Mes Dernières Lectures #18

C’est suffisamment rare pour être souligné: aujourd’hui, par hasard, les trois livres que je vous présente ont été des coups de coeur ! Par ce terme, je désigne des ouvrages qui m’ont beaucoup intéressée ET émue, au point de me laisser comme une petite marque au creux de la poitrine.

La fin du mois de février a en effet été riche de bonheurs littéraires, avec deux histoires qui m’ont touchée, et un tome de ma saga chouchoute, Outlander. À vrai dire, le simple fait de vous exprimer par écrit ce qui m’a plu chez ces trois titres m’a serré la gorge: c’est fou comme on peut s’attacher à un univers, être bouleversé par des mots !

Après ce joli trio, j’ai également terminé la lecture du mois pour le #clublectureMS, dont je vous parlerai dans mon prochain bilan, et je suis actuellement en plein dans Les Trois Mousquetaires de Dumas. N’hésitez pas à me rejoindre sur Goodreads pour connaître mes impressions au jour le jour !

bilan-lecture-fin-fevrier2016

Nos Âmes jumelles, de Samantha Bailly, éditions Rageot
(service presse)

Résumé: En s’inscrivant sur le forum « Trames », où collaborent auteurs et dessinateurs pour créer un fanzine annuel, Sonia espère faire valoir ses écrits d’apprentie-écrivain. Elle y rencontre Lou, une jeune dessinatrice aussi talentueuse que timide. Unies par leur passion, leurs rêves et leurs obstacles, les deux lycéennes imaginent un projet qui transposera leur amitié au-delà du virtuel.

Mon avis: Nos Âmes Jumelles a été une claque complètement inattendue. Rien ne pouvait me faire penser que ce roman sans prétention serait un coup de coeur. Je ne l’aurais sans doute pas choisi de moi-même à cause de ses thèmes: l’amitié ou internet ne m’ont jamais spécialement attirée dans les romans, même s’ils sont importants dans ma vie. Heureusement que de très bons avis sur les blogs & Booktube m’ont mis la puce à l’oreille (notamment le bilan 2015 de Clélia), puis que l’auteure m’a adorablement proposé de recevoir un exemplaire pour me faire ma propre opinion ! En le refermant, j’ai su que sans en avoir l’air, il avait marqué mon coeur, et j’y repense régulièrement depuis.

Comment décrire mon amour pour cette histoire, alors qu’il tient essentiellement au domaine des émotions, des souvenirs et des rêves plus ou moins enfouis ?

Derrière l’intrigue finalement très simple de Nos Âmes Jumelles, son côté jeunesse, et le style léger (mais soigné) de Samantha Bailly, se cache une force inattendue: celle du réel, avec des situations si familières qu’elles ne peuvent qu’être vécues comme une résonance, une extension de sa propre vie.

Pour moi qui ai grandi avec internet, et qui ai toujours aimé partager mes passions avec les internautes en participant à des forums, en créant des blogs, en prenant part à différentes communautés d’intérêts, les situations de ce roman sonnaient avec une justesse impressionnante. Contrairement à de nombreux romans jeunesse qui mettent en scène une adolescence à l’américaine, plus romanesque peut-être, j’ai en outre retrouvé ici la vérité du quotidien d’une lycéenne française, comme j’ai pu l’être il y a quelques années.

Mais c’est surtout, je crois, l’élément commun aux deux protagonistes, celui qui les rapproche, qui m’a le plus touchée et, à mon tour, rapprochée de ces jeunes filles: la passion et la volonté de croire en leurs rêves. Je me suis entièrement reconnue à la fois dans Lou et dans Sonia, parce que comme elles, j’ai toujours voulu dédier ma vie à mes passions, sans les sacrifier au profit d’une existence bien rangée. Je rêvais de créer, d’écrire, et je savais que j’y arriverais tôt ou tard. Aujourd’hui encore, je crois dur comme fer à mes rêves, et je fais tout pour les réaliser; la flamme ne s’est jamais éteinte en moi, et j’ai été heureuse de la voir en elles.

Une très belle lecture, qui se dévore ! Elle saura sûrement vous toucher si vous faites partie de cette génération qui partage ses passions par écrans interposés. J’ai hâte de me plonger dans la suite, Nos Âmes rebelles !

Ma note: 4,5/5

Drums of Autumn (Outlander T.4) de Diana Gabaldon, éditions Arrow
(également disponible en français)

Résumé: Pas de résumé pour ce roman puisqu’il s’agit d’un quatrième tome, et que je ne veux pas spoiler personne. Si vous ne connaissez pas encore la saga Outlander, je vous renvoie à cet article qui explique le synopsis de départ et mon coup de coeur immense pour son univers.

