Les Produits de la Noix de Coco

Vous l’avez sans doute remarqué si vous me suivez ici ou sur les réseaux sociaux: je suis une immense amatrice de noix de coco, ainsi que de tous ses produits dérivés. Eau, lait, huile, crème, farine, beurre, et sucre n’ont pratiquement plus de secret pour moi: ils font même partie des basiques de ma cuisine!

Outre ses propriétés très intéressantes pour l’organisme (antibactérienne et antifongique, stimulatrice de la thyroïde, excellente pour la santé digestive…), elle offre tout un éventail d’ingrédients utilisables dans un nombre infini de préparations. Remplacer le beurre, le sucre ou la farine, apporter une touche exotique à un plat, ou tout simplement offrir le plaisir de sa saveur gourmande, elle sait tout faire.

Vous me posez souvent des questions à propos de ces produits encore un peu méconnus. Comme ils sont une vraie passion pour moi, j’ai décidé de vous préparer un petit récapitulatif des différentes options existantes sur le marché, de la façon dont elles sont fabriquées et donc de leurs différences, mais aussi de la façon dont on peut les incorporer dans la cuisine au quotidien.

J’espère de tout coeur que cela vous sera utile, et qu’il vous permettra de faire de nouvelles découvertes! Si le sujet vous intéresse, je vous recommande également cet article résumé de Mély, bourré de liens intéressants, et le livre de Marie du blog 100% Végétal, Coco.

produits-coco

L’eau de coco

C’est un liquide transparent, légèrement sucré, avec une très douce saveur proche de l’univers des noix, noisettes, etc… Elle provient directement des jeunes noix de coco thaï, encore vertes, dont le coeur contient beaucoup plus de jus que les noix de coco mûres. Rien ne vaut cette eau de coco fraîche, obtenue directement du fruit. Malheureusement, celui-ci est assez difficile à trouver (en Espagne j’en commande par internet chez CocoFresh; en France, Orkos est une bonne option).

Je consomme donc aussi beaucoup d’eau de coco en bouteille, toujours 100% naturelle, sans conservateurs ni sucres ajoutés, comme celle de Vita Coco disponible en supermarchés ou celle d’Isola Bio qui est certifiée bio. L’ajout habituel de vitamine C comme conservateur naturel ajoute un petit arrière-goût qui ne plaît pas à tout le monde, mais moi je ne peux pas me passer de cette boisson ultra rafraîchissante!

Usages ☞ À boire seule par plaisir, pour se réhydrater après avoir transpiré, ou à mixer avec des morceaux de fruits et/ou légumes verts pour créer des smoothies encore plus riches en minéraux, et naturellement sucrés. Évitez de la chauffer, elle se boit crue et très fraîche.

*

L’huile de coco

L’huile de coco est une huile végétale obtenue de manière mécanique, par la pression de la chair de la noix de coco, dont la caractéristique est d’être solide à température ambiante (sauf s’il fait très chaud!). Comme l’huile d’olive, il est très important de la choisir crue, extra-vierge et pressée à froid pour garantir le bon état de ses oligo-éléments; faîtes attention aussi, certaines marques la vendent sans parfum, ce qui suppose forcément des manipulations néfastes pour la qualité du produit.

En plus d’être excellente pour la peau et les cheveux, c’est une mine d’acide laurique, qui offre des propriétés antibactériennes et antifongiques, et une source d’énergie rapide pour l’organisme. Je vous renvoie à mon article dédié à tous ses bienfaits pour en savoir plus.

Usages ☞ Pour sauter n’importe quel aliment dans une poêle ou un wok, en remplacement du beurre ou de l’huile neutre dans les préparations sucrées, en petite dose dans du riz basmati cuit pour le parfumer, pour créer des sauces comme le beurre de miso (voir ici)…

*

Le beurre de coco

Comme pour les autres oléagineux, ce beurre est le résultat de la chair de noix de coco sèche mixée jusqu’à obtenir une crème fluide. Il est très solide, voire un peu friable, à température ambiante, mais il suffit de le réchauffer quelques minutes au bain marie pour retrouver sa forme plus molle ou liquide si besoin (on peut aussi très bien l’utiliser tel quel).

Il offre les mêmes bienfaits que l’huile de coco mais contrairement à elle, il est bourré de fibres, ce qui se ressent dans sa texture très riche, et a un goût plus prononcé. En revanche, on ne peut par conséquent pas l’utiliser comme matière grasse pour cuisiner (de toute façon, on a déjà l’huile!).

On trouve ce beurre dans certains magasins bios sous la marque Dr Goerg ou sur le site iHerb. Veillez à choisir un produit de qualité crue, c’est-à-dire qui a été fabriqué sans surchauffe, pour qu’il conserve toutes ses propriétés et ses minéraux.

