Mon Best of 2021

Ils auront pris leur temps, mais les voici enfin: j’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui mes favoris de l’année 2021 dans toutes les catégories lifestyle et culture que j’aborde habituellement sur le blog !

Cet exercice, auquel j’adore me prêter pour réaliser tout l’enrichissement et les plaisirs que peuvent m’apporter 12 mois d’existence (mais aussi afin de pouvoir confirmer avec plus de recul mes belles découvertes présentées durant l’année !), était une habitude sur le blog depuis 2015… jusqu’à ce que je zappe la version 2020. J’étais à cet époque dans un état mental assez morose, et n’avais pas trouvé le courage de m’y atteler.

C’est dommage, mais je suis aujourd’hui très heureuse de reprendre la rubrique malgré le temps et l’attention qu’elle requiert: je retrouve toujours tellement de petites joies et passions qui ont illuminé ma vie de tous les jours, et dont il serait dommage de ne pas vous faire profiter !

J’espère que cette rétrospective 100% positive et inspirante de l’année vous permettra à votre tour de noter quelques références intéressantes, et peut-être, de les voir illuminer votre quotidien pour 2022 !

Excellente année à vous et merci pour votre fidélité !

NB: Notez que je n’ai pas cité ici mes favoris récurrents et « intemporels » (ceux qui ne sont pas forcément liés à l’année 2021 en particulier: jeans levi’s 501, podcasts chouchous dont j’écoute tous les épisodes, savons à froid…) par souci de concision.

MODE

L’année 2021 a été très, très bonne du côté de la mode. Je crois n’avoir jamais jusqu’ici déniché autant d’incroyables pépites vintage, notamment !

Plus que jamais, ma tendance à la seconde main s’est affirmée au point de constituer à présent 90% de mes achats. Je ne me tourne vers le neuf que lorsque je ne trouve pas mon bonheur d’occasion (après avoir pris le temps de recherches poussées), ou pour soutenir des petites marques éthiques que j’aime.

Cette nouvelle façon de consommer m’apporte une joie fabuleuse et contribue à construire un style qui me ressemble, avec lequel je peux m’amuser. On ne peut pas dire en revanche qu’elle soit très minimaliste – mais le fait d’adopter puis transmettre à d’autres personnes des vêtements déjà riches d’une ou plusieurs vies ne me choque pas particulièrement. J’aime l’idée de les faire passer de main en main, du moment qu’ils ne finissent pas à la poubelle !

  • Mes meilleures trouvailles vintage et seconde main. Sans surprise, mon plus grand plaisir mode de l’année est encore une fois d’avoir déniché de vraies pépites vintage ou de seconde main pour encore plus de style et de joie dans mon dressing ! Je retiens en particulier ma veste Moschino adorée, mes bottines Topshop à motif python que je ne quitte plus depuis le début de l’automne, mon grand manteau marron en laine dont j’adore la riche couleur chocolat, ma veste tapisserie 90’s, ma nouvelle chemise en soie marron dont le coloris sied bien à mon teint, mon cardigan autrichien rose, mon superbe sac Chanel bien sûr (véritable rêve de gamine, auquel j’ai encore peine à croire !), ma parfaite ceinture chaîne à trois rangs, ma veste en daim à franges, mes mocassins italiens intemporels à la qualité incroyable, et mes belles bottes noires classiques Jonak.
  • Les jupes midi. J’ai adoré associer mes débardeurs et tops sans manches habituels de l’été à des jupes arrivant sous le genou, voire à mi-mollets pour un look 90’s ou bohème selon la coupe choisie. Les deux modèles que j’ai le plus portés sont dans mon dressing depuis un ou deux ans: une jupe marron à pois de chez Rouje assez près du corps, et une jupe très fluide, partiellement translucide, en soie upcyclée de chez Marianne by Marie Jordane.
  • Les bijoux en or 18 carats. LA nouvelle passion que j’ai développée cette année, dans un esprit d’achat durable, voire presque de « placement », puisque l’or ne perd jamais vraiment de sa valeur et ne se détériore pas avec le temps. Entre marques premium engagées (Courbet, JEM, Gemmyo) et pépites vintage ou anciennes, ma collection s’est étoffée de très belles pièces pour ma plus grande joie ! J’ai très hâte de vous en reparler dans un article dédié comme promis, avec toutes mes astuces sur le sujet.
  • Les écharpes de Tartan Blanket Co. Mon écharpe ‘Blanket Scarf‘ rose était déjà une grande favorite de 2020, et cette année encore je n’ai porté presque qu’elle ! J’adore sa taille généreuse sans être excessivement encombrante, sa douceur absolue (proche du cachemire à mon sens, elle ne pique pas du tout) et sa couleur qui me sied bien au teint. J’ai également eu le plaisir d’ajouter un deuxième coloris, rouille-orangé cette fois-ci, à ma collection cette année grâce à un concours organisé avec la marque, et j’ai pu constater à quel point le service est toujours parfait: envoi rapide, emballé avec soin et sans plastique, SAV efficace et sympathique… Je continuerai à vous les recommander avec conviction !