Mon avis: Après une petite déception sur le tome 3, que j’ai trouvé bien trop acadabrantesque, je suis heureuse de pouvoir dire que j’ai ADORÉ ce quatrième opus, qui revient à mes yeux au niveau des deux premiers.

Là où les grands changements de décor m’avaient déplu dans le tome précédent, ici j’ai par chance adoré le nouvel environnement des personnages, peut-être parce que je le connais et que je m’en sens plus proche. J’ai trouvé également que ce nouveau cadre était bien exploité par l’auteure, permettant de mettre en scène la colonisation d’une nature sauvage par l’Homme.

Mais surtout, j’ai été vraiment ravie des changements en termes de personnages: Jamie et Claire ont mûri, leur relation également, et même si leur amour est toujours aussi puissant, l’électricité des débuts s’est teintée du bonheur simple de la vie quotidienne et des projets communs. Cette évolution offre une ambiance un peu différente mais tout aussi plaisante au récit. À cela, s’ajoute l’entrée parmi les protagonistes d’une deuxième génération de personnages qui ont réussi à me séduire: j’ai aimé découvrir davantage leur personnalité dans ce tome, voir s’approfondir leur(s) relation(s), et même si je pensais n’avoir plus de place pour d’autres personnages dans mon coeur, je m’y suis sincèrement attachée.

Enfin, l’intrigue m’a semblé bien moins délirante que la dernière fois, malgré un petit point moyennement crédible (le retour d’un certain personnage, sorti de nulle part). Je me doutais de la problématique principale, dessinée à la fin du tome 3, et celle-ci m’a tenue en haleine. Je n’attendais qu’une chose: que THE événement ait lieu ! Après cette étape, la toute dernière partie du livre m’a un tout petit peu moins passionnée parce qu’elle s’étirait un peu trop en longueur, mais restait intéressante grâce à une intrigue secondaire et quelques révélations inattendues.

En bref, j’ai passé un excellent moment de lecture avec Drums of Autumn, et je l’ai savouré aussi lentement que possible tant j’avais envie de rester éternellement dans cet univers. J’ai hâte de me plonger dans le tome 5, même si j’ai cru comprendre qu’il était plus quelconque. Ce sera sans doute pour le mois d’avril ou le mois de mai !

Ma note: 4,75/5

Ce n’est pas toi que j’attendais, de Fabien Toulmé, éditions Delcourt

Résumé: Fabien Toulmé et sa femme attendent la naissance de leur deuxième enfant, et décident à cette occasion de retourner vivre en France après quelques années au Brésil. Quand la petite fille naît, pourtant, leur bonheur se brise: Julia est trisomique.

Mon avis: N’étant pas du tout familière du monde des bandes-dessinées, c’est grâce à quelques revues positives sur les blogs et Youtube, notamment chez Schausette et Pretty Books, que j’ai eu envie de découvrir cet album. Je me suis enfin décidée à me l’offrir il y a quelques jours et je l’ai immédiatement dévoré.

Parce qu’il dépeint le ressenti de cette famille, et plus particulièrement de ce papa, de façon terriblement sincère et directe, sans censure et sans embellissements, Ce n’est pas toi que j’attendais est incroyablement touchant.

Le coeur se serre, autant pour les parents, déçus, surpris et démunis, que pour l’enfant, accueillie comme un corps étranger dans son propre foyer. Les propos de Fabien Toulmé sont parfois durs, et son comportement peut sembler injuste, mais l’on ne peut à la fois que partager sa douleur et sa négation, que chacun reconnaîtra comme les difficiles étapes du processus d’acceptation. Ses réactions sont d’autant plus compréhensibles que la trisomie de Julia n’a été reconnue que beaucoup trop tardivement par le corps médical, comme je vous laisse le découvrir.

Mais cet album est beaucoup plus qu’un cri de désespoir: c’est aussi, et surtout, l’histoire d’une rencontre entre un homme pétri de préjugés, comme la plupart d’entre nous, et sa fille, qui va venir bouleverser ses certitudes et ses craintes. C’est la naissance chaotique et particulière d’un amour pour un être tout aussi unique, auquel on va doucement donner la place qu’elle mérite.

J’ai eu la gorge serrée pendant toute ma lecture, les larmes aux yeux, habitée par de nombreuses émotions contradictoires, servies avec force par le trait expressif et les ambiances monochromes. Je l’ai refermée avec le coeur gros d’amour et d’espoir.

Un ouvrage bouleversant, à découvrir absolument !

Ma note: 5/5album-fabien-toulme

***

Avez-vous lu l’un de ces titres ?
Quel est votre dernier coup de coeur lecture ?