Usages ☞ À tartiner dans une crêpe ou sur du pain accompagné d’une petite touche sucrée, pour créer des pâtes à tartiner, pour glacer des biscuits ou un gâteau, à rajouter dans un smoothie, comme topping d’un granola ou d’une salade de fruits, ou même à manger à la petite cuillère!

beurre-de-coco

Le lait de coco à cuisiner

Le lait de coco à cuisiner, extrait de la chair fraîche du fruit, est sans doute le produit de la noix de coco le plus connu. Et pour cause, il est utilisé dans de nombreuses recettes asiatiques, autant en plats salés qu’en mets sucrés!

Disponible en briques ou en conserves dans la plupart des supermarchés, la qualité diffère souvent en termes d’additifs et de conservateurs: comparez bien les étiquettes, et recherchez les listes d’ingrédients les plus simples! Le lait de coco contient généralement entre 50 et 60% de noix de coco.

Usages ☞ Pour préparer un curry (voir ici), une soupe (par exemple ici ou ), ou des desserts asiatiques comme le riz gluant au lait de coco et à la mangue ou le pudding de tapioca au lait de coco, pour des plats indiens (par exemple ici), pour épaissir un chocolat chaud gourmand ou un smoothie (voir ici), pour faire un flan à la noix de coco…

*

Le lait de coco à boire

Vous pouvez fabriquer votre propre lait de coco à boire (voir recette ici): sa texture est beaucoup plus fluide que le lait à cuisiner, mais vous pouvez l’utiliser à peu près de la même manière.

*

La crème de coco

La crème de coco est un mélange de chair de noix de coco (environ 99%) mixée avec un peu d’eau. Elle offre une texture bien plus riche et épaisse que le lait. Elle convient davantage à certaines préparations selon le rendu que l’on recherche, par exemple comme touche crémeuse dans une soupe, mais on peut aussi la diluer dans un peu d’eau si besoin pour obtenir une texture plus fluide.

*

Le sucre de coco

Techniquement, le sucre de coco est en fait issu de la sève de la fleur du cocotier, qui est récoltée sur l’arbre puis cuite et séchée au soleil jusqu’à en évaporer toute l’eau et obtenir des cristaux. Le résultat ressemble beaucoup à de la cassonade, avec un petit goût caramélisé.

Cet édulcorant naturel a le grand avantage d’offrir un indice glycémique très bas, contrairement au sucre raffiné qui est sans conteste l’aliment le plus inflammatoire pour l’organisme. Pour plus d’informations sur ce sujet, je vous invite à consulter mon article sur les alternatives au sucre blanc.

On trouve aisément du sucre de coco en magasins bio ou sur le site iHerb.

Usages ☞ En remplacement du sucre dans les gâteaux et biscuits, pour sucrer un yaourt, une boisson, une compote, etc…

sucre-de-coco

La farine de coco

Très riche en fibres, minéraux et acides aminés essentiels, naturellement sans gluten, la farine de coco est réputée pour son indice glycémique ridiculement faible; elle permettrait même d’alcaliniser les préparations auxquelles elle prend part. Elle s’obtient tout simplement comme produit secondaire de la fabrication de l’huile de noix de coco: une fois la chair dégraissée, le résidu sec est broyé pour former une poudre très fine semblable à de la farine de céréale.

On peut l’utiliser telle quelle dans des recettes spécifiques (son côté très absorbant suppose d’adapter les quantités de liquide pour éviter un résultat sec) ou en remplacement d’une partie de la farine normale d’une préparation (environ 15-20% maximum), pour profiter de sa riche saveur de coco. Elle peut aussi servir, mélangée à de l’eau, à créer un lait de coco instantané sans matière grasse.

Cette farine est disponible dans de nombreux magasins bios, par exemple sous la marque Dr Goerg ou Biosagesse.

Usages ☞ Pour remplacer une partie de la farine dans un gâteau, des crêpes ou des biscuits, à saupoudrer sur un crumble, à mélanger dans un smoothie comme source de fibres…

*

La noix de coco râpée

Issu de la chair de coco sèche (mais non dégraissée) râpée en petites particules, ce produit peut s’utiliser dans des pâtisseries ou certaines sauces (la sauce korma pour les plats indiens, par exemple). Mais c’est également un ingrédient de base pour le lait de coco maison ou le beurre de coco maison.

*

Le yaourt de coco

Complètement vegan et cru, le yaourt de coco s’obtient en mixant de la chair de jeune noix de coco thaï avec un peu de son eau et une touche de probiotiques. Le mélange est ensuite laissé au repos à température ambiante pendant quelques heures pour obtenir une légère fermentation avant de pouvoir être réfrigéré ou consommé.