BEAUTÉ

Plus les années passent, et plus mon intérêt cosmétique se tourne vers les soins plutôt que le maquillage, où j’ai déjà des habitudes qui me conviennent. Avoir une belle peau, préserver son confort et prévenir les premiers signes de l’âge sont mes priorités à présent, et je suis toujours friande de découvertes à la fois naturelles et pointues dans ce domaine. Il y en a eu quelques-unes cette année !

Je suis aussi contente d’avoir amélioré ma routine cheveux wavy grâce aux conseils de ma copine Manon, en adoptant le principe de la crème nourrissante (ou masque, démêlant…) appliquée sur les longueurs essorées après le shampoing pour mieux former mes ondulations. 

  • La lotion Bloom Box de Coco Oolution. Avant cette belle découverte issue d’une collaboration entre Coline et Oolution (marque de cosmétique naturelle pointue et riche en actifs), je n’avais jamais connu de lotion qui apporte une telle action de soin à mon visage, et de façon aussi parfaite pour mes besoins – hydratation visiblement repulpante ET propriétés purifiantes. Je la considère réellement comme un « pré-sérum », et non pas comme un simple tonique rafraîchissant: elle apporte un confort immédiat à ma peau après application, et limite mes imperfections, le tout avec une composition irréprochable sans aucun ingrédient inerte de remplissage. Une vraie réussite ! – collaboration
  • L’huile Dévanillez-moi de Mira. Il est rare qu’une huile soit particulièrement notable à mes yeux, sans doute parce que l’expérience d’utilisation est toujours peu ou prou similaire d’une marque à l’autre. Celle-ci s’est démarquée néanmoins grâce à sa sublime senteur de gousse de vanille bourbon, en plus de ses qualités anti-inflammatoires pour la peau: j’en suis complètement accro !
  • La marque Krème. Un coup de coeur global de 2021, pour leurs choix de production ultra locale, le concept de leurs formulations (bio, vegan, frais et enrichis en pré/probiotiques pour renforcer la barrière cutanée), et la sensorialité superbement travaillée de leurs produits. J’ai surtout adoré leur pain lavant pour le corps, leur crème nettoyante solide et leur exfoliant visage, mais globalement aucun de leurs soins ne m’a déçu !
  • La crème visage Tolérance Control d’Avène. En 2021, je me suis battue pendant près de 6 mois contre des rougeurs, de la sensibilité et des irritations récurrentes sur le visage. Ce n’est pas encore tout à fait résolu, mais dans ces périodes, la seule crème qui me fait du bien est celle-ci: nourrissante sans être trop grasse, elle est extrêmement bien tolérée même sur peau en détresse. Mention très bien aussi pour sa composition minimaliste, tout à fait naturelle, qui m’a agréablement surprise !
  • Le masque cheveux au monoï de Marilou. Ce soin bio à prix abordable prouve qu’il n’est pas nécessaire de beaucoup dépenser pour une routine de type cheveux bouclés: je l’utilise éventuellement en démêlant à rincer, mais aussi et surtout en crème « leave-in » pour définir mes ondulations une fois essorés. Il rend mes cheveux très doux, brillants, forme bien mes bouclettes, et sent bon ! Nul doute que je le rachèterai lors de mon prochain passage en France.
  • Le shampoing solide doux Umaï. Je ne comprends pas pourquoi ce shampoing solide me faisait initialement les cheveux plats ! Depuis que je l’ai testé à nouveau en 2020, il est devenu sans aucune hésitation ma référence préférée du genre, et je l’ai utilisé encore toute cette année: parfum d’amande très agréable, douceur absolue pour le cuir chevelu, efficacité, mousse généreuse, il est parfait ! J’adore aussi l’après-shampoing solide de la même marque, pour sa merveilleuse capacité démêlante, sa légèreté et sa senteur musquée.

FOOD

Si malheureusement je ne prends plus autant plaisir à cuisiner qu’il y a quelques années, je reste une grande gourmande dans l’âme – et j’apprécie de plus en plus la découverte de saveurs raffinées, particulières, dont je suis toujours curieuse. Cette année, j’ai notamment beaucoup aimé éduquer mon palais au monde du vin, que je connaissais finalement très mal, et me faire plaisir avec toutes sortes de mets parfumés à la truffe (ma grande passion) !

Je dois aussi beaucoup de mes bonnes découvertes à mes courses bio en ligne, qui me donnent accès à des marques et produits que l’on ne trouve pas aux Pays-Bas.