20 commentaires

  1. J’ai lu le Outlander, même si je ne me souviens plus en détail de chaque tome. Il faudra que je re lise la sage un jour.
    Les deux autres ouvrages que tu présentes m’attirent beaucoup, notamment la BD ! Je pense que je finirai par craquer !
    Mais là, je vais déjà avancer ma PAL, c’est un certain travail lol

  2. J’en ai lu aucun, par contre je viens de m’acheter trois livres avant de partir en voyage ce WE.
    J’ai pris Muchachas de Katherine Pancol (j’avais adoré les Yeux Jaunes des Crocodiles et les deux autres de la trilogie), tu l’as lu?
    Merci!
    Belle journée,

    Julie, Petite and So What?

  3. je suis à la fin du tome 3 d’Outlander et il ne m’a pas déplût ! Je m’en vais acquérir le tome 4, je ne peux plus m’en passer, et ce livre est parfait pour mes temps libres
    Merci pour la découverte

  4. Ohh je suis ravie d’entendre parler du nouveau livre de Samantha Bailly. J’ai justement dans ma bibliothèque son tout premier livre dédicacé, que j’avais pré-commandé (nous traînions sur le même site de lecture à l’époque) juste avant sa sortie : « La langue du Silence » – Au delà de l’Oraison ! Les genres ont l’air très différents, mais j’ai apprécié sa plume et son imaginaire alors ce nouveau livre me tente ! Merci pour cette découverte. :)

  5. Bonjour Victoria,
    Je ne suis pas très BD, mais « Ce n’est pas toi que j’attendais » a l’air d’être un bijou.
    Merci pour tes feedback ;)

  6. Il faut absolument que je me lance dans Outlander !
    « Ce n’est pas toi que j’attendais » a l’air poignant, je pense que j’aurais du mal à le lire sans fondre en larmes. J’aime beaucoup ce genre de BD, il y a de plus en plus de belles choses à lire.
    Pour ma part je finis juste l’autobiographie de Martin Luther King, c’est un genre que je commence tout juste à lire mais que je trouve super intéressant pour mieux comprendre notre monde et notre Histoire. (j’ai justement publié mon bilan lectures aujourd’hui ! http://unefilledavril.com/2016/03/07/lectures/)

  7. Coucou,
    Je suis plongée en ce moment dans le tome 6 de Outlander. Je n’arrive pas à me souvenir de quel personnage revient de nulle part dans le 4… Est-ce lord JG ?
    Je suis intriguée par Nos âmes jumelles mais j’ai peur de ne pas apprécier car je suis professeur et que je côtoie des adolescents lycéens 5 jours sur 7…
    La BD me semble très intéressante et touchante. Le thème du handicap et de la différence n’est pas simple à traiter et là sous forme de BD ça me semble une bonne façon pour expliquer les réactions et les sentiments.

  8. Bonjour, la BD de Fabien Toulmé a été l’un de mes coups de cœur de l’an dernier, le sujet de la trisomie 21 est très bien abordé et j’ai trouvé que le ton de l’auteur était naturel, il n’est pas là pour se faire plaindre.

  9. Tu decris tellement bien ces livres et tes émotions que j’en ai eu l’estomac noué pour le premier et le dernier livre que tu proposes et que je n’ai qu’une envie me remuer chez mon libraire.

  10. Merci beaucoup pour cette dernière référence.
    Je lis normalement peu de BD (j’en pique une de temps en temps à mon père et je crois que de savoir que j’ai à disponibilité sa grande bibliothèque remplie de références fait que finalement je m’y interesse moi de mon côté ! ), et puis j’ai découvert il y a peu, celles de Guy Delisle, enfin celles où il vit dans les zones les plus improbables : shenzhen, pyongyang, en Birmanie avant la libération de Aung San Suu Kyi, et à Jérusalem. Il décrit avec humour, mais sans tabou, souvent avec quelques notions d’histoire, son quotidien avec sa femme, administratrice de MSF France. C’est très intéressant, cela donne l’impression de découvrir de l’interieur, sans les ambages de la télévision. Je te conseille fortement !

    Et du coup merci pour ce dernier ouvrage, qui a l’air particulièrement touchant !

  11. Merci beaucoup pour le lien vers mon blog, c’est adorable. Et cette BD, je n’arrive pas à l’oublier, elle m’a tellement bouleversée.. bisous!

  12. Salut Victoria,
    Je dévore depuis peu tes articles de lecture que je trouve très intéressantes !
    J’aimerais savoir si tu avais testé la box Livre-moi et quel était ton avis la-dessus !
    Merci à toi,
    PS : ma pile à lire ne fait qu’empirer depuis que j’ai découvert ton blog ^^

  13. Pingback: Écriture // Mes ressources préférées - Mango and Salt

  14. Pingback: Mes Dernières Lectures #34 - Mango and Salt

  15. Pingback: Mes Favoris Lifestyle - Février 2018 - Mango and Salt

Répondre

Naviguer