Pas très accessible pour les raisons déjà évoquées à propos des noix de coco vertes, il constitue malgré tout une très belle alternative au yaourts de lait animal, que je vous invite à essayer un jour si vous en avez l’occasion!

Usages ☞ À manger tel quel, ou à utiliser pour faire un yogurt parfait!

***

Connaissiez-vous tous ces produits?
Quels sont ceux que vous utilisez le plus? Y en a-t-il qui vous font envie?

38 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article! Je suis une fan de noix de coco, j’en mange très souvent, que ce soit dans des plats salés (type curry) ou en dessert!
    Par contre, pas hyper fan de l’eau de coco, je préfère le lait de coco à boire (même si c’est beaucoup moins light…)
    Bises
    Bonne journée

    Le monde des petites
    http://www.lemondedespetites.com/

  2. Article très intéressant. La coco est rentrée dans ma routine beauté et capillaire mais pas vraiment encore dans ma cuisine. Je suis très intéressé par le sucre de coco par exemple, même si je suis complètement conquise pas le rapadura que j’utilise depuis quelques temps, l’huile de coco pour cuire les aliments , ça aussi je trouve cela très intéressant. Merci pour tes conseils et tes articles clairs et agréable à lire. Bisous

  3. Bonjour Victoria,
    Merci pour ton article. J’utilise le lait de coco, le sucre et l’huile de coco très régulièrement voir quotidiennement. J’aimerai bien essayer le beurre mais alors je ne sais pas ce qu’il nous font chez Iherb mais wouuuuh les fdp ont vachement augmenté!!
    Passe une bonne journée
    Delphine

  4. Comme toujours ton article est toujours très intéressant. J’utilise de l’huile de coco régulièrement pour ma peau et mes cheveux comme tu l’as cité. Mais j’avoue que je n’aurais pas pensé à l’utiliser dans la cuisine ^^
    En tout cas merci beaucoup, je vais piocher plein d’idées par ici :)

  5. Hummm ça me donne envie de tester plus de produits venant de Coco
    Je me limite au lait, sucre et crème. Je n’aime pas particulièrement l’eau malheureusement :/

  6. Très intéressant cet article.
    A part le lait de coco que j’utilise très régulièrement, les autres produits me sont assez méconnus (je ne savais même pas qu’il existait de la farine de coco !).
    Je vais essayer de trouver de l’huile de coco, ça me tente bien.

  7. Super post, j’ai appris plein de choses, notamment l’existence de la farine de coco =)
    Merci Victoria.

  8. Tout comme grande fan de coco, j’utilise beaucoup l’huile et le lait au quotidien.
    Le reste plus occasionnellement. Je ne connaissais pas le beurre, tu m’as donné envie d’essayer !

    erci pour ce super article !

  9. Salut Victoria,
    J’ai découvert ton blog il y a peu et j’apprécie beaucoup tes posts :)
    Au sujet de la noix de coco, je suis complètement adepte ; quand je vivais à Tahiti j’en mangeais à toutes les occasions !
    Je suis vraiment intéressée à entrer ces aliments dérivés de la noix de coco dans mon régime alimentaire, aurais-tu des adresses à me recommander sur Barcelone ?
    Bonne journée !

    • Hello Déborah et merci! Oui, à Barcelone tu trouveras la plupart de ces produits dans les magasins Veritas (surtout ceux qui sont assez grands) ou chez Biospace. Quant aux noix de coco jeunes, elles se trouvent à la Boqueria (très chères) ou sur le site de Cocofresh.

  10. Pour les Parisiens et Parisiennes, on trouve (parfois) des cocos fraîches à prix très correct dans les supermarchés Tang Frères :) Miam!

  11. En tant que consommatrice obsessionnelle de tout ce qui a rapport à la coco, je déclare officiellement ce post mon article préféré de tout ton blog ! Haha
    J’utilise toutes ces déclinaisons plus ou moins régulièrement, voire quotidiennement pour certaines, et je ne m’en lasse pas !
    Mes chouchous : le beurre de coco (une TUE-RIE, je pourrais en manger tartiné sur du pain à chaque repas!), la farine de coco (j’aime tellement que je le mange parfois à la petite cuillère… Bon, certes ça rend la bouche assez pâteuse, mais je trouve ça délicieux!), la crème de coco (plutôt celle conditionnée dans des petites briques, similaire à la crème de riz ou d’avoine…), et bien sûr la noix de coco râpée qui fait partie intégrante de mes porridges tous les matins… ^^
    Je rêve de goûter de la chair de noix de coco jeune, ainsi que du yaourt à la coco (je meurs de jalousie devant les posts Instagram des Britanniques ou Américaines qui peuvent en trouver plus facilement qu’ici).
    Pour le lait de coco, on peut aussi en faire de la crème fouettée en réfrigérant la conserve puis en mixant la partie solide (je crois même avoir vu des recettes de glace maison avec cette même technique). Il faudrait que j’essaie !
    Bref, merci beaucoup pour cet article toujours très informatif et bien écrit. Maintenant je meurs d’envie d’une tartine de pain avec du beurre de coco, merci ! :p

  12. Merci pour cet article je consomme régulièrement tous les produits dont tu as parlé.

    Connais-tu le wrap de coco ?