  • Les vins nature. J’ai adoré continuer mon exploration des vins qui sortent un peu de l’ordinaire cette année, notamment en découvrant toujours plus de vins « nature » (fermentation naturelle ou traditionnelle en amphores, non filtré, vin orange, etc…), et en m’initiant à la production viticole du Benelux – car oui, on y trouve de très intéressantes bouteilles ! Je retiens particulièrement cette beauté parfaite pour l’été, le catalogue coloré de Château Amsterdam, et les excellentes sélections des copains de chez Benelux Wine Co.
  • Le Délice de champignon et truffe d’été Albert Ménès. C’est très spécifique, mais ce tartinable découvert grâce à une box apéritif de La Petite Épicerie Amsterdam a été une merveilleuse découverte: composition minimaliste et vegan, ultra naturelle, texture fondante et saveur d’un raffinement absolu, bien relevé par la truffe. Je rêve de m’en racheter un stock de 10 !
  • Les avocats CrowdFarming. Les avocats que j’ai reçus de CrowdFarming, en provenance d’une exploitation bio et éco-responsable d’Andalousie, comptent sans doute aucun parmi les meilleurs que j’ai mangés de ma vie ! Leur crémeux, leur richesse étaient incroyables. J’en ai d’ailleurs commandé une nouvelle caisse (2.5kg cette fois) qui arrivera fin janvier !
  • Quelques découvertes tisanes. Je retiens quelques nets coups de coeur parmi les infusions que j’ai bues cette année: la bien nommée « La Délicieuse » de Maison Sauge, dont la saveur légère et fraîche est aussi agréable à froid qu’à chaud, « Chic Chaï » et « Saut du Lit » de Chic des Plantes pour leur aspect doux et réconfortant, et la tisane Verveine & Agrumes de Clipper pour son goût très vivifiant qui me met de bonne humeur.

Et même si c’est un peu plus que de l’alimentation…

  • L’abonnement Kazidomi. Moi qui avais longtemps résisté aux sirènes des abonnements aux magasins bio en ligne, je suis désormais une cliente assidue et convaincue grâce à mon test de Kazidomi, dont j’ai reçu une souscription d’un an en mars dernier. Recevoir toutes les denrées basiques du quotidien directement à la maison est tellement pratique quand on manque de temps – et les économies que l’on peut y faire ne sont pas négligeables ! Je suis aussi très satisfaite du catalogue proposé: l’offre alimentaire (celle qui m’intéressait principalement au départ) est riche et variée, avec un mélange très chouette de petites marques françaises et belges, mais à mon sens le catalogue beauté et santé est tout aussi intéressant, avec des réductions non négligeables sur des marques qui représentent parfois un certain budget. J’y trouve une bonne partie de mes soins basiques quotidiens !

Pour rappel, vous pouvez toujours obtenir 20€ de réduction sur l’adhésion annuelle Kazidomi avec mon code MANGO20 ! Elle revient donc à 60€ et est rapidement rentabilisée (2-3 grandes commandes) collaboration

SÉRIES

Ma démarche de visionnage sélectif de séries, dont j’avais ressenti le besoin il y a déjà quelques années, a continué de plus belle en 2021: je reste incapable de m’investir dans trop d’histoires à la fois, et surtout de me forcer à regarder des choses qui ne me font pas 100% envie. Ma fatigue intellectuelle, liée à une charge de travail assez intense au fil des mois, m’a aussi poussée à parfois préférer revoir des films et séries réconfortant.es (Friends, How I Met Your Mother, The Office…) par facilité.

Cela dit, mes quelques coups de coeur cités ci-dessous ont véritablement marqué mon année, voire créé de véritables passions !

  • X-Files. Vous n’y aurez sans doute pas échappé si vous me suivez régulièrement: X-Files aura été ma grande obsession de l’année 2021. Le générique qui me faisait si peur quand j’étais petite est désormais pour moi synonyme de retrouvailles avec deux protagonistes que j’adore. Le suspense et le mystère de cette série, son univers emprunt de paranormal et son ambiance 90’s (qui ne sont pas sans me rappeler certains aspects de Twin Peaks) en font l’une de mes nouvelles références préférées !
  • Shetland. J’ai été ravie de retrouver ma série policière écossaise chouchoute cette année avec une cinquième saison de Shetland (qui avait failli ne jamais voir le jour). Intense et riche à tous points de vue, cette nouvelle histoire m’a bien plu !
  • L’incroyable Dr Pol. J’adore les animaux, et le domaine de la santé me passionne: j’ai donc tout naturellement dévoré cette émission disponible sur Disney+, qui suit la vie d’une clinique vétérinaire rurale au Michigan, menée par le Néerlandais Dr Pol (un monsieur d’un certain âge, à l’expérience incroyable et à l’esprit très terre à terre) ! J’apprécie son mélange d’humour, de mignonnerie et d’émotion, entre difficultés, tensions et satisfaction – autant d’éléments qui représentent assez fidèlement, je crois, la pratique de cette médecine.
  • Friends The Reunion. En tant que grande fan (tardive) de Friends et nostalgique devant l’Éternel, j’ai été très touchée par cette émission de retrouvailles entre les acteurs principaux de la série. C’était tellement chouette d’entendre leurs anecdotes et de constater leur complicité après tout ce temps !
  • Get Back. Quelle joie d’avoir enfin accès à ces enregistrements précieux (et inédits !) pour tous les fans des Beatles ! J’attendais la sortie de ce documentaire depuis des mois, et je me fais un plaisir d’en visionner des petits bouts de temps en temps: cette plongée intime dans l’univers du groupe, leurs relations et leur processus créatif est aussi fascinante qu’inspirante.

LECTURE

Après une très longue panne de lecture en 2020, j’ai été absolument ravie de retrouver mon goût pour les livres cette année ! Malgré quelques périodes moins fastes, j’ai pu achever une trentaine de titres de différents genres et formats: fiction, essais, BDs, théâtre, livres audio – sans compter la dizaine d’ouvrages pratiques que j’ai également découverts, et les magazines. 

