultatif)
Ciboulette fraîche
Sel marin, poivre fraîchement moulu

♡ PRÉPARATION (environ 30 minutes)

Hachez finement votre oignon et votre ail, découpez le blanc de poireau en fines tranches.

Dans une grande casserole, faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive et une grosse noix de beurre à feu moyen. Versez-y l’oignon et le poireau, que vous ferez revenir quelques minutes dans la matière grasse. Ajoutez ensuite l’ail, et laissez rissoler doucement en mélangeant régulièrement.

Pelez vos pommes de terre et découpez-les en cubes moyens. Versez-les dans la casserole et faites revenir le tout quelques instants pour bien enrober les morceaux. Ajoutez ensuite le bouillon, menez à ébullition, couvrez, puis laissez mijoter à feu moyen-doux pour une dizaine de minutes en vérifiant de temps en temps que cela ne brûle pas. Vous pouvez rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Entre temps, préparez votre tofu, que vous découperez en morceaux plutôt fins (je vise 2 ou 3 mm d’épaisseur). Ajoutez-le dans la casserole en mélangeant bien et continuez à laisser cuire.

Lorsque les 10-15 minutes sont passées, vos pommes de terre devraient s’être bien attendries, et le bouillon aura beaucoup réduit. Selon la consistance que vous souhaitez obtenir, c’est le moment d’écraser légèrement (ou plus fortement) le mélange avec votre spatule ou un écrase-purée, pour que la chair riche en fécule des pommes de terre se délaye un peu dans le liquide – ce qui apportera une texture d’autant plus crémeuse à la soupe. Personnellement, j’aime garder de vrais morceaux, donc je me contente de « casser » et défaire la majorité de mes cubes de pomme de terre avec ma spatule.

Versez ensuite le lait dans la casserole, mélangez bien, et remettez le tout à mijoter à feu moyen-doux pour 5-10 minutes.

Coupez le feu, et goûtez votre cullen skink. Si le goût fumé vous semble un peu trop ténu et que vous souhaitez l’intensifier, préparez un peu de lapsang souchong ou munissez-vous d’une bouteille de liquid smoke si vous en avez, et ajoutez-en un petit peu dans la casserole. Mélangez bien, goûtez à nouveau, et ajustez si nécessaire jusqu’à atteindre l’intensité qui vous plaît.

C’est prêt ! Servez bien chaud avec un peu de ciboulette fraîche hachée, et pourquoi pas, une belle tranche de pain de campagne grillé.
soupe-cullen-skink-vegetarien-sans-lactose2

♡ NOTES

  • Si vous n’avez pas de bouillon de légumes maison ou tout prêt sous la main, il vous suffit de diluer 1/2 cube bouillon dans 500 mL d’eau bouillante.
  • Pour que la soupe soit bien savoureuse, le tofu fumé que vous utilisez doit avoir beaucoup de goût et si possible être un peu salé, comme le haddock. Après en avoir testé plusieurs, je trouve que celui de la marque Taifun est particulièrement parfait pour cette recette !
  • La teneur en matières grasses du lait végétal que vous utiliserez est importante pour obtenir une soupe riche et crémeuse. J’utilise personnellement le Mylk Extra Creamy ou le Mylk Whole de la marque Rebel Kitchen, idéal pour cet usage puisque son goût est très neutre et lacté, proche du lait de vache, et qu’il est déjà enrichi en crème (de coco). À défaut, je conseillerais du lait de soja additionné d’un peu de crème de soja si nécessaire, ou du lait végétal fait maison avec de la noix de cajou. Dans tous les cas, évitez les laits très aqueux comme lait de riz, qui auront un rendu beaucoup moins gourmand !
  • Si vous souhaitez inclure dans cette soupe une saveur légèrement marine, plus proche de la recette originale avec du haddock, je pense qu’il est possible d’y ajouter quelques flocons d’algues (par exemple de la dulse) au moment de la cuisson, ou d’infuser ceux-ci dans le bouillon de légumes en filtrant avant utilisation.

***

Et voici le petit visuel à épingler sur Pinterest si vous souhaitez retrouver facilement cette recette !Soupe écossaise cullen skink vegan – Mango & SaltAvez-vous déjà goûté la soupe cullen skink ?
Cette recette vous tente-t-elle ?

Cet article contient un lien affilié Fnac.
Un immense merci pour votre soutien précieux à mon travail ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

20 commentaires

  1. Je suis tombée amoureuse de cette soupe dans sa version classique, lors de notre voyage dans les Highlands en août dernier.
    Nous l’avons même servie en entrée lors du repas de Noël. C’est un vrai « doudou » cette Cullen skink !

  2. Ma foi, ça m’a l’air fameux, et en grands amateurs de soupe à la maison, cette recette nous permettra d’apporter un peu de variété ! :)

  3. Je ne connaissais pas du tout mais ça peut être une alternative intéressante pour varier nos repas, donc merci pour cette recette!

  4. Sarah Prévier Répondre

    J’adore le Cullen Skink !
    Je l’ai découvert sur l’île de Skye un froid jour de pluie.. C’est tellement réconfortant <3
    Merci pour cette recette !

  5. Coucou,
    Une vraie découverte, autant la célébration que le plat, que je ne manquerai pas de tester :-)
    Merci beaucoup :-)
    Virginie

  6. ça a l’air délicieux! ça me donne envie de tester les 2 versions, celle-ci et la classique!

  7. Merci pour cette recette, ça donne envie ! Et merci aussi pour tes petits conseils et astuces en fin de page, un bonus très appréciable ! Hâte de goûter à cette soupe et de découvrir tes autres recettes :) Bonne continuation !

  8. Bonjour Victoria, je cherche justement à réduire ma consommation de lactose et cette soupe tombe à pic. Merci pour la recette

  9. On a essayé hier! Et même mes enfants ( qui sont plutôt du team « hot dog ») ont bien aimé. Merci pour la découverte!
    Saludos desde Berna;-)

  10. Bravo pour cet article très quali qui tombe très bien, je cherchais justement une idée, ca m’a donné envie et je vais tester la version vegan ;)
    Merci ;)

  11. Je connais cette fête que j’ai toujours trouvé très singulière! Un peu comme si on avait une journée Prévert ou Baudelaire! J’adore ce concept de revisiter les recettes écossaises version veg*! Je ne me lasse pas de ta recette de potato scones d’ailleurs! Merci pour ce beau partage!

  12. Pingback: Un menu écossais pour Burns Night #2 - Cranachan - Mango and Salt

  13. Bonjour Victoria,
    Je connaissais pas cette tradition mais quelle chouette idée de partager des recettes écossaises. Lors de mon voyage en Ecosse, j’ai plusieurs fois mangé cette soupe traditionnelle avec le poisson et j’avais adoré. Cela me replonge direct dans des souvenirs gustatifs donc merci :)

  14. Pingback: Mes Favoris Lifestyle – Janvier 2020 - Mango and Salt

  15. J’ai testé ta recette cette semaine. Elle est super bonne ! J’attendais de me procurer le lait végétal de chez Rebel Kitchen et je n’ai pas été déçue. Je la reverrais c’est sûr :)

  16. Bonjour Victoria,
    j’ai testé ta recette ce soir, je la trouve délicieuse, merci !
    Quand je la referai, je mixerai les légumes parce que je préfère quand c’est encore plus crémeux mais c’est franchement délicieux de toute façon. J’ai utilisé aussi du tofu Taifun, moi qui ne suis pas fan de tofu, je confirme que celui-ci est très bon.
    Merci encore, bonne soirée !

Répondre

Naviguer