    C’est une alternative au pain & tortilla fait à base de 100% coco (farine, eau et huile) j’ai trouvé ça sur iherbs justement, je n’ai pas encore gouté.

  13. Hello Victoria,
    Je suis une grande amatrice et consommatrice de noix de coco sous toutes ses formes, mais jamais je n’avais entendu parler des yaourts de coco !! Où les as-tu goûtés (vol Paris-Polynésie en attente de validation) ?
    En ce moment, je me fais aussi des chocolats chauds au lait de coco, ou des crèmes dessert au chocolat en ajoutant un peu de fécule de maïs bio à mon lait de coco pour l’épaissir. Onctueux et délicieux !
    Bon dimanche :)

  14. En parlant de coco, connais-tu le « poulet concombre coco » (comme je l’appelle) ?

    Très simple, du riz, des aiguillettes ou morceaux de poulet cuits dans du lait de coco ainsi que des concombres. On mélange le tout (en plus quelques épices) et c’est un délice ! :)
    C’est ma meilleure recette avec du coco mais les autres astuces plus haut me donnent envie de goûter toutes les formes de noix de coco. Super article !

  15. à part le yaourt de coco je connaissais tout ça, étant moi aussi une grande amatrice de tout ce qui touche à la noix de coco – en tout cas ton article est très bien écrit et détaillé <3

  16. Pingback: Sablés Healthy aux Épices « Mango and Salt

  17. Tu serais la plus heureuse au kérala en Inde alors. La noix de coco y est reine. La cuisine uniquement à base de coco, les savons. J’ai même des indiennes qui m’ont vendu des plantes séchées à mélanger avec de l’huile de coco et à appliquer sur les cheveux comme un masque. Super recette d’ailleurs! Tu l’auras compris moi aussi je suis mordue de noix de coco :-)

  18. Super! C’est justement ce qu’il me fallait pour m’y mettre.

    Un grand merci pour ce super article. J’ai filé m’acheter de l’huile coco, pour commencer.

  19. merci pour cet article!je n utilise pas les produits de la noix de coco car je n ai jamais aimé le gout de la poudre de noix ni son odeur, et je ne sais quel est le gout réel du lai,crème, eau sucre, farine ou huile de coco. étrangement j adore le monoï alors qu il est fabriqué avec de l huile de coco

  20. Je suis un fan du yaourt lait de coco depuis que j’ai arrête celui au lait de vache ou de chevre. Apres un an, mon PSA a baisse de 20% et la grosseur de ma prostate de 25gr!. Il y a donc bien un lien de causalite entre le grossissement ou le cancer de la prostate et l’absorption de produits laitiers… comme l’affirme le professeur Joyeux! Le probleme est de trouver ce tresor de yaourt (COYO fabrique en Angleterre ou toute autre marque) a PARIS…Pourriez vous de mettre sur la piste de certains magasins specializes vendant ce produit?

  21. Wow ! Les produits de la noix de coco n’ont maintenant plus aucun secret pour nous :-)
    Cependant, j’ai une petite question, je ne sais pas si tu sauras y répondre… Je suis assez sensible au sujet de l’huile de palme et évite absolument d’en consommer, étant donnés ses effets néfastes sur la santé mais aussi les conséquences environnementales qu’engendrent sa production. Du coup, je me demandais s’il en était de même pour la production d’huile de coco ? Comme le cocotier est aussi un « palmier »… Merci d’avance pour ta réponse, si tu as des renseignements sur la question ! ;-)

    • Très bonne question! Je pense que la réponse va te plaire: au contraire, la culture de la coco demande très peu d’eau et beaucoup moins de ressources que d’autres plantes (le cocotier est d’ailleurs capable de survivre sur la plage ou dans des conditions assez difficiles!). C’est très clair pour le sucre de coco par exemple, qui semble être le sucre le plus durable du monde d’après la United Nations Food and Agriculture Organization: il permet de produire 4 fois plus que la canne à sucre sur une même superficie, en utilisant seulement 20% des ressources d’eau et de nutriments :)

  22. Merci beaucoup pour ta réponse (que je viens seulement de voir…) ! Je vais donc m’intéresser un peu plus à ces produits, maintenant que je sais que leur production n’est pas aussi néfaste que celle de l’huile de palme :-)

  23. Pingback: Moelleux Banane & Lait de Coco « Mango and Salt

Répondre

Naviguer