Surtout, j’ai eu l’impression de confirmer mes goûts, de suivre mes envies et de m’y tenir à la lettre sans pression (pas de « il faut absolument lire ceci ou cela »), tout en jouissant d’une véritable diversité, entre divertissement et sérieux. C’était chouette !

  • Les Revenants de Laura Kasischke. Certainement le roman qui m’a le plus envoûtée cette année, grâce à son ambiance sombre et puissante qui m’a rappelé celle du Maître des Illusions de Donna Tartt (une lecture qui m’habite encore quelques années plus tard). Un petit peu long à mon goût, mais magistral !
  • The Ghost Writer de Philip Roth. Je voulais depuis longtemps découvrir ce roman plutôt court de Roth, grand auteur américain qui m’avait notamment subjuguée dans La Tache, pour y retrouver le personnage de Nathan Zuckerman – et un peu de la plume complexe que j’aime tant. Ce fut encore une très bonne lecture, et sans longueurs cette fois ! Sa version française existe mais elle n’a pas l’air d’avoir été éditée en poche.
  • Everything i know about love de Dolly Alderton. Un témoignage drôle mais surtout très touchant sur le passage à l’âge adulte, la vie et la mort, l’amitié, l’estime de soi et le désir d’être aimé, qui est resté dans mon esprit pendant plusieurs jours après l’avoir fini. Il existe également en traduction française.
  • Françoise d’Eaubonne et l’Écoféminisme de Caroline Goldblum. J’ai adoré cet ouvrage passionnant et très accessible qui démocratise la théorie de l’écoféminisme (reliant domination patriarcale et désastre écologique) à travers explications et extraits choisis. De quoi nourrir de saines réflexions !
  • Grand Army / SLUT The Play de Katie Cappiello. Moi qui ne suis pas du tout lectrice de théâtre d’habitude, j’ai trouvé le format particulièrement bien exploité dans cette pièce qui dénonce la culture du viol. En plus d’être très fluide, facile à lire et à se représenter, la façon dont ses dialogues sont utilisés pour entremêler et confronter les points de vue est poignante.
  • American Predator de Maureen Callahan. Un récit de true crime aussi bien mené que glaçant, et que j’ai dévoré en 48 heures tant il m’a passionnée ! Je ne connaissais pas cette affaire qui n’a pas fait beaucoup de bruit dans la presse (on comprend pourquoi dans le livre), mais elle est absolument effarante. Le déroulé de l’enquête questionne aussi beaucoup le système policier et judiciaire aux Etats-Unis.
  • Quelques livres pratiques notables. Parmi les livres pratiques que j’ai reçus ou découverts cette année, quatre titres m’ont particulièrement marquée – parce que je les ai ouverts à de nombreuses reprises, et qu’ils constituent d’excellentes références dans leur domaine. Je citerais dans ce groupe Orchid Addict de Romain Maire (que j’adore suivre sur Instagram) pour ses photos inspirantes et ses bons conseils d’entretien, Le vin c’est pas sorcier d’Ophélie Neiman pour l’incroyable savoir (parfaitement vulgarisé et accessible) qu’il contient sur le monde du vin pour un prix très raisonnable, Cut Flower Garden de Floret Farm qui est devenu ma principale source d’information et d’inspiration pour la culture de fleurs à couper, et Ménage & Vous de Bruno Ginesty (bgin.clean) pour son contenu clair, malin et motivant, plein de bonnes astuces pour rendre l’hygiène de la maison moins rébarbative.

ART & CULTURE

L’art et la culture ont été l’un de mes centres d’intérêt principaux cette année sans aucun doute: j’ai ressenti, plus que jamais, un besoin de beauté, d’élévation intellectuelle et d’intemporalité. Cela m’a fait beaucoup de bien, comme une nourriture pour l’âme, et m’a beaucoup inspirée !

  • The Tragedy of Macbeth. Quelle immense chance que de pouvoir assister à cette interprétation magistrale de Macbeth à l’Almeida Theatre de Londres, dirigée par l’excellente Yaël Farber avec un casting trois étoiles ! J’ai été subjuguée par la mise en scène, comme par le jeu impressionnant des acteurs.
  • Chemtrails Over The Country Club. Certainement mon album préféré de l’année ! J’aime tout ce que fait Lana del Rey en général, mais cet opus m’a particulièrement plu pour ses superbes mélodies, l’originalité de certaines interprétations (notamment « White Dress » où sa voix est étonnamment vulnérable, cassée) et la beauté de ses textes. Je ne m’en lasse pas – contrairement au tout dernier, avec lequel je n’ai pas autant accroché.
  • Fairfield Porter. J’ai adoré creuser cette année ma connaissance de l’oeuvre de ce peintre américain du XXème siècle, que je situe dans une mouvance similaire à Edward Hopper (un autre de mes artistes préférés). Je consulte encore régulièrement mon livre sur le sujet, reçu en février pour mon anniversaire.
  • Les musées d’Amsterdam. Entre les confinements et diverses restrictions, j’ai tout de même pu visiter plusieurs musées et expositions cette année à Amsterdam, pour mon plus grand bonheur. Je retiens tout particulièrement l’excellente exposition sur Frida Kahlo au Cobra Museum, la visite du MOCO (onéreuse pour la taille des lieux, mais tout de même chouette à faire une fois), et celle du Rijksmuseum, que je n’avais jamais pris le temps d’explorer depuis mon dernier passage à 12 ans et qui fut un grand coup de coeur !
  • Spencer. L’esthétique de ce film de Pablo Larraín (tourné sur pellicule argentique pour un effet encore plus authentique) et son ambiance angoissante m’ont beaucoup marquée – tout autant que le jeu impressionnant de Kristen Stewart. J’y pense encore régulièrement !
  • Guerrilla Girls. En m’intéressant davantage au monde de l’art, j’ai eu le plaisir de découvrir cette année le mouvement féministe américain des Guerrilla Girls, né à New York en 1985, qui dénonce le sexisme et le racisme du milieu artistique – notamment la place encore très limitée des femmes et des personnes racisées dans les musées, les collections, les galeries, etc… J’adore leurs affiches « coup de poing » qui utilisent souvent le sarcasme pour faire passer des messages forts. Leur livre est un parfait recueil de ces actions !

YOUTUBE ET PODCASTS

Outre les styles de vidéos et de podcasts que je suis avec plaisir depuis des années (true crime, seconde main, plantes…), je suis toujours friande de contenus qui enrichissent ma culture générale et nourrissent mon inspiration. J’ai été servie en 2021 avec ces quelques découvertes aussi divertissantes que riches d’enseignements !

  • Atlantic: A Scottish Story. Une belle comédie musicale sous forme de podcast, qui suit les derniers habitants de l’archipel isolé de St Kilda au large des Hébrides, alors que leur monde va petit à petit se transformer. J’ai adoré les personnages attachants, les chansons (qui ressemblent à des hymnes Disney !) et les accents à couper au couteau – qui sont malheureusement difficiles à comprendre si vous ne maîtrisez pas bien le parler écossais.
  • Marjorie Le Noan. LA référence en culture vintage, cette chaîne est une vraie pépite pour découvrir de plus près la mode, la société et les références des décennies passées – le tout conté avec talent et humour par Marjorie.
  • Modern Gurlz. Coup de coeur pour cette chaîne américaine spécialisée dans l’un de mes sujets préférés: l’analyse de pièces de pop culture, en particulier des séries, des films et de la mode. J’y ai appris plein de choses, notamment sur l’importance et la signification des costumes, l’histoire de certains genres ou personnages de films, l’origine de certaines tendances, etc…
  • grainydays. Moi qui connais beaucoup de chaînes YouTube autour de la photographie argentique, celle-ci est devenue ma préférée et la seule dont je ne rate aucun contenu: outre la variété des sujets et la qualité des montages, j’adore l’humour pince-sans-rire de Jason et son petit chien adorable !

PLANTES

Moi qui avais de grands espoirs et de chouettes projets pour ma saison de jardinage extérieur 2021 (potager et verger en pots, fleurs à couper, développement de mon élevage d’abeilles maçonnes…), l’année s’est finalement révélée assez désastreuse à tous points de vue en raison d’une météo médiocre – beaucoup trop fraîche et pluvieuse – et de quelques catastrophes, dont la dévastation de ma maison d’abeilles par des oiseaux.

Je n’ai donc même pas envie d’évoquer le sujet (je l’avoue, ma déception est encore douloureuse…), et préfère me concentrer sur ma collection de plantes d’intérieur, qui m’a apporté beaucoup de joie et s’est enrichie de très belles nouvelles recrues !

  • La culture des orchidées. Après quelques premiers balbutiements à la fin de l’année dernière, 2021 a été marquée par mon intérêt croissant pour les orchidées (surtout celles qui sortent un peu de l’ordinaire). Je crois qu’un article dédié s’impose bientôt pour partager mon expérience et mes références à leur sujet ! Parmi les préférées de ma collection, je citerais mon Oncidium Sharry Baby à la délicieuse senteur de chocolat au lait, ma Laelia Sincorana pour sa morphologie bien dodue, et mon Phalaenopsis Diffusion dont j’aime autant les feuilles tachetées d’argent que les fleurs vieux rose délicatement parfumées.
  • Hoya obovata et hoya callistophylla. Sans doute parce que ce sont les variétés que je désirais le plus ces dernières années, ces deux beautés (à apercevoir ici) acquises en 2021 chez Casa Botanica sont devenues mes chouchoutes dans ma collection de hoyas. Toutes deux ont beaucoup poussé et sont en pleine forme, ce qui est également très gratifiant – les hoyas ayant d’habitude tendance à végéter longtemps avant de croître.
  • Les floraisons de mes hoyas. Après près de deux ans et demi de soins pour les plus anciens spécimens de ma collection, j’attendais avec impatience de pouvoir découvrir la joie des fleurs de hoyas – leur aspect, leur parfum – que je n’avais encore jamais pu expérimenter jusqu’ici. En 2021, mon rêve s’est réalisé avec la floraison de trois de mes protégées: un hoya obovata, mon hoya carnosa ‘krimson queen’ puis mon hoya carnosa compacta. Quelle satisfaction après toute cette patience !
  • Clivia miniata variegata. C’était mon auto-cadeau d’anniversaire cette année, et aussi la plante la plus rare et onéreuse dans laquelle j’aie jamais investi. Je ne regrette pas du tout mon achat: j’adore ses longues feuilles enrubanées aux lignes beige-jaune, et je me réjouis d’un jour la voir fleurir. Les clivias peuvent vivre des dizaines et des dizaines d’années !

DÉCO

Avec une situation sanitaire encore épineuse, j’ai eu envie cette année d’investir toujours plus d’attention dans la décoration de notre appartement, afin de rendre celui-ci encore plus agréable, inspirant et chaleureux. Je suis particulièrement ravie de ces avancées: j’ai pris beaucoup de plaisir à cette démarche lente mais très gratifiante qui consiste à ne pas tout acheter d’un coup, mais au contraire à attendre la bonne idée, la bonne trouvaille – et parfois même la bonne affaire !

  • Mon tapis oriental vintage. Me remettrai-je un jour de la joie incrédule d’avoir remporté ce splendide tapis 100% laine aux enchères sur Catawiki pour 25€ (+ frais) – sachant qu’on les trouve en général aux alentours de 200-300€ dans le commerce, au mieux ? Pas sûr. J’aime tellement ses couleurs douces qui s’accordent parfaitement avec le reste de l’espace !
  • Les nouveaux coussins du canapé. Sur notre sofa très basique et largement défraîchi, l’ajout de nouveaux coussins de différentes textures dans les tons généraux de la déco (beige, cognac et vieux rose) a apporté un vent de renouveau bienvenu, et permis de distraire un peu l’attention des zones abimées du tissu. J’aurais dû le faire plus tôt !
  • Mes nouvelles pièces d’art. Ajouter de vraies oeuvres d’art (tirages limités, originaux, peinture etc…) dans notre intérieur était l’un de mes grands désirs pour 2021; je crois que la situation générale me donnait plus que jamais envie de beau. Je suis absolument ravie de mes trouvailles en la matière, notamment mon premier tableau original (d’une artiste néerlandaise dans les années 90), mon édition unique de chez Richard Rankin Photography, et le tirage que j’ai reçu de mon amie @argentiquegal.

CRÉATION

2021 est l’année qui m’aura vu oser développer mes passions artistiques en les assumant face au monde – pas juste pour moi, dans mon coin, sans jamais me sentir légitime. Malgré la peur du jugement, ce fut un pas décisif et incroyablement enrichissant en termes de développement personnel, ainsi qu’un échappatoire précieux pour survivre à l’ambiance maussade de l’actualité. 

Je peux le dire aujourd’hui: je fais de la photo, de la chanson et de la direction artistique – imparfaitement peut-être, mais j’ai encore la vie devant moi pour continuer à m’améliorer, et cela me met en joie !

  • La photographie argentique. Comme en 2020, la photographie analogue a été mon échappatoire créatif préféré: je n’ai eu de cesse de capturer les moments, lumières et émotions qui me touchaient, et cela m’a apporté beaucoup de joie. Parmi mes photos préférées prises cette année, je citerais sans doute celle-ci, celle-là ou encore celle-là; et celle-ci dans la catégorie des autoportraits. Du côté matériel, j’ai absolument adoré découvrir le Leica Minilux, dans lequel j’ai investi en avril et qui reste à ce jour l’automatique le plus qualitatif que j’aie jamais testé, ainsi que le film Fuji C200, dont j’adore les nuances légèrement rosées.
  • Blue Cognac. Quel incroyable projet que de lancer un groupe de musique cette année ! Je me sens très reconnaissante et fière d’avoir pu réaliser ce rêve avec mon ami Shu. J’ai encore beaucoup à apprendre pour améliorer mon chant, et la création musicale est loin d’être facile, mais c’est une expérience foncièrement unique que je savoure avec les yeux qui pétillent. Par manque de temps, l’hiver n’a pas été très actif de ce côté, mais nous avons hâte de revenir en force dès que possible ! Vous pouvez toujours nous suivre sur Instagram.
  • Les boucles solidaires Mango & Salt x Manora Bijoux. Une co-création dont je suis très fière, puisqu’elle a permis de récolter plus de 800€ de fonds pour la Ligue contre le Cancer en octobre dernier ! J’ai adoré penser le design de ce bijou avec Manon, y exprimer mes inspirations et mon amour pour les boucles d’oreilles graphiques qui font presque un look à elles toutes seules. J’espère pouvoir mener d’autres missions de direction artistique à l’avenir, parce que c’est très gratifiant !

VOYAGE

Après une année 2020 globalement sacrifiée, quel bonheur de retrouver en 2021 un tout petit peu de voyage et d’évasion ! Mes séjours ont été très courts et peu nombreux, mais ils m’ont fait un bien fou, juste parce que j’avais un terrible besoin de changer d’air.

  • Les vacances d’été en Bretagne et sur l’île de Ré. Je conserve un souvenir particulièrement heureux et lumineux de mes vacances d’été – d’abord en famille, puis entre amis – malgré leur durée assez courte. J’ai adoré explorer davantage la Bretagne (notamment le Finistère, que je n’avais pas revu depuis une bonne dizaine d’années), et découvrir le charme de l’île de Ré ! Vous pouvez retrouver quelques souvenirs argentiques de ces vacances par ici.
  • Londres. Le Royaume-Uni me manquait tellement après deux ans ! J’ai été si heureuse de revoir Londres en 2021 que j’aurais pu en pleurer, et je ne rêve déjà que d’y retourner. Cela a aussi été l’occasion pour moi de tester la nouvelle ligne d’Eurostar Amsterdam-Londres, assez lente (notamment à cause d’une pause à Bruxelles) mais satisfaisante pour moi qui essaie de limiter l’avion aux cas qui ne présentent pas d’alternative viable. Le fait d’arriver directement dans le centre reste un confort appréciable !
  • Castricum Aan Zee. C’est ma nouvelle plage préférée des environs d’Amsterdam, enfin découverte en 2021 après en avoir entendu parler durant plusieurs années ! J’adore son ambiance bohème et cool, ses petits cafés-restaurants parfaits pour boire un verre les pieds dans le sable, et c’est là qu’ont eu lieu mes plus beaux souvenirs de l’été.

***

Vous ai-je fait découvrir quelque chose en 2021 (ici ou sur Instagram) ? :)
Quels ont été vos plaisirs préférés de l’année ?

Cet article contient des liens affiliés Fnac ou, à défaut, Amazon (mais je vous conseille plutôt de vous renseigner auprès de votre libraire !) et deux collaborations rémunérées avec mes partenaires Kazidomi et Oolution.

Un immense merci pour votre soutien précieux à mon travail ♥︎
Pour en savoir plus sur la monétisation de ce blog, RDV sur ma FAQ.

15 commentaires

  1. J’aime beaucoup ce type d’article bilan, et je me rends compte que tu as participé à pas mal de mes coups de coeurs de cette année, encore ! Kreme, le CBD, les chai latte maison (car c’est toi qui m’avais parler de mousseur à lait!), Macbeth en live depuis chez moi (snif pas de Londres pour moi), et d’une façon détournée le crowdfarming et treedom (que j’ai offert en cadeau, quel bonheur d’offrir des choses qui ont du sens). Et l’année passée aussi, c’était les découvertes de marque de bijoux, de jeans, et autres marques cosmétiques. Merci pour tous tes partages. J’espère qu’en 2022 je pourrai aussi découvrir la douceur de ces écharpes tartan!
    Parmi les autres belles découvertes : 1000 ans après tout le monde j’ai enfin succombé aux charmes cringes de The Office (mais quel bonheur absolu ! J’ai été si souvent rebutée par le cringe des premiers épisodes et c’est maintenant tellement doudou… Et dangereux à regarder en mangeant, je m’en étouffe de rire), Brooklyn 99, les live Twitch de Nóta Bene (et sa chaîne Youtube et son podcast), les podcasts top de Passions Médiévistes (notamment les super Joutes Royales où, entre doctorants drôles ils notent les rois de France médiévaux, façon Poudlard, sans bonne foi. Passionnant et très drôle), et les chaînes Youtube de Free Tours by Foot (compagnie que j’adore pour ses visites guidées thématiques à Londres et ailleurs. La visite de Jack the Ripper est dispo sur leur YT et c’est 👌, surtout quand on ne peut pas voyager) et celle de Watched Walker (même combat : si je ne peux pas aller à Londres, alors j’en prends des miettes via l’écran).
    Côté lecture, les claques de Piranesi de Susanna Clarke (un ovni intelligent et hyper abordable, une vraie expérience de lecture), et de L’hôtel de Verre de Emily St John Mandel (cette plume toujours, ces émotions, cette nostalgie), puis la douceur et l’amour de l’écriture de la saga middle grade Pages & Co de Anna James. Je te la recommande aussi, un vrai réconfort.

    • Merci Victoria pour cet article que j’ai pris le temps de savourer ce matin, avec ma tasse de thé 🙂
      Comme l’a écrit une autre lectrice, je peux aussi te dire que tu as contribué pour moi à plusieurs belles découvertes faites en 2021 !
      L’évolution de ton style vers une « patte vintage » a été très inspirante pour moi, et j’ai été touchée par tes réflexions sur le pouvoir de la mode pour enjoliver notre quotidien 🙂
      En 2021, j’ai donc fait de beaux achats de seconde main, et surtout j’ai définitivement adopté la peau lainee de ma belle-mere (qu’elle portait quand elle était jeune !), j’ai mis un peu de temps à assumer ce style plus affirmé, mais je peux dire maintenant que m’habiller de ces belles pièces originales embellissent mon quotidien, et lui apportent la fantaisie qui peut nous manquer en cette période d’actualités un peu maussade.

      J’ai aussi découvert Kaya sur tes conseils, et mon chéri a été conquis car il a retrouvé des nuits récupératrices grâce aux gouttes Sweet Dreams.

      Je te rejoins aussi sur une pensée formulée dans cet article : je ressens moi aussi le besoin, depuis plusieurs mois, de m’entourer de plus de beauté, et de nourrir mon âme via la culture sous plusieurs formes, principalement le cinéma.
      Cette plongée dans d’autres univers est profondément salvatrice pour mon moral !
      J’ai découvert le cinéma de Wes Anderson, dont j’ai adoré l’univers visuel, et je suis ressortie hier charmée par « Liccorice Pizza », se déroulant dans les années 70 en California, avec des jeunes acteurs talentueux loins des stéréotypes physiques qu’on peut avoir l’habitude de croiser au cinéma. Très rafraîchissant !
      Je te souhaite une très belle année Victoria, un grand merci pour tes partages qui m’enrichissent beaucoup 🙂
      Anouk

  2. Merci Victoria !
    Je suis tellement contente de lire cet article, et de (re)découvrir tes belles trouvailles de l’année qui vient de se clôturer. Grâce à toi, j’ai porté un intérêt plus particulier sur les avocats CrowdFarming, les orchidées un peu spéciales ainsi que tes talents de photographe.
    Pour ma part, 2021 a rimé avec randonnées, yoga aérien, décoration plus harmonieuse de ma maison !
    Encore joyeuse de te suivre une année supplémentaire. Belle année 2022 !

  3. Merci Victoria pour cet article .
    Te lire est toujours aussi agréable et j’aime ce sentiment de douceur qui se dégage de ton contenu! Merci également de faire un article sur les jolies choses de 2021 et de t’accrocher au positif. Cela fait du bien !
    Belle année 2022 à toi.
    Alice

  4. Hello Victoria

    J’ai reçu il y a une semaine les avocats commandés via Crowdfarming : Je confirme l’excellente qualité de ceux-ci ! Merci encore de m’avoir fait découvrir ce site <3

  5. J’imagine que préparer cet article a dû te prendre un temps fou mais ça valait le coup car, comme d’habitude, il est doux, positif et fait du bien au moral. Beaucoup de tes jolies découvertes me font de l’oeil! Je m’intéresse de plus en plus au vintage et découvre la satisfaction de dénicher une belle pièce en seconde main (comme une petite chasse au trésor). Côté culture, beaucoup de tes recommandations me tentent. J’ai trouvé « Les revenants » en brocante et l’ai immédiatement acheté en pensant à toi (il faut que je prenne le temps de le lire maintenant). J’ai également bien envie de me refaire Xfiles, de voir Spencer et de me mettre à Shetland. Bref, de belles choses pour 2022 j’espère !
    Je te souhaite une très belle année et (je nous souhaite) encore plein d’articles par ici!

  6. Merci Victoria pour cet article,
    Je revenais voir régulièrement si un nouveau était en ligne depuis le dernier, comme je prends mes distances avec les réseaux sociaux. Quel plaisir que cette lecture dominicale, douce et pleine de belles suggestions. C’est vraiment ma façon favorite de consulter du contenu, en prenant mon temps et j’aime ces gros articles.
    Je te souhaite un beau et doux dimanche,
    Mélanie

  7. Charline Grillet Répondre

    Hello Victoria !

    Merci pour tes partages ! Cela fait plusieurs années que je suis ton parcours.
    Ton blog, ton livre qui m’a été offert en 2017 et qui m’accompagne toujours, tes contenus instagram (via le compte de mon conjoint car je n’en ai pas !), tes photos, tes expériences de vie m’inspirent beaucoup !
    Encore merci pour ta justesse, ta conscience et ton humilité qui se ressentent dans ton travail :-).
    A bientôt, bisous de Rennes !
    Charline

  8. Merci beaucoup Victoria pour cet article, j’avais hâte qu’il arrive, c’est définitivement un de mes préférés à lire ! Je repars toujours avec plein de belles recommendations livres, podcasts ou produits de beauté. Cette fois je suis particulièrement intéressée par les chaînes Youtube que tu recommandes, et je vais m’empresser d’aller découvrir ces contenus !J’adore toujours autant tes trouvailles vintage, et ce sac Chanel, quelle merveille…Tu as été une de celles qui m’a inspirée à me tourner vers la seconde main et qui a fortement influencé ma récente passion pour le vintage, qui m’a poussée à vraiment me plonger dans Twin Peaks, et à me mettre à la photo argentique (j’ai d’ailleurs reçu aujourd’hui mon 1er appareil, l’Olympus Trip 35, que tu recommandais dan ton article idées cadeaux de Noel !), alors pour tout cela, je te remercie, et j’espère que tu continueras encore longtemps ton blog ! 

  9. Salut!
    Très contente de lire cet article. C’est le genre d’articles que j’adore, varié, long, avec plein de découvertes et de choses réconfortantes.
    J’avais une question concernant les avocats d’Espagne que tu as commande. Je suis allée sur le site mais il y a plusieurs producteurs. Te souviens-tu lesquels tu avais commande? Il me semble que tu ne l’as pas précisé (ou peut-être sur IG)
    Merci également pour la découverte de Fairfield Porter moi qui adore les tableaux de Hopper également, je vais creuser un peu, je ne le connaissais pas du tout.
    Bonne année 2022! pleine de nouvelles découvertes :)

  10. Merci et bravo pour cette belle rétrospective !
    Je confirme, ton tapis est absolument magnifique !!
    Je rêve de l’ile de Ré depuis le printemps dernier : mon escapade ayant été annulée pour cause de (re) (re) confinement… Je ne désespère pas de pouvoir m’y rendre un jour !

  11. Pingback: Les romans que je veux lire en 2022